Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Ven Avr 10, 2020 5:39 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Hitler et Darlan.
MessagePosté: Sam Mar 20, 2010 5:20 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Mar 20, 2010 3:55 pm
Messages: 2
En regardant ( et écoutant) la série "Apocalypse" j'ai entendu le commentateur - de superbes images - traiter Darlan de traitre. Je m'intéresse aux raisons qui font que l'action de Darlan est aussi incomprise, y compris dans la marine. Je travaille sur la question depuis quelques années et je n'ai pas encore de réponse évidente.
L'un d'entre nous saurait-il à quel moment, par qui et comment, les "protocoles de Paris" dpnt l'origine est la rencontre de Darlan avec Hitler, ont été portés à la connaissance du public ?

Yves Michel.

IL faudrait peut-être créer un fil sur Darlan, mais novice sur ce forum et piètre informaticien, je ne sais comment faire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitler et Darlan.
MessagePosté: Sam Mar 20, 2010 9:49 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Que serait Darlan sans Hitler ?
Je trouve donc que vous avez fort bien agi en créant ce fil.

Je vérifierai demain, mais il me semble de mémoire que ces protocoles, n'étant pas ratifiés, n'ont pas été publiés sous l'Occupation. Mais il était notoire que Vichy et l'Allemagne discutaient d'un approfondissement de la collaboration, deux signes éclatants ayant été donnés à cet égard, par le voyage de Darlan à Berchtesgaden le 11 mai et l'allocution très nette de Pétain le 15.

Il ne faut pas oublier que tout cela prend place dans un effort apparent, et apparemment irrésistible, contre l'Angleterre, de l'Axe. L'attaque du 22 juin contre l'URSS détournera l'attention de ce contexte... au point que quelques historiens négligent encore de le voir suffisamment : si on le fait, la traîtrise de ces comportements par rapport (pour parler comme de Gaulle) à "l'intérêt supérieur de la patrie" ne fait plus aucun doute. Non seulement, à Vichy, on croit à la victoire allemande, mais on fait tout pour la hâter, dans l'espoir d'adoucir, pour la France, le traité de paix. La seule chose qui pourrait inciter à nuancer le diagnostic, c'est qu'on croit sans doute sincèrement que c'est là le moindre mal.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitler et Darlan.
MessagePosté: Sam Mar 27, 2010 12:20 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Mar 20, 2010 3:55 pm
Messages: 2
Ce que l'on a appelé "les protocoles de Paris" qui sont une étape dans un processus initié par Pétain ,n'ont pas été validés par les autorités compétentes. Au moment où Pétain réussit à faire inviter Darlan par Hitler les tentatives de reprise d'un dialogue politique pataugeaient mais étaient entamées. Le début des discussions est facilité par la bonne volonté que nous avons montré à Alep, et une discussion épuisante commence entre les négociateurs. Bizarrement Darlan n'y paricipe pas en dehors de la séace inaugurale et de la finale (ou est signé le protocole complémentaire certes mais qui change tout) semble se désintéresser de l'équilibre du "donnant donnant". Les protocoles "militaires" sont signés par les généraux, le protocole "politique" par Abetz et Darlan. ILs ne seront pas approuvés par le gouvernement français et habilement Darlan fait porter le chapeau à Weygand qui exaspérait les allemands et été condamné de toutes façons.

Donc, en dehors de ce qui avait été fait avant les protocoles et "régularisé" dans le premier protocole, tout a été enterré. Par plusieurs sources Darlan avait eu " l'information" ou la "désinformation" de l'attaque de l'URSS. A-t-il compris ce qu'il y avait derrière l'affaire Hess ?

Les protocoles auraient été diffusés par qui ? quand et pourquoi ?
Dans les jugements que l'on porte sur Darlan on oublie que c'était un officier et un marin ce qui donne presque toujours des personnes au comportement insaisissable pour des biffins.
Pour un marin un biffin est un militaire qui n'est pas marin. Ce n'est pas une honte, c'est une autre culture.

yves Michel

PS je cherche, sans le moindre résultat, le texte authentique de l'accord du 27 mars 1940. Rien dans la presse française, il aurait été publié dans les journaux anglais on comprend pouquoi ...Comme Reynaud a reconnu après la guerre devant une commission d'enquête du Sénat, qu'il n'avait rien signé ce jour là, ce texte que j'ai pu lire chez plusieurs auteurs mais sans aucune réfèrence !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitler et Darlan.
MessagePosté: Mar Mar 17, 2015 6:55 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
De l'eau a coulé sous les ponts depuis cette amorce de fil, mais il se trouve qu'elle rejoint l'actualité de la recherche avec la parution d'un livre de Bernard Costagliola, dont il est longuement question sur le site http://www.delpla.org/site/articles/art ... gliola.php .

En ce qui concerne l'accord du 28 mars 1940 (et non du 27), dont vous aviez parlé la veille de son 70ème anniversaire, il y a beaucoup d'éléments dans le livre de Bédarida sur la drôle de guerre. La déclaration est insérée (p. 342) dans le procès-verbal du conseil suprême (le texte en est proposé par Reynaud et Chamberlain dit s'y rallier) :

Citation:
Le gouvernement de la République française et le gouvernement du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord s'engagent mutuellement à ne négocier et conclure d'armistice durant la présente guerre, si ce n'est de leur commun accord.
Ils s'engagent à ne discuter les termes de la paix qu'après un complet accord entre eux sur les conditions nécessaires pour leur assurer respectivement la garantie effective et durable de leur sécurité.
Ils s'engagent enfin à maintenir, après le rétablissement de la paix, leur communauté d'action dans tous les domaines, aussi longtemps qu'elle sera nécessaire pour la sauvegarde de leur sécurité et pour la reconstruction, avec le concours des autres nations, d'un ordre international assurant en Europe la liberté des peuples, le respect du droit et le maintien de la paix.



Bédarida ajoute en note que ce texte est publié au sein du communiqué de presse qui rend compte de la réunion.
Il est donc étrange qu'aucun journal français n'en parle.

Sur Darlan en général et les Protocoles en particulier, il faut maintenant lire le livre éponyme de Bernard Costagliola.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla