Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Jeu Avr 02, 2020 9:43 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: L'antisémitisme de Hitler
MessagePosté: Lun Mar 27, 2017 12:39 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Fév 28, 2017 3:16 pm
Messages: 47
Il n'y a pas de récit connu d'un antisémitisme particulièrement virulent chez Hitler dans sa jeunesse. Son antisémitisme semble apparaitre avec le début de sa vie politique à la fin de la première guerre mondiale. Quelle est la part du calcul, du moyen politique qui l'amène à utiliser l'antisémitisme comme un levier politique, quelle est la part d'antisémitisme personnel Et quel est sa nature, quelle est la part de folie? Il y a un écart entre l'homme politique que l'on connait et certains témoignages sur sa vie privée. Autant son antisémitisme est indéniable et violent dans ses propos politiques, en privé son comportement ne laisse pas apparaître qu'il s'agisse chez lui d'une obsession.

Dans ses Mémoires, la secrétaire de Hitler, Traudl Junge, raconte une anecdote au sujet de Mme von Exner qui travaillait au service de Hitler et était une habituée des soirée chez Hitler jusqu'au jour où la S.D. détermina que Mme von Exner avait une ascendence juive. Hitler lui déclara qu'il était désolé mais qu'il ne pouvait pas, au nom de l'exemple à donner, se placer au dessus des lois qu'il avait lui même édicté et qu'il devait se séparer d'elle. Il lui promit également, ce qu'il fit, de faire aryaniser toute sa famille. Enfin il l'invita une dernière fois au Berghof.

Je voudrais mettre cela en rapport avec deux autres anecdotes.
Une que vous racontez dans votre livre "Hitler et les femmes": En 1944 Hitler favorisa l'échange d'un officier anglais contre Charlotte Bechstein internée en Grande-Bretagne au moment de la déclaration de guerre , qu'il avait connue dans les années 20, la fille de Mme Hélène Bechstein qui l'aida fiancièrement à ses débuts.

Deuxièmement: le "Jewish voice of Germany" rapporte que Hitler avait donné sa protection personnelle à Ernst Hess, officier juif durant la première guerre mondiale et qui avait servi dans le même régiment que Hitler.

Ces anecdotes semblent indiquer certains traits de caractère chez Hitler;
Une certaine fidélité qui dure dans le temps, même et surtout s'il n'ya pas de relation entretenue de façon durable et soutenue. Ernst Hess n'avait pas entretenu après la guerre de relations avec Hitler et ce dernier ne devait donc pas se sentir obligé de rien envers lui.

Son antisémitisme ne semble pas quelque chose de viscéral, mais plutôt comme une décision réfléchie d'ordre politique à laquelle il se tient. Y a t'il un Hitler " privé" et un Hitler "homme politique" totalement dissociés?

sources:
http://jewish-voice-from-germany.de/cms ... nd-victim/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'antisémitisme de Hitler
MessagePosté: Lun Mar 27, 2017 4:05 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6776
Il y a encore beaucoup à dire et à trouver sur l'antisémitisme hitlérien, ce sujet longtemps vierge auquel un Saul Friedländer a commencé à s'attaquer dans les années 1990.
Je distinguerais deux dimensions : la politique, et là pas de quartier, cette race est un fléau qui doit être entièrement détruit; et la vie individuelle, qui admet toutes sortes d'exceptions à la théorie raciale. Le comportement peut contredire le "sang", dans les deux sens. Les Aryens insatisfaisants sont presque juifs, et certains Juifs sont supportables. Mais, comme le montre votre exemple, Hitler doit prendre garde de limiter sévèrement les exceptions dans son propre entourage car, politiquement, il a le plus vif souci d'ôter de la tête des Allemands qu'ils peuvent épargner et fréquenter de "bons Juifs".


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'antisémitisme de Hitler
MessagePosté: Lun Mar 27, 2017 6:20 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 18, 2016 4:19 pm
Messages: 989
le bloa a écrit:
Il n'y a pas de récit connu d'un antisémitisme particulièrement virulent chez Hitler dans sa jeunesse. Son antisémitisme semble apparaitre avec le début de sa vie politique à la fin de la première guerre mondiale. Quelle est la part du calcul, du moyen politique qui l'amène à utiliser l'antisémitisme comme un levier politique, quelle est la part d'antisémitisme personnel Et quel est sa nature, quelle est la part de folie? Il y a un écart entre l'homme politique que l'on connait et certains témoignages sur sa vie privée. Autant son antisémitisme est indéniable et violent dans ses propos politiques, en privé son comportement ne laisse pas apparaître qu'il s'agisse chez lui d'une obsession.

Dans ses Mémoires, la secrétaire de Hitler, Traudl Junge, raconte une anecdote au sujet de Mme von Exner qui travaillait au service de Hitler et était une habituée des soirée chez Hitler jusqu'au jour où la S.D. détermina que Mme von Exner avait une ascendence juive. Hitler lui déclara qu'il était désolé mais qu'il ne pouvait pas, au nom de l'exemple à donner, se placer au dessus des lois qu'il avait lui même édicté et qu'il devait se séparer d'elle. Il lui promit également, ce qu'il fit, de faire aryaniser toute sa famille. Enfin il l'invita une dernière fois au Berghof.

Je voudrais mettre cela en rapport avec deux autres anecdotes.
Une que vous racontez dans votre livre "Hitler et les femmes": En 1944 Hitler favorisa l'échange d'un officier anglais contre Charlotte Bechstein internée en Grande-Bretagne au moment de la déclaration de guerre , qu'il avait connue dans les années 20, la fille de Mme Hélène Bechstein qui l'aida fiancièrement à ses débuts.

Deuxièmement: le "Jewish voice of Germany" rapporte que Hitler avait donné sa protection personnelle à Ernst Hess, officier juif durant la première guerre mondiale et qui avait servi dans le même régiment que Hitler.

Ces anecdotes semblent indiquer certains traits de caractère chez Hitler;
Une certaine fidélité qui dure dans le temps, même et surtout s'il n'ya pas de relation entretenue de façon durable et soutenue. Ernst Hess n'avait pas entretenu après la guerre de relations avec Hitler et ce dernier ne devait donc pas se sentir obligé de rien envers lui.

Son antisémitisme ne semble pas quelque chose de viscéral, mais plutôt comme une décision réfléchie d'ordre politique à laquelle il se tient. Y a t'il un Hitler " privé" et un Hitler "homme politique" totalement dissociés?

sources:
http://jewish-voice-from-germany.de/cms ... nd-victim/


Vous oubliez le cas du médecin juif qui soigna (vainement) la mère de Hitler avant sa mort. Il lui a permis de fuir à l'étranger.

Effectivement Hitler semble un antisémite de façade, presque un opportuniste. Il y aussi des racontars sur ses origines juives, comme sur celles de Heydrich le numéro deux de la SS.

François Delpla a écrit:
Il y a encore beaucoup à dire et à trouver sur l'antisémitisme hitlérien, ce sujet longtemps vierge auquel un Saul Friedländer a commencé à s'attaquer dans les années 1990.
Je distinguerais deux dimensions : la politique, et là pas de quartier, cette race est un fléau qui doit être entièrement détruit; et la vie individuelle, qui admet toutes sortes d'exceptions à la théorie raciale. Le comportement peut contredire le "sang", dans les deux sens. Les Aryens insatisfaisants sont presque juifs, et certains Juifs sont supportables. Mais, comme le montre votre exemple, Hitler doit prendre garde de limiter sévèrement les exceptions dans son propre entourage car, politiquement, il a le plus vif souci d'ôter de la tête des Allemands qu'ils peuvent épargner et fréquenter de "bons Juifs".

Encore une fois on remarque que Hitler se permet des choses pour ses juifs à lui (ceux qu'il épargne) et les autres... en effet, il n'aura de cesse de se plaindre de ces milliers de lettres de Gauleiter et autres membres du parti qui écrivent pour demander une exception pour tel ou tel juif qu'ils assurent être exceptionnels etc...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'antisémitisme de Hitler
MessagePosté: Mar Mar 28, 2017 10:30 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6776
GI Joe a écrit:
Effectivement Hitler semble un antisémite de façade.

Peut-être, mais il ne l'est pas. La croyance du chef nazi en la nocivité inamendable "du Juif" est absolue.

C'est sa politique qui est volontiers opportuniste, et il s'en arrange dans sa tête au moyen de son contrat avec la "Providence"... où l'antisémitisme a également son mot à dire : le Juif n'est retenu par aucun scrupule, son adversaire aryen doit se mettre à son niveau de ce point de vue, donc violer au besoin ses propres principes.

Un exemple entre mille : Hitler est fondamentalement antisioniste, mais par opportunisme et souci de cacher son jeu il pactise longtemps avec Ben Gourion.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'antisémitisme de Hitler
MessagePosté: Mer Mar 29, 2017 1:20 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 18, 2016 4:19 pm
Messages: 989
Les exemples donnés plus haut montrent qu'il est qu'il est capable de sauver des juifs. Cela prouve bien qu'il ne croit pas au fond à sa propre politique. En cela c'est un antisémite de façade.
Rappelons que la shoah n'a commencé que pour faire payer aux juifs américains le fait qu'ils aient poussé l'Angleterre et les USA dans la guerre contre l'Allemagne (vision hitlérienne des choses, prophétie de janvier 39). On ne peut pas exclure que dans l'hypothèse d'une paix avec l'Angleterre et un pacifisme américain, Hitler n'ait pas enclenché la shoah.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'antisémitisme de Hitler
MessagePosté: Dim Avr 23, 2017 7:48 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6776
GI Joe a écrit:
Les exemples donnés plus haut montrent qu'il est qu'il est capable de sauver des juifs. Cela prouve bien qu'il ne croit pas au fond à sa propre politique.En cela c'est un antisémite de façade.
Rappelons que la shoah n'a commencé que pour faire payer aux juifs américains le fait qu'ils aient poussé l'Angleterre et les USA dans la guerre contre l'Allemagne (vision hitlérienne des choses, prophétie de janvier 39). On ne peut pas exclure que dans l'hypothèse d'une paix avec l'Angleterre et un pacifisme américain, Hitler n'ait pas enclenché la shoah.


Je peux souscrire en gros* à tout ce qui n'est pas en italiques. Mais c'est gravement incomplet.

Hitler est un fou qui croit réellement que le Juif est pour la planète un cancer en phase terminale, et lui-même un héros et un héraut, envoyé par la Providence pour soigner le mal à tout prix. Ainsi anticipe-t-il les coups et, au moment même où il prédit le massacre des Juifs d'Europe si jamais le Juif déclenche la guerre, il sait parfaitement que lui-même va la déclencher, et quand. Et qu'après un hors d'oeuvre polonais il va jouer le tout pour le tout contre la France, afin d'arracher à l'Angleterre son "épée" et de la contraindre à un compromis avec lui.

Aurait-il entrepris la Shoah si ce but avait été atteint ? Certainement pas avec autant de précipitation, mais c'est aussi le cas de l'opération Barbarossa. Son but est bel et bien la disparition planétaire de tous les Juifs, mais les modalités ne sont pas définies à l'avance. Elles sont soumises à la tournure de la guerre.

Le nazisme est une politique d'ensemble, une fresque wagnérienne dont le créateur maîtrise l'art d'harmoniser le tout et les parties.

________________
* vous optez pour une décision de la Shoah après Pearl Harbor. Je tiens pour la thèse d'Edouard Husson qui la situe début novembre. Les démonstrations sont nombreuses sur le site dont ceci est le forum.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'antisémitisme de Hitler
MessagePosté: Lun Avr 24, 2017 3:09 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Fév 28, 2017 3:16 pm
Messages: 47
Hitler a toute une série d'objectifs à réaliser qu'il a souvent annoncé longuement en avance. Cependant il n'obéit pas à une planification. Il sait se servir ou créer les opportunités. Ses décisions sont certainement beaucoup plus rapides qu'on ne le pense. Ainsi la date de la Conférence de Wansee m'a toujours surpris. Convoquée en Novembre 1941, elle se tient début 1942 presque neuf mois après l'invasion de la Russie. Si Hitler a toujours souhaité anéantir les Juifs, la décision de la Solution Finale est peut être plus tardive qu'on ne le pense. Serait-il possible que Hitler ait découvert que la guerre sur les deux fronts lui offrait l'opportunité d'agir sans retenue et en toute impunité? Peut-être aussi l'acceptation localement par certaines populations l'a aussi encouragé?
Si cette décision intervient tardivement, à la fin de l'été 1941, cela montre aussi son implication personnelle. Ce n'est pas seulement la "machine" nazie qui s'emballe. Le déclenchement de l'opération Barbarossa est le signal des persécutions à grande échelle. Mais peut-il y avoir un facteur externe qui conduit à la Solution Finale?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'antisémitisme de Hitler
MessagePosté: Lun Avr 24, 2017 6:47 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 18, 2016 4:19 pm
Messages: 989
François Delpla a écrit:
Hitler est un fou

Il n'était donc pas pénalement responsable de ses actes pour vous. Il n'aurait pu être jugé et après un séjour en hôpital psychiatrique, vous l'auriez l'libéré.

Citation:
qui croit réellement que le Juif est pour la planète un cancer en phase terminale, et lui-même un héros et un héraut, envoyé par la Providence pour soigner le mal à tout prix. Ainsi anticipe-t-il les coups et, au moment même où il prédit le massacre des Juifs d'Europe si jamais le Juif déclenche la guerre, il sait parfaitement que lui-même va la déclencher, et quand.

De deux choses l'une : il ne peut pas déclencher la guerre si ce sont les juifs qui le font... à moins que vous pensiez qu'il s'imaginait lui-même comme juif ?

Citation:
Et qu'après un hors d'oeuvre polonais il va jouer le tout pour le tout contre la France, afin d'arracher à l'Angleterre son "épée" et de la contraindre à un compromis avec lui.
C'est votre hypothèse.

Citation:
Aurait-il entrepris la Shoah si ce but avait été atteint ? Certainement pas avec autant de précipitation, mais c'est aussi le cas de l'opération Barbarossa. Son but est bel et bien la disparition planétaire de tous les Juifs, mais les modalités ne sont pas définies à l'avance. Elles sont soumises à la tournure de la guerre.
Cela est en contradiction avec votre développement précédent sur la vision hitlérienne des juifs. De deux choses l'une : soit on peut vivre avec les juifs soit on ne peut pas ; si les juifs sont un cancer mortel, Hitler n'a pas le choix et devrait s'en débarrasser dès le début (1933) à tout prix... or il ne le fait pas dès le début... mais il attend le début de ses propres défaites (fin 41)... cela veut bien dire qu'il n'avait pas prévu dès le début et pour toujours de les tuer...
S'il a commencé à mettre à exécution sa menace (prophétie janvier 39), c'est qu'il estimait que les juifs avaient poussé les USA à la guerre, et que donc à son avis il n'avait plus le choix que de les exécuter en représailles.
Vous me direz qu'il a déclaré la guerre aux USA, que ce ne sont pas les USA qui lui ont déclaré la guerre, qu'il l'a fait le 12 décembre 1941, et pas en novembre ou en octobre (date probable avec septembre de sa décision d'appliquer la Solution Finale)... mais c'est oublier la vision hitlérienne des choses. Pour Hitler les USA sont depuis longtemps un ennemi mortel... il sait bien (ou il s'imagine) que les juifs sont à l'oeuvre en coulisse à Washington... que Roosevelt n 'est que leur homme de paille... comme avec Churchill il ne peut qu'espérer que les Juifs n'auront pas autant d'emprise... mais il ne peut que constater que ce ne sont deux marionnettes désarticulées manipulées par les juifs... à Londres et à Washington.
En effet, Roosevelt refuse officiellement d'entrer en guerre... son opinion publique serait contre... il a fait sa campagne électorale de 1940 sous le primat du pacifisme de l'isolationnisme du non-interventionnisme... il ne peut donc officiellement déclarer la guerre à l'Allemagne, mais il fait tout pour s'en passer en fin de compte... Les USA délivrent une aide vitale aux Anglais... et à partir de l'été 42 même aux Soviétiques ! Hitler le sait bien... lui qui bataille contre l'Angleterre depuis l'été 40 et qui voit que si les Russes ne tombent pas pour l'automne 41 ça sera cuit, car avec l'aide américaine les soviétiques peuvent survivre et même gagner la guerre...
Bref, nous savons bien que Roosevelt est en guerre contre Hitler depuis le début et depuis longtemps... il a toujours condamné le régime nazi et suivi l'Angleterre dans sa condamnation du régime hitlérien. IL a toujours assuré l'Angleterre et Churchill de son soutien sans condition et unanime à la cause anglaise... les USA ont toujours boycotté l'Allemagne, et ont toujours soutenu l'Angleterre ; les Allemands qui veulent imposer un blocus à l'Angleterre sont contraints d'attaquer et couler les navires de commerce américains qui violent le blocus. Roosevelt somme les navires américains de répondre aux agressions allemandes. De fait c'est déjà la guerre entre les USA et Hitler... la déclaration de guerre du 12 décembre 41 n'est que pure forme. En fait, les USA sont déjà en guerre depuis longtemps avec l'Allemagne de Hitler.

Bref, Hitler est conscient de l'attitude négative et hostile de Roosevelt. Il est en guerre depuis l'été 40. Il sait (ou imagine) que les juifs le manipulent. Il devrait donc logiquement appliquer la Shoah dès l'été 40, or il ne le fait pas. Pourquoi ? C'est que tout compte fait il estime que les juifs n'ont pas fermé totalement la porte à une paix, que donc il peut leur laisser la vie sauve en Europe à l'été 40. Pourquoi ? Car le but de Hitler ultime est la conquête d'espaces vitaux à l'est, en URSS, pas en Europe de l'ouest ; il se dit donc que s'il parvient à conquérir ces territoires à l'est, et si à ce moment-là les juifs (Churchill Hitler Staline) signent la paix et reconnaissent son empire, il n'exécutera pas les Juifs européens et les laissera vivre en échange.
Donc, il les laisse en vie jusqu'à l'été 41. Il attaque l'URSS (22 juin 41), conquiert ces espaces vitaux (juin-septembre), mais la paix espérée ne vient pas... comme avec l'Angleterre, il aurait espéré une paix de compromis qui lui aurait laissé ces espaces vitaux conquis militairement (ligne Arkhangelsk-Astrakhan). Mais, comme Churchill, Staline ne rompt pas, et comme l'Angleterre l'URSS ne fait pas cette paix tant espérée.
A partir donc de ce moment-là, Hitler comprend que c'en est fini, qu'il n'a plus de cartes à jouer, que les Juifs iront jusqu'au bout, dans une guerre à mort ; et que donc à partir de là, lui il peut les éliminer physiquement comme (le pense-t-il) les Juifs élimineront physiquement la race aryenne de la surface de la Terre après la guerre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'antisémitisme de Hitler
MessagePosté: Mar Avr 25, 2017 6:38 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
Je suis assez d'accord avec cette dernière analyse, mais cela ne prouve-t-il pas qu'Hitler était fou ? Comme si les juifs voulaient exterminer les goys !!! Que certains "juifs" aient pris le contrôle de la FED en complicité avec d'autres Wasp ne prouve pas l'existence d'un tel plan...

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'antisémitisme de Hitler
MessagePosté: Mar Avr 25, 2017 7:27 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 18, 2016 4:19 pm
Messages: 989
Donc, pour vous il aurait fallu libérer Hitler en 1945, puisque fou et donc pénalement irresponsable.

Je ne pense pas qu'il était fou.

Il était antisémite. L'antisémitisme est-il une folie ? Non, puisque l'antisémitisme, comme le racisme, est condamné (en France en tout cas), et que donc si vous êtes condamné pour racisme ou antisémitisme, c'est que vous êtes sain d'esprit, et donc pas fou ; car encore une fois, si vous étiez considéré comme fou, vous ne pourriez pas être condamné pour votre folie, la folie étant considéré comme une maladie, or peut-on condamner un malade au nom de sa folie ? Non, bien sûr.

Il est donc essentiel de partir du principe qu'Hitler n'était pas fou et que le nazisme n'était donc pas une folie, mais une entreprise rationnelle.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'antisémitisme de Hitler
MessagePosté: Mar Avr 25, 2017 7:35 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Sep 02, 2014 5:20 pm
Messages: 37
GI-Joe a écrit,

Citation:
Il est en guerre depuis l'été 40


Hitler en guerre depuis l’été 1940 c’est nouveau ??? Ses troupes envahirent la Pologne dès le 1er septembre 1939 !!!!! et l’Angleterre et la France lui déclarèrent la guerre le 3 septembre 1939 !!!!!

Quant au juifs,……………….. c'est oublier un peu vite que des milliers de Juifs étaient internés (et moururent suite aux mauvais traitements) dans des camps à la suite des arrestations massives intervenues après la Nuit de cristal, en novembre 1938.

Au total, les Allemands et leurs collaborateurs tuèrent entre 160 000 et 180 000 Juifs allemands, dont la plupart avaient été déportés d'Allemagne
https://www.ushmm.org/wlc/fr/article.php?ModuleId=217

_________________
L'Union fait la Force - Eendracht maakt Macht

Image
http://www.freebelgians.be

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'antisémitisme de Hitler
MessagePosté: Mer Avr 26, 2017 4:18 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 18, 2016 4:19 pm
Messages: 989
Prosper a écrit:
GI-Joe a écrit,

Citation:
Il est en guerre depuis l'été 40


Hitler en guerre depuis l’été 1940 c’est nouveau ???
Lisez bien je vous prie. Une lecture au premier degré, une citation tronquée, la précipitation n'est pas bonne conseillère.

Citation:
Ses troupes envahirent la Pologne dès le 1er septembre 1939 !!!!! et l’Angleterre et la France lui déclarèrent la guerre le 3 septembre 1939 !!!!!
Oui, on savait, merci d'enfoncer des portes ouvertes...

Citation:
Quant au juifs,……………….. c'est oublier un peu vite que des milliers de Juifs étaient internés (et moururent suite aux mauvais traitements) dans des camps à la suite des arrestations massives intervenues après la Nuit de cristal, en novembre 1938.
des milliers arrrêtés, et des centaines de milliers en liberté.

Citation:
Au total, les Allemands et leurs collaborateurs tuèrent entre 160 000 et 180 000 Juifs allemands, dont la plupart avaient été déportés d'Allemagne
https://www.ushmm.org/wlc/fr/article.php?ModuleId=217
Sur une communauté de 500.000 en 1939.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'antisémitisme de Hitler
MessagePosté: Mer Avr 26, 2017 4:27 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar Sep 02, 2014 5:20 pm
Messages: 37
Tout est bien lu sans aucune précipitation, seulement vous ne tolérez aucune objection. Vous voulez absolument avoir raison quitte à en devenir lassant.
Je vous laisse, il est inutile de tenter d'avoir une discussion censé avec vous.
Bonnes vacances si on en vous en donne encore la possibilité d'en prendre.

_________________
L'Union fait la Force - Eendracht maakt Macht

Image
http://www.freebelgians.be

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'antisémitisme de Hitler
MessagePosté: Mer Avr 26, 2017 6:12 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 18, 2016 4:19 pm
Messages: 989
Prosper a écrit:
Tout est bien lu sans aucune précipitation,
Et bien, je ne crois pas. Sinon, vous n'auriez pas pris mes mots au pied de la lettre.
Citation:
seulement vous ne tolérez aucune objection.
J'admets les objections, et même les critiques (!), quand elles sont raisonnées et raisonnables.
Citation:
Vous voulez absolument avoir raison
C'est normal, qui n'est pas comme ça ? Les idiots ?
Citation:
quitte à en devenir lassant.
La raison vous lasse ?
Citation:
Je vous laisse,
Je ne vous abandonnerais pas à votre triste sort en ce qui me concerne.
Citation:
il est inutile de tenter d'avoir une discussion censé avec vous.
La discussion est toujours utile. C'est mon point de vue.
Citation:
Bonnes vacances si on en vous en donne encore la possibilité d'en prendre.
Il me reste pas mal d'années de travail encore, j'espère donc bien avoir des vacances (même si je sais que dans votre monde, elles doivent disparaître) ! Merci.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla