Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Dim Nov 17, 2019 12:37 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Pourquoi tant de haine?
MessagePosté: Jeu Mar 24, 2011 5:30 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
La fonction "message personnel" de ce forum ne fonctionne pas sur votre ordinateur ?
Qu'à cela ne tienne, envoyez-moi un en-mail en récupérant mon adresse sur le première page du site : http://www.delpla.org (pensez bien à enlever "NOSPAM").

Et dépêchez-vous un peu...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pourquoi tant de haine?
MessagePosté: Sam Mar 26, 2011 2:02 pm 
Hors ligne

Inscription: Ven Jan 07, 2011 4:55 pm
Messages: 64
Bonjour à tous et félicitations à François pour son travail avec Lukacs qui ne manquera pas de combler un certain vide.
A propos de vide , deux zones d'ombre me sont apparues à la relecture du profil sommaire d'Hitler posté plus haut , et qui sont
rarement explicitées même dans les analyses plus poussées de sa psychologie :

1° Quand on parle ( à juste titre) de sa paranoia , il faudrait faire la part des choses entre ce qui relève de la
paranoia "normale" de tout chef d'état , même élu , qui se sait être une cible pour bon nombre de groupes (et à
plus forte raison dans une dictature) , et la paranoia "propre" à Adolf Hiler , développée par lui avant son accession
à la Chancellerie et que sa position acquise de Fuhrer n'a pu que renforcer.

2° Dans le même ordre d'idées , quand on évoque son déséquilibre mental prend on la peine de faire la part de ce qui relève
des traumas post-combats innombrables qui ont frappé tant de vétérans de la Grande guerre et dont il fait partie ,et
ce qui est personnel dans son impitoyable recherche de boucs émissaires à la défaite allemande de 1918 ?
Après tout il a fallu attendre pratiquement la guerre du Viet Nam pour que la psychiatrie moderne se penche sérieusement
sur cette question et nous savons aujourd'hui que plus les combats sont féroces , plus les dégâts infligés sur le psyché
du soldat sont profonds et graves.

Il faudrait donc pouvoir soustraire les facteurs 1° et 2° de tout profil psychologique du personnage pour arriver à déterminer
ce qui réellement spécifique à l'homme lui même...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pourquoi tant de haine?
MessagePosté: Sam Mar 26, 2011 10:19 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Je m'avance ici sur un terrain balisé par d'autres.

Une psychose, cela se forme dans la petite enfance et se déclenche à un moment quelconque.

Une remarque que je n'ai trouvée nulle part (alors que la littérature et le cinéma se sont emparés du sujet, ainsi que la psychanalyse, Lacan en tête) est que l'un des crimes les plus monstrueux et inattendus, manifestement un déclenchement de psychose, celui des soeurs Papin, a eu lieu dans la nuit du 1er au 2 février 1933, soit deux jours après la venue au pouvoir de Hitler et un jour et demi après son annonce dans les quotidiens nationaux et régionaux. Or cette nouvelle, vite reléguée en pages intérieures car rien de dramatique ne s'ensuivait, était nécessairement commentée le 31 et le 1er chez les commerçants que visitait Christine Papin, dont l'enfance avait été fort perturbée par la Première Guerre mondiale et qui, sans être le moins du monde politisée, avait pu être touchée de plein fouet par la rumeur que le massacre allait reprendre.

Je pose la question aux psychanalystes parce qu'ils l'ont négligée, mais je ne crois pas qu'on puisse y répondre. Pour Hitler en revanche les choses sont assez claires. Il n'a presque pas été au feu, sauf dans les premières semaines. Il est donc surtout traumatisé indirectement, par les malheurs du pays et la mort des camarades. Cela fait une sorte de court-circuit avec les traumas de sa propre enfance, à l'aide du regrettable traitement hypnotique de Forster.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pourquoi tant de haine?
MessagePosté: Dim Avr 03, 2011 9:21 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Oct 31, 2010 10:02 pm
Messages: 321
Localisation: Muret
Bonsoir. Et voilà l'avocat du diable (pour un protestant c'est pas mal :lol: ) qui, dans les couches populaires françaises, savait quel homme était Hitler le 31 janvier 1933, hormis peut-être les communistes? Amitiés. Bernard


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pourquoi tant de haine?
MessagePosté: Lun Avr 04, 2011 4:39 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
eh bien c'est ce qui vous trompe !

l'Europe traumatisée suivait sa progression, il était le favori des caricaturistes, et si un événement en témoigne, ce sont bien les élections du 6 novembre 32 où les nazis avaient pour une fois enregistré des pertes.

Elles avaient été vécues dans le monde entier comme le début de l'effondrement d'un soufflé, Léon Blum se distinguant en France par le constat que Hitler était exclu "non seulement du pouvoir, mais de l'espérance même du pouvoir".

Il en va exactement de même dans la presse mondiale du 31 janvier et du 1er février : le 31, "alors c'est la guerre ?" et dès le 1er la pâte retombe puisque le gouvernement nazi, en sa première déclaration, la veille, a pris soin de dire qu'il respecterait les traités signés par le pays. Donc Versailles ! Allons, ce n'est qu'un politicien comme un autre...

Chez ce bonhomme, il ne faut jamais oublier l'art du contre-pied et de la surprise. Vous savez, celui-là même qui lui permet de faire croire à un gouvernement livreur de Juifs qu'il a la médaille d'or de la limitation des dégâts !

Vous voyez bien ici même que son dernier des Mohicans éprouve un besoin éperdu de nier chez Hitler tout talent gouvernemental !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pourquoi tant de haine?
MessagePosté: Lun Avr 04, 2011 8:25 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Oct 31, 2010 10:02 pm
Messages: 321
Localisation: Muret
Bonsoir. Et pan sur le bec une fois de plus!!! Effectivement, en consultant la presse d'époque (Merci Gallica) je remarque que la nouvelle est en bonne place à la une de tous les journaux, même des locaux. Nos anciens suivait quand même l'actualité quoiqu'en dise les écrivains. Toutefois, je trouve un peu osé le rapprochement entre l'arrivée au pouvoir d'Hitler et le meurtre commis par les soeurs Papin. Amitiés. Bernard


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pourquoi tant de haine?
MessagePosté: Jeu Juil 14, 2011 12:53 pm 
Hors ligne

Inscription: Mer Juil 13, 2011 11:48 pm
Messages: 4
Vidda777 a écrit:
Hitler est une personne détesté de façon majoritaire, et on nous bassine depuis toujours avec une vision très péjorative du personnage. J'aimerai comprendre pourquoi ? On en est arrivé à rendre illégale la croix gammée symbole Hindouïste qui existe depuis des millénaires. J'avoue que j'admire son parcours, tout en ne partageant pas ses idées, auquel je pense qu'il n'y croyait pas non plus, depuis avoir lu Nietzsche dont Hitler appréciait beaucoup les oeuvres. Cela est un autre fait, pourquoi ne fait on pas un parallèle entre les idées de Nietzsche et ceux d'Hitler, ne l'ayant entendu nul part mais devant attendre d'avoir lu le philosophe pour le voir de moi même; alors que c'est assez énorme. Ce n'est pas le seul dirigeant qui eu des idées racistes dans l'histoire, surtout à une époque où était ouvert des zoo humain à Paris. On traite Hitler de façon peu objective je trouve.

1.80 millions de morts ça ne vous suffit pas ? Les chambres à gaz ça ne vous fait ni chaud ni froid ? Le nazisme a bien peu à voir avec l'hindouisme... la svastika nazie est symbole de haine de guerre et de destruction, la svastika bouddhiste est symbole de l'inverse (paix et prospérité), si ça ne vous suffit pas ! La svastika nazie est orientée dans le sens inverse de la svastika bouddhiste. Attention à ne pas mélanger les torchons et le PQ !
2.Le rapport Hitler-Nietzsche est fait depuis longtemps... aussi vrai que les deux étaient allemands... ce qui prouve à quel point les allemands sont dangereux.
3.Vous pourrez toujours dire que d'autres dirigeants de l'époque étaient racistes, il n'en reste pas moins que comparé à eux Hitler l'était 100 fois plus.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pourquoi tant de haine?
MessagePosté: Ven Juil 15, 2011 4:54 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
Bonjour,
Cesar-LeRoy a écrit:
2.Le rapport Hitler-Nietzsche est fait depuis longtemps... aussi vrai que les deux étaient allemands... ce qui prouve à quel point les allemands sont dangereux.

Hitler n’était pas allemand mais autrichien...
Et parmi les nazis et leurs supporteurs on trouve aussi des "germains" non-allemands, mais Sudètes, germanophones de l'Est comme en Pologne et ailleurs, Luxembourgeois, quelques Alsaciens-Lorrains plus des non-germanophones comme les "volontaires" scandinaves, néerlandais, belges, français, croates, espagnols, baltes, ukrainiens et j'en oublie.
C'est ne nazisme qui est dangereux, pas les Allemands.

_________________
Cordialement
Daniel
-------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pourquoi tant de haine?
MessagePosté: Ven Juil 15, 2011 7:23 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juin 25, 2011 2:19 pm
Messages: 186
Localisation: Saint-Tropez (VAR)
"Au paroxysme de la colère,Hitler mordait-il les tapis ?"

C'est un grand classique de la sous-littérature d'après 1945.
Cette légende grotesque tire son origine de l'incompétence linguistique
d'un journaliste US qui sert encore de " référence " à certains auteurs,
William Shirer.
Dans la journée du 24 septembre 1938 ,à Bad-Godesberg ,
une semaine avant la signature des accords de Munich,lorsque
Neville Chamberlain , le premier ministre britannique,
se laisse convaincre par Adolf Hitler d'accorder le retour
à la communauté germanique des Sudètes
(les habitants des Monts de Bohême,qui sont presque tous des Allemands
de souche), le journaliste Shirer comprend mal une expression
qui est sur toutes les lèvres des observateurs allemands:
"Une fois encore le Führer a mangé le tapis ! ".
Shirer invente alors,par ignorance,un canard qui a fait le tour de la planète
et fut longtemps le leitmotiv favori des " historiens" communistes:
au paroxysme de la rage,réelle ou simulée, Hitler se roule à terre et mord
les tapis !
En fait,l'expression allemande des milieux du jeu " manger le tapis "
est l'équivalent de l'expression française " ramasser le tapis "
à la suite d'un coup gagnant.
D'un idiotisme mal compris,un journaliste ignare a fait une légende injurieuse
à souhait.
Il n'y a pas que les historiens " qui se foutent du monde " !

_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."

http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/30 ... ages-1.htm

http://www.phdnm.org/videacuteos.html

http://www.youtube.com/watch?v=dO13cejg ... ature=fvwp


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pourquoi tant de haine?
MessagePosté: Ven Juil 15, 2011 7:34 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juin 25, 2011 2:19 pm
Messages: 186
Localisation: Saint-Tropez (VAR)
Daniel Laurent a écrit:
Environ 6 millions de Juifs assassines, plus environ 10-12 millions de Slaves, pour des motifs racistes, ce n'est pas objectif ?
Sans parler du reste !
Vous etes sur un forum d'Histoire ici, ...


Sacré Lolo,toujours dans l'exagération (au pif,à la louche),
comme nous sommes sur un forum d'histoire,voici des documents
sérieux et vérifiables sur les délires de certains chiffres:

En 1997,soit cinquante-deux ans après la guerre,l'Etat d'Israël évaluait
à un chiffre compris entre 834 000 et 960 000 le nombre,dans le monde,
des survivants de "l'Holocauste" ("Holocaust survivors" par Adina Mishkoff,
Aministrative Assistant,AMCHA,Jérusalem,13 août 1997),d'après une estimation
du statisticien suédois Carl Nordling,il est possible,à partir de l'existence
d'une moyenne de 900 000 "survivants" en 1997,de conclure à l'existence,
en 1945,d'un peu plus de trois millions de "survivants" au sortir de la guerre.
Des "miraculés" par millions ne sont plus un miracle mais les produits
d'un phénomène naturel.
Par ailleurs,le simple fait que les tribunaux militaires allemands aient parfois
condamné à mort et fait fusiller des soldats ou des civils allemands pour
assassinat de juifs,exclut jusqu'à la possibilité d'existence d'un ordre
quelconque d'exterminer les juifs.
Des monceaux de documents prouvent assurément l'existence dans l'Allemagne
nationale-socialiste d'une politique qui visait effectivement soit à la mise au ban
des juifs,soit à leur émigration consentie ou forcée et il est surabondamment
prouvé que beaucoup d'entre ces juifs ont été en temps de guerre internés
dans des camps de travail forcé,des camps de concentration,par ailleurs,
il est également incontesté que dans certains camps fonctionnaient des chambres
à gaz de désinfection (notamment au Zyklon B,produit inventé vers 1922
et encore en usage aujourd'hui sous une autre dénomination) ainsi que
des fours crématoires,lesquels étaient indispensables en particulier là où
sévissaient des épidémies par exemple,de typhus.
En revanche,pas un document n'atteste de l'existence chez les Allemands
de "camps d'extermination" (expression forgée par les Alliés), de
"chambres à gaz (d'exécution)",de "camions à gaz (d'exécution)" ou
de "groupes mobiles de tuerie" ayant reçu pour instruction de tuer les j uifs
sur le front de l'Est.

Contrairement à ce que s'imaginent bien des profanes,les historiens de
"l'Holocauste" s'accordent dans leur ensemble à reconnaître que, malgré
"les recherches les plus érudites" (l'expression est de François Furet en accord
sur ce point avec Raymond Aron),on n'a jamais trouvé un ordre quelconque
d'exterminer les juifs.
Les documents relatifs à "une solution finale de la question j uive"
(la formulation intégrale étant " une solution finale territoriale
de la question juive" :eine territoriale Endlösung der Judenfrage"
)
ne contiennent rien de tel.
Certes,il se trouve encore parfois des auteurs qui,non sans shutzpah,
nous annoncent qu'ils viennent de découvrir "la preuve" tant recherchée
ou "le document" tant convoité.
Mais,règulièrement,ce type d'annonces est accueilli dans la communauté
scientifique par un silence embarrassé ou par un scepticisme affiché,
la prétendue preuve ou le prétendu document se révélant en fin de compte
illusoires ou fallacieux.

PS: Lolo n'oublies de souhaiter la fête à ton copain Donald
de Nice,qui va règulièrement à Bangkok

_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."

http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/30 ... ages-1.htm

http://www.phdnm.org/videacuteos.html

http://www.youtube.com/watch?v=dO13cejg ... ature=fvwp


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pourquoi tant de haine?
MessagePosté: Ven Juil 15, 2011 7:40 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Henri Lévy a écrit:
"Au paroxysme de la colère,Hitler mordait-il les tapis ?"
(...)
Il me semble à vue de nez

-que la légende était antérieure à Munich.
-que sa propagation n'était pas particulièrement le fait du mouvement communiste.


Mais tu soulèves un lièvre intéressant, et j'espère que tu sauras soutenir ton point de vue par une citation précise de sources.

Pour ma part j'ai toujours dénoncé la légende du Teppichfresser : quand on vient sur le site de discussion des travaux d'un historien, il est juste de lui rendre ce genre de justice.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pourquoi tant de haine?
MessagePosté: Ven Juil 15, 2011 7:47 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Henri Lévy a écrit:
(...)

En 1997,soit cinquante-deux ans après la guerre,l'Etat d'Israël évaluait
à un chiffre compris entre 834 000 et 960 000 le nombre,dans le monde,
des survivants de "l'Holocauste" ("Holocaust survivors" par Adina Mishkoff,
Aministrative Assistant,AMCHA,Jérusalem,13 août 1997),d'après une estimation
du statisticien suédois Carl Nordling,il est possible,à partir de l'existence
d'une moyenne de 900 000 "survivants" en 1997,de conclure à l'existence,
en 1945,d'un peu plus de trois millions de "survivants" au sortir de la guerre.
Des "miraculés" par millions ne sont plus un miracle mais les produits
d'un phénomène naturel.
Par ailleurs,le simple fait que les tribunaux militaires allemands aient parfois
condamné à mort et fait fusiller des soldats ou des civils allemands pour
assassinat de juifs,exclut jusqu'à la possibilité d'existence d'un ordre
quelconque d'exterminer les juifs.
Des monceaux de documents prouvent assurément l'existence dans l'Allemagne
nationale-socialiste d'une politique qui visait effectivement soit à la mise au ban
des juifs,soit à leur émigration consentie ou forcée et il est surabondamment
prouvé que beaucoup d'entre ces juifs ont été en temps de guerre internés
dans des camps de travail forcé,des camps de concentration,par ailleurs,
il est également incontesté que dans certains camps fonctionnaient des chambres
à gaz de désinfection (notamment au Zyklon B,produit inventé vers 1922
et encore en usage aujourd'hui sous une autre dénomination) ainsi que
des fours crématoires,lesquels étaient indispensables en particulier là où
sévissaient des épidémies par exemple,de typhus.
En revanche,pas un document n'atteste de l'existence chez les Allemands
de "camps d'extermination" (expression forgée par les Alliés), de
"chambres à gaz (d'exécution)",de "camions à gaz (d'exécution)" ou
de "groupes mobiles de tuerie" ayant reçu pour instruction de tuer les j uifs
sur le front de l'Est.

Contrairement à ce que s'imaginent bien des profanes,les historiens de
"l'Holocauste" s'accordent dans leur ensemble à reconnaître que, malgré
"les recherches les plus érudites" (l'expression est de François Furet en accord
sur ce point avec Raymond Aron),on n'a jamais trouvé un ordre quelconque
d'exterminer les juifs.
Les documents relatifs à "une solution finale de la question j uive"
(la formulation intégrale étant " une solution finale territoriale
de la question juive" :eine territoriale Endlösung der Judenfrage"
)
ne contiennent rien de tel.
Certes,il se trouve encore parfois des auteurs qui,non sans shutzpah,
nous annoncent qu'ils viennent de découvrir "la preuve" tant recherchée
ou "le document" tant convoité.
Mais,règulièrement,ce type d'annonces est accueilli dans la communauté
scientifique par un silence embarrassé ou par un scepticisme affiché,
la prétendue preuve ou le prétendu document se révélant en fin de compte
illusoires ou fallacieux.


Tout en étant conscient de ma responsabilité pénale et du danger de tomber sur un juge à la Burgaud, scotché au code, je décide de laisser en ligne cet argumentaire qui résume à merveille la démarche négationniste, et se ridiculise de lui-même.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pourquoi tant de haine?
MessagePosté: Ven Juil 15, 2011 7:51 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
C'est bien beau d'insulter William Schirer, dont visiblement vous n'avez pas lu son Histoire du IIIeme Reich, mais vous pourriez au moins citer la source dont vous sortez cela...
Tentons de faire un petit peu d'histoire.
La citation complete de Shirer :
Citation:
« Hitler était dans un état de nervosité extrême. Le matin du 22, je prenais le petit déjeuner sur la terrasse de l'Hôtel Dreesen, où devaient avoir lieu les consultations, quand Hitler passa, marchant à grandes enjambées, pour aller inspecter son yacht amarré au bord du fleuve. I1 me parut agité d'un tic nerveux. A chaque instant, son épaule droite se soulevait d'un geste mécanique, tandis que sa jambe gauche se détendait d'une saccade. Il avait les yeux affreusement cernés de noir. Ainsi que je le notai le soir dans mon journal, il semblait au bord de la dépression nerveuse : Teppichfresser ! murmura mon compagnon allemand, un directeur de journal qui détestait secrètement les nazis. Et il me raconta que, depuis quelques jours, Hitler était dans un tel état de frénésie, à cause de l'affaire tchèque, que, plus d'une fois, il avait perdu tout empire sur soi, se jetant sur le sol et mâchant le bord d'un tapis. D'où l'expression « mangeur de tapis ». La veille au soir, à l'Hôtel Dreesen, au cours d'une conversation avec quelques plumitifs aux ordres du parti. j'avais entendu cette expression appliquée au Führer - à voix basse, bien sûr. »

William L. Schirer, le Troisième Reich des origines a la chute, Tome 1, Stock version poche, page 517
Donc Schirer n'a rien invente, c'est un allemand qui lui soumet l'expression.
Mais il s'agit d'Hitler et quand Schirer rédige son livre dans les années 50, il n'est pas encore en mesure de déjouer les manipulations nazies. Hitler joue alors probablement la comédie d'une entrée en guerre qu'il ne prépare pas du tout.
Sa "nervosité" est comédie, ses cernes sont du rimmel, etc. Et pour en rajouter, des agents hitlériens faisant semblant d’être antinazis répandent la légende du mangeur de tapis auprès d'une clientèle sélectionnée...
Il en faudrait plus que cela pour négliger la valeur des travaux pionniers de Schirer qui, certes, datent un peu mais restent fort utiles et tout autant respectables (voir sa massive biographie et liste de sources d'archives).

_________________
Cordialement
Daniel
-------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pourquoi tant de haine?
MessagePosté: Ven Juil 15, 2011 7:59 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Citation:
le simple fait que les tribunaux militaires allemands aient parfois
condamné à mort et fait fusiller des soldats ou des civils allemands pour
assassinat de juifs,exclut jusqu'à la possibilité d'existence d'un ordre
quelconque d'exterminer les juifs.


Outre une méconnaissance totale de la pratique nazie consistant, dans tous les domaines, à diversifier le sort des gens pour que chacun espère que la foudre allait s'abattre sur le voisin, ce raisonnement exige impérieusement d'être étayé par des exemples.

Je suis prêt à me contenter provisoirement d'un seul.

Et je vais même te faire un aveu : sans avoir particulièrement étudié cet aspect de l'activité des tribunaux allemands, j'ai dans l'idée que les poursuites ne sont jamais allées jusqu'à l'exécution d'une peine capitale, dans les cas où le meurtre d'un ou plusieurs Juifs était la seule charge.

Dépêche-toi, je t'en supplie, je suis absolument impatient d'être démenti !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pourquoi tant de haine?
MessagePosté: Ven Juil 15, 2011 8:01 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
Henri Lévy a écrit:
PS: Lolo n'oublies de souhaiter la fête à ton copain Donald
de Nice,qui va règulièrement à Bangkok

Donald n'est pas mon "copain" mais un simple contact qui m'en a appris de belles sur les microscopiques réseaux néo-nazis français.
Le simple fait de le citer montre, d'ailleurs, que vous en faite partie.
Faites-vous partie de ceux qui ont escroque quelques vieillards rescapés de la Division Charlemagne ?

_________________
Cordialement
Daniel
-------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla