Visite guidée . prof . TV . Invectives . Editos . Bio/chro/info . FDlivres . Articles/docs . Débats . Dialogue avec les oeuvres . Lettres . Forum .
Abonnement
Rechercher
Plan
Accueil
Contact
Liens

 

Débats

Florilège de réactions



en marge d’un débat sur la folie de Hitler



le débat

suite

les réactions



XXXXXXXXXXX

MessagePosté : 30 Sep 2011 20:51

Vos méthodes sont extraordinaires. Vous avez face à vous un internaute dont l’argumentation est plus que solide et à laquelle vous n’avez pour l’instant guère apporté de réponses. Vous nous proposez un résumé, ce qui en soit est appréciale, mais vous ne faîtes que citer vos posts et vous caricaturez ceux de Tonnerre. Quel est l’intérêt de ce lien ? Si ce n’est d’essayer de nous faire croire que vous êtes une pauvre victime. Vous feriez mieux de répondre avec précision à votre contradicteur.



yyyyyyyyyyyyyyyy

MessagePosté : 30 Sep 2011 22:03 Effectivement, c’est stupéfiant...

En fait de version "light" des jugements de valeur sont placés n’importe comment et les posts de Tonnerre ne sont même pas cités.

Aussi, je vous demande de citer correctement les analyses de Tonnerre ou bien le lien vers votre site disparaitra.



ZZZZZZZZZZZZZZZZZ

MessagePosté : 01 Oct 2011 3:22

En gros, t’as perdu Delpla et tu l’as cherché. Tu n’as plus qu’à prendre le dico. et "checker" du côté d’honnêteté.



§§§§§§§§§§§§

MessagePosté : 01 Oct 2011 7:00

Qu’est-ce que c’est que ces procédés ? Récupérer une conversation sur un forum, la citer d’une manière... tronquée, bref clouer au pilori sur son propre site "le contradicteur" !

Voilà qui dissuadera n’importe qui d’échanger avec M. Delpla sur PH... En tout cas pour ma part, aucune envie de risquer un jour de me retrouver mentionné sur delpla.org de cette manière-là !



%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

MessagePosté : 01 Oct 2011 7:26

Hummm ! je vois que M. Delpla a encore frappé :mrgreen : Bon et bien chers forumistes, je vous souhaite bien du plaisir pour dialoguer avec ce Monsieur là



XXXXXXXXXXXXXXXXX

MessagePosté : 01 Oct 2011 7:55

A ce rythme, il n’aura bientôt plus de contradicteurs. J’ai relu le lien et c’est quand même fort de dire que Tonnerre (vous ne citez pas le nom, mais évidemment tout le monde a compris) à ce jour ne vous a pas répondu sur la méthode de Binion. Ce qui serait vraiment honnête c’est de faire la liste des questions auxquelles vous n’avez pas répondu. J’ai dit extraordinaire, je corrige et dis que ce genre de méthode est scandaleux et vraiment choquant. Ne venez pas nous sortir que vous êtes un amoureux du débat.



XXXXXXXXXXXXXXXXXXX

MessagePosté : 01 Oct 2011 9:18

François Delpla a écrit :

laisser mon lien vers Passion-histoire et le texte intégral des débats ;

Le problème étant que ce n’est pas le texte intégral.

François Delpla a écrit :

3) je rappelle que dans une société capitaliste il n’est pas complètement anormal que l’auteur et propriétaire d’un site y sauvegarde (non sans une sévère sélection !) ses propres textes.

Une sévère sélection lol lol. Sur le forum vous n’aviez pas le dessus dans le débat et étiez incapable de répondre à tout et comme par magie vous devenez le grand sage sur votre site. Mais vous avez raison, c’est votre site vous y faîtes ce que vous voulez, même déformer la réalité.



§§§§§§§§§§§§

MessagePosté : 01 Oct 2011 12:18

Je ne suis pas sûr qu’on ait le droit de "sauvegarder" de cette manière-là les propos des autres.



YYYYYYYYYYYYYYYYY

MessagePosté : 01 Oct 2011 12:19

Citation : 1) je n’en ferai rien avant d’en avoir été prié par l’intéressé lui-même

Depuis quand faut-il que ce soit le participant à une discussion qui fasse la demande au tiers avec qui il est en débat de devoir bénéficier d’un minimum d’égalité lorsqu’il est cité ailleurs par ce même tiers ? 8-| Agir ainsi, c’est faire preuve de mahonnêteté intellectuelle tout simplement ; et là c’est la modération de PH qui écrit et non pas l’utilisateur YYYYYYYYYYYYYYYYY .

A ce titre, si ce soir la réalité n’est pas établie sur votre site, le lien placé ici par vous-même disparaitra tout comme cette nauséabonde digression. Vraiment c’est de pire en pire...



Commentaire

Il s’agit en principe d’un débat sur la folie de Hitler sur un site de passionnés d’histoire.

Ce jour-là on se passionnait surtout pour l’histoire du site lui-même et au lieu de cerner la vérité sur un point des années 1930-40, on se croyait sur un terrain de sport ou, même, plus exactement, pendant la troisième mi-temps, en train de brailler des "on a gagné !".

Pendant ce temps un fait insubmersible fait son chemin : un grand historien et surtout un très grand pionnier de l’histoire du nazisme au milieu des années 1970, Rudolph Binion, qui avait fait l’objet de vingt années de silence méprisant puis, quand ce ne fut plus tenable, de critiques entièrement péjoratives de la part d’un certain nombre d’auteurs, est en train de trouver sa juste place : il a ouvert non seulement une porte, mais la bonne, pour la compréhension de ce qui est arrivé de plus important dans la vie de Hitler et, par contrecoup, dans l’histoire du monde par le fait ce ce personnage. En revanche, les explorations qu’il a tentées lui-même à partir de cette porte ont été des échecs. Le contradicteur principal, et la partie la plus complaisante de son public, tentent désespérément de nier l’ouverture de la porte, ou de la refermer, en tirant parti avec une obtuse obstination de l’échec des explorations ultérieures.

NB.- Il est bien évident qu’aucun argument, aucune question n’ont été laissés par moi sans réponse. L’accusation récurrente de me conduire ainsi, jamais étayée du moindre exemple, ne tient que par un effet de meute, chaque internaute finissant par le croire sincèrement, tant ses voisins le disent.

Elle est contraire au simple bon sens : pourquoi consacrerais-je tant de temps et de soin aux forums si c’était pour m’y dérober aux questions ? Mais la meute ne craint pas l’absurde.

PS.- Le fil a finalement été verrouillé, le 1er octobre en début d’après-midi. Je suis censé voir là une censure. Pas exactement ! Un début de gêne, plutôt, quand un modérateur eut annoncé le prochain retrait de tous les messages ci-dessus et que j’eus en réponse (après une première mouture du "commentaire" ci-dessus) annoncé que je les sauvegardais ici même.

Il s’agit donc moins de censure que d’interruption d’un débat qui ne tournait pas comme on l’espérait.

Ce qu’il importe d’en retenir : la cure de Hitler à Pasewalk est un objet historique actuel, essentiel, qui mérite d’être encore longuement cerné et scruté par tous les moyens possibles. Les anathèmes proférés contre le travail de Binion à ce sujet ne sont plus tolérables et seront de moins en moins tolérés. Je veux dire, dans le vaste monde et non point seulement par votre humble serviteur !

Quant au foudroyant anonyme qui, sur Passion-Histoire, m’a servi de contradicteur principal, qui m’a copieusement insulté et que je n’ai pas insulté une seconde bien que j’en aie été fort accusé -chacun peut le vérifier à loisir-, je lui ai exprimé autant que de besoin ma reconnaissance pour son effort de documentation (alors qu’il ne m’a, lui, jamais fait l’ombre du début d’un compliment, le reproche de ne pas savoir de quoi je parlais étant le plus doux) ; son défaut est qu’il est persuadé depuis le début d’avoir raison alors qu’il a tort (on me fait évidemment le même reproche... la différence étant que j’ai raison !) SUR LA QUESTION PRECISE DU CARACTERE RAPIDE ET TARDIF DE LA CONVERSION DE HITLER A SON PROPRE SYSTEME.

On a beaucoup essayé de brouiller les pistes en prétendant qu’il n’y avait que des questions de ton et de forme (seuls les miens étant fautifs, comme il se doit). Au moins, les "on a gagné" d’après-boire ci-dessus, ainsi que le reproche de ne pas répondre aux questions, ont le mérite à cet égard de jeter le masque.

C’est bien du fond qu’il est question, depuis le début, c’est bien à un réflexe conservateur que certaines innovations se heurtent.

Au fond, tout cela est bien normal et nous en rirons prochainement ensemble, du moins faut-il l’espérer.

La modération de "Passion-Histoire" a, pour l’instant, fait preuve d’une certaine lourdeur de fonctionnement et d’une sensibilité excessive aux grondements collectifs contre des individus sans alliés, n’en cherchant pas et se contentant d’en appeler à l’examen placide des sources. A cet égard, le brevet d’autosatisfaction décerné dans le post qui annonce le verrouillage, "la politique du forum a toujours été de permettre des débats sereins", ne donne guère l’exemple d’un esprit autocritique.

Mais rien n’est perdu tant qu’on laisse en ligne le débat lui-même sur "La santé d’Hitler" : aussi longtemps que les posts petits et grands du contradicteur principal restent visibles, apparaît à qui veut bien les lire le caractère diffamatoire des proses ci-dessus qui m’accusent de les résumer malhonnêtement (lors même que ce caractère de résumé est mentionné, que rien de faux n’est dit ni d’ailleurs reproché, et qu’un lien est fait vers le texte intégral).

2 octobre 2011, 9h.

fdelpla

Pour ceux qui veulent poursuivre la discussion, j’ouvre un espace sur le forum du présent site .

le 2 octobre 2011



---------------------
Tous droits réservés © Copyright 2004 F. Delpla
Site
sous Spip - TZR-Créations