Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Dim Nov 17, 2019 1:43 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Churchill et Hitler
MessagePosté: Sam Fév 25, 2012 7:30 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
après vous, je vous prie !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Churchill et Hitler
MessagePosté: Jeu Mar 01, 2012 10:29 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
Bonjour,
Ce livre est mauvais, comme je l'ai démontré sans appel a la page 42 du numéro 1 de ce magazine :
http://derniereguerremondiale.net/indexDGM.php
:mrgreen:

_________________
Cordialement
Daniel
-------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Churchill et Hitler
MessagePosté: Sam Mar 24, 2012 7:06 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Il marche bien en librairie (premier tirage épuisé en trois semaines), malgré un grand silence de la presse.

Cela vaut tellement mieux que l'inverse !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Churchill et Hitler
MessagePosté: Dim Mar 25, 2012 3:05 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
Bonjour,
François Delpla a écrit:
malgré un grand silence de la presse.

Pourquoi ?
Nos médias n'aiment peut-être pas ce fichu Delpla qui les critique comme, entre autres, au sujet de l'affaire du tueur de Toulouse ?

_________________
Cordialement
Daniel
-------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Churchill et Hitler
MessagePosté: Dim Mar 25, 2012 10:33 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Il n'en sont pas à se chercher des excuses pour ne pas parler d'un livre d'histoire, encore moins à se renseigner sur l'auteur et à se rendre compte qu'il les trouve globalement lamentables dans une affaire en cours !

Je respecte leur liberté, je comprends leur logique : ainsi crois-je très sérieusement que, si le succès de librairie se confirme, quelques-uns vont voler au secours de la victoire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Churchill et Hitler
MessagePosté: Dim Mar 25, 2012 10:38 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
J'ai placardé sur tous les forums que j'ai pu ma présentation de ce livre.
Puis-je faire plus ?
Nous sommes quelques-uns sur ce forum, François, a être des "militants intégristes Delplaien".
N’hésites pas a nous demander de l'aide.

_________________
Cordialement
Daniel
-------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Churchill et Hitler
MessagePosté: Dim Mar 25, 2012 2:47 pm 
Hors ligne

Inscription: Ven Jan 07, 2011 4:55 pm
Messages: 64
bonjour à tous !

Je me réclame également du Delplanisme intégral, de sa fraction la plus audacieuse et innovante !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Churchill et Hitler
MessagePosté: Lun Mar 26, 2012 2:09 pm 
Hors ligne

Inscription: Ven Fév 23, 2007 4:56 pm
Messages: 256
Localisation: Région Parisienne
Je constate, depuis quelques temps, les effets de l'influence de François sur le Web. On trouve de moins en moins de tenants de l'option "militaire" du Haltbefehl, du Pétain "résistant" à Montoire, du Hitler simple d'esprit incapable de diriger la pétaudière Nazie, du Hess sautant sans son Messerschmitt dans un moment d'égarement pour aller rencontrer il ne sait pas trop qui, il ne sait pas trop où. Et j'en passe. Même certains qui lui sont hostiles pensent qu'il y a bien eu complot d'appeasers en 40... au point de le voir perdurer jusqu'en 1941!

Toutes théories qui, s'il n'est pas forcément à leur initiative, ont bien déboulonné les vieux poncifs. Ou, vu de l'autre bout de la lorgnette, la démonstration que le Web permet de tordre le cou aux légendes urbaines nées des difficultés de s'informer, pour peu que des professionnels sérieux s'y impliquent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Churchill et Hitler
MessagePosté: Lun Mar 26, 2012 3:26 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
On a beau avoir une vieille habitude de garder son cap sous des tempêtes d'injures et d'injustices, une déclaration d'utilité publique de temps en temps ne fait pas de mal par où elle passe !

Cela dit, la violence des attaques a aussi son utilité et si, au début, peu s'indignent, la masse n'en pense pas moins. Après s'être interrogée sur le pourquoi de l'acharnement, elle finit par pencher du côté de la justice et de la justesse, et Clio est de mieux en mieux servie.

Elle peut, sinon remercier un "Duc de Raguse" ou un Florian Louis viewtopic.php?f=95&t=813 , du moins leur accorder son pardon.

Il arrive même qu'un sniper change son Mauser d'épaule :

http://www.empereurperdu.com/forum/phpB ... 020#p47020


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Churchill et Hitler
MessagePosté: Mar Mar 27, 2012 11:18 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
http://www.passion-histoire.net/n/www/v ... a&start=15

duc de Raguse a écrit:
je lisais ailleurs hier que les théories de certains utilisateurs de fora d'histoire devenaient "majoritaires" sur la toile. C'est à faire peur, car cela voudrait dire que les rédacteurs d'articles pourris sur Wiki ou des spécialistes de monologues contemplatifs auraient finalement la haute main sur ce qui deviendra bientôt le "savoir". Livrés à Cerbère les livres de chercheurs chevronnés - ne perdant pas leur temps sur le net... - et les diverses publications scientifiques. Cela fait plutôt froid dans le dos...


Si j'avais vraiment du temps à perdre, je ferais une étude sur la fréquence de la notion de pourriture dans la diffamation raguséenne. Je me contenterai de relever qu'il a peur de mon influence et, là-dessus, de lui donner raison. Tout en lui offrant, tel Saint-Martin, la moitié de mon manteau pour réchauffer son dos.

Raguse qui, jusqu'à plus ample informé, ne publie pas de livres et ne s'exprime que sur la Toile, juge comment, pour sa part, l'utilisation de son temps ?

Mais faisons comparaître le corps du délit :

Thierry Decool a écrit:
Je constate, depuis quelques temps, les effets de l'influence de François sur le Web. On trouve de moins en moins de tenants de l'option "militaire" du Haltbefehl, du Pétain "résistant" à Montoire, du Hitler simple d'esprit incapable de diriger la pétaudière Nazie, du Hess sautant sans son Messerschmitt dans un moment d'égarement pour aller rencontrer il ne sait pas trop qui, il ne sait pas trop où. Et j'en passe. Même certains qui lui sont hostiles pensent qu'il y a bien eu complot d'appeasers en 40... au point de le voir perdurer jusqu'en 1941!

Toutes théories qui, s'il n'est pas forcément à leur initiative, ont bien déboulonné les vieux poncifs. Ou, vu de l'autre bout de la lorgnette, la démonstration que le Web permet de tordre le cou aux légendes urbaines nées des difficultés de s'informer, pour peu que des professionnels sérieux s'y impliquent.


Je n'écris guère sur Wikipédia, tout en reconnaissant son utilité, par manque de temps justement. Et je consacre beaucoup plus de celui-ci au papier qu'à la Toile. Mais je souscris entièrement à ce que dit Thierry sur l'utilité de celle-ci. Qui va d'ailleurs contre le pessimisme fréquemment exprimé par Daniel, lorsqu'il me reproche de ne point bannir définitivement un Michel Boisbouvier, ou de me commettre sur des forums tels que "France en guerres".

La Toile fait beaucoup progresser la liberté de recherche et d'expression -à preuve, le sparadrap exaspérant dont les bannisseurs de Passion-histoire n'arrivent pas à débarrasser leurs doigts : la contestation de leurs moeurs présentes sur le site de BRH http://www.empereurperdu.com/forum/phpB ... 022#p47022 .

Si j'aide à clarifier des questions d'histoire, c'est évidemment par mes livres avant tout. Mais il ne faut pas trop opposer les deux supports. C'est bien le fait d'avoir fait progresser par mes recherches un certain nombre de questions qui me donne sur Internet, à la fois une certaine autorité, et une capacité certaine à provoquer des phénomènes de rejet, des abus de pouvoir de modérations frileuses, erratiques ou gangrenées de traditionalisme, etc.

Comme on le dit souvent -et ce qu'on dit souvent n'est pas toujours faux !-, l'instrument internautique est tout neuf. Cela se manifeste notamment par le phénomène suivant : dans la vie d'avant, toute société (micro ou macro) fonctionnait sur le bannissement de boucs-émissaires; ils pouvaient se défendre, mais toujours prévalaient des rumeurs orales, de ravageuses impressions collectives. Avec Internet, c'est littéralement impossible : tout est écrit; alors si on en a le pouvoir on peut certes effacer, puis raconter à sa manière ce qui a été effacé, mais c'est particulièrement casse-gueule : si quelqu'un a sauvegardé, on a l'air malin !

Lorsqu'un forum se déchaîne contre un bouc émissaire, il y a donc deux garde-fous : celui que je viens de dire (le rappel d'écrits qui ne confirment pas ce qui est reproché), et aussi la possibilité à tout moment que surgisse un juste qui ne se laisse pas entraîner ni intimider.

Nous sommes donc dans une époque de transition : un certain nombre de groupes, sur la Toile, n'ont pas encore intégré qu'on n'en est plus à l'âge des rumeurs verbales justifiant une exclusion. Mais la majorité est en train de le leur apprendre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Churchill et Hitler
MessagePosté: Mer Mar 28, 2012 10:58 am 
Hors ligne

Inscription: Ven Fév 23, 2007 4:56 pm
Messages: 256
Localisation: Région Parisienne
Je ne sais pas si Duc de Raguse se réfère à mon message. Mais je suis en total désaccord avec sa phrase:
Citation:
...Livrés à Cerbère les livres de chercheurs chevronnés - ne perdant pas leur temps sur le net... - et les diverses publications scientifiques. Cela fait plutôt froid dans le dos...

On y retrouve un fonds réactionnaire des plus désagréable: l'élitisme
- seul le chercheur dument adoubé a le droit de critiquer le travail du Maître.
- le Maître n'a aucune justification à donner sur d'éventuelles erreurs, ou de quelconques précisions à apporter sur son oeuvre, en venant se répandre sur le Net, qui n'est qu'un média pour plébéiens bas de plafond.
- les articles, critiques ou messages publiés par ce moyen ne sauraient provenir de gens sérieux. Il ne s'agit que d'un repère d'amateurs, de pseudo professionnels en manque de reconnaissance, tous incapables, avec lesquels le Maitre n'a pas de temps à perdre.
Moi, ce qui me fait froid dans le dos, c'est que de véritables chercheurs risquent de s'enfermer dans leur tour d'ivoire, au risque de se déconnecter de tout un tas d'informations qu'il faut certes trier, quelquefois combattre, mais qui constituent la base de la connaissance par le partage.
Je rappelle qu'Internet est, historiquement, un outil de communication entre chercheurs...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Churchill et Hitler
MessagePosté: Mar Avr 03, 2012 4:34 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Thierry Decool a écrit:
Je ne sais pas si Duc de Raguse se réfère à mon message.


il le nie de la façon la plus comiquement embarrassée : http://www.empereurperdu.com/tribunehis ... =15&t=1001 .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Churchill et Hitler
MessagePosté: Mar Mai 08, 2012 5:03 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Et maintenant, une histoire qui finit bien (pour l'instant, car rien n'est définitif sur la Toile !).

Le lieutenant-colonel Rémy Porte dirigeait au début du siècle l'une des écoles d'officiers de Coëtquidan, celle du Train (EMCTA http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cole ... inistratif ) lorsqu'une promotion décida de se donner le nom du général Doumenc, dont Monsieur le Directeur ignorait à peu près tout. Il se renseigna, lut mon livre, m'invita au baptême de la promotion et fut tellement passionné par le personnage (Doumenc veux-je dire, et non son passeur !) que, de fil en aiguille, il en devint le premier historien (car je m'étais borné à étudier son rôle en 1939-40) et réorienta sa carrière vers les services historiques du ministère de la Défense.

Aujourd'hui docteur et habilité, il est à la tête, notamment, d'un site interactif où les critiques de livres abondent. Il s'est tenu au courant de ma production, sans plus et sans toujours suivre de près mes raisonnements. S'attaquant récemment à Churchill et Hitler, il a produit un papier http://guerres-et-conflits.over-blog.co ... 01866.html globalement positif mais assez critique, auquel je répliquai en demandant des précisions car peu d'exemples illustraient ses reproches.

Il réagit en m'ouvrant son espace pour une interview qui m'a permis, je crois, de lever bien des malentendus : http://guerres-et-conflits.over-blog.co ... 30453.html .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Churchill et Hitler
MessagePosté: Lun Mai 28, 2012 9:09 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Oct 31, 2010 10:02 pm
Messages: 321
Localisation: Muret
Bonsoir. Et il y a même des militaires qui réfléchissent :mrgreen: . Je plaisante, biensur, et mon ainé qui achève son EMA, aimerait bien que l'Armée de l'Air se penche sur l'Histoire comme le fait l'Armée de Terre. Ceci dit, il est tout à fait normal que François ne trouve aucun écho dans la presse puiqu'il dérange certains dinosaures de l'histoire bien pensante voire de la presse du même nom. Amitiés. Bernard


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Churchill et Hitler
MessagePosté: Ven Juin 01, 2012 6:47 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
c'est plus indirect que cela : les journalistes ont peu de place pour beaucoup de livres, ils ont donc des critères de choix, d'abord pour lire, avant même de décider ou non de faire un article. A ce niveau, la rumeur prime, les réputations établies, etc.

Il est vrai que, si une recherche novatrice reste dans les limbes, la communauté académique dans son ensemble est fautive, mais c'est là une responsabilité des plus diffuses !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla