Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Mer Jan 19, 2022 3:54 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 453 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15 ... 31  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Sans de Gaulle...
MessagePosté: Lun Juin 15, 2009 5:04 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
François Delpla a écrit:
Les signataires d'Evian sont bel et bien marginalisés dans le FLN au printemps, et battus lors de l'indépendance par Boumediene et Ben Bella, alors unis.

Si cette marginalisation ne s'etait pas passee, cela aurait-il ete d'un interet pour la France en general et les PN en particuliers ?

_________________
Cordialement
Daniel
-------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sans de Gaulle...
MessagePosté: Lun Juin 15, 2009 9:10 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mai 17, 2009 6:55 am
Messages: 941
Localisation: Basse vallée du Rhône
Mes "derniers propos" ? D'abord ce n'est pas dans ce dernier post que j'aborde la "violence" de l'OAS dans les derniers mois de 1962 et je n'ai rien "minimisé" du tout. J'ai simplement décrit les faits et remis les pendules à l'heure concernant les actes comparés.
Ensuite, il est inutile de chercher dans les intentions de De Gaulle, ce qu'il espérait ou ce qu'il essayait de faire "pour limiter les dégats".
Ou bien, il ignorait tout des réalités algériennes, ne savait pas avec quels "interlocuteurs valables" il négociait, et dans ce cas ce fut extrêmement grave d'avoir nommé à la tête du pays un irresponsable pareil !
Ou bien, au contraire, et tout le démontre, il était fermement décidé à donner l'Algérie au FLN/GPRA et ce quelque soit le prix à payer et le plus rapidement possible. C'est, je crois, la vraisemblable vérité !

En arriver en quelques mois à un bain de sang pareil, Daniel Laurent appelle ça "limiter les dégats"...

_________________
"Moi vivant, jamais le drapeau FLN ne flottera sur Alger !" Charles de Gaulle


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sans de Gaulle...
MessagePosté: Mer Juin 17, 2009 8:36 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mai 17, 2009 6:55 am
Messages: 941
Localisation: Basse vallée du Rhône
La preuve en est donnée par la façon dont De Gaulle traita le malheureux Si Sallah qui lui amenait sur un plateau la rédition de trois Willayah en 1960... Si Sallah qui à peine rentré de son entrevue avec De Gaulle était reçu, chez lui, par un émissaire de Krim Belkacem, arrivé de Tunis via ... Paris et... Alger, et qui fera procéder à une purge dont seul le FLN était capable !

_________________
"Moi vivant, jamais le drapeau FLN ne flottera sur Alger !" Charles de Gaulle


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sans de Gaulle...
MessagePosté: Jeu Juin 18, 2009 9:53 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
Puisque nous sommes sur le forum d'un site, je rappellerai qu'une précédente discussion sur Si Salah avait entraîné la mise en ligne du chapitre correspondant :
http://www.delpla.org/article.php3?id_article=373

où il appert de cette "reddition sur un plateau" que ledit plateau était quelque peu accidenté !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sans de Gaulle...
MessagePosté: Jeu Juin 18, 2009 10:08 am 
Hors ligne

Inscription: Jeu Avr 30, 2009 5:25 pm
Messages: 267
Localisation: environs de Perpignan
Apparemment, il est vrai, de Gaulle a un peu précipité les choses, en adressant un appel public au FLN quatre jours après la visite des maquisards en son palais, sans lui laisser le temps de produire des effets sur le terrain. Il a cessé de jouer la résistance intérieure contre l’extérieure. C’est qu’il se sentait bousculé par le calendrier. Il n’est pas facile de démontrer qu’il avait tort

Sans vouloir être désagréable, je trouve ces explications un peu alambiquées. Le Général n'en était quand même pas à quinze jours près..C'est curieux cette volonté de sans cesse le dédouaner...

_________________
Bezsonov


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sans de Gaulle...
MessagePosté: Jeu Juin 18, 2009 11:01 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
hélas il me faut redire une fois encore que, quels que soient les torts immenses des gens de 2009 qui défendent telle ou telle idée, la mise en évidence de ces torts ne fait pas avancer d'un pouce la démonstration de ce qui s'est passé ou non en 1960.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sans de Gaulle...
MessagePosté: Jeu Juin 18, 2009 11:20 am 
Hors ligne

Inscription: Jeu Avr 30, 2009 5:25 pm
Messages: 267
Localisation: environs de Perpignan
Certes, mais il n'en reste pas moins que l'affaire Si Salah demeure bien mystérieuse...

_________________
Bezsonov


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sans de Gaulle...
MessagePosté: Jeu Juin 18, 2009 12:01 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
c'est bien pourquoi on ne saurait y touver une preuve éclatante et sans réplique que de Gaulle a "gâché une victoire acquise".


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sans de Gaulle...
MessagePosté: Jeu Juin 18, 2009 12:03 pm 
Hors ligne

Inscription: Jeu Avr 30, 2009 5:25 pm
Messages: 267
Localisation: environs de Perpignan
Et vice versa...

_________________
Bezsonov


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sans de Gaulle...
MessagePosté: Ven Juin 19, 2009 7:51 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mai 17, 2009 6:55 am
Messages: 941
Localisation: Basse vallée du Rhône
François Delpla a écrit:
hélas il me faut redire une fois encore que, quels que soient les torts immenses des gens de 2009 qui défendent telle ou telle idée, la mise en évidence de ces torts ne fait pas avancer d'un pouce la démonstration de ce qui s'est passé ou non en 1960.


Il y a les gens qui ont vécu ces événements FD ! Et qu'on ne vienne pas me dire que la politique de De Gaulle se faisait au jour le jour !
Il était parfaitement au courant des excellents résultats obtenus sur le terrain par l'armée française. Il avait lancé l'appel de la "Paix des Braves" à l'adresse des bandes et des willayas qui se terraient encore dans les djebells à la recherche d'une possible porte de sortie "honnorable". Or, cette porte de sortie, elle s'ouvre, grace à Si Salah. Il la referme, pourquoi ? Parceque ce serait de sa part faire marche arrière dans le processus qu'il a déjà engagé vis à vis du... GPRA, et qui ne peut aboutir qu'à l'indépendance de l'Algérie !
Il n'y a rien de "mystérieux" là-dedans ! Qu'une machiavélique obsession de larguer l'Algérie au plus tôt.

Les "torts immenses" ? Quels torts FD ?

Ce qui me fait un peu sourire dans cette histoire, c'est que lorsqu'on parle de Pétain en général on est d'accord pour dire que s'il fut un remarquable général, vainqueur à Verdun, etc... etc... en 14/18, ce fut un véritable salaud en 1940 et qu'il ne faut retenir que ça: Pétain=trahison !
Pour De Gaulle, si on admet qu''il fut un "Grand" visionnaire en juin 1940 et même avant, on refuse de constater qu'il fut un véritable salaupard en 1958/1962 et on se garde bien de procéder de la même façon qu'avec Pétain. De Gaulle, quoi qu'il ait fait plus tard, reste et doit rester un "Héros" !
C'est tout de même fort de café, non ?

_________________
"Moi vivant, jamais le drapeau FLN ne flottera sur Alger !" Charles de Gaulle


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sans de Gaulle...
MessagePosté: Ven Juin 19, 2009 12:00 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
Bonjour,

1 - Petain :
Il n'a pas trahi, il a ete roule dans la farine par Hitler, auquel il n'avait strictement rien compris, et en croyant sincerement bien faire. La Justice l'a considere comme un traitre, mais en termes juridiques, et l'Histoire se doit de reconsiderer l'affaire, il ne fut en effet qu'un activiste antirepublicain croyant que l'heure de reduire la gueuse en poussiere etait arrivee et s'est plante a ce sujet en s'imaginant que le Reich allait gagner et donner a la France sa place dans une Europe "totalitaire" qui n'etait pas pour lui deplaire. Il ne fut, en fait, qu'une marionette du nazisme, a ses depends et a l'insu de son plein gre....

2 - De Gaulle :
Son action entre 1940 et 1945, a laquelle nous devons l'elimination de l'AMGOT en France dont Roosevelt revait, une place aux cotes des Allies aux tables de signature de la reddition sans condition du Reich nazi et des Japonais showa, une zone d'occupation en Allemagne, un siege permanent au Conseil de Securite de l'ONU avec droit de veto, et autres "bricoles" dont le rehabilitation de l'honneur militaire de la France, est effectivemment indiscutable.

Son action ensuite reste l'objet de polemiques. Pour l'Indo, il est parti trop tot, grace aux politiques politiciennes et c'est tres regretable car il avait engage, avec Leclerc, une politique qui aurait pu porter ses fruits mais qui fut torpillee entre autres par Thierry d'Argenlieu des que le Grand Charles eut le dos tourne.

Pour l'Algerie, c'est encore plus complique et j'accorderais a Kimono que des etudes restent a faire et que cela ne sera pas simple tant que les archives algeriennes ne sont pas democratiquement ouvertes aux chercheurs (on peut rever, non ?). D'ici la, je me contenterais de considerer que, vu les circonstances, cela aurait tres bien pu etre pire.

_________________
Cordialement
Daniel
-------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sans de Gaulle...
MessagePosté: Ven Juin 19, 2009 1:02 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mai 17, 2009 6:55 am
Messages: 941
Localisation: Basse vallée du Rhône
Daniel Laurent a écrit:
Bonjour,

1 - Petain :
Il n'a pas trahi, il a ete roule dans la farine par Hitler, auquel il n'avait strictement rien compris, et en croyant sincerement bien faire. La Justice l'a considere comme un traitre, mais en termes juridiques, et l'Histoire se doit de reconsiderer l'affaire, il ne fut en effet qu'un activiste antirepublicain

Non, pas du tout ! IL voulait au contraire réhabiliter une République dont les dernières années avaient été fatales à la France. Il avait d'ailleurs nommé des spécialistes constitutionnels pour rédiger la Constitution de la... IV° République. Il est évident qu'il voulait sortir du régime de Front Populaire. Mais était-ce anti-républicain ?

... croyant que l'heure de reduire la gueuse en poussiere etait arrivee et s'est plante a ce sujet en s'imaginant que le Reich allait gagner et donner a la France sa place dans une Europe "totalitaire" qui n'etait pas pour lui deplaire. Il ne fut, en fait, qu'une marionette du nazisme, a ses depends et a l'insu de son plein gre....

Je ne crois pas. Il était dans une situation de "vaincu", et essayait de limiter les dégats tout en préparant la France à la "revanche". Cette "Europe" qu'il souhaitait était une Europe débarassée du communisme, certes. mais n'avait'il pas raison, trop tôt ?

2 - De Gaulle :
Son action entre 1940 et 1945, a laquelle nous devons l'elimination de l'AMGOT en France dont Roosevelt revait, une place aux cotes des Allies aux tables de signature de la reddition sans condition du Reich nazi et des Japonais showa, une zone d'occupation en Allemagne, un siege permanent au Conseil de Securite de l'ONU avec droit de veto, et autres "bricoles" dont le rehabilitation de l'honneur militaire de la France, est effectivemment indiscutable.

Non. C'est grace à Staline et aux accords passés avec le PCF, que la France a obtenu tout celà. L'Honneur militaire de la France ? C'est surtout grâce à la 1ère Armée Française, à Juiin, à De Lattre, à Leclerc, qu'il a été réhabilité. Pas à De Gaulle, averti après coup du débarquement en AFN et en Normandie...

Son action ensuite reste l'objet de polemiques. Pour l'Indo, il est parti trop tot, grace aux politiques politiciennes et c'est tres regretable car il avait engage, avec Leclerc, une politique qui aurait pu porter ses fruits mais qui fut torpillee entre autres par Thierry d'Argenlieu des que le Grand Charles eut le dos tourne.

Thierry d'Argenlieu ? Mais il était l'extrême compagnon de De Gaulle... L'homme grace à qui Philippe de Gaulle dut son grade dans la Marine Nationale ! Leclerc ? Mais par qui a-t-il été éliminé ? Car il a été éliminé, pour moi ça ne fait aucun doute ! Le grand homme qui aurait pu sauver l'Indochine, c'est De Lattre, sans conteste.

Pour l'Algerie, c'est encore plus complique et j'accorderais a Kimono que des etudes restent a faire et que cela ne sera pas simple tant que les archives algeriennes ne sont pas democratiquement ouvertes aux chercheurs (on peut rever, non ?). D'ici la, je me contenterais de considerer que, vu les circonstances, cela aurait tres bien pu etre pire.


Pour l'Algérie ? Mais De Gaulle, les gaullistes et les communistes ont tout fait pour "réviser" depuis 1962 l'Histoire en faveur du FLN et de leurs amis algériens. Lorsqu'on entend les déclarations de nos ministres, et dernièrement l'interview de Bockel au quotidien algérien El Khabar, on peut se demander si ces "études" seront faites un jour ! Excuse moi Daniel Laurent, mais je ne souhaite pas entrer dans la polémique "Pétain/De Gaulle" sur ce chapitre, mais c'est la différence de traitement entre les "deux parties" de la vie de De Gaulle qui m'y a contraint.
Je n'en démord pas; De Gaulle, mégalomane, a, toute sa vie durant, tout fait pour accéder au pouvoir absolu et celà dès 1940 ! Le sang des dizaines de milliers de Français d'Algérie pour couronner le tout !

_________________
"Moi vivant, jamais le drapeau FLN ne flottera sur Alger !" Charles de Gaulle


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sans de Gaulle...
MessagePosté: Ven Juin 19, 2009 1:48 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
Bonjour,

@Francois Delpla : J'ai une masse de choses a repondre a Kimono, en toute courtoisie car ses meritoires efforts chez toi pour rester courtois tout en ne reniant pas un poil de (euh....) de ses opinions sont absolument dignes d'eloges, (et sont une exclusivite de ce forum a son niveau), mais nous allons peut-etre virer dans le Hors-Sujet total.
Donc ma question : J'oeuvre ou je m'abstiens ?

@Kimono : Et reponse garantie en toute amitie, Jean. Je ne suis pas d'accord avec toi mais j'ai beaucoup de respect pour toi et ce que tu as vecu. Je l'ai deja dis ailleurs, mais je le repetes, si j'etais passe par les epreuves qui te furent imposees, je serais peut-etre ici en train de dire la meme chose que toi. Ce ne fut pas le cas mais n'empeche pas les echanges amicaux meme si polemiques.

_________________
Cordialement
Daniel
-------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sans de Gaulle...
MessagePosté: Ven Juin 19, 2009 2:56 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
cela ne marche pas toujours, mais j'ai créé un fil ad hoc, alors si le coeur vous en dit :
viewtopic.php?f=70&t=257


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sans de Gaulle...
MessagePosté: Ven Juin 19, 2009 5:26 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
Faut une autorisation pour certains fora ? Ah, c'est nouveau, ça... :shock:

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 453 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15 ... 31  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla