Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Dim Sep 15, 2019 4:55 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 205 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Lun Juin 11, 2012 8:02 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
boisbouvier a écrit:
ce sont les mêmes qui disent que l'extermination des juifs devait faire l'objet d'un secret absolu qui disent que "Vernichtung" montre bien que Hitler voulait tuer les Juifs.
Allez y comprendre quelque chose.


Avouerais-tu enfin que tu n'y comprends rien ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Juin 11, 2012 8:50 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Je croyais avoir été clair. Ce à quoi je ne comprends rien c'est à la position de mes interlocuteurs-adversaires.
D'un côté ils disent : "Vous voyez bien que Hitler voulait exterminer tous les Juifs d'Europe puisqu'il l'a dit lui-même le 31 janvier 39" dans un grand discours public au Sportpalast detiné à se répandre non seulement en Allemagne mais à travers le monde, et, d'un autre, ils disent : " Vous ne pouvez pas déduire qu'il ne voulait pas les tuer du fait qu'aucun ordre de lui de les tuer n'a été retrouvé, car le secret le plus absolu empêchait qu'un tel ordre soit donné ouvertement".
La contradiction est évidente.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Juin 11, 2012 9:26 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
J'explique pour ma part les choses ainsi, et j'espère que tu vas faire enfin un effort de lecture et de compréhension.

Hitler est un maître du dévoilement partiel, du dévoilement qui laisse encore des voiles. Il enrobe, j'oserai même dire qu'il poétise car je ne suis pas de ceux qui ne lui accordent aucun talent d'artiste, surtout à partir du moment où, fin 1918, sa folie le stabilise et lui permet de faire enfin oeuvre. D'autre part, il masque volontiers ce talent sous des dehors primaires et vociférants. Donc, il peut y aller, en ce 30 janvier 1939 : il menace de se venger d'une plongée du monde dans une seconde guerre mondiale par l'action des Juifs en faisant disparaître ceux-ci d'Europe. Les termes méritent d'être cités et pesés http://www.cicad.ch/index.php?id=110 :

Citation:
Il y a encore une chose que j'aimerais dire en ce jour, qui peut-être sera un jour mémorable pour tous et pas seulement pour nous Allemands: dans ma vie, j'ai souvent été prophète et on s'est moqué de moi pour cela. A l'époque de ma lutte pour le pouvoir , c'était d'abord la race juive qui accueillait mes prophéties par des rires, quand je disais qu'un jour je prendrai la direction de l'Etat et celle de toute la nation, et qu'entre autres, je réglerai le problème juif. Leur rire était tonitruant, mais je pense que depuis quelque temps, leur rire s'étrangle dans leur gorge. Aujourd'hui, je serai encore une fois prophète: si les financiers juifs internationaux en Europe et au dehors réussissent une fois de plus à plonger les nations dans une guerre mondiale, alors, il en résultera, non pas une bolchevisation du globe, et donc la victoire de la Juiverie, mais l'annihilation de la race juive en Europe !
(Wenn es dem internationalen Finanzjudentum in und außerhalb Europas gelingen sollte, die Völker noch einmal in einen Weltkrieg zu stürzen, dann wird das Ergebnis nicht die Bolschewisierung der Erde und damit der Sieg des Judentums sein, sondern die Vernichtung der jüdischen Rasse in Europa)


Il n'est pas faux que Vernichtung puisse signifier, à l'extrême rigueur, une disparition par émigration. Mais dans cette bouche ? à ce moment ? et surtout, par définition, dans le cadre d'une Europe en guerre ? Puisque à partir de ce moment les Juifs seront considérés, en territoire allemand ou dominé par l'Allemagne, comme des ennemis, est-il envisageable de prendre des gants ? De mettre à leur disposition l'équivalent des futurs charters de MM Pasqua ou Guéant ? Non. Dans un tel contexte c'est bien la ghettoïsation, avec son cortège de morts par famine et manque de soins, c'est bien la prise de toutes ces populations en otage et c'est bien le traitement nazi des otages en temps de guerre si l'ennemi ne se comporte pas comme souhaité, qui se dessinent.

Cependant n'allons pas trop vite en besogne. Le dictateur qui profère ces menaces dans une période relativement paisible au sein d'un long discours, et qui est considéré comme un bluffeur qui "nous a bien eus" au moment de Munich, est moins pris au sérieux que jamais, et le sait. Tout le monde va penser qu'il s'excite un coup, et basta. Le dévoilement est sans risque. Il reste parfaitement compatible, y compris lorsque cette "prophétie" est rappelée à plusieurs reprises dans des discours de 1941 ou 1942, avec le secret qui entoure la mise en oeuvre de la Solution finale.

Enfin, même en admettant une seconde que Heydrich ait dans presque tous les domaines une autonomie totale et travaille "en direction du Führer" sans songer à vérifier auprès de lui que c'est la bonne, ni en recevoir de directives, il reste que par cette prophétie et ses répétitions Hitler montre bien qu'en matière de persécution des Juifs il s'arroge les principales décisions. Heydrich, qui dispose d'un accès facile à sa personne, serait fou de ne pas vérifier, soit directement soit par Himmler interposé, qu'il veut effectivement que les Juifs soient mis à mort.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Juin 11, 2012 10:44 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Je transcris ma réponse à Eddy Marz à sa question : D'où déduisez-vous son rôle "initiateur" de la Solution
Finale sans ordre d'Hitler ? Car c'est de ça que traite votre thèse,
non? Si vous pouviez maintenant me proposer vos sources servant
à évaluer et fixer sa responsabilité dans la Shoah, je vous en
saurais gré.

car elle recoupe de près la tienne.


1/ De l'absence d'un ordre écrit ou oral connu d'Hitler de tuer tous
les juifs;
2/ De la différence énorme entre l'ordre d'Hitler concernant les
commissaires politiques et la réalité de la Shoah par balles ( dite
aussi opérations mobiles de tuerie qui ont fait 1 400 000 morts à l'arrière du front); et du soin qu'Heydrich apporta à former des tueurs spécialisés à cette tâche, les Einsatzgruppen;
3/ De la réaction de Göring à Nuremberg sur le sens véritable de
"Endlösung" : solution définitive par l'émigration-évacuation et non
par le meurtre;
4/ De l'extension de la tuerie à l'ensemble européen objet de la
conférence de Wannsee, oeuvre personnelle d'Heydrich hors de toute
intervention personnelle connue du Führer;
5/ De l'Aktion Reinhardt consistant à tuer les juifs de Pologne à
Belzec, Sobibor, Treblinka;
6/ Des apports du livre de Brayard sur la méconnaissance de cette
Shoah par Göbbels jusqu'aux discours d'Himmler d'octobre 43;
7/ Sur le silence complet d'Hitler lui-même vis à vis de ses plus
fidèles lieutenants sur cette Shoah.Il est invraisemblable qu'un bavard comme Hitler n'ait pas éptouvé le besoin d'échanger avec ses proches au sujet d'une action aussi importante. Il n'en a jamais parlé.
8/ de l'inanité de l'argument du secret pour justifier l'absence
d'un ordre oral ou écrit d'Hitler de réaliser la Shoah.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Juin 12, 2012 6:43 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
Hitler est un maître du dévoilement partiel, du dévoilement qui laisse encore des voiles.






Si le mot "Vernichtung" employé par Hitler devant le Reichstag le 30 janvier 39 veut dire extermination comme le prétendent les intentionnalistes le dévoilement n'est nullement partiel. Il est parfait.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Juin 12, 2012 7:33 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Pour comprendre l'ensemble des problèmes posés par la Shoah, j'ai proposé ce petit résumé à Eddy Marz :

Je ne doute pas de votre érudition, Eddy Marz, mais de votre sens psychologique.
Par exemple, j'estime que vous vous trompez gravement sur la pensée d'Hitler concernant les Juifs. N'avez-vous pas dit que "le sang" chez Hitler avait une signification métaphorique ?
C'est tout le contraire. Hitler avait l'obsession du sang. Du sang juif (impur et corrupteur) et du sang allemand si noble, si beau qu'il fallait le préserver comme un Graal. Il fallait éviter à tout prix qu'ils se mélangent. Les lois de Nuremberg le prouvent. Ensuite il provoque l'émigration de la moitié de la communauté juive allemande (500 000 âmes) avant que la guerre ne commence. Puis, quand celle-ci a commencé, que faire des 250 000 qui restent ? On ne va pas les laisser en liberté pour qu'il continue à corrompre le bon sang allemand. On les enferme dans des ghettos en Pologne et comme la Pologne est destinée à être colonisée par le sang allemand il faut bien ghettoïser aussi les Juifs polonais.
Or, Frank, gauleiter du Gouvernement général de Pologne, ne l'entend pas de cette oreille. C'est un bon nazi, Frank et il ne veut pas non plus qu'on pollue son territoire avec ce sang juif si impur, si corrupteur. Et il rue dans les brancards avec une telle intensité qu'il faut trouver une solution à cette ghettoïsation de toute façon provisoire. En juillet 41 Göring est dans l'euphorie des premiers combats en Russie. L'Allemagne avance rapidement à l'intérieur du territoire russe. On va donc pouvoir y évacuer et y réinstaller les Juifs. Il charge donc Heydrich de trouver la solution définitive à la question juive. Göring n'a jamais voulu tuer les Juifs. A Nuremberg sa surprise n'est pas feinte.
A Wannsee que se passe-t-il ?
La conférence est entièrement à l'initiative d'Heydrich qui veut tuer les Juifs comme il l'a déjà prouvé lors de la Shoah par balles mais qui ne peut pas le dire ouvertement à des secrétaires d'état à la justice et à l'intérieur ni même aux SS présents. Lui aussi ne va parler que d'évacuation et de réinstallation même s'il espère bien mener son entreprise diabolique à son terme. Or, il y a un hic. Les Mischlinge avec leur part de bon sang allemand. Elle en fait des Führers-nés.
C'est à son tour ce bon sang allemand qui va "polluer" la conférence en retardant l'opération prévue de déportation à l'est. Etc.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Juin 12, 2012 8:32 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Cette prose t'a valu un prompt bannissement, sur lequel je prends position ici :
viewtopic.php?f=95&t=813&p=13781#p13781


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu Juin 28, 2012 11:58 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Ta réponse est insatisfaisante, Delpla.
Tu dis en substance que, certes, le délit d'opinion est interdit sur les forums mais qu'il y a des limites, et que si, toi, tu ne les franchis pas, ce n'est pas mon cas, de sorte que si ce qui t'arrive, à toi, est illicite ce qui m'arrive, à moi, ne l'est pas.
Sauf que tu ne dis pas en quoi tu es licite et en quoi je ne le suis pas.
Revois ta copie. Complète là pour qu'on y voie bien clair.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Juil 04, 2012 4:51 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Une semaine que j'attends ta réponse.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Juil 04, 2012 8:13 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
essaye de passer en mode "fils emptoire", cela me mettra peut-être dans de meilleures dispositions.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Juil 04, 2012 8:38 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Serais-tu souffrant ?
Ce que tu dis devient progressivement incompréhensible comme si un animal inconnu avait pénétré en toi et te rongeais de l'intérieur.
Peut-être y suis-je pour quelque chose.
Je ne voudrais pas être complice d'un agresseur.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Juil 06, 2012 9:57 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
"fils emptoire" = un peu moins révulsant, pour moi, que "péremptoire".

Tente le coup, tu verras bien si tu as ta réponse.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Juil 06, 2012 11:44 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Je m'en doutais.
Tu as été contaminé par un certain petit monsieur.
Le ver est bien dans le fruit.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Juil 06, 2012 12:31 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
10

explications pour les novices : viewtopic.php?f=41&t=232&start=2655


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Sep 07, 2012 6:26 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Sep 06, 2012 3:48 pm
Messages: 182
L'enseignement paradoxal de la "Nuit de cristal"

Quand on rappelle que,dans la nuit du 9 au 10 novembre 1938,plusieurs milliers de magasins juifs furent saccagés,
on admet paradoxalement que 5 ans après l'arrivée d'Hitler,les juifs n'étaient pas,
et de loin,exclus de la société,puisqu'ils possédaient encore
des milliers de commerces....

Citons H.Jamet,qui avait visité l'Allemagne durant l'été 1938.
L'auteur d'un article sur son voyage a écrit:

"Nous empruntons encore à notre témoin quelques détails sur l'antisémitisme.
Il s'en faut que les juifs aient tous quitté l'Allemagne,là encore,
il y a une distance entre les textes et la réalité.
On voit partout des écriteaux à la porte des cafés et des hôtels,
portant ces mots:
"Ici les juifs sont indésirables!"
Mais si un juif entre,sans crier sa race sur les toits,on le sert comme
si de rien n'était et on encaisse son argent.C'est tout.
Mieux que cela:à Munich,la Mecque hitlérienne,on voit en face
d'un grand hôtel où justement M.Jamet était descendu,
un très vaste magasin de vêtements portant ce nom sur son enseigne:Goldsmith,frères
Tout le monde sait que ce sont des juifs.
"Au moins ceux-là,ils ne se cachent pas,"
remarque M.Jamet à un hitlérien fidèle.

Réponse:

"Ne m'en parlez pas...Tout le commerce des vêtements à Munich et ailleurs est entre les mains des juifs.
Si on fermait leurs magasins,nous irions tout nus.D'ailleurs,personne n'y songe!"

Un Allemand a même affirmé à l'auteur

"qu'il y avait actuellement plus de juifs à Berlin qu'avant 1933..."

Et cela n'est pas impossible.
Tout,ce qui est interdit aux juifs,c'est de faire de la politique.*

*(Voy.L'Ami du clergé,27 octobre 1938,p.646,col.A-B)

Il faudra bien,un jour,se résoudre à écrire une histoire vraie des juifs sous Hitler....

_________________
L'autre Histoire.
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"

http://sansconcessiontv.org/
http://www.phdnm.org/
http://www.phdnm.org/crimes-allieacutes.html


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 205 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla