Le Forum de François Delpla
http://www.delpla.org/forum/

De quoi, de S?gol?ne ?
http://www.delpla.org/forum/viewtopic.php?f=34&t=155
Page 1 sur 1

Auteur:  Roy-Henry [ Mer Déc 27, 2006 9:07 pm ]
Sujet du message:  De quoi, de Ségolène ?

Il est vrai que les vieux caciques du parti doivent être déçus... Plus de contributions bien marquées idéologiquement ! Mais un discours pré-mâché, pré-digéré par les publicitaires quand ils ne piquent pas leurs idées aux internautes...

La 1ère démarche s'est toujours fracassée contre le réel, sans même désespérer Billancourt... Faut-il le regretter ?

La seconde peut porter la candidate jusqu'au poste tant convoitée... Madame Royale sera-t-elle intronisée en robe longue de soirée, moirée du Grand Cordon de la Légion d'Honneur ? Peut-être pas, cela rappelerait trop Miss France...

Auteur:  François Delpla [ Ven Jan 05, 2007 8:40 am ]
Sujet du message: 

Tiens, voilà que le très gaulliste et très peu gauchiste Bruno voit déjà leur Maldonne confirmer jusqu'au bout la dictature des sondages !

Entre-temps, j'ai lu et raillé l'essai sarkozyste de Marc Lambron sur elle :
http://www.delpla.org/article.php3?id_article=277
Un opuscule lourdingue où la majorité des critiques ne voit que "bulles de champagne" : gare à la digestion de ce mousseux à trois sous !

Auteur:  Roy-Henry [ Sam Jan 06, 2007 3:01 pm ]
Sujet du message: 

Citation:
Tiens, voilà que le très gaulliste et très peu gauchiste Bruno voit déjà leur Maldonne confirmer jusqu'au bout la dictature des sondages !


Merci du compliment ! En effet, je ne me résous pas à abandonner l'exemple du général et surtout pas ses leçons... Pour constater qu'il ne sera pas "représenté" aux prochaines présidentielles.

Citation:
Entre-temps, j'ai lu et raillé l'essai sarkozyste de Marc Lambron sur elle :
http://www.delpla.org/article.php3?id_article=277
Un opuscule lourdingue où la majorité des critiques ne voit que "bulles de champagne" : gare à la digestion de ce mousseux à trois sous !


Mais il y a un peu de vrai dans ce qu'écrit ce personnage sur Ségolène. Ce n'est pas elle qui réssuscitera la coalition socialo-centriste de la république de Guy Mollet...

Auteur:  alain adam [ Dim Jan 07, 2007 3:06 am ]
Sujet du message: 

est ce un endroit ou on parle histoire , ou juste jacasser avec les autres sur la politique actuelle ?

Auteur:  François Delpla [ Dim Jan 07, 2007 7:01 pm ]
Sujet du message: 

alain adam a écrit:
est ce un endroit ou on parle histoire , ou juste jacasser avec les autres sur la politique actuelle ?


Je profite de l'occasion pour signaler que ce forum ne comporte aucune limitation dans ses sujets ou ses périodes, hormis son intitulé même : il s'agit de mettre en discussion les textes présents sur le site.

D'autre part, il me semble que la façon dont BRH ou moi-même causons de la présidentielle française consiste précisément à l'inscrire dans l'histoire.

Citation:
Mais il y a un peu de vrai dans ce qu'écrit ce personnage sur Ségolène. Ce n'est pas elle qui réssuscitera la coalition socialo-centriste de la république de Guy Mollet...


Les chiens ne font pas des chats : si, après les communistes, on efface de Gaulle, et que la barre passe dans les mains d'une gauche d'un rose pâlissime (quasiment blanche !), quel obstacle voyez-vous à une prompte arrivée de Bayrou dans un ministère important ?

Ne pas penser ainsi, c'est attribuer à la mystique ségolienne de puissantes vertus révolutionnaires !

C'est le moment de se souvenir que la dame se réclame inconditionnellement de Mitterrand et que celui-ci a fait beaucoup d'efforts, avec Rocard, en 1988, pour pratiquer l'ouverture au centre. Barre et Simone Veil ont quelque peu oscillé avant de jouer la prudence.

Auteur:  Roy-Henry [ Lun Jan 08, 2007 2:32 pm ]
Sujet du message: 

Citation:
Citation:
Mais il y a un peu de vrai dans ce qu'écrit ce personnage sur Ségolène. Ce n'est pas elle qui réssuscitera la coalition socialo-centriste de la république de Guy Mollet...


Les chiens ne font pas des chats : si, après les communistes, on efface de Gaulle, et que la barre passe dans les mains d'une gauche d'un rose pâlissime (quasiment blanche !), quel obstacle voyez-vous à une prompte arrivée de Bayrou dans un ministère important ?


Mon Dieu, c'est possible, si la vieille garde est totalement impuissante ! Encore faut-il que Mme Royal soit élue et que le score dudit béarnais ne soit pas trop ridicule... Cela suppose aussi un accord électoral PS/UDF en vue des législatives.

Citation:
C'est le moment de se souvenir que la dame se réclame inconditionnellement de Mitterrand et que celui-ci a fait beaucoup d'efforts, avec Rocard, en 1988, pour pratiquer l'ouverture au centre. Barre et Simone Veil ont quelque peu oscillé avant de jouer la prudence.


Rocard, oui. Mitterrand, j'en suis moins certain... Juste ce qu'il fallait pour avoir quelques députés centristes à sa main ! Je suis bien placé pour le savoir...

Si la victoire de Mme Royale est douteuse face à un Sarkosy entre les deux tours, il est possible qu'elle joue cette carte pour rallier les éternels benêts de l'extrême-centre ! :lol:

Auteur:  François Delpla [ Lun Jan 08, 2007 4:28 pm ]
Sujet du message: 

Roy-Henry a écrit:


Citation:
C'est le moment de se souvenir que la dame se réclame inconditionnellement de Mitterrand et que celui-ci a fait beaucoup d'efforts, avec Rocard, en 1988, pour pratiquer l'ouverture au centre. Barre et Simone Veil ont quelque peu oscillé avant de jouer la prudence.


Rocard, oui. Mitterrand, j'en suis moins certain... Juste ce qu'il fallait pour avoir quelques députés centristes à sa main ! Je suis bien placé pour le savoir...

Si la victoire de Mme Royal est douteuse face à un Sarkozy entre les deux tours, il est possible qu'elle joue cette carte pour rallier les éternels benêts de l'extrême-centre ! :lol:


et aussi pour mener une certaine politique ! passant, par exemple, par les formidables augmentations de service dont elle menace les profs. Elle a d'ailleurs réussi l'exploit d'avoir une grève contre elle avant d'être élue, la grande réussite de celle de l'enseignement secondaire en décembre devant beaucoup à cette menace (outre le tout premier début de réalisation que tente l'actuel pouvoir).

Réduire les impôts au lieu, par exemple, de les faire rentrer davantage par une meilleure activité économique en laissant filer moins d'emplois en Chine, c'est la politique la plus constante suivie par les divers gouvernements depuis 1995. Avec le prochain, cela risque d'être comme une digue qui s'effondre, et tous les services publics sont extrêmement menacés. Mais il faudrait la divine surprise d'une élection qui fasse apparaître cette politique comme consensuelle, ce qui serait le cas soit avec Sarko, soit avec Ségo matinée Bayrou.

Et c'est bien à ce propos que sa façon de planer à des hauteurs mystiques est des plus trompeuses. Au lieu de la regarder se prendre pour Jeanne d'Arc et de s'en gausser d'un air entendu, on ferait mieux de regarder où elle met les pieds.

Cela dit, votre hypothèse que lors de l'"ouverture au centre" de 1988 Rocard était au premier degré et Mitterrand ne cherchait qu'à débaucher quelques députés est intéressante. Je crains de ne pas être assez ferré sur la période pour en discuter, mais vos précisions seraient les bienvenues.

Auteur:  Roy-Henry [ Mar Jan 09, 2007 1:49 pm ]
Sujet du message: 

Citation:
et aussi pour mener une certaine politique ! passant, par exemple, par les formidables augmentations de service dont elle menace les profs. Elle a d'ailleurs réussi l'exploit d'avoir une grève contre elle avant d'être élue, la grande réussite de celle de l'enseignement secondaire en décembre devant beaucoup à cette menace (outre le tout premier début de réalisation que tente l'actuel pouvoir).


Je suis plus que dubitatif sur les qualités intrinsèques des idées de la candidate...

Citation:
Réduire les impôts au lieu, par exemple, de les faire rentrer davantage par une meilleure activité économique en laissant filer moins d'emplois en Chine, c'est la politique la plus constante suivie par les divers gouvernements depuis 1995. Avec le prochain, cela risque d'être comme une digue qui s'effondre, et tous les services publics sont extrêmement menacés. Mais il faudrait la divine surprise d'une élection qui fasse apparaître cette politique comme consensuelle, ce qui serait le cas soit avec Sarko, soit avec Ségo matinée Bayrou.


Ce n'est pas très gentil pour Bayrou... :lol: Mais si Ségo pas plus que Sarko ne vous rassure sur l'avenir (je suis comme vous), que reste-t-il ?

Citation:
Et c'est bien à ce propos que sa façon de planer à des hauteurs mystiques est des plus trompeuses. Au lieu de la regarder se prendre pour Jeanne d'Arc et de s'en gausser d'un air entendu, on ferait mieux de regarder où elle met les pieds.


Elle va nous revenir à pied par la Chine... Oui, c'est minable, mais je me demande ce qu'elle a été faire là-bas ! Demander le remboursement des emprunts chinois ? Evidemment, non... Négocier un numerus clausus des entreprises françaises qui souhaiteraient s'y délocaliser ? Ou seulement faire connaissance au cas où... Je doute que les mandarins habitués à tailler d'autres plantes s'effraient beaucoup de la rose française !

Citation:
Cela dit, votre hypothèse que lors de l'"ouverture au centre" de 1988 Rocard était au premier degré et Mitterrand ne cherchait qu'à débaucher quelques députés est intéressante. Je crains de ne pas être assez ferré sur la période pour en discuter, mais vos précisions seraient les bienvenues.


Rocard y poussait chaudement. Dès avant les Législatives. Mitterrand comptait surtout avoir assez de députés centristes-gauche pour éviter la censure. Une quinzaine de circonscriptions furent réservées à ce genre de candidats. J'ai eu à m'occuper d'une d'entre-elles: mais le candidat pressenti y renonça... C'était un ancien militaire ! :wink:

Page 1 sur 1 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/