Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Lun Sep 16, 2019 1:04 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: Jeu Oct 04, 2012 6:50 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Je regardais hier sur la chaine "histoire" un documentaire consacré au premier ministre grec de la guerre Johannis Rallis dans la série "les collaborateurs" que cette chaine offre à ses abonnés actuellement.
Au vu des 450 000 à 500 000 grecs (et non 300 000 comme je le croyais) qui sont morts tout simplement de faim on se dit que la collaboration doit être un art à part entière. Ce n'était qu'images éprouvantes de squelettes vivants de tous âges.
J'ai eu l'impression d'une collaboration ratée. J'y ai eu confirmation que 10 % de la population grecque avait disparu dans la tourmente.
Ce pauvre Rallis a dû faire ce qu'il pouvait mais il n'a réussi à rien. Les Juifs de Grèce ont tous été gazés !
La collaboration une et multiple.
Sujet passionnant, n'est-il pas ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu Oct 11, 2012 7:50 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
Moralement, Vichy est inattaquable. Ceux qui l'attaquent sont pourtant très nombreux. Or, c'est parce qu'ils commettent tous la même faute qui est "LE" péché contre l'histoire : j'ai nommé l'anachronisme. Quand on juge les actes du passé d'après la situation de notre présent à nous on commet non pas une faute mais "LA" faute essentielle. On doit juger le passé non pas d'après le présent mais d'après le passé de ce passé.



Les polluants de l'Histoire ne sont pas si nombreux. Outre l'amalgame qui est le plus fréquemment dénoncé et l'anachronisme qui l'est moins, il en est un autre qui est presque entièrement ignoré... au point de n'avoir pas de nom. Je propose à titre provisoire : le recours à l'abstraction.
"Aujourd'hui les hommes vivent dans l'imaginaire, dans un monde de concepts forgés de toutes pièces par la propagande où les mots ne représentent plus des idées ou des choses mais existent en eux-mêmes et deviennent des faits", dit Yves Bouthillier.
Dans le même ordre d'idées, Mme Thatcher a dit : "La société n'existe pas".
L'Histoire de Vichy offre de nombreux exemples de cette pollution.
C'est ainsi que les doctes historiens qui occupent le devant de la scène médiatique tels que Paxton et Klarsfeld vous diront fréquemment que Vichy, certes, n'eut pas comme Hitler la volonté d'exterminer les Juifs mais qu'il eut celle de les exclure de la société française et d'en faire une catégorie à part. Bref, la politique de Vichy fut une politique "d'exclusion".

Or, c'est faux.
Si Vichy fit deux statuts des Juifs (en octobre 40 et en juin 41) ce ne fut que contraint et forcé et dans l'urgence pour esquiver des menaces allemandes. La soi-disant politique d'exclusion n'était en fait qu'une politique d'équivoque et d'esquive.
L'exclusion a existé bien sûr mais secondairement et consécutivement à l'équivoque et à l'esquive.
Et pourtant rien n'y fera. L'exclusion, vous dis-je. "Elle a bien eu lieu, vous ne pouvez pas le nier, tout de même ?"


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla