Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Mer Oct 21, 2020 5:29 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 326 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14 ... 22  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Ven Jan 06, 2012 6:34 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
Non, vous n'aviez pas vraiment répondu : vous aviez simplement signalé que la fracture de l'odontoïde était "moins grave". Ce qui pouvait tout aussi bien signifier que cela n'entraînait pas la mort. Il semble donc que si, si l'on vous en croit, mais moins rapidement.


Non. C'est la fracture de C2, l'odontoïde, qui est la plus grave et qui entraine la mort immédiate par compression de la moelle épinière. Le coup du lapin.
Aurais-je dit le contraire ?
Je ne crois pas.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam Jan 07, 2012 10:40 am 
Hors ligne

Inscription: Ven Fév 23, 2007 4:56 pm
Messages: 256
Localisation: Région Parisienne
Pas d'erreur de votre part. J'ai interverti les deux par erreur.
:oops:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam Jan 07, 2012 3:08 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Depuis la page 2 viewtopic.php?f=35&t=426&start=15 , le débat ne porte que sur les causes de la mort de Louis Renault et l'insaisissable assassinat de ce grand malade. Il est peut-être temps de lui redonner toute sa focale !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Jan 09, 2012 1:31 pm 
Hors ligne

Inscription: Ven Fév 23, 2007 4:56 pm
Messages: 256
Localisation: Région Parisienne
Exact, François. Mais chaque chose en son temps (au moins pour moi). La façon misérabiliste (et fausse) dont la plupart des livres et sites Internet présentent la mort dudit est choquante et participe énormément du jugement sur Louis Renault dans le grand public.

C'est LA raison principale, à mon sens, qui décrédibilise les analyses d'ALR: comment une historienne, proche politiquement des "assassins" de l'industriel, peut-elle être crédible dans son analyse de l'ampleur de sa collaboration?

Si l'on veut avancer, il faut d'abord supprimer l'affect qui s'attache à sa mort, oter le côté "martyr" irrationnel, et revenir à l'étude historique.

Sinon, vous pouvez avancer, je suivrai avec intérêt :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Jan 09, 2012 2:22 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Je souscris... tout en élargissant.

A voir ce que la presse d'Albion était capable d'écrire en une feuille non tabloïde mais, il est vrai, en plein délire blairiste anti-chiraquien sur l'Irak, il n'est pas mauvais de mettre au docteur Boisbouvier le nez dans ses contradictions et leur fondements idéologiques :

Citation:

Louis Renault, ou la honte d’une nation




Morton Ian - dimanche 04 septembre 2005

Cet article du Daily Telegraph a été traduit par Bernard Pichard – Granville (50)

Il y a un peu plus de soixante ans, le 24 octobre 1944, Louis Renault, géant des premières années de l’automobile, mourrait dans un hôpital de la rue Oudinot à Paris, après y avoir été transféré depuis la prison de Fresnes.
Officiellement, la cause du décès était une crise d’urémie. Mais selon des témoins oculaires et la version familiale, cet homme de 67ans avait été torturé et battu. Une religieuse de Fresnes témoigna avoir vu Renault s’effondrer après avoir été frappé à la tête à coup de casque par un gardien. Un examen aux rayons X, réclamé par la famille, montra une vertèbre cervicale cassée.
Louis Renault fut accusé de collaboration avec l’ennemi. Environ quarante mille Français moururent des mains vengeresses de leurs compatriotes, dans les suites confuses de la libération à la fin de la seconde guerre mondiale. Renault était le parfait bouc émissaire, nécessaire à l’administration d’après-guerre afin de mieux afficher son orientation politique et sa résolution. Or certains ne l’ont jamais considéré comme un collaborateur, mais plutôt comme un héros, et estiment que sa fin fut un scandale national. Car grâce à ses efforts, ses usines et ses ouvriers ne furent jamais déplacés en Allemagne.
Quand la France fut envahie en 1940, Renault fut envoyé par le gouvernement de Paul Reynaud aux États-Unis pour y acheter des tanks. Il revint après la signature de l’armistice, pour trouver l’administration militaire allemande et les ingénieurs de « Daimler-Benz » à la porte de ses usines de Billancourt. Ils étaient venus saisir les équipements pour les déménager, avec la main d’œuvre, vers l’Allemagne. Renault réussit à leur faire changer de projet en acceptant de construire des véhicules pour la Wehrmacht. On raconte qu’il dit à l’époque : « Donnons-leur le beurre ou ils prendront les vaches ».
Suite à cette décision, les accusations de collaboration et de profiteur de guerre, ne pouvaient que devenir inévitables. Alors que son seul délit fut son pragmatisme. Il est vrai que sa société contribua indéniablement à l’effort de guerre allemand. Mais des études sur la question prouvèrent aussi qu’il détourna des matériaux essentiels, d’ordre stratégique, et fit saboter des fournitures. Comme par exemple de raccourcir les jauges à huiles des camions destinés au front russe, qui tombaient évidemment en panne…
Toutefois, après la libération, Renault devint la cible d’une campagne de représailles. Les journaux communistes l’accusèrent d’avoir réalisé six milliards de francs de bénéfices de guerre (une grande partie de ces bénéfices furent distribués par L. Renault au fond d’aide pour les prisonniers de guerre). Et aussi d’être responsable de la mort de nombreux soldats et civils. Les autorités furent accusées de faiblesse à son encontre. Mais pas pour longtemps ! Convaincu qu’il s’était conduit honorablement, et se fiant à la justice de son pays, Renault refusa de s’éclipser discrètement.
Bien qu’il n’ait jamais été inculpé, sa société (dont il était le principal actionnaire à 99 %) fut mise sous séquestre par l’État français, sous prétexte d’enrichissement et de collaboration avec l’ennemi. Et bien que le nom de « Renault » ait été conservé pour des raisons commerciales, sa famille ne reçut jamais le moindre dédommagement financier.
Encore de nos jours, toute allusion à Louis Renault reste un sujet tabou, soigneusement occulté par la Régie Renault. Le mérite du développement de la compagnie fut attribué officiellement aux efforts de Pierre Le Faucheux qui prit alors la direction des usines nationalisées. Et quand fut célébré en 1999 le centenaire de la société « Renault Frères », ses petits-enfants Louis et Marie ne furent pas conviés.
Est-ce qu’un jour la France réhabilitera le fils qu’elle a renié ? Ceux qui en France croient en l’injustice infligée à Louis Renault jugent cette possibilité improbable. Or, légalement, il pourrait être prouvé que la Régie constitue un recel qui découle d’un meurtre et d’une spoliation. L’administration française ne peut accepter que cet argument remonte à la surface, car reconnaître que Louis Renault n’a pas été jugé équitablement, soulèverait le problème d’une énorme compensation pour ses héritiers.
Ceux qui lèvent leur verre à la mémoire de ce grand homme à l’occasion de chacun de ses anniversaires, le 15 février, ne le font qu’avec prudence. Car il est murmuré que d’aborder publiquement un tel sujet en France, même 60 ans plus tard, pourrait provoquer des représailles. Par exemple… un contrôle fiscal. Et pourtant, le même pragmatisme qui a guidé Louis Renault pendant ces années sombres devrait inspirer le gouvernement français.


Cette infection est la première chose qui se présente quand on tape "Louis Renault" sur Google !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Jan 09, 2012 3:25 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
Bon, il y a donc des sources... Manque plus que le nom de la religieuse de Fresnes ! :mrgreen:

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Jan 09, 2012 3:47 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
M'est avis que ce n'était pas soeur Sourire !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Jan 09, 2012 10:14 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Oct 31, 2010 10:02 pm
Messages: 321
Localisation: Muret
Bonsoir. On va tout droit vers une guerre de religion: dans les derniers documents diffusés par Annie Lacroix-Riz, il s'agissait d'un quacker visiteur de prison, nous revenons vers vers la sainte église catholique, apostolique et romaine si chère à notre ami MB :mrgreen: Le plus triste dans cette histoire est qu'aucun "grand journal" ne diffuse les démentis appuyés sur les preuves d'archives, et qu'on maitient le bon peuple dans l'ignorance de la réalité. Amitiés. Bernard


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Jan 10, 2012 3:01 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
Barbu a écrit:
Le plus triste dans cette histoire est qu'aucun "grand journal" ne diffuse les démentis appuyés sur les preuves d'archives

Je connais un journal qui va s'y employer grâce a la plume de Thierry.
Bon, tirage a 4-5000 exemplaires, je ne sais pas si tu vas le considérer comme un "grand journal".
:lol:

_________________
Cordialement
Daniel
-------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Jan 10, 2012 10:44 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
En quoi l'article de Morton Ian du Daily Telegraph est-il une "infection" ?
Je n'y vois qu'une relation de faits plausibles. Je retiens aussi la formule "Donnez leur le beurre sinon ils prendront la vache" tellement représentative des conditions d'existence de l'époque.
Par contre ce qui n'est absolument pas plausible, c'est une urémie mortelle avec une urée à 0,30 g.
Quant à ALR, elle ne me parait pas assurée de son fait à la façon qu'elle a de tout mélanger : l'urémie et la réparation des chenilles des tanks des allemands.
Au fait une question : l'industrie française dans son ensemble ne fut-elle pas obligée de travailler pour l'effort de guerre allemand ?
Ma mère s'est retrouvée infirmière dans une usine du Mans qui fabriquait (lentement soi-disant) des pièces d'avions pour les Allemands. A-t-elle "collaboré" ? Apparemment pas puisqu'elle a été décorée.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Jan 10, 2012 12:09 pm 
Hors ligne

Inscription: Ven Fév 23, 2007 4:56 pm
Messages: 256
Localisation: Région Parisienne
Citation:
Par contre ce qui n'est absolument pas plausible, c'est une urémie mortelle avec une urée à 0,30 g.

C'est tellement vrai que personne ne l'a avancé, sauf moi et la famille Renault... à titre d'hypothèse. :P

Citation:
Quant à ALR, elle ne me parait pas assurée de son fait à la façon qu'elle a de tout mélanger : l'urémie et la réparation des chenilles des tanks des allemands.

Ben oui, c'est ça l'Histoire: une science humaine.

Citation:
Au fait une question : l'industrie française dans son ensemble ne fut-elle pas obligée de travailler pour l'effort de guerre allemand ?

Si fait. Mais il a été fait à la Libération des nuances dans cette collaboration, qui ont conduit à ne poursuivre que quelques personnalités. Nuances qui vous échappent totalement, visiblement...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Jan 10, 2012 12:39 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
boisbouvier a écrit:
En quoi l'article de Morton Ian du Daily Telegraph est-il une "infection" ?

En ce qu'il reprends une multitude de grossières erreurs historiques non sourcées, des vieilles légendes ressemblant fort aux vôtres.

_________________
Cordialement
Daniel
-------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Jan 10, 2012 6:47 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
En ce qu'il reprends une multitude de grossières erreurs historiques non sourcées, des vieilles légendes ressemblant fort aux vôtres.



Ah ! Bon !
Lesquelles ?
D'après la charte on doit s'abstenir de donner des appréciations ou des jugements de valeur et dire pourquoi une chose est ceci ou cela et non dire qu'elle l'est.
On ne doit pas dire que l'article de Ian Morton est une infection mais pourquoi il l'est.
J'attends toujours.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Jan 10, 2012 8:19 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
boisbouvier a écrit:
On ne doit pas dire que l'article de Ian Morton est une infection mais pourquoi il l'est.
J'attends toujours.


Ce zèle de converti au respect de la charte, plus prêcheur de sermons que d'exemples, ne me dit rien qui vaille !

Tu as raison en principe mais sur le cas d'espèce l'infection me semble sauter aux yeux et je crains que les tiens ne soient les seuls à être fermés.

J'avais donné sur ce que j'entendais par "infection" une précision qui t'a échappé : c'est un article anti-français de la presse anglo-saxonne en 2005, tout bruissant de la rage de ceux qui s'enlisent sans nous en Irak et qui tuent Saddam Hussein à l'issue du premier de ses huit procès, en déféquant sur la figure des plaignants des sept autres. Nous serions une nation de fraudeurs fiscaux, de vantards qui mythifient leur histoire tout en méprisant les héros discrets et travailleurs, etc.

J'ajoute que c'est une preuve de plus que le blairisme tournait le dos à Churchill : jamais Winston n'aurait fait et nulle part il n'a fait un tel éloge d'un collabo, travaillant pour la machine de guerre allemande sans la moindre considération politique ni le moindre intérêt personnel mais uniquement pour le bien de ses employés et au nom d'un vif sentiment de sa responsabilité envers eux.


Beurk de beurk, et si en reconsidérant la question tu ne ressens toujours aucun dégoût, on ne peut qu'admirer ton estomac.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Jan 10, 2012 11:06 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Tu retardes mon pauvre Delpla. L'anti-Bushisme et l'anti-Blairisme sont passés de mode.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 326 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14 ... 22  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla