Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Mar Déc 18, 2018 4:36 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Dossier Hitler du Nouvel Obs
MessagePosté: Sam Aoû 10, 2013 4:43 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6769
Un débat sur le beige : http://www.39-45.org/viewtopic.php?f=60&t=35756

et une recension sur Nonfiction : http://www.nonfiction.fr/article-6648-h ... autres.htm .

à la suite de laquelle je mets ce grain de sel, sans réaction à cette heure :
Citation:
08/08/13 05:10
Si marronnier il y a, c'est bien l'interview de Kershaw !

Et les publications françaises ayant trait au Troisième Reich commencent, après un début laborieux, à compter... mais ont le plus grand mal à se faire traduire, tant en anglais qu'en allemand. Qu'il suffise de citer Edouard Husson, Florent Brayard, Christian Ingrao, Etienne François, Johan Chapoutot, Fabrice d'Almeida... et une jeune classe qui pousse derrière, avec notamment Nicolas Patin.

C'est plutôt l'opinion publique qui pèche et vous avez raison de souligner le contraste, en ce 80ème anniversaire, entre la vivacité du débat allemand et l'atonie du français... Mais vous pourriez mondialiser ! En Israël même il ne se passe rien ou presque, comme si on considérait qu'à présent on en sait assez sur Hitler et son régime.

Or on n'en sait nulle part assez ! et le sujet reste quasiment vierge. Pour nous cantonner à la prise du pouvoir, sur laquelle l'interprétation de Kershaw tourne au moulin à prières, le défi lancé par Broszat il y a trente ans tient toujours : qui daignera nous la raconter comme une entreprise nazie, et non comme un ratage d'autres gens ?

Si je parle de sujet vierge en dépit des millions de pages écrites, c'est précisément parce que le curseur n'a pas fini ses oscillations entre l'individu Hitler et des cercles plus larges, qu'il s'agisse de son entourage, de la société allemande ou du personnel politique mondial.

Et c'est surtout le travail sur l'individu qui pèche. Qu'y a-t-il de vraiment personnel dans son antisémitisme ? Voilà ce qu'il faudrait cerner, et que presque personne encore ne cherche. Un Saül Friedländer vient de s'y mettre par quelques indications rapides, dans l'introduction du tome 2 de son Troisième Reich et les Juifs.

Ah oui, il reste du travail !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Juil 19, 2017 7:30 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 18, 2016 4:19 pm
Messages: 963
Hitler à ma connaissance n'a jamais eu de problèmes personnels avec les juifs ou un juif. Avant 1919, il a même eu des relations avec les juifs : le médecin de sa mère (qu'il sauvera dans l'entre-deux-guerres), son supérieur hiérarchique dans les tranchées (qui le recommande pour une médaille), les marchands de rue de Vienne à qui il vend ses peintures etc. Rien n'indique chez Hitler un antisémitisme personnel.
Son antisémitisme est politique. Il éclot en même temps que sa conscience et son engagement politique : après la guerre. Pourquoi s'éveille-t-il à la politique à ce moment-là et pas avant ? C'est le choc de la défaite qui secoue ce bon petit soldat (toujours décrit comme courageux au front). Il a risqué sa vie comme beaucoup d'autre et ne comprend pas cet écroulement. Il répète la propagande de l'armée qui accuse les politiques et les rouges, et derrière les politiques et les rouges il y a les juifs bien entendu. L'armée n'y croit peut-être pas tellement, mais Hitler lui fonce dedans, d'où son extrémisme. Son extrémisme si virulent peut d'ailleurs s'expliquer par l'absence totale d'antisémitisme avant la guerre : "je n'ai jamais mal pensé des juifs ni jamais mal agi à leur égard", se sentant coupable de ne pas l'avoir fait avant, il redouble de violence contre les juifs pour se racheter une bonne conscience politique et surtout allemande (car si'l s'engage en politique, bien entendu, c'est pour elle, la femme de sa vie : l'Allemagne). C'est pourquoi il y a une telle rupture entre avant et après 18 : avant 18, il était aveugle, et après 18, ça y est il est conscient. Un parallèle peut être fait avec Bouddha ("l'éveillé"). Hitler a sans doute conscience d'avoir atteint un stade surnaturel, d'où l'extrême confiance en soi qu'il affiche, cette force de persuasion (qui est d'abord une force d'autopersuasion) que beaucoup de ses contemporains affirment avoir vu. Le lien avec le bouddhisme ne s'arrête donc pas à l'aryanisme indien ou à la svastika.

Tout ça pour dire qu'à mon sens, l'antisémitisme de Hitler n'avait rien de personnel, mais tout de politique, d'où son apparition uniquement en 1918-1920.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu Juil 20, 2017 9:38 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6769
Je suis d'accord... SAUF sur la conclusion !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Juil 21, 2017 12:11 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 18, 2016 4:19 pm
Messages: 963
L'antisémitisme de Hitler naît d'une analyse politique de la situation allemande en 1918-1920. Hitler juge que tous les maux de l'Allemagne (défaite et cie) sont dus aux Juifs. D'où la férocité de son antisémistisme, dès cette époque.
On peut donc dire que son antisémitisme n'est pas né d'une situation personnelle de Hitler vis à vis des Juifs (rupture sentimentale, licenciement, agression ou je ne sais quoi d'autre), mais le fruit d'une analyse politique et intellectuelle de l'Allemagne après la guerre.

Si vous êtes d'accord avec ça, vous ne pouvez pas parler d'un antisémitisme personnel. A moins que, puisque Hitler associait sa propre personne à l'Allemagne elle-même, vous ne jugiez à partir de là que son antisémitisme politique soit devenu quelque chose de personnel. Mais à ce moment-là vous devez reconnaître qu'il s'agit bien d'un antisémitisme politique d'abord et un antisémitisme personnel par déformation psychopathologique hitlérienne. Ou alors, vous partez du principe qu'en tant que nationaliste, il ait fait de cet antisémitisme politique une affaire personnelle.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla