Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Mar Aoû 11, 2020 10:56 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: Lun Jan 20, 2014 7:19 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Notre nouveau colistier Marc-Henri Priser m'a communiqué une question à ce sujet. Je l'invite à la poser ici.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Jan 20, 2014 10:45 am 
Hors ligne

Inscription: Lun Jan 13, 2014 11:23 am
Messages: 90
Localisation: Lutèce
Bonjour,

(Et merci pour le "notre nouveau colistier".)

À ma connaissance, seul Mussolini a utilisé des gaz de combat, c'était en Afrique. Je mets de côté l'utilisation des armes chimiques et bactériologiques par les Japonais. Si j'ai raison, comment se fait-il que ni Hitler ni Staline, ni aucun dirigeant allié n'ait utilisé ces gaz (je parle des fronts militaires, pas des chambres à gaz). Je ne vois ça expliqué nulle part.

Merci à vous,

MHP


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Jan 21, 2014 11:59 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Cette non-utilisation d'un matériel de la guerre précédente résulte tout bonnement d'un premier "équilibre de la terreur".

Cédric Mas, à l'occasion de l'avant-dernière fantaisie guerrière de l'actuel président de la République et chef des armées françaises (un bombardement de Damas, enrayé à la dernière minute, en août 2013), donne un riche aperçu historique sur le blog de Paul Jorion : http://www.pauljorion.com/blog/?p=58096 .

Aux réponses techniques qu'il donne à ta question, j'ajoute un facteur politique, à mon avis plus important : le jeu de Hitler avec la légalité (en l'occurrence, les conventions internationales réprouvant les armes chimiques). Autant il la piétinait sans scrupules, autant il ne le faisait ni n'importe comment ni n'importe quand.

Il me semble qu'il y a eu un accord explicite, et pas seulement tacite, entre les belligérants, pour s'abstenir : à retrouver. Un débat en anglais, malheureusement muet sur cette question : http://historum.com/war-military-histor ... -wwii.html . En tout cas, les deux camps avaient des arsenaux pleins à craquer d'obus au gaz et étaient prêts à répliquer à une initiative ennemie dans ce domaine. D'où l'accident de Bari en 1943, signalé par Eric.

Sur le site, j'aborde le sujet par le biais de la tentation de Churchill d'utiliser le gaz le premier, dans l'été 44, ainsi que l'arme biologique : http://www.delpla.org/article.php3?id_article=48 .

Informations reprises dans Churchill et Hitler.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Jan 21, 2014 2:58 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Jan 13, 2014 11:23 am
Messages: 90
Localisation: Lutèce
Merci François, je vais suivre tes liens.
Cette question m'intéresse doublement :
Pourquoi les gens n'ont-ils pas utilisé ces foutus gaz ?
Pourquoi les gens ne se demandent-ils pas pourquoi ces foutus gaz n'ont pas été utilisés ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Jan 21, 2014 3:33 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Marc-Henri Priser a écrit:
Pourquoi les gens n'ont-ils pas utilisé ces foutus gaz ?


L'équilibre de la terreur me semble la raison principale.

Citation:
Pourquoi les gens ne se demandent-ils pas pourquoi ces foutus gaz n'ont pas été utilisés ?


Je verrais bien une réponse du même ordre que celle que j'avance au sujet des exactions du nazisme contre les synagogues... un sujet à peu près vierge, du moins dans sa globalité (les études, nombreuses, sur la nuit de Cristal ne faisant quasiment jamais de lien avec d'autres attentats contre des synagogues), sur lequel je me penche depuis une semaine, à propos du plastiquage de sept d'entre elles à Paris dans la nuit du 2 au 3 octobre 1941. Cf. http://www.39-45.org/viewtopic.php?f=17&t=37649&start=0 .

Les six millions de morts éclipsent les dégâts seulement matériels... sans égard pour l'extrême gravité symbolique de s'en prendre à des lieux de culte. De même, les horreurs réelles de la Shoah, des famines, des bombardements etc. occupent le terrain au détriment de réflexions, qui pourraient s'avérer fondamentales, sur des dégâts virtuels qui ne se sont pas concrétisés. C'est là une loi assez générale, renforcée dans le cas du nazisme par le fait qu'on répugne à constater que Hitler n'a pas commis certaines atrocités qu'il était en mesure de commettre.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Jan 21, 2014 4:19 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Jan 13, 2014 11:23 am
Messages: 90
Localisation: Lutèce
Ce que tu dis est peut-être un début de réponse à une question qui me trouble.

Le nazisme me trouble. J'y pense beaucoup.

Mais une autre question me trouble aussi : pourquoi le nazisme me trouble-t-il ?

Mes amis se posent la question (même si j'aborde le sujet aussi rarement que possible avec eux), mon médecin se pose la question. Je ne suis pas juif, je n'ai pas de juifs dans ma famille, personne dans ma famille n'a été SS, malgré-nous ou collabo, mes parents ont souffert de l'Occupation comme tout le monde, sans plus.

Notre histoire récente nous donne les moyens de nous poser des questions importantes sur ce que nous sommes et, finalement, à peu près tout le monde s'en fout, c'est peut-être ça qui me coince.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Jan 22, 2014 9:18 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Marc-Henri Priser a écrit:
à peu près tout le monde s'en fout


ce n'est pas mon expérience !

tant parmi mes élèves de lycée entre 1984 et 2008 que par l'écho de mes recherches.

Il y a à la fois un blocage (Hitler, encore ! qu'espérez-vous donc dire de nouveau ? je m'en tiens à des spécialistes reconnus comme Kershaw... etc. etc.) et un intérêt, qui fait que je trouve toujours des éditeurs, que ma bio de Hitler frise les 15 000 ventes, que je cause dans les petites lucarnes http://www.bfmtv.com/video/bfmtv/bfm-st ... 01-171492/ http://www.delpla.org/rubrique.php3?id_rubrique=20 et que, plus généralement, le sujet "Hitler" est l'un des plus "vendeurs".

Au total, le sujet attire mais, en revanche, l'idée qu'on puisse aujourd'hui le révolutionner dérange : c'est sur cette crête que je fais depuis deux décennies le funambule.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla