Le Forum de François Delpla
http://www.delpla.org/forum/

Elections de 2007 en France : denière ligne droite
http://www.delpla.org/forum/viewtopic.php?f=12&t=178
Page 5 sur 5

Auteur:  François Delpla [ Mar Mai 08, 2007 5:14 pm ]
Sujet du message: 

Roy-Henry a écrit:
Tigre de papier ou pas, il est président ! Et il est encore possible de le combattre dans les urnes...

Le seul moyen d'endiguer une vague bleue le 10 juin, c'est de marier le rose à l'orange. Si d'aucuns veulent vraiment paraître crédibles dans leur lutte contre le nouveau pouvoir, ils doivent se donner les moyens d'un nouveau programme commun de gouvernement.

Ce n'est pas difficile. A moins que l'on prétende empêcher les citoyens de s'exprimer, à moins que l'on prétende les empêcher de voter...

Ceux qui rêvent d'un nouveau mai 68 rampant devraient méditer la sortie de crise de juin 68 !


Mais c'est intéressant tout ça !

La réaction démocratique au mensonge et au culot sarkozyens passe aussi par les Glières :

http://antennerelais.canalblog.com/arch ... 78861.html

Auteur:  François Delpla [ Mer Mai 09, 2007 5:41 am ]
Sujet du message: 

Cela commence bien !
Sarkozy, qui avait annoncé une retraite au sens religieux du terme pour "habiter la fonction" se conduit comme un gagnant de jeu d'argent qui claque en quelques heures un maximum de son gain (palace sur les Champs, avion privé, yacht de location des plus luxueux), ce grand gaulliste-résistant-antinazi sèche la cérémonie du 8 mai soi-disant pour laisser Chirac présider jusqu'au bout et cet adversaire de toute "repentance"va refaire surface pour co-présider avec Chirac la journée célébrant l'abolition de l'esclavage.

En face ce n'est guère mieux : simulacre d'insurrection de quelques jeunes peu commenté par les leaders de gauche, intarissables au contraire (ainsi que ceux de l'UDF) sur le train de vie de Sarkozy.

Alors qu'il y a une nouvelle échéance électorale toute proche. Or si on admet, et j'y suis personnellement disposé, que le comportement du futur président illustre bien son cynisme et le caractère fallacieux de sa promesse d'améliorer le sort des humbles, il n'y a rien d'autre à faire qu'une condamnation sobre et tranchante de ceux qui manifestent contre le verdict des urnes, assortie d'une lutte verbale de tous les instants pour faire vivre, enfin, le "tout sauf Sarkozy" en lui imposant des députés qui vont l'encadrer comme il le mérite.

Oui, il y a péril.
Oui, le temps manque pour redresser en fonction des leçons des présidentielles le fonctionnement et la ligne politique du PS, de l'UDF, du PCF et des Verts.

Conclusion : ou l'antisarkozysme de ces partis est de façade, ou ils se concertent pour essayer de présenter, dans chaque circonscription où l'UMP risque de l'emporter, un candidat commun.

Beaucoup d'électeurs ont voté Sarkozy parce qu'il les inquiétait mais que les inquiétait plus encore un siège vide à l'Elysée. Ils n'ont cru ni Bayrou ni Ségo capable de l'occuper, en raison soit de faiblesses personnelles, soit d'un entourage politique peu sûr. Effets d'un "star system" déplorable mais on ne peut, pour l'instant, que l'assumer. Maintenant qu'ils ont satisfaction, ces électeurs sarkozens "de raison" peuvent s'ouvrir à une réflexion sur le rééquilibrage des pouvoirs -réflexion qui ne jurerait guère avec la tradition anti-plébiscitaire de la gauche française.

La démocratie est une conquête humaine récente et fragile, sa négation est partout, y compris dans les têtes des électeurs. Le "je vote Sarko parce qu'il va être élu" était une aberration très répandue. A présent elle est remplacée par "la démocratie veut qu'on lui donne sa chance et pour commencer une majorité législative" : une idée non moins pernicieuse, non moins sotte, non moins digne d'être confrontée aux actes et aux propos, jour après jour, de ce triste sire.

Aux urnes, citoyens !

.

Auteur:  François Delpla [ Mer Mai 09, 2007 9:45 am ]
Sujet du message: 

Toujours pas de chance avec Le Monde (voir sur le site le comportement de Thomas Ferenczi en deux occasions séparées par plusieurs années). Ce matin vers 10 h je pose cette question sur un "chat" animé par Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin, et portant sur la campagne de Ségolène Royal :

"Face à un Sarkozy au mieux de sa forme attrape-tout et à l'extrême difficulté, pour toutes les gauches du monde, de proposer une alternative crédible à l'ultra-libéralisme, ne pensez-vous pas que les 47 % constituent une performance ?"

Au bout d'un quart d'heure, devant la non-apparition de ma question, j'ai posté ceci :

"(à ne pas publier si le post précédent l'est)
c'est bizarre, j'ai l'impression que toutes les questions sont d'un même bord !"

En effet, elles tournent toutes autour de l'idée de défaite, de contre-performance, de refus de la reconnaissance de la défaite.

Alors je vois apparaître ceci :

"N'y a-t-il rien eu de positif dans cette campagne ? Qu'a-t-elle réussi ?"

C'était sans doute la traduction édulcorée de ma protestation !

Le chat est fermé à 10h 37, comme d'habitude sans préavis, alors que je venais de me résigner à ne pas écrire "bande de censeurs, vous croyez l'emporter en paradis ?", au profit de ceci (suite à l'affirmation de RB, conclusive donc, que Ségolène, à condition de corriger ses erreurs, avait des chances en 2012) :

"Vous semblez vous résigner à ce que le yachtman gagne sans problème les législatives et règne sans anicroche lors même que ses promesses, contradictoires, ne seront pas appliquées."


.

Page 5 sur 5 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/