Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Lun Déc 10, 2018 12:26 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: Ven Mar 09, 2018 3:57 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6769
Je reviens sur ce sujet qui a vagabondé entre un fil viewtopic.php?f=26&t=25
et un autre http://www.delpla.org/forum/viewtopic.php?t=168 .

L'écriture de mon Hitler et Pétain m'amène à fréquenter assidûment les Archives nationales en leur site de Pierrefitte. Notamment la cote 3W qui, hélas sur microfilms, est une mine de documents et de dépositions, français et allemands, sur l'Occupation.

Je découvre le rôle immense d'un personnage dont on ne parle jamais à propos du statut, et fort peu à propos de l'Occupation alors qu'il est peut-être l'Allemand le plus puissant et le plus influent de France pendant les deux premières années : Werner Best, cofondateur du SD avec Heydrich et resté selon toute probabilité n°2 de cette organisation lors de sa nomination à Paris, qu'il présente bien à tort comme un exil et une rétrogradation.

Dans les échanges précédents, entamés en 2006, j'affirmais que le statut, adopté en conseil des ministres le 1er octobre et soumis à l'occupant le 2 (d'après la règle définie par lui-même à la mi-septembre, un texte soumis pouvait être publié au JO si les Allemands ne faisaient pas d'objection avant un délai de six jours), avait fait l'objet de tractations franco-allemandes et que celles-ci expliquaient le retard de sa publication (le 18).

A présent je dispose d'une archive du 9 montrant que Best le reçoit ce jour-là et le met en discussion dans ses bureaux de l'administration militaire. Ce qui semble vouloir dire que le général Streccius, recevant le texte le 2 par l'intermédiaire du lieutenant-colonel Otzen, son officier de liaison avec le délégué de Vichy en zone nord, le général de La Laurencie, l'a gardé sous le coude avant de le donner à ses bureaux pour examen. Ce qui suggère qu'il a pu consulter auparavant ses supérieurs (Brauchitsch ? Keitel et à travers lui Hitler ?).

D'autre part, ce qui me faisait penser à des palabres compliquées c'était surtout le télégramme daté du 8 où Abetz faisait état, pour toute perspective de persécution des Juifs envisagée à Vichy pour les deux zones, d'une exclusion des postes dirigeants de l'Etat et des professions culturelles, cependant que dans les professions libérales leur serait appliqué un numerus clausus calculé d'après leur proportion dans la population. Or le statut adopté est finalement bien plus sévère et, comme il était déjà rédigé le 2, force est de penser que Streccius l'a caché, également, à Abetz (qui tient, lui, ses informations d'une conversation avec le ministre de l'Intérieur Peyrouton, où celui-ci n'est peut-être pas entré dans les détails).

Il semble donc bien que le texte n'ait pas bougé après le 1er septembre... ce qui enfonce encore un clou dans le cercueil de la datation, encore quasi-universelle, du 3 !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Avr 13, 2018 12:59 am 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 18, 2016 4:19 pm
Messages: 963
Dans votre présentation, vous oubliez cet article http://www.delpla.org/article.php3?id_article=257

Serge Klarsfeld dit
"Les Allemands n'avaient pas demandé à la France de Vichy de prendre ce statut."
http://www.lemonde.fr/societe/article/2 ... _3224.html

Auriez-vous le texte du télégramme Abetz du 8 ?

Pourquoi ont-ils attendu 17 jours ? Les Allemands s'attendaient-ils à une telle promulgation ? Leur surprise ne peut-elle pas expliquer ce délai ? Avaient-ils d'autres chats à fouetter ? Sur le plan stratégique, Hitler était-il occupé à traverser la Manche ? prendre Gibraltar ? préparait-il Barbarossa ?

Sur le plan législatif, le vide juridique ne leur profitait-il pas ? La reconnaissance d'un texte de loi français sur la question juive ne risquait-elle pas de se retourner contre eux par la suite ?
Leur plan quel était-il avant le 1 ? En gros faire ce qu'ils prévoyaient de faire depuis toujours :
1-chasser les juifs
2-les emprisonner
3- les liquider
Vichy pourrait-elle protéger les Juifs ? mettre des bâtons dans les roues de Hitler ?
Il fallait s'assurait que non. Qu'a obtenu Vichy entre le 2 et le 18 en échange d'un statut des juifs aligné sur la position allemande ?

Sont-ce les Allemands, ou Vichy, qui ont retardé la promulgation ?

Entre le 1er et le 18 octobre, il y a le même intervalle qu'entre le 10 et le 27 septembre. Hasard ? Vous à propos de July : "Il interprète ainsi, et il est l’un des premiers à le faire, le projet allemand d’une ordonnance contre les Juifs en zone occupée, annoncé à Vichy le 10 septembre (et finalement mis en vigueur le 27)."


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla