Le Forum de François Delpla
http://www.delpla.org/forum/

La démocratie est un poison violent
http://www.delpla.org/forum/viewtopic.php?f=16&t=221
Page 5 sur 5

Auteur:  Roy-Henry [ Jeu Oct 09, 2008 6:06 pm ]
Sujet du message:  Re: Je réponds à F. Delpla

François Delpla: La falsification de Rougier est avérée ! Le mot maculé qu'il dit être "Churchill" est "Weygand", les archives anglaises l'ont prouvé. Et mon Montoire le rappelle.

Pour une fois que les archives anglaises servent à quelque chose... :lol:

Mais, est-on sûr qu'elles n'ont pas été falsifiées ? Vu la faculté des Anglais à faire disparaître les documents compromettants, le doute ne peut pas constituer un pêché... 8)

Auteur:  boisbouvier [ Dim Oct 12, 2008 3:48 am ]
Sujet du message:  Rougier

Envoie moi ton adresse.
Le mot maculé est effectivement Weygand et celui qu'a prétendu Rougier n'est pas Churchill mais Premier.
Churchill a neuf lettres tandis que Premier, comme Weygand, n'en a que sept.
C'est pour rendre service à Flandin que Rougier a commis cette falsification.
Elle ne retire rien à la valeur historique de ces entretiens (il y en eut deux) entre Churchill et un Rougier dument mandaté par Pétain.
Le renvoi de Laval, le 13 décembre, est la conséquence directe de ces accords secrets Pétain-Churchill.
Je dis dans mon livre que quand on est aux prises (ou quand un de vos amis l'est) avec une justice révolutionnaire tous les moyens de défense sont permis.
Qui reprocherait à une victime de Fouquier-Tinville, de Vichynski ou de Freisler d'agir de même?
Loin de condamner Rougier, elle l'honore.

Auteur:  François Delpla [ Mer Mai 18, 2011 5:47 am ]
Sujet du message:  Re: La démocratie est un poison violent

Plus nous nous enfonçons dans le XXIème siècle et plus les apologies du mensonge sont, consciemment ou non, criminelles.

Surtout quand elles sont entachées d'énormes contre-vérités !

Rougier transformant, début 45, le titre d'un document, préparatoire à une conversation, "Entretien avec Weygand", en "Entretien avec Churchill", voulait bel et bien venir en aide à Pétain et à tout le vichysme (en prétendant qu'il avait négocié et obtenu un traité de bon voisinage entre Vichy et l'Angleterre à l'automne 40 et que là aurait été la "vraie politique" de Vichy, la collaboration n'en étant que l'apparence, pour profiter de la naïveté d'un petit garçon prénommé Adolf).

Il n'agissait nullement dans l'urgence pour sauver le second couteau Flandin, tracassé mais nullement menacé de mort par la justice d'un Etat solidement pris en main par de Gaulle. La preuve : quand on s'aperçoit, des mois plus tard, de la supercherie, il trouve le moyen de mentir encore en inventant cet absurde "Entretien avec Premier" !

Page 5 sur 5 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/