Le Forum de François Delpla
http://www.delpla.org/forum/

Oradour : qui a téléguidé le crime ?
http://www.delpla.org/forum/viewtopic.php?f=110&t=856
Page 2 sur 5

Auteur:  beruge [ Lun Oct 29, 2012 12:47 pm ]
Sujet du message:  Re: Oradour : qui a téléguidé le crime ?

message à réécrire en ôtant le lien qui pastiche celui d'un site respectable.

Auteur:  François Delpla [ Lun Oct 29, 2012 4:50 pm ]
Sujet du message:  Re: Oradour : qui a téléguidé le crime ?

Sur le site de Reynouard qui usurpe le sigle et le logo de celui de Gilles Karmasyn, le plus intéressant me paraît être ce passage conclusif :

Citation:
C’est pourquoi notre objectif n'est pas la dévalorisation du site d'Oradour, la fermeture du musée souterrain et l'annulation du projet de construction d'un mémorial. La tragédie survenue dans ce bourg appartient à l'Histoire de France et même européenne. Il ne saurait être question de l'effacer. Toutefois, nous pensons que la vérité historique donnerait à Oradour un second souffle comme temple de la réconciliation entre les vaincus et les vainqueurs d'hier, dans l’Europe d’aujourd’hui. Que les habitants de la région, devenus nos amis, y songent ! Pour la première fois, en effet, il serait admis que les méthodes employées pour combattre les Allemands n'ont pas toujours été loyales (soldats tués dans le dos par des civils armés) et que, de leur côté, les Alliés ont aussi commis des crimes. Aux jeunes qui viendraient se recueillir à Oradour, on parlerait des hommes fauchés dans les granges par des balles allemandes, mais également des femmes et des enfants brûlés et déchiquetés par la faute de quelques maquisards. On parlerait des morts d’Auschwitz et de Dachau mais aussi des morts de Dresde et de Hiroshima. On évoquerait la déportation des juifs d'Europe mais aussi des atrocités commises sur le sol allemand, par les libérateurs.


Il s'agit bien, par tous les moyens, de nier la caractère originellement et intrinsèquement agressif du nazisme, en mettant sur le même plan ceux qui l'ont combattu.

Je rappelle que Beruge va même plus loin, en faisant carrément l'éloge de Hitler :

viewtopic.php?f=98&t=483&start=45

beruge a écrit:
boisbouvier a écrit:
Hitler n'était pas fou, point final. Il menait en outre une vie beaucoup plus hygiénique... que Churchill par exemple. Ni alcool ni tabac ni viande, et une seule maitresse qu'il n'exhibait pas et qu'il finit par épouser. S'il ne l'avait pas fait plus tôt, c'était par patriotisme. Il se souciait de montrer que sa seule maitresse véritable était l'Allemagne. Il aimait la montagne et les longues promenades au grand air.
Dommage que Camus ne soit plus là pour nous départager.


Voilà une personne qui a compris celui que l'on traine
dans la boue depuis plus de 60 ans.
Depuis combien de siècles l'Humanité n'a-t-elle rencontré
un être aussi exceptionnel ?
(je ne parle pas de Boisbouvier :lol: )

Merci à vous Boisbouvier de votre clarté d'esprit.

Auteur:  beruge [ Lun Oct 29, 2012 6:22 pm ]
Sujet du message:  Re: Oradour : qui a téléguidé le crime ?

beruge a écrit:
message à réécrire en ôtant le lien qui pastiche celui d'un site respectable.


Delpla censure,coupe avec ses ciseaux d'"historien".
Vincent Reynouard a contesté le "crime de guerre"
d'Oradour imputé à la Das Reich par la version officielle.
Condamné en 1ère instance et en appel (Limoges),
il a été RELAXE par la Cour de cassation en 2005.

Auteur:  François Delpla [ Lun Oct 29, 2012 10:25 pm ]
Sujet du message:  Re: Oradour : qui a téléguidé le crime ?

Impossible !

La cour de cassation, comme son nom l'indique, peut casser des jugements, pour vice de forme; elle ne peut ni condamner, ni relaxer.

Auteur:  François Delpla [ Mar Oct 30, 2012 4:15 pm ]
Sujet du message:  Re: Oradour : qui a téléguidé le crime ?

Ce qui m'a le plus diverti, sur le site de Reynouard, c'est l'emploi du mot "négationniste" par les négationnistes eux-mêmes.

Je crois bien que jusqu'ici je ne l'avais trouvé que sous la plume de leurs adversaires, eux-même tenant à dire qu'ils étaient "révisionnistes mais pas négationnistes".

Auteur:  beruge [ Mer Oct 31, 2012 10:08 am ]
Sujet du message:  Re: Oradour : qui a téléguidé le crime ?

François Delpla a écrit:
Ce qui m'a le plus diverti, sur le site de Reynouard,
c'est l'emploi du mot "négationniste" par les négationnistes eux-mêmes.
Vous auriez pu en faire profiter
vos lecteurs,en ces temps moroses,ça fait du bien !


Je crois bien que jusqu'ici je ne l'avais trouvé que sous
la plume de leurs adversaires,eux-même tenant à dire
qu'ils étaient
"révisionnistes mais pas négationnistes".


C'est l'arroseur arrosé,nier des faits
historiques avérés c'est du négationnisme....
l'effet boomerang.

Auteur:  François Delpla [ Mer Oct 31, 2012 1:30 pm ]
Sujet du message:  Re: Oradour : qui a téléguidé le crime ?

J'en ai fait une citation assez longue pour que n'importe qui puisse retrouver la page, mais je me refuse à héberger un lien qui copie le titre d'un site anti-négationniste -preuve supplémentaire, au passage, de la confusion d'esprit de ces anti-historiens, et de leurs moeurs de suceurs de roues.

pendant que nous y sommes, je rappelle l'un des posts qui vous ont laissé sec :

François Delpla a écrit:
Impossible !

La cour de cassation, comme son nom l'indique, peut casser des jugements, pour vice de forme; elle ne peut ni condamner, ni relaxer.

Auteur:  beruge [ Mer Oct 31, 2012 2:27 pm ]
Sujet du message:  Re: Oradour : qui a téléguidé le crime ?

François Delpla a écrit:
J'en ai fait une citation assez longue pour que n'importe qui puisse retrouver la page, mais je me refuse à héberger un lien qui copie le titre d'un site anti-négationniste -preuve supplémentaire, au passage, de la confusion d'esprit de ces anti-historiens, et de leurs moeurs de suceurs de roues.
anti-négationniste ?

pendant que nous y sommes, je rappelle l'un des posts qui vous ont laissé sec :

François Delpla a écrit:
Impossible !

La cour de cassation, comme son nom l'indique, peut casser des jugements, pour vice de forme; elle ne peut ni condamner, ni relaxer.


B'en,la cour de Cassation a lavé V.Reynouard des vomissures
des magistrats du Limousin,qui n'avaient rien trouvé de mieux
pour le faire taire,ces forfaitures n'auront servi à rien,
juste à éclairer le visage de ces valets de la version officielle...

Auteur:  François Delpla [ Mer Oct 31, 2012 5:44 pm ]
Sujet du message:  Re: Oradour : qui a téléguidé le crime ?

elle ne l'a pas relaxé, b de m !!!

et vous négligez de reconnaître avoir commis une bourde.

J'ai peur de comprendre pourquoi.

Auteur:  François Delpla [ Jeu Nov 01, 2012 5:10 am ]
Sujet du message:  Re: Oradour : qui a téléguidé le crime ?

On a certainement fait à Jeanne d'Arc un mauvais procès.
Avait-elle pour autant entendu des voix de l'au-delà ?!

Auteur:  beruge [ Jeu Nov 01, 2012 7:54 am ]
Sujet du message:  Re: Oradour : qui a téléguidé le crime ?

François Delpla a écrit:
On a certainement fait à Jeanne d'Arc un mauvais procès.
Avait-elle pour autant entendu des voix de l'au-delà ?!

Quelle mauvaise foi ! je vous croyais plus fin....

Auteur:  François Delpla [ Jeu Nov 01, 2012 5:00 pm ]
Sujet du message:  Re: Oradour : qui a téléguidé le crime ?

beruge a écrit:
Quelle mauvaise foi !


en quel sens ?

mais je crains que tous ne soient contraires à la charte.

Auteur:  Roy-Henry [ Ven Nov 02, 2012 5:42 pm ]
Sujet du message:  Re: Oradour : qui a téléguidé le crime ?

François Delpla a écrit:

La cour de cassation, comme son nom l'indique, peut casser des jugements, pour vice de forme; elle ne peut ni condamner, ni relaxer.


Elle ne peut condamner, ça c'est certain. Mais d'une certaine façon, elle peut relaxer...

C'est le cas quand elle casse sans arrêt de renvoi. Ce qui signifie qu'il n'y avait pas lieu de poursuivre. En clair, c'est une condamnation des juridictions de 1ère instance et d'appel... Les cas sont rares, mais ils existent. Dreyfus, Vanneste et... Gollnish !

Auteur:  beruge [ Sam Nov 03, 2012 2:41 pm ]
Sujet du message:  Re: Oradour : qui a téléguidé le crime ?

Roy-Henry a écrit:
François Delpla a écrit:

La cour de cassation, comme son nom l'indique, peut casser des jugements, pour vice de forme; elle ne peut ni condamner, ni relaxer.


Elle ne peut condamner, ça c'est certain. Mais d'une certaine façon, elle peut relaxer...

C'est le cas quand elle casse sans arrêt de renvoi. Ce qui signifie qu'il n'y avait pas lieu de poursuivre. En clair, c'est une condamnation des juridictions de 1ère instance et d'appel... Les cas sont rares, mais ils existent. Dreyfus, Vanneste et... Gollnish !


Et toc ! plus qu'a rajouter Reynouard ! :wink:

Auteur:  François Delpla [ Dim Nov 04, 2012 6:31 pm ]
Sujet du message:  Re: Oradour : qui a téléguidé le crime ?

Je ne suis pas sûr qu'il faille encourager ni les étudiants en droit, ni les négationnistes aux abois à employer des termes improprement.
Puisqu'elle casse la cour ne relaxe pas. Même si, dans le cas où elle ne renvoie pas devant une autre juridiction, cela revient au même. Pour autant, elle ne revoit pas l'affaire comme peut le faire un procès. Elle dit simplement que l'angle d'attaque était mauvais.
Beruge en profite pour faire accroire que les hauts magistrats ont fait chorus à toutes les affabulations de Reynouard, ce qui n'est absolument pas le cas. D'où ma comparaison avec Jeanne d'Arc, qui certes n'était pas envoyée par le Diable pour embêter les gentils conquérants anglais, mais n'avait pas, pour autant, entendu de vraies voix.

A propos : Beruge m'a taxé à ce sujet de mauvaise foi, ce qui est d'une part contraire à mon caractère et d'une autre, plus gravement, à la charte. Qu'on se le dise, et qu'il ne joue pas les martyrs quand les sanctions tomberont !

Page 2 sur 5 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/