Le Forum de François Delpla
http://www.delpla.org/forum/

Juifs Hitler et Angleterre
http://www.delpla.org/forum/viewtopic.php?f=18&t=7
Page 5 sur 9

Auteur:  boisbouvier [ Dim Juin 08, 2014 10:26 am ]
Sujet du message:  Re: Juifs Hitler et Angleterre

Je ne suis pas convaincu.
A aucun moment tu ne décris la nuit des longs couteaux comme le fait Gisevius : un acte antirévolutionnaire qui s'exerce au sein même d'un pouvoir révolutionnaire.
Hitler fut à ce moment-là comme le Premier Consul qui ramena l'ordre en punissant les chauffeurs, en signant le Concordat et en créant la Banque de France, la Cour des comptes et le franc germinal.
Tu te concentres sur l'incendie du Reichstag et tu n'aboutis à aucune conclusion claire sur l'identité de ses responsables. Avant on était dans la brume; maintenant on est dans le brouillard.
Hitler parut mettre fin à une période de désordres et de guerre civile comme l'avait fait Bonaparte en 1799 ou Henri IV en 1599.
Cet aspect des choses a beau être très important, il n'est jamais décrit nulle part. Hitler parut un modéré à l'opinion publique allemande dans le même temps où il parut un excité à l'opinion publique étrangère. Je te rappelle ce qu'en disait ma grand'mère : "On a eu des faiblesses pour Mussolini mais Hitler nous a toujours fait peur".

Auteur:  François Delpla [ Dim Juin 08, 2014 10:58 am ]
Sujet du message:  Re: Juifs Hitler et Angleterre

boisbouvier a écrit:
Je te rappelle ce qu'en disait ma grand'mère


effectivement tu l'as écrit ici même au moins dix fois; dans une étude d'histoire, il faut plusieurs éléments convergents pour avoir une idée de l'opinion publique, et encore n'est-on pas dispensé de soupeser minutieusement la représentativité de chacune.

Sur la nuit des LC, tu fais une erreur en opposant trop l'intérieur et l'extérieur de l'Allemagne : ce côté rassurant a tout autant joué à travers la frontière... de même d'ailleurs qu'"en interne" le côté inquiétant.

merci d'en revenir au sujet.

Auteur:  boisbouvier [ Dim Juin 08, 2014 11:44 am ]
Sujet du message:  Re: Juifs Hitler et Angleterre

Citation:
de même d'ailleurs qu'"en interne" le côté inquiétant.




Et pourtant la nuit des LC a eu lieu le 30 juin 34, Hindeburgh est mort le 2 août et le référendum autorisant la fusion des pouvoirs du président et du chancelier au bénéfice d'Hitler fut un succès formidable pour lui. Il fut de la sorte intronisé dictateur légal à vie à plus de 90 % dans les semaines qui suivirent ce décès.
On voudrait te comprendre mais on a de plus en plus de mal.

Auteur:  François Delpla [ Dim Juin 08, 2014 12:44 pm ]
Sujet du message:  Re: Juifs Hitler et Angleterre

Plus le moindre rapport avec le sujet du fil !

j'en ouvre un viewtopic.php?f=3&t=942 sur mon article concernant la nuit des LC

la suppression de tout nouveau post ici sera automatique

Auteur:  boisbouvier [ Lun Juin 09, 2014 9:28 am ]
Sujet du message:  Re: Juifs Hitler et Angleterre

Tu as raison : revenons au sujet du fil Juifs, Hitler et Angleterre.
Compte tenu des propos tenus par Churchill que je répète : "Ce mouvement (le bolchevisme) chez les Juifs n'est pas nouveau. Depuis l'époque de Spartakus Weishaupt jusqu'à celle de Karl Marx, puis, plus tard encore, celle de Trotski (Russie), Bela Kuhn (Hongrie), Rosa Luxemburg (Allemagne) et Emma Goldman (Etats-Unis), cette conjuration mondiale visant à renverser la civilisation et à révolutionner la société par désir d'empêcher toute évolution, par jalousie et envie et sous prétexte de réaliser une égalité impossible, est en pleine croissance." ne faut-il pas nuancer ce qu'on appelle l'antisémitisme de Vichy ?
Vichy n'a jamais accusé les Juifs d'avoir été responsables de la conjuration mondiale visant à renverser la civilisation qu'a été effectivement le bolchevisme.
Te rends-tu compte de la gravité de son accusation ?
Elle n'a pu qu'encourager Hitler dans sa vision du monde, un monde menacé par ce qu'il a appelé le judéo-bolchevisme et qui a abouti à ce que l'on sait.
L'antisémitisme de Vichy ?
De la gnognote.

Auteur:  François Delpla [ Lun Juin 09, 2014 9:45 am ]
Sujet du message:  Re: Juifs Hitler et Angleterre

Là tu n'as pas entièrement tort.

Mais tu as tout de même le tort de suivre aveuglément les peu recommandables personnes qui font aujourd'hui tout un monde de cet article. Car il est sans lendemain... et chez un auteur qui, tenaillé par ses créanciers, a la plume facile et abondante, cela doit absolument être mentionné par toute personne honnête.

C'est en effet le milieu conservateur londonien (et occidental : voir Henry Ford aux Etats-Unis) dans son ensemble qui, en cette année 1920, vit sous le double choc de la victoire de Lénine et de la révélation des Protocoles, présentés comme un scoop on ne peut plus fiable par le Times. Lequel fera amende honorable l'année suivante en proclamant avec contrition qu'il s'agissait d'un faux.

Henry Ford s'obstinera et s'acoquinera avec Hitler. Pas Churchill.

Quant à ce dernier, comme je l'ai déjà relevé ici, il parle certes d'une façon stupide d'un rôle dominant des Juifs dans le mouvement révolutionnaire, effaçant par exemple Engels de la compagnie de Marx comme l'imagerie stalinienne retire Trotsky des photos d'Octobre, mais au moins n'attribue-t-il pas une nocivité particulière à un "sang juif" quelconque et ne généralise-t-il pas aux Juifs religieux les errements qu'il attribue aux athées. Sur ce point aussi il est aux antipodes de Hitler.

Mais il est vrai que ce dernier a pu et dû tirer un surcroît d'assurance, pour foncer dans sa direction propre et conforter sa folie, de la stupidité majoritaire, en 1920, de la classe dominante britannique, Churchill inclus.

Auteur:  boisbouvier [ Lun Juin 09, 2014 9:51 am ]
Sujet du message:  Re: Juifs Hitler et Angleterre

Oui. On ne peut parler que de surreprésentation des Juifs au sein des révolutionnaires. Or, cette surreprésentation me parait avoir existé. Les masses imbéciles à qui la démocratie donne tant de pouvoir en ont conclu qu'Hitler avait raison de se méfier des Juifs. D'où ... la suite des évènements.
Finalement on n'aurait pas dû tuer le Roi. Lui, n'aurait jamais tué un seul juif.
Amen.

Auteur:  François Delpla [ Lun Juin 09, 2014 9:58 am ]
Sujet du message:  Re: Juifs Hitler et Angleterre

attention : l'antisémitisme compte pour epsilon dans la montée de Hitler vers le pouvoir en 1929-33.

Auteur:  boisbouvier [ Lun Juin 09, 2014 12:32 pm ]
Sujet du message:  Re: Juifs Hitler et Angleterre

J'en suis convaincu.
La masse du peuple allemand n'était sans doute pas plus antisémite que la masse du peuple français mais les circonstances ont créé une spirale infernale en ce domaine. La propagande s'est emparé de certains slogans comme celui dont Churchill a donné un exemple quand il a parlé d'une secte révolutionnaire tendant à détruire la civilisation et la patrie de l'intérieur. Or, comme les masses faisaient la loi comme de juste en démocratie, on a assisté à une surenchère diabolique. Un véritable cercle vicieux s'est de la sorte installé. Plus le pouvoir s'est réclamé "du peuple" plus il l'a créé ce peuple... à son image bien sûr.
Or, comme le dit Mme Thatcher, la société n'existe pas. Le peuple non plus n'existe pas. Il est le produit des propagandes et quand ces propagandes le produisent en retour on a bien un phénomène de cercle.

Auteur:  boisbouvier [ Mer Juin 11, 2014 6:09 am ]
Sujet du message:  Re: Juifs Hitler et Angleterre

Comme elle ressemble à celle de Napoléon la prise de pouvoir par Hitler.
Les deux hommes furent bien différents et je ne veux pas dire que Napoléon fut un premier Hitler mais que la massification des décideurs politiques par le phénomène plébiscitaire a abouti à la création de dictatures légales qui furent en définitive plus absolues que celles des anciens pouvoirs. Car Adolf fut bien légaliste comme l'a observé Gisevius. Il le fut même plus que Napoléon puisqu'on ne trouve aucun 18 Brumaire à lui reprocher. Pour le reste, quelle différence ? On est d'abord Premier consul, puis Consul à vie et pour finir Empereur, mot qui vient d'Imperator, chef de l'armée. Hitler fut d'abord Chancelier, un parmi d'autres, puis habilité à tenir les organes de répression et de propagande hors du contrôle parlementaire, puis Chef de l'état tout en demeurant chancelier, et finalement, lui aussi, chef de l'armée.
Quand je vous disais que la démocratie est un poison violent !

Auteur:  François Delpla [ Mer Juin 11, 2014 8:35 am ]
Sujet du message:  Re: Juifs Hitler et Angleterre

ton "Hitler légaliste", qui vient non en conclusion d'un raisonnement fondé sur de nombreux faits, mais en écho psittaciste à une citation isolée, est particulièrement faux et stupide. Mais, s'il est stupide complètement, il n'est bien sûr pas intégralement faux, Hitler ayant bel et bien joué de cette flûte-là, concurremment avec ses grosses caisses et toutes les variétés de ses violons.

Le débat n'a rien à faire ici... et a été longuement hébergé sur ce forum, par exemple là viewtopic.php?f=18&t=199 .

Auteur:  François Delpla [ Mer Juin 11, 2014 3:50 pm ]
Sujet du message:  Re: Juifs Hitler et Angleterre

PS

pour une vue complète des endroits du forum où tu as prétendu Hitler légaliste et où on t'a fait de patientes réponses, tu peux aussi taper "légaliste" sur le moteur de recherche.

Auteur:  boisbouvier [ Jeu Juin 12, 2014 6:10 am ]
Sujet du message:  Re: Juifs Hitler et Angleterre

Quel moteur de recherche ?
Google ?
Ça ne marche pas.

Auteur:  François Delpla [ Jeu Juin 12, 2014 6:31 am ]
Sujet du message:  Re: Juifs Hitler et Angleterre

mille tonnerres ! (sans allusion au sectaire de PH)

onglet "rechercher" en haut de cette page

Auteur:  boisbouvier [ Ven Juin 20, 2014 9:51 am ]
Sujet du message:  Re: Juifs Hitler et Angleterre

Quoiqu'il en soit le fil ayant posé la question "La fin du fonctionnalisme ? " mérite une conclusion : non le fonctionnalisme n'est pas mort.
Il se porte même de mieux en mieux.

Page 5 sur 9 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/