Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Mar Déc 12, 2017 11:27 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 87 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Sam Mar 17, 2012 9:22 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
-soit, comme Churchill le fait dès le début (ou, en France, un Mandel), on vise l'écrasement du nazisme, en tirant parti de la possibilité de coopérer pour ce faire avec l'URSS.


Je croyais t'avoir fait remarquer que Churchill, loin de s'opposer efficacement à Hitler "dès le début", avait, au contraire, félicité la France de sa modération dans le traitement de la crise qu'il avait provoquée en réoccupant militairement la Rhénanie en mars 36.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Mar 18, 2012 8:15 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6678
Nous en avons déjà longuement parlé.
Il s'agit d'une politesse, faisant une croix sur un passé désastreux pour secouer un fautif en le mettant devant ses responsabilités présentes. En isolant quelques mots dans un article de quatre pages, tu fais bel et bien du Boisbouvier pur sucre, et te dispense de répondre sur la préférence churchillienne pour une union européenne contre Hitler exprimée avec force, et ce jour-là, et constamment depuis 1932.

C'est nul !

Rappel du lien : http://www.delpla.org/article.php?id_article=472


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Mar 18, 2012 10:50 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Mon esprit de clarté va encore se déchainer.
Si je te comprends bien, en félicitant la France de renoncer à punir militairement Hitler de sa violation flagrante des traités de Versailles et de Locarno, Churchill a eu l'attitude adéquate. C'est bien ce que tu penses, n'est-ce pas ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Mar 18, 2012 11:07 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6678
tu dis une contre-vérité, une fois de plus, par montage d'un contenu qui t'arrange.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Mar 18, 2012 11:31 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Enfin, Bon Dieu, approuves-tu Churchill, oui ou non ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Mar 19, 2012 3:53 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6678
L'ensemble de son article me semble diablement bien équilibré, et promptement fatal à Hitler si la classe dirigeante britannique s'était conformée à ses vues.

(déjà dit au moins dix fois)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Mar 19, 2012 9:07 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Equilibré !
Un équilibre qui nous a valu les 60 millions de morts d'une guerre mondiale, tu ne crois pas que c'est particulièrement... acrobatique.
Quand je pense qu'il eût suffi de faire mine d'une mobilisation partielle en mars 36 pour faire perdre la face (et donc le pouvoir) à Hitler et que notre pusillanimité (approuvée par Churchill) fit rater cette dernière opportunité, j'enrage.
Le pacifisme fut fauteur de guerre.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Mar 19, 2012 9:37 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6678
tu t'enfonces dans

-la sélection indue d'une phrase dans un ensemble de plusieurs pages qui dément ton interprétation;

-une assimilation abracadabrante de Churchill aux appeasers et une surestimation délirante de son influence, en mars 1936.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Mar 20, 2012 7:23 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
N'importe quoi !

Churchill a-t-il, oui ou non, félicité la France de sa modération ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Mar 20, 2012 10:57 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6678
François Delpla a écrit:
tu t'enfonces dans

-la sélection indue d'une phrase dans un ensemble de plusieurs pages qui dément ton interprétation;

-une assimilation abracadabrante de Churchill aux appeasers et une surestimation délirante de son influence, en mars 1936.
boisbouvier a écrit:
N'importe quoi !



Ce langage blessant ne peut même pas s'autoriser d'un précédent de ma part.
T'en rends-tu seulement compte ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Mar 20, 2012 3:36 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Je retire "n'importe quoi".
Mais je repose ma question : Churchill a-t-il, oui ou non, félicité la France de sa modération ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Mar 20, 2012 4:29 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6678
En aucune façon.
Relis http://www.delpla.org/article.php?id_article=472 .
Je m'aperçois d'ailleurs que mon scan a mangé des mots et je vais te faciliter les choses, tout en améliorant la traduction :

Citation:
Au lieu d'user de représailles par les armes comme l'eût fait une génération antérieure, la France, en ayant recours à la Société des Nations, a pris le parti qui convient et que prescrivent les textes. Elle a porté son cas devant la Cour et c'est à elle qu'elle demande justice. Si la Cour trouve que sa cause est juste mais se montre incapable de lui donner la moindre satisfaction, ce sera pour la Cour un coup très dangereux. Le pacte de la Société des Nations se sera révélé comme une supercherie et la sécurité collective comme une billevesée. Si la partie lésée n'obtient aucune sorte de réparation légale et de quelque poids, c'est tout l'ensemble de la doctrine de la loi et de la coopération internationales, sur lequel reposent les espoirs en l'avenir, qui s'écroulerait dans l'ignominie. Il serait remplacé immédiatement par un système d'alliances et de groupes de nations dépourvues de toutes garanties en dehors de leur force armée, qui, se faisant les interprètes de la loi, lutteraient pour leurs intérêt vitaux au moment qui leur paraîtrait le plus opportun.


Je vais une fois de plus (sans doute la dernière) te rappeler que l'auteur est simple député et écrit une semaine après l'agression, semaine bien remplie : il y a eu les propos guerriers de Sarraut, encouragés par Mandel et douchés par Gamelin, puis le voyage de Flandin à Londres où Baldwin et Eden l'ont vigoureusement dissuadé de réagir par les armes. Ce sont ces pots cassés que Churchill, regardant comme toujours vers l'avenir, essaye de recoller, de sa modeste place de journaliste et de député dissident du parti au pouvoir. Va pour la SDN, si et seulement si elle fait repasser le Rhin aux aigles allemandes. Ce serait de loin le mieux, pour tout le monde. Et si cela rate, aux armes, et vite !

Toutes tes interventions concernant Churchill, sur ce forum, sont gravement erronées et, en outre, fort contradictoires. A la fois tu essayes de sauver la vision très déformée qu'en ont colportée Bush et Blair pour lui faire cautionner leur catastrophique politique guerrière des années 2000, celle d'un bouledogue sautant à la gorge de tout le monde, et tu lui attribues des faiblesses imaginaires, pour dédouaner celles (bien réelles) de Pétain.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Mar 20, 2012 11:02 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Est-ce que tu n'omets rien ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Mar 20, 2012 11:04 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6678
boisbouvier a écrit:
Est-ce que tu n'omets rien ?

Non.

Et toi, tu reconnais ce que j'ai écrit ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Mar 21, 2012 9:38 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
Au lieu d'user de représailles par les armes comme l'eût fait une génération antérieure, la France, en ayant recours à la Société des Nations, a pris le parti qui convient et que prescrivent les textes.


Nous sommes donc bien d'accord.
Churchill, loin de fustiger la France de sa lâcheté, la félicite de recourir à la SDN qui était la faute à ne pas commettre.
Et, toi, quand tu reproches à Bush et à Blair d'avoir puni Saddam Hussein, lui aussi grand violeur de traités, tu l'imites parfaitement.
Un traité, c'est comme un contrat, c'est la loi des parties, sauf que les parties ce sont les états. Il n'y a pas de paix possible avec des états qui violent les traités aussitôt après qu'ils les ont signés. La SDN était un tribunal mais comme il n'était pas secondé par une gendarmerie, il n'a fait qu'encombrer les relations internationales. Elle a encouragé les belliqueux (Japon, Mussolini, Hitler) et découragé les démocraties pacifiques en leur donnant l'illusion d'une fausse sécurité.
Tour le monde le sait.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 87 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla