Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Mer Oct 16, 2019 1:45 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: 2006 : un été charnière
MessagePosté: Mer Aoû 23, 2006 7:59 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
http://www.delpla.org/article.php3?id_article=263

Tous les problèmes semblent actuellement converger.
Contre vents et marées, le rôle de l'ONU augmente, mais le géant américain reste, faute de mieux, aux commandes de la planète et la petite France, faute de mieux (et notamment de la coordination européenne que permettrait moins que jamais l'adoption de la constitution dans sa forme actuelle), le phare de la contestation de cette hégémonie.

La démocratie est à la croisée des chemins et nulle lecture n'est plus urgente pour s'orienter que celle du dernier livre de l'historien israélien Zeev Sternhell : http://www.delpla.org/article.php3?id_article=261


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2006 : un été charnière
MessagePosté: Jeu Aoû 24, 2006 7:25 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Juil 17, 2006 10:01 pm
Messages: 144
François Delpla a écrit:
http://www.delpla.org/article.php3?id_article=263

Tous les problèmes semblent actuellement converger.
Contre vents et marées, le rôle de l'ONU augmente, mais le géant américain reste, faute de mieux, aux commandes de la planète et la petite France, faute de mieux (et notamment de la coordination européenne que permettrait moins que jamais l'adoption de la constitution dans sa forme actuelle), le phare de la contestation de cette hégémonie.

La démocratie est à la croisée des chemins et nulle lecture n'est plus urgente pour s'orienter que celle du dernier livre de l'historien israélien Zeev Sternhell : http://www.delpla.org/article.php3?id_article=261


En prenant pour exemple le cas du Liban et d'Israel , la France tient tete a la fois a l'ONU et aux USA . Il serait , historiquement parlant , bien normal , que la France intervienne massivement au niveau militaire pour repondre a la decision de l'ONU , mais le gouvernement français semble hesitant , faisant memoire du passé de ses actions "sous le casque bleu" .
Israel , bien entendu , n'a pas vraiment envie d'une presence militaire Française forte au Liban , et donc demande a ce que l'Italie prenne le commandement de la FINUL . On les comprends, la France est fortement impliquée dans l'histoire du Liban et aurait certainement tendance a ne pas etre "integre" .
Tout comme la France refuse de s'engager dans cette action ( mais reste tout de meme hyper presente - je ne me tiens pas au courant mais est ce que la 6e flotte US est en alerte et sur le secteur ?) sans conditions specifiées , surtout pour les regles d'engagement , ne voyez vous pas poindre une volonté française de rallier a elle l'europe ( ou tout au moins les pays puissants de l'ONU non anglophones ;) ) dans un conflit de pouvoir avec le sheriff coca-cola du monde ?
L'engagement de la 3e guerre du golfe , ou deuxieme attaque de l'Irak laissait deja poindre des signes du coté Français , la n'avons nous pas la confirmation ?
En fait , j'estime que l'etat Français fait un pied de nez a nos amis d'outre atlantique en leur disant : "il ne suffit pas de decreter via l'ONU, il faut aussi autoriser les autres a faire ce que vous memes vous vous autorisez en depassant les lois internationales" .
Je pense que le bras de fer n'est pas terminé , loin de la .

Cordialement
Alain


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Aoû 25, 2006 3:52 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
O que non il n'est pas terminé !

Deux choses cependant ont bougé, l'une dans le bon, l'autre dans le mauvais sens. Pour la première fois, Israël et les Etats-Unis ont accepté de donner à l'ONU un rôle essentiel, alors que jusque là ils recouraient à elle tout au plus pour avaliser leur politique, et dans le cas contraire se moquaient de ses avis. Cependant, pour la première fois aussi, Israël s'est rangé sous la bannière du choc des civilisations et de la défense de l'Occident dans son ensemble menacé par les vilains musulmans dans leur entier. Et évidemment ce n'était pas pour déplaire au gouvernement de Washington.

L'ahurissante nouvelle du 9 août est à replacer dans ce cadre. Ces 22 présumés kamikazes arrêtés d'un seul coup de filet, présentés en toute certitude par Scotland Yard et la Maison-Blanche comme sur le point de déclencher des attentats plus meurtriers que ceux du 11 septembre, et dont seulement la moitié ont été finalement inculpés deux semaines plus tard (dans un flou persistant sur les sources de ces trop parfaites informations), venaient à point nommé pour faire monter la haine et la peur en Occident, à un moment où les Etats-Unis et Israël tentaient encore de retarder l'adoption de la résolution et le cessez-le-feu y afférent, pour tenter de permettre à Tsahal de "finir" un peu plus le travail au sud-Liban.

Il serait important que les hommes de bonne volonté demandent des comptes sur cette campagne d'affolement.

En attendant, il est clair que Bush, Blair et Olmert n'ont rien appris et n'ont fait que des concessions qu'ils espéraient provisoires. Ils comptaient notamment entraîner la nouvelle la nouvelle FINUL dans une bagarre contre le Hezbollah, d'où les ricanements de leur presse contre la France qui se serait "dégonflée" en ne se précipitant pas avant que ladite FINUL n'ait reçu des missions bien définies.

Ceux qui poussent à l'aggravation du "choc", dans une insouciance totale de l'état dans lequel il pourrait mettre la planète, ont encore tous les leviers de commande en main, au moins dans leurs pays -et Olmert semble pour l'instant plus chahuté par ceux qui pensent qu'il n'y a pas été assez fort que par ceux qui estiment que la force pure a fait son temps.

Ce dont nous sommes très sérieusement menacés, c'est d'une régression générale : que tout le monde se barricade et se fasse justice soi-même, au lieu que progressent, comme c'est le cas par à-coups depuis le XVIIème siècle, les instances d'arbitrage par rapport aux justices locales autoproclamées. Dans ces conditions, une des premières victimes serait l'Etat d'Israël, non point certes par une défaite militaire, mais faute de combattants : si l'Egypte et la Jordanie devenaient à leur tour incontrôlables, les missiles pleuvraient depuis toutes les frontières et la population commencerait à émigrer. Il ne faudrait pas oublier à cet égard qu'avant le déclin de l'empire soviétique le solde migratoire d'Israël était resté négatif pendant de longues années. Ces gens veulent la sécurité et on les comprend. Ils font encore un peu confiance aux démagogues qui la leur promettent pour demain matin après une bonne séance de trique infligée aux barbares, mais on voit bien que ce n'est qu'illusion et quand eux, ils le verront, la logique du sauve-qui-peut individuel restera la seule possible.

La force doit donc être accompagnée, comme son ombre, par la négociation, et ce avec tous les voisins.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Aoû 25, 2006 8:09 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
Bigre, vous envisagez donc un nouvel exode pour les Juifs ?

C'est sans doute oublier que Tsahal a les moyens de conquérir toutes les terres de la Méditerranée à l'Euphrate... Avec l'appui américain, of course.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Aoû 25, 2006 8:27 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Conquérir... durablement ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: 2006 : un été charnière
MessagePosté: Sam Aoû 26, 2006 6:14 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Juil 17, 2006 10:01 pm
Messages: 144
alain adam a écrit:
alain adam a écrit:

En prenant pour exemple le cas du Liban et d'Israel , la France tient tete a la fois a l'ONU et aux USA . Il serait , historiquement parlant , bien normal , que la France intervienne massivement au niveau militaire pour repondre a la decision de l'ONU , mais le gouvernement français semble hesitant , faisant memoire du passé de ses actions "sous le casque bleu" .
Israel , bien entendu , n'a pas vraiment envie d'une presence militaire Française forte au Liban , et donc demande a ce que l'Italie prenne le commandement de la FINUL . On les comprends, la France est fortement impliquée dans l'histoire du Liban et aurait certainement tendance a ne pas etre "integre" .
Tout comme la France refuse de s'engager dans cette action ( mais reste tout de meme hyper presente - je ne me tiens pas au courant mais est ce que la 6e flotte US est en alerte et sur le secteur ?) sans conditions specifiées , surtout pour les regles d'engagement , ne voyez vous pas poindre une volonté française de rallier a elle l'europe ( ou tout au moins les pays puissants de l'ONU non anglophones ;) ) dans un conflit de pouvoir avec le sheriff coca-cola du monde ?
L'engagement de la 3e guerre du golfe , ou deuxieme attaque de l'Irak laissait deja poindre des signes du coté Français , la n'avons nous pas la confirmation ?
En fait , j'estime que l'etat Français fait un pied de nez a nos amis d'outre atlantique en leur disant : "il ne suffit pas de decreter via l'ONU, il faut aussi autoriser les autres a faire ce que vous memes vous vous autorisez en depassant les lois internationales" .
Je pense que le bras de fer n'est pas terminé , loin de la .

Cordialement
Alain


Comme fait expres , hier , la France annonce un deploiement de 2000 hommes , et on parvient a un accord international pour atteindre 9000 hommes au total . Meme l'Allemagne participe avec quelques navires .
Voici le detail actuel de la force FINUL renforcée , telle qu'elle est envisagée :
- 2000 soldats actuellement sur place
- 3000 Italiens
- 2000 Français
- 700 a 1000 Espagnols
- 400 Belges
- 200 Finlandais
- elements navals Allemands
- elements navals Hollandais
- elements navals Norvegiens
- troupes terrestres Bulgares ( non definies )
- troupes terrestres Turques ( non definies )
- 1600 a 2000 hommes du Bangladesh
- environ 1000 Indonesiens
- environ 1000 hommes de Malaisie et Nepal

J'imagine que dans quelques semaines les effectifs seront plus precis .

Les deux puissances mondiales anglophones n'enverront aucune troupe , mais les USA prevoient d'apporter un support logistique .

L'accord stipule que la France gardera le commandement de la FINUL jusqu'en fevrier 2007 , qui passera alors a l'Italie .


Cdt


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Dim Aoû 27, 2006 6:02 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
François Delpla a écrit:
Conquérir... durablement ?


Si jamais une telle aventure devait être tentée, je pense qu'elle le serait de manière à durer... Ceci ne pourrait se faire qu'avec l'accord des USA et dans le cas d'une véritable confrontation avec l'Islam. On n'en est pas là !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Aoû 30, 2006 7:05 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Israël a déjà du mal à se stabiliser sur son petit bout de terre. Il sait bien que la conquête d'un espace plus grand poserait plus de problèmes qu'elle n'en résoudrait. La leçon évidente des événements récents est donc qu'il faut s'entendre avec les autres pays de la région, tant qu'il s'y trouve des interlocuteurs disposés.

Le temps presse car la totalité de ces pays sont, au contraire d'Israël, sous-développés, ce qui veut dire notamment que l'Etat y est constamment menacé par des luttes tribales appuyées sur des milices, à moins qu'un pouvoir central n'impose un joug de fer en faisant de temps en temps des élections pipées. Que les pays développés n'aident pas ces Etats à se démocratiser en les engageant dans des compromis mutuellement avantageux est un non sens, qui a assez duré. De caricatures danoises débiles en tapis de bombes sur le Liban, en passant par le laminage quotidien de l'Irak, on attise les réactions de la "rue arabe" et on met en danger le crédit des dirigeants, à l'exception des plus démagogues. Je vois par exemple avec ahurissement des journalistes occidentaux écrire froidement que le second procès de Saddam pourrait être interrompu... par son exécution, si les procédures de recours consécutives au premier venaient à être épuisées. Quelle leçon de droit, messeigneurs ! Quelle régression depuis Nuremberg ! Quelle trouille aussi, devant ce que l'ex-tyran pourrait révéler s'il était enfin question des faveurs que l'Occident lui a prodiguées pendant des décennies !

Bref, au lieu de dire comme les tenants israéliens, anglais ou américains de la brutalité "nous avons affaire à des violents, ne soyons pas angéliques et n'ayons pas peur de taper", il faut tenir le discours exactement inverse : nous avons la chance de vivre dans des Etats de droit et le devoir quotidien d'apprendre à ceux qui n'en ont même pas l'idée que la violence n'est pas fatale et qu'on obtient plus par le dialogue, tout en gardant les armes pour dernier recours.

Sans cela, ce n'est pas un "exode des Juifs" qui surviendra mais, au moins dans un premier temps, une lente hémorragie de la population israélienne, tous ceux qui en auront les moyens se mettant en devoir de protéger leurs familles en les éloignant d'une violence de moins en moins contrôlable.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Info
MessagePosté: Lun Sep 11, 2006 3:33 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
A l'occasion de l'anniversaire des attentats du 11 septembre, je mets en ligne un éditorial http://www.delpla.org/article.php3?id_article=265 qui s'efforce de tirer quelques leçons des événements de l'été.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla