Le Forum de François Delpla
http://www.delpla.org/forum/

Une prise du pouvoir légale ?
http://www.delpla.org/forum/viewtopic.php?f=3&t=233
Page 10 sur 11

Auteur:  François Delpla [ Dim Juin 27, 2010 12:59 pm ]
Sujet du message:  Re: Une prise du pouvoir légale ?

Précision : au message de Muntz que cite Michel j'avais répondu ceci, préférant évoquer le fond plutôt que la forme
Citation:
MessagePosté: 11 Juin 2010 05:51 am

Le modérateur est là moins que tout autre pour disserter sur la psychologie des intervenants.

Cela dit, Michel est tout sauf "déguisé", il joue cartes sur tables avec sa haine de la démocratie et sa nostalgie d'un régime sagement hiérarchisé.

Le nazisme étant l'objet essentiel de mon travail et la discussion de celui-ci l'objet essentiel de ce forum, je me refuse pour l'instant à bannir Michel ou à lui supprimer des messages, sauf exceptions rarissimes, non point que son réflexe invariable (prétendre qu'il n'a pas violé la charte et que je suis déstabilisé par ses brillantes démonstrations) m'intimide, mais parce que, si en économie la mauvaise monnaie chasse la bonne, dans les débats bien menés une certaine dose d'erreur est instructive pour tout le monde. Et particulièrement en histoire : Michel, c'est le portrait vivant d'un adversaire de Hitler qui finit toujours par jouer son jeu en détestant davantage le bolchevisme.

De ce point de vue d'ailleurs, le fait qu'il nous fasse fort rarement l'éloge de Churchill alors qu'il déifie l'Amérique est très intéressant. Roosevelt a pourtant, dans l'antinazisme, un retard à l'allumage évident sur le vieux Lion, qui tient précisément à une hiérarchie différente des périls pour les anticommunistes qu'ils sont l'un et l'autre.


C'est alors que Michel, dédaigneux de mon effort de conciliation, a rajouté une louche d'insultes et que Muntz, pensant sans doute que mon silence de 24 h valait absolution de ladite louche, a déclaré son départ et s'y est jusqu'ici tenu.

Je serais curieux de savoir quelle mesure je devrais prendre pour qu'il n'y en ait pas deux, ainsi que deux poids : une plainte au tribunal ?

Auteur:  Daniel Laurent [ Dim Juin 27, 2010 1:21 pm ]
Sujet du message:  Re: Une prise du pouvoir légale ?

François Delpla a écrit:
Je serais curieux de savoir quelle mesure je devrais prendre pour qu'il n'y en ait pas deux, ainsi que deux poids : une plainte au tribunal ?

Reponse de quelqu'un qui est administrateur sur un forum et moderateur sur 2 autres : Expulsion manu militari du perturbateur et tentative diplomatique de recuperation du membre induement insulte.

Auteur:  boisbouvier [ Dim Juin 27, 2010 6:22 pm ]
Sujet du message:  Re: Une prise du pouvoir légale ?

Quand on me traite de fasciste ou de nazi déguisé on ne m'insulte pas, mais quand, moi, je suggère poliment que mon interlocuteur pourrait bien avoir été communiste et l'être resté peu ou prou...je viole la charte.
Dans le cas de Muntz, je ne pensais pas à mal puisqu'il a avoué lui-même qu'il continuait d'aimer Staline à un point tel qu'il ne fallait pas s'aviser de le contrarier là-dessus si on ne voulait pas avoir affaire à lui.
Face à cet ultimatum, j'ai cru, c'est vrai, qu'il fallait faire quelque chose. La charte, en effet, ne précise pas qu'on doive accepter ce terrorisme intellectuel.
Je vois que je m'étais trompé.

Auteur:  François Delpla [ Dim Juin 27, 2010 7:10 pm ]
Sujet du message:  Re: Une prise du pouvoir légale ?

boisbouvier a écrit:
Quand on me traite de fasciste ou de nazi déguisé on ne m'insulte pas


qui a dit cela ?

citation précise stp.

Auteur:  François Delpla [ Lun Juin 28, 2010 6:40 am ]
Sujet du message:  Re: Une prise du pouvoir légale ?

elle tarde, la citation précise ! espérons que la nuit aura porté conseil.

Je connais hélas ton premier réflexe à la lecture de ce rappel : vite, trouver une diversion qui te fasse apparaître comme une victime.

Résiste !

Il y a désormais une voie et une seule : relire (ou lire enfin) la charte, reconnaître tes manquements à son égard (et pas ceux des autres !), déclarer que tu as compris ce qui, dans ton fonctionnement, te poussait à la faute, et promettre de t'amender avec l'aide de tous, même s'il doit y avoir de passagères rechutes.

Auteur:  François Delpla [ Lun Juin 28, 2010 7:01 am ]
Sujet du message:  Re: Une prise du pouvoir légale ?

boisbouvier a écrit:
quand, moi, je suggère poliment que mon interlocuteur pourrait bien avoir été communiste et l'être resté peu ou prou...je viole la charte.


Mais c'est génial, cela !
Je l'intègre tout de suite dans les amendements : viewtopic.php?f=2&t=2

Auteur:  François Delpla [ Ven Juil 02, 2010 8:35 am ]
Sujet du message:  Re: Une prise du pouvoir légale ?

François Delpla a écrit:
boisbouvier a écrit:
Quand on me traite de fasciste ou de nazi déguisé on ne m'insulte pas


qui a dit cela ?

citation précise stp.



toujours pas de réaction à cette question vieille de cinq jours !

Je n'ai pas pour habitude, contrairement à toi, d'interpréter au bout de quelques heures un silence comme une gêne, mais là cela commence à faire beaucoup -sinon que tu es peut-être souffrant ou en voyage, car je ne te vois pas non plus intervenir sur d'autres forums.

En attendant et sous réserve de ce que je viens d'indiquer, il semble que tu admettes implicitement m'avoir accusé à tort (de prétendre que "nazi déguisé" n'était pas une insulte).

Je renouvelle donc mon souhait : puisses-tu ne pas te contenter de reconnaître les faits et de me présenter des excuses, réfléchis sur ce qui t'a fait commettre ce faux pas, commence à prendre conscience de ce qui fausse ton regard et à en tirer les conséquences.

Et surtout, ne réagis pas par un auto-bannissement. Ce serait infantile.

Auteur:  boisbouvier [ Dim Sep 12, 2010 11:14 am ]
Sujet du message:  Re: Une prise du pouvoir légale ?

Effectivement, j'ai été absent.
Plusieurs personnes de ton site m'ont traité de fasciste sans avoir été sanctionnés.
Il y en a même un qui nous a menacés de nous quitter si on me permettait de continuer à publier.
Vas-tu dire que ce n'est pas vrai, François ?

Auteur:  Daniel Laurent [ Dim Sep 12, 2010 11:31 am ]
Sujet du message:  Re: Une prise du pouvoir légale ?

boisbouvier a écrit:
Plusieurs personnes de ton site m'ont traité de fasciste sans avoir été sanctionnés.

Faux. Plusieurs membres de ce forum, dont moi, ont constate que ta defense a tout crin du Marechal Petain faisait que tu t'etais classe tout seul comme un grand dans une mouvance que, par simplicite de vocabulaire, on pouvait qualifier de fasciste ou proto-fasciste, les termes sont sans doute trop vagues sur le plan historique, mais nous n'avons pas mieux. Il est en effet impropre de mettre Petain, Franco et Mussolini dans le meme sac, sans parler de Hitler et de Salazar. Ils ne jouent pas tous dans la meme cour. Disons reactionnaire defenseur de certains totalitarismes de droite ? Plus exact ?
Citation:
Il y en a même un qui nous a menacés de nous quitter si on me permettait de continuer à publier.

Faux. Ce membre a declare quitter ce forum car il etait fatigue d'avoir a y lire ta prose ce qu'il a fait sans demander quoi que ce soit en echange du maintien de sa presence ici.

Auteur:  François Delpla [ Dim Sep 12, 2010 12:56 pm ]
Sujet du message:  Re: Une prise du pouvoir légale ?

François Delpla a écrit:
François Delpla a écrit:
boisbouvier a écrit:
Quand on me traite de fasciste ou de nazi déguisé on ne m'insulte pas


qui a dit cela ?

citation précise stp.



toujours pas de réaction à cette question vieille de cinq jours !


toujours pas de réaction à cette question qui va fêter ses trois mois.

Auteur:  boisbouvier [ Dim Sep 12, 2010 6:27 pm ]
Sujet du message:  Re: Une prise du pouvoir légale ?

D'ailleurs je ne m'offusque pas d'être traité de fasciste vu que, comme l'ont remarqué en particulier Zev Sternhell et Chantal Delsol, le fascisme mussolinien était si fort à la mode entre les deux guerres que Gandhi et Churchill rendaient visite à Mussolini et que tous les pays démocratiques d'Europe sans exception (même la Suisse, même la G-B...) ont eu des mouvements fascistes ou fascistoïdes.
L'antibolchevisme et le gâchis (apparent ?) et l'impuissance (réelle ?) des régimes parlementaires en furent la cause.
Comme l'a dit Dominique Jamet, le fascisme apparaissait à beaucoup comme la jeunesse du monde. Des gens de gauche comme Déat ou Doriot s'y sont convertis corps et âme.
Qui sait si nous-mêmes (vous et moi) n'y aurions pas succombé...
Après tout, ce qu'on a su du communisme stalinien depuis, n'innocente-t-il pas ces gens-là ?
Mussolini valait quand même mieux que Staline.

Auteur:  François Delpla [ Dim Sep 12, 2010 7:09 pm ]
Sujet du message:  Re: Une prise du pouvoir légale ?

boisbouvier a écrit:
D'ailleurs je ne m'offusque pas d'être traité de fasciste


de plus en plus incohérent !

tu ferais mieux de justifier ton accusation ou de la retirer.

Auteur:  boisbouvier [ Dim Sep 12, 2010 9:38 pm ]
Sujet du message:  Re: Une prise du pouvoir légale ?

François Delpla a écrit:
boisbouvier a écrit:
D'ailleurs je ne m'offusque pas d'être traité de fasciste


de plus en plus incohérent !

tu ferais mieux de justifier ton accusation ou de la retirer.



Tu vois bien que tu m'insultes.
Dire de quelqu'un qu'il est de plus en plus incohérent, qu'est-ce sinon chercher à l'atteindre au choeur même de ce qui fait la dignité de la personne humaine : sa raison ?

Auteur:  François Delpla [ Lun Sep 13, 2010 3:42 am ]
Sujet du message:  Re: Une prise du pouvoir légale ?

sot !

le raisonnement, pas le bonhomme.

Auteur:  boisbouvier [ Lun Sep 13, 2010 4:58 am ]
Sujet du message:  Re: Une prise du pouvoir légale ?

François Delpla a écrit:
sot !

le raisonnement, pas le bonhomme.


L'un ne va pas sans l'autre puisque le raisonnement émane du bonhomme.
Il t'appartient de dire en quoi réside l'incohérence avant de la dénoncer comme telle.
Or, tu ne l'as pas fait.
Car,tu es, toi l' historien, bien obligé de me donner raison.
C'est tellement vrai que le bolchevisme a engendré le fascisme comme le déplacement d'un balancier vers la gauche engendre son déplacement vers la droite, que les trois concepteurs du Front populaire finirent dans le fascisme : Doriot, issu du communisme, Déat, du socialisme, et Bergery, du parti radical.
Ernst Nolte l'a vu très bien. Sans le bolchevisme il n'y aurait pas eu de fascisme.

Page 10 sur 11 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/