Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Dim Nov 17, 2019 11:02 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 201 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Question connexe
MessagePosté: Lun Jan 23, 2012 10:02 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Oct 31, 2010 10:02 pm
Messages: 321
Localisation: Muret
boisbouvier a écrit:
Je voulais te faire reconnaitre que ce fut bien un gouvernement de la III° République qui le premier créa des camps et cela dès janvier 39.

Nous n'avons jamais dit qu'il n'en était pas ainsi, mais, par contre, c'est Pétain et consorts qui ont fait que ces camps sont passés de terribles à abominables, là est la nuance, et elle est de taille. Amitiés. Bernard


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Question connexe
MessagePosté: Mar Jan 24, 2012 7:52 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
Nous n'avons jamais dit qu'il n'en était pas ainsi, mais, par contre, c'est Pétain et consorts qui ont fait que ces camps sont passés de terribles à abominables, là est la nuance, et elle est de taille.


Je n'en crois rien.
Peyrouton dit le contraire dans sa déposition de témoin de la défense au procès Pétain. Or, il ne fut pas contredit. Encore une fois la ration de pain était de 350 g. par jour et les internés le furent par décision préfectorale ce qui indique bien qu'il ne s'agissait pas de répression mais de protection à la fois des internés eux-mêmes (dépourvus de moyens d'existence) et des populations environnantes qu'ils pouvaient marauder.
Dans votre haine de Vichy, Barbu, vous êtes amené à de graves déformations de la vérité et vous osez appeler cela "faire de l'histoire".


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Question connexe
MessagePosté: Mar Jan 24, 2012 11:41 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
boisbouvier a écrit:
Citation:
Nous n'avons jamais dit qu'il n'en était pas ainsi, mais, par contre, c'est Pétain et consorts qui ont fait que ces camps sont passés de terribles à abominables, là est la nuance, et elle est de taille.


Je n'en crois rien.
Peyrouton dit le contraire dans sa déposition de témoin de la défense au procès Pétain. Or, il ne fut pas contredit.


encore un de tes tics anti-historiques favoris : la preuve par l'absence de démenti.

Qu'est-ce qu'il te faut ? Qu'un vichyste témoignant en faveur de Pétain se fasse tomber dessus à bras raccourcis aussitôt par le président, sinon, c'est tout bon comme le cochon ? coulé dans le bronze pour l'éternité ?

Une fois de plus il faudrait contextualiser. La preuve par l'absence de démenti, c'est pertinent par exemple dans le cas de Paul Reynaud qui écrit à loisir des milliers de pages de mémoires pour démentir point par point ce qui lui est reproché. Quand il ne réplique rien à un texte accusateur, contraire à sa version et que de toute évidence il connaît, on peut à tout le moins considérer, sinon que tout ce que dit le texte est fiable, du moins qu'il contient des vérités qui gênent Reynaud.

Deux exemples sur le site dont nous discutons :

-la mission de Jean Prouvost à Londres début juin 40 : http://www.delpla.org/article.php3?id_article=443

-l'entretien Reynaud-Zaleski du 15 juin à Bordeaux : http://www.delpla.org/article.php3?id_article=117, § "Un scoop méconnu".

En ce qui concerne la fiabilité de Peyrouton, je te rappellerai l'absence totale dans ses mémoires, où il dit qu'au temps où il était à l'Intérieur il a été très gentil avec les prisonniers, du nom de Georges Mandel et du fait même que c'est lui qui l'avait fait revenir d'AFN en France, dans la gueule du loup nazi.

J'en ai fait la remarque dans mon livre sur l'assassinat de Mandel.... sans être démenti !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Question connexe
MessagePosté: Jeu Jan 26, 2012 10:37 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
En ce qui concerne la fiabilité de Peyrouton, je te rappellerai l'absence totale dans ses mémoires, où il dit qu'au temps où il était à l'Intérieur il a été très gentil avec les prisonniers, du nom de Georges Mandel et du fait même que c'est lui qui l'avait fait revenir d'AFN en France, dans la gueule du loup nazi.

J'en ai fait la remarque dans mon livre sur l'assassinat de Mandel.... sans être démenti !


Comme si Peyrouton pouvait prévoir en 1940 que Mandel serait tué dans la forêt de fontainebleau quatre ans plus tard.
C'est une honte !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Question connexe
MessagePosté: Ven Jan 27, 2012 8:36 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
boisbouvier a écrit:
C'est une honte !


tout à fait d'accord : ne pas écrire ce nom dans des énumérations qui l'appelleraient ne peut procéder que d'un fort sentiment de gêne.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Question connexe
MessagePosté: Lun Jan 30, 2012 4:29 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Comprenne qui pourra.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Question connexe
MessagePosté: Lun Jan 30, 2012 5:06 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
ne fais pas d'efforts, surtout !

quant à moi, j'expliciterai les choses seulement si un autre paralysé cérébral me le demande : avis aux amateurs !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Question connexe
MessagePosté: Ven Mar 09, 2012 9:57 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
quant à moi, j'expliciterai les choses seulement si un autre paralysé cérébral me le demande : avis aux amateurs !


Rapporter le message


Les attaques personnelles sont en principe interdites par la charte du forum de François Delpla.
"Paralysé cérébral" n'est-il pas une injure ? N'est-il pas une attaque personnelle ?
Delpla n'est-il pas le garant n° 1 de la charte ?
Comprenne qui pourra.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Question connexe
MessagePosté: Ven Mar 09, 2012 10:12 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Et de deux paralysies cérébrales !

Car loin d'être une attaque s'adressant à la personne, ce constat est le pur reflet en miroir de tes recours paresseux, et de plus en plus fréquents, à la formule "comprenne qui pourra".

Une paralysie peut être temporaire, et c'est tout le mal que je te souhaite.

Rappel en forme d'avertissement : les questions de modération doivent être abordées par MP.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Question connexe
MessagePosté: Dim Juin 19, 2016 12:02 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 18, 2016 4:19 pm
Messages: 989
Donc, ce serait Franco qui aurait souhaité attaquer Gibraltar, mais c'est Hitler qui aurait refusé ? Curieux...
Pourtant Hitler avait bien intérêt à prendre Gibraltar, et à jeter un allié de plus dans la guerre, non ?
N'est-ce pas plutôt que Franco pour attaquer Gibraltar réclamait à Hitler des possessions françaises d'Afrique que Hitler n'était pas à même de pouvoir garantir (il aurait du demander à Vichy qui aurait traîné des pieds etc) ?
C'est Franco qui a roulé Hitler, d'où la phrase de Hitler : "j'aimerais mieux me faire arracher une dent" plutôt que de redemander l'aide de Franco.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Question connexe
MessagePosté: Mar Juin 21, 2016 8:15 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mai 17, 2009 6:55 am
Messages: 941
Localisation: Basse vallée du Rhône
En fait, les plans de l'OKW étaient clairs. Après s'être emparés du territoire français de la Manche à la Méditerranée et aux Pyrénées, il fallait interdire à un probable gouvernement français replié en AFN de poursuivre les hostilités, et verrouiller la Méditerranée. Pour ce faire, il fallait s'emparer de Gibraltar et, avec l'Italie, prendre en tenaille l'Afrique du Nord française.
Il y avait d'ailleurs déjà des officiers allemands à Hendaye au moment de la signature de l'armistice, pour préparer la traversée de l'Espagne par des unités de la Wehrmacht.
C'est donc bien cet armistice qui, fixant l'armée allemande loin des Pyrénées, fit capoter ces objectifs. Franco, devant la défaite et la capitulation des armées françaises, la France passant sous la domination totale des nazis, n'aurait pas objecté un refus à Hitler.
Et c'est à ce moment là que le dictateur allemand s'est rendu compte de son erreur d'avoir accepté un armistice ! Et Franco choisissant la "neutralité", montrait à son vieil ami Pétain qu'il lui faisait confiance.

_________________
"Moi vivant, jamais le drapeau FLN ne flottera sur Alger !" Charles de Gaulle


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Question connexe
MessagePosté: Mar Juin 21, 2016 4:53 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 18, 2016 4:19 pm
Messages: 989
Donc, vous ne pensez pas que Gibraltar avait un quelconque intérêt stratégique contre la Grande-Bretagne ? En prenant Gibraltar,Hitler aurait interdit l'entrée de la Méditerranée aux Anglais.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Question connexe
MessagePosté: Mer Juin 22, 2016 8:03 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mai 17, 2009 6:55 am
Messages: 941
Localisation: Basse vallée du Rhône
Mais au contraire ! J'ai répondu qu'un s'emparant de Gibraltar, les Allemands verrouillaient la Méditerranée bien sur au détriment des Anglais ! L'Afrika Korps pouvait alors s'emparer de Port-Saïd et du Canal de Suez, en faire donc un espace fermé pour la flotte italienne et la kriegsmarine !

_________________
"Moi vivant, jamais le drapeau FLN ne flottera sur Alger !" Charles de Gaulle


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Question connexe
MessagePosté: Mer Juin 22, 2016 9:26 am 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 18, 2016 4:19 pm
Messages: 989
Dans votre premier message vous parliez de la France, pas de l'Angleterre. Passons.
Nous sommes bien d'accord Gibraltar est stratégique pour les Anglais.
C'est pourquoi Hitler vient voir Franco en personne: obtenir une alliance contre les Anglais. Mais le caudillo ne cède pas ; il demande en contrepartie des parts de l'Afrique française, ce que Hitler ne peut garantir puisqu'il y a eu l'armistice.

Donc, on voit bien que Hitler était demandeur, mais que c'est Franco qui a refusé. On pourrait même dire que Franco était demandeur, mais que c'est l'armistice qui a tout bloqué (ce que, je, crois, vous vouliez dire dans votre premier message).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Question connexe
MessagePosté: Mer Juin 22, 2016 2:26 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Que faites-vous, tous les deux, de la décision hitlérienne d'attaquer l'URSS, prise en juillet 40 au lendemain de Mers el-Kébir... et fort logique dans ce contexte ?

Pensez-vous qu'il croyait avoir les moyens de s'engager à fond des deux côtés ?

Au contraire, Barbarossa entraîne deux exigences :

-1) organiser un front défensif à l'ouest;

-2 ) le faire tout en faisant mine d'avoir là des projets offensifs, afin de ne pas téléphoner et à Staline, et à Churchill, et à Roosevelt, le côté sur lequel il a choisi d'attaquer.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 201 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla