Le site de François Delpla

[ Accueil ] [ Retour à l'article ]

Chronologie de la France pendant la Seconde Guerre mondiale : situation militaire
http://www.delpla.org/article.php3?id_article=73

(après l’armistice)

jeudi 16 janvier 1997, par François Delpla

1940

22 juin : les clauses de l’armistice laissent à la France une armée de 100 000 hommes légèrement armés en métropole, et des forces coloniales à préciser.

3 juillet : attaque navale anglaise à Mers el-Kébir. novembre-décembre : pourparlers avancés entre Laval et les Allemands en vue de la reconquête du Tchad rallié à de Gaulle.

1941

1er mars : la colonne Leclerc prend aux Italiens le fort de Koufra (Fezzan).

mai-juin : collaboration discrète Darlan-Rommel en Tunisie pour ravitailler l’Afrika Korps.

8 juin-14 juillet : les troupes de Vichy sont chassées de Syrie par des forces anglo-gaullistes (après que Darlan eut prêté le territoire syrien aux Allemands pour acheminer des renforts vers leurs partisans révoltés contre l’Angleterre en Irak). Début d’une longue querelle entre de Gaulle et Churchill sur l’administration de la Syrie.

1942

27 mai-12 juin : résistance des Français Libres à Bir-Hakeim.

19 août : raid anglo-canadien contre les défenses côtières allemandes à Dieppe, excessivement meurtrier mais riche d’enseignements.

8 novembre : le débarquement américain en AFN coupe Vichy de l’Empire, qui était son principal atout.

11 novembre : l’armée d’armistice, qui nourrissait des rêves de revanche, se laisse désarmer sans broncher lors de l’invasion allemande en zone sud.

27 novembre : sabordage de la flotte de guerre française à Toulon devant la menace d’une mainmise allemande.

mi-décembre 1942-24 janvier 1943 : campagne de la « force L » de Leclerc du Fezzan à Tripoli, où elle fait sa jonction avec l’armée Montgomery.

décembre : Laval reconstitue un embryon de force armée, entièrement dans la main des Allemands.

1943

30 janvier : création de la Milice, une organisation composée de Français qui aidera l’occupant à traquer les résistants et les Juifs.

janvier-mai : les forces de Leclerc et celles, beaucoup plus importantes, que Giraud lève et équipe avec l’aide des Américains participent à la reconquête de la Tunisie. 4 octobre : libération de la Corse.

novembre 1943-juin 1944 : le corps expéditionnaire dirigé par Juin s’illustre en Italie, principalement pendant la bataille de Monte Cassino (conclue le 25 janvier) et celle du Garigliano, qui ouvre aux Alliés la route de Rome début juin.

1944

février : création des Forces françaises de l’Intérieur (FFI) par la réunion de tous les groupes armés de la Résistance. Le général Koenig en prend le commandement à la veille du débarquement de Normandie.

1er août : débarquement en Normandie de la 2ème DB commandée par Leclerc et intégrée à l’armée du général Patton. Elle entre la première dans Paris, le soir du 24 août.

15 août : débarquement de Provence ; les forces françaises du général de Lattre équilibrent les américaines. automne : participation française croissante à la libération du pays, tant par les FFI que par la division Leclerc et l’armée de Lattre, auxquelles ils s’intègrent en grand nombre.

1945

9 février : liquidation de la poche de Colmar.

20 mars : libération complète de l’Alsace.

19 avril : résorption de la poche de Royan.

8-9 mai : capitulation allemande dans les dernière « poches » de la côte ouest (La Rochelle, Saint-Nazaire, Lorient, Dunkerque).

[ Accueil ] [ Retour à l'article ]