Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Mer Nov 25, 2020 10:43 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Ven Aoû 28, 2009 11:33 am 
Hors ligne

Inscription: Jeu Avr 30, 2009 5:25 pm
Messages: 267
Localisation: environs de Perpignan
La lecture de ce forum est intéressante mais on se heurte toujours à la même aporie.
Malgré l'échange d'argument, l'exposé des faits on arrive toujours au pied du même mur. Chacun reste campé sur ses positions.
Les gaullistes inconditionnels approuvent toutes les actions du Général, même les plus discutables.
Ses adversaires lui refusent toute qualité et ne voient en lui qu'un monstre cynique...

:?: :?:

_________________
Bezsonov


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Aoû 28, 2009 6:35 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mai 17, 2009 6:55 am
Messages: 941
Localisation: Basse vallée du Rhône
Mais mon cher Bezsonov, il y a en fait deux façons de lire l' Histoire. Celle qui est liée directement aux intérêts politiques des parties, et pour que ce qui nous interesse ici, FLN, Gaullistes et... communistes, qui détenant les pouvoirs depuis 1962 ont "arrangé" l'histoire avec les énormes moyens dont ils disposent, et l'autre, celle qui se base sur les témoignages des victimes et des acteurs qui n'ont pas eu droit jusquà ce jour encore d'exprimer un point de vue différent.
Il s'avère que ce forum, comme d'autres de plus en plus nombreux, laisse passer (pour certains contrés et forcés et souvent par allibi...) la vérité des faits.
Lorsque je dis que De Gaulle Charles a trompé les Français d'Algérie en leur promettant en 1958 ce qu'il savait ne pouvoir réaliser, je prouve ce que je dis.
Lorsque je dis que le massacre des Harkis et des supplétifs de l'armée française a été une volonté délibérée de De Gaulle Charles et de ses larbins, je prouve ce que je dis.

Toute la différence est là !

_________________
"Moi vivant, jamais le drapeau FLN ne flottera sur Alger !" Charles de Gaulle


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam Aoû 29, 2009 9:31 am 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
kimono55 a écrit:
Lorsque je dis que De Gaulle Charles a trompé les Français d'Algérie en leur promettant en 1958 ce qu'il savait ne pouvoir réaliser, je prouve ce que je dis.


De Gaulle ne savait évidemment pas qu'il reconnaîtrait l'indépendance de l'Algérie en 1962. Par contre, il savait -d'une manière ou d'une autre- qu'il consulterait tous les Algériens sur leur devenir.

Citation:
Lorsque je dis que le massacre des Harkis et des supplétifs de l'armée française a été une volonté délibérée de De Gaulle Charles et de ses larbins, je prouve ce que je dis.

Toute la différence est là !


Là encore, ce n'est pas tout à fait exact. De Gaulle n'ignorait pas que les harkis risquaient d'être massacrés, mais il ne voulait pas importer cette population en France. Il se lavait les mains de leur sort... Le FLN étant censé appliquer les accords d'Evian.

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam Aoû 29, 2009 9:53 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mai 17, 2009 6:55 am
Messages: 941
Localisation: Basse vallée du Rhône
Roy-Henry a écrit:
kimono55 a écrit:
Lorsque je dis que De Gaulle Charles a trompé les Français d'Algérie en leur promettant en 1958 ce qu'il savait ne pouvoir réaliser, je prouve ce que je dis.


De Gaulle ne savait évidemment pas qu'il reconnaîtrait l'indépendance de l'Algérie en 1962. Par contre, il savait -d'une manière ou d'une autre- qu'il consulterait tous les Algériens sur leur devenir.

Il l'avait fait le 28 septembre 1958 ! Ce référendum qui avait eu un taux de participation massif en Algérie (86%) alors que le FLN avait fait "campagne" pour l'abstention (il avait menacé les indigènes des pires représailles s'ils allaient voter) signifiait pour les Français d'Algérie que la "France de Dunkerque à Tamanrasset" allait enfin s'appliquer dans les faits !
Citation:
Lorsque je dis que le massacre des Harkis et des supplétifs de l'armée française a été une volonté délibérée de De Gaulle Charles et de ses larbins, je prouve ce que je dis.

Toute la différence est là !


Là encore, ce n'est pas tout à fait exact. De Gaulle n'ignorait pas que les harkis risquaient d'être massacrés, mais il ne voulait pas importer cette population en France. Il se lavait les mains de leur sort... Le FLN étant censé appliquer les accords d'Evian.


Allons, ne plaisantons pas ! De Gaulle savait trés bien que le FLN/ALN n'appliquerait pas les accords d'Evian. Il connaissait ses méthodes et savait trés bien qu'entre le GPRA (Tunis - Le Caire - Tripoli) et les forces de l'intérieur il serait difficile d'ontenir une cohésion. Il savait donc que l'interdiction faite aux Harkis et supplétifs (250.000 avec les familles) de gagner la métropole, c'était automatiquement les envoyer à l'abattoir. "Se laver les mains de leur sort" est donc déjà une ignominie qui rejoint dans l'Histoire les crimes de la collaboration !

_________________
"Moi vivant, jamais le drapeau FLN ne flottera sur Alger !" Charles de Gaulle


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam Aoû 29, 2009 2:13 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Bezsonov a écrit:
La lecture de ce forum est intéressante mais on se heurte toujours à la même aporie.
Malgré l'échange d'argument, l'exposé des faits on arrive toujours au pied du même mur. Chacun reste campé sur ses positions.


Pour ma part, je trouve ces échanges précieux, à condition de défalquer les sempiternelles généralisations de K 55 sur la foi gaullo-communiste (!! concept particulièrement abracadabrant en matière coloniale) qui me ferait refuser de faire de l'histoire.

Nous en faisons, précisément, dans les derniers échanges sur le long fil "sans de Gaulle..." viewtopic.php?f=15&t=12&p=4151#p4151
Jean semblait considérer comme acquis que les navires porteurs de harkis, arrivant en métropole, étaient systématiquement renvoyés aux bourreaux du FLN, j'ai demandé des précisions et il s'est avéré qu'un seul avait été renvoyé... sans que personne n'ait apparemment de précisions sur le sort final de ces hommes.

J'ai la faiblesse de trouver cet échange, au moins, utile, et propre à nous faire tous progresser dans l'établissement et la connaissance des faits.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam Aoû 29, 2009 5:05 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mai 17, 2009 6:55 am
Messages: 941
Localisation: Basse vallée du Rhône
François Delpla a écrit:
Bezsonov a écrit:
La lecture de ce forum est intéressante mais on se heurte toujours à la même aporie.
Malgré l'échange d'argument, l'exposé des faits on arrive toujours au pied du même mur. Chacun reste campé sur ses positions.


Pour ma part, je trouve ces échanges précieux, à condition de défalquer les sempiternelles généralisations de K 55 sur la foi gaullo-communiste (!! concept particulièrement abracadabrant en matière coloniale) qui me ferait refuser de faire de l'histoire.

Nous en faisons, précisément, dans les derniers échanges sur le long fil "sans de Gaulle..." viewtopic.php?f=15&t=12&p=4151#p4151
Jean semblait considérer comme acquis que les navires porteurs de harkis, arrivant en métropole, étaient systématiquement renvoyés aux bourreaux du FLN, j'ai demandé des précisions et il s'est avéré qu'un seul avait été renvoyé... sans que personne n'ait apparemment de précisions sur le sort final de ces hommes.

Je vais avoir droit à des compliments de Daniel Laurent sur mon infinie patience... Je n'ai jamais dit, ni considéré comme "acquis" que les navires porteurs de Harkis arrivant en métropole... etc... etc... J'ai simplement dit et prouvé que des ordres avaient été donnés pour interdire le rapatriement des Harkis et de leurs familles en Métropole, et que les officiers (SAS et autres) qui en prendraient l'initiative seraient sévèrement sanctionnés. J'ai également dit que ces odres ne pouvaient avoir été donnés sans l'assentiment de De Gaulle Charles.
Mais s'en tenir à cette question du devenir du "seul" navire refoulé de métropole, alors que nous savons que plusieurs dizaines de milliers de Harkis ont été massacrés dans d'horribles conditions, c'est une attitude parfaitement ignoble. Celà je l'ai dit aussi, et je le maintiens !


J'ai la faiblesse de trouver cet échange, au moins, utile, et propre à nous faire tous progresser dans l'établissement et la connaissance des faits.


Amen !

_________________
"Moi vivant, jamais le drapeau FLN ne flottera sur Alger !" Charles de Gaulle


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Sep 02, 2009 2:05 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Aoû 24, 2009 12:10 am
Messages: 271
Roy-Henry a écrit:
kimono55 a écrit:
Lorsque je dis que De Gaulle Charles a trompé les Français d'Algérie en leur promettant en 1958 ce qu'il savait ne pouvoir réaliser, je prouve ce que je dis.


De Gaulle ne savait évidemment pas qu'il reconnaîtrait l'indépendance de l'Algérie en 1962. Par contre, il savait -d'une manière ou d'une autre- qu'il consulterait tous les Algériens sur leur devenir.

Citation:
Lorsque je dis que le massacre des Harkis et des supplétifs de l'armée française a été une volonté délibérée de De Gaulle Charles et de ses larbins, je prouve ce que je dis.

Toute la différence est là !


Là encore, ce n'est pas tout à fait exact. De Gaulle n'ignorait pas que les harkis risquaient d'être massacrés, mais il ne voulait pas importer cette population en France. Il se lavait les mains de leur sort... Le FLN étant censé appliquer les accords d'Evian.


Il y a deux points , dans l'affaire agerienne ,sur lesquels De Gaulle est indefendable :
- Il a signé les accords d' Evian
Ce n'etait pas un naïf en matière d'Histoire , et il se doutait bien de l'application et du respect des dits accords par les Algeriens
- S'il avait conscience du devenir des Harkis , c'est encore plus ignoble de les avoir laissés se faire massacrer par ce FLN dont on connait le sens de la parole donnée !
Quant à refuser d'integrer cette " population " , qui avait montré sa fidelité à la France
.............cela aurait surement mieux valu , que de laisser deferler , depuis des années , une marée d'individus dont on connait l'attachement à notre pays et à nos valeurs !!! :)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Sep 02, 2009 5:26 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
dans les maquis précédents, vous n'avez peut-être pas lu ma question : qui, à la place de De Gaulle, quel chirurgien, aurait séparé les deux pays avec moins d'effusion de sang ? Et comment ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Sep 02, 2009 5:58 pm 
Hors ligne

Inscription: Jeu Avr 30, 2009 5:25 pm
Messages: 267
Localisation: environs de Perpignan
Admettons mais le grand chirurgien n'y est pas allé de main morte. On ne pouvait peut-être pas mieux faire mais on ne pouvait sûrement pas faire pire...Le bilan est accablant.
Des milliers de harkis " égorgés comme des porcs " (pour parler comme ce bon Georges Frêche, qui serait déjà en prison s'il avait milité dans un autre parti...) , des milliers de Pied-Noirs assassinés à Oran et ailleurs, spoliés, chassés de leur terre natale, des officiers supérieurs fusillés quand on libère d'anciens SS...
Combien de fois faudra-il le répéter pour ne plus lire la parabole du grand chirurgien?Parlez plutôt de boucher ou de charcutier...

_________________
Bezsonov


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Sep 02, 2009 6:31 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
lebel a écrit:
Il y a deux points , dans l'affaire agerienne ,sur lesquels De Gaulle est indefendable :
- Il a signé les accords d' Evian
Ce n'etait pas un naïf en matière d'Histoire , et il se doutait bien de l'application et du respect des dits accords par les Algeriens.


Et donc ? Il ne devait rien signer, sans-doute ? Quelqu'un aurait fait mieux ? Mitterrand, sans doute. Ou Deferre, peut-être, de grands négociateurs...

Citation:
- S'il avait conscience du devenir des Harkis , c'est encore plus ignoble de les avoir laissés se faire massacrer par ce FLN dont on connait le sens de la parole donnée !
Quant à refuser d'integrer cette " population " , qui avait montré sa fidelité à la France
.............cela aurait surement mieux valu , que de laisser deferler , depuis des années , une marée d'individus dont on connait l'attachement à notre pays et à nos valeurs !!! :)


Vu le sort des Français d'Algérie, il ne fallait pas s'imaginer que de Gaulle se mouillerait beaucoup pour sauver les Harkis. Enfin, il y en a eu quand même. La preuve, j'en ai vu à Cognac en septembre 1962 : l'ancienne prison désaffectée en était pleine. J'accompagnais mon père pour leur donner du ravitaillement... C'était poignant.

Quant aux autres, ceux-là, ce n'est pas de Gaulle qui les a laissés entrer ! :P

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Sep 02, 2009 7:25 pm 
Hors ligne

Inscription: Jeu Avr 30, 2009 5:25 pm
Messages: 267
Localisation: environs de Perpignan
Vu le sort des Français d'Algérie, il ne fallait pas s'imaginer que de Gaulle se mouillerait beaucoup pour sauver les Harkis. Enfin, il y en a eu quand même. La preuve, j'en ai vu à Cognac en septembre 1962 : l'ancienne prison désaffectée en était pleine. J'accompagnais mon père pour leur donner du ravitaillement... C'était poignant

C'est beau, c'est grand, c'est généreux la France...

_________________
Bezsonov


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu Sep 03, 2009 5:47 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Mais enfin cela n'est pas induit par la notion de France, mais par celle de frontière !

Tant qu'il y a des Etats ils privilégient leurs ressortissants même s'ils ont des Le Pen pour le nier ou dire que ce n'est pas assez, et l'accueil de ressortissants étrangers est un nid de problèmes internes et externes. D'autant plus s'il s'agit de néo-étrangers qui étaient des ressortissants la veille.

De deux choses l'une : ou vous trouvez que l'indépendance c'était caca et qu'il fallait rester coûte que coûte (variante : reculer à la vitesse d'Israël en Cisjordanie), ou bien vous sombrez dans l'utopie humanitaire bien intentionnée.

On ne pouvait faire pire ? Mais bien sûr que si. Evian encore différé, c'était un chaos pire et plus long.

Peut-être entendez-vous aujourd'hui parler d'Irak et d'Afghanistan ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu Sep 03, 2009 9:24 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mai 17, 2009 6:55 am
Messages: 941
Localisation: Basse vallée du Rhône
François Delpla a écrit:

Et vous venez nous parler d'Irak, d'Afghanistan, d'Israël et de Cisjordanie ?


je le fais dans un raisonnement cohérent, sans botter en touche, et j'aimerais avoir des imitateurs.

_________________
"Moi vivant, jamais le drapeau FLN ne flottera sur Alger !" Charles de Gaulle


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu Sep 03, 2009 9:44 am 
Hors ligne

Inscription: Jeu Avr 30, 2009 5:25 pm
Messages: 267
Localisation: environs de Perpignan
On ne pouvait faire pire ? Mais bien sûr que si. Evian encore différé, c'était un chaos pire et plus long

Evian est arrivé parce que De Gaulle voulait abandonner l'Algérie. M Delpla, vous adoptez le point de vue de Sirius mais, moi, je n'arrive pas à oublier les harkis et les Pieds-Noirs suppliciés...

_________________
Bezsonov


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu Sep 03, 2009 10:00 am 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
Bezsonov a écrit:
Evian est arrivé parce que De Gaulle voulait abandonner l'Algérie. M Delpla, vous adoptez le point de vue de Sirius mais, moi, je n'arrive pas à oublier les harkis et les Pieds-Noirs suppliciés...


De Gaulle voulait abandonner l'Algérie, car une forte minorité d'Algériens (dans le meilleur des cas) voulaient l'indépendance !

Et on en est arrivé à cette situation parce que ce gros pourri de Léonard, SFIO bon teint, bourrait les urnes à la demande des grands colons d'AFN avec la complicité bienveillante des gouvernements rad-soc de la IVème... Mais ça aussi, vous avez tendance à l'oublier...

Il ne fallait pas que le MTLD soit majoritaire dans le collège musulman au sein de l'Assemblée Algérienne ! Résultats, tous ces minables ont fabriqué le FLN. De-Gaulle nous a quand même libéré de tous ces toquards pendant 20 ans...

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla