Le Forum de François Delpla
http://www.delpla.org/forum/

L'Allemagne, Vichy, l'économie de guerre et le S.T.O.
http://www.delpla.org/forum/viewtopic.php?f=41&t=422
Page 5 sur 5

Auteur:  François Delpla [ Lun Juin 02, 2014 12:44 pm ]
Sujet du message:  Re: L'Allemagne, Vichy, l'économie de guerre et le S.T.O.

Citation:
la matière de rafler des gens


??!!!!!!!!!!

Je n'ai pas connaissance que quiconque ait prétendu Pétain plus antisémite que Hitler, sinon Nicolas Bernard...


...au prisme déformant de Michel Boisbouvier.

Auteur:  boisbouvier [ Lun Juin 02, 2014 7:41 pm ]
Sujet du message:  Re: L'Allemagne, Vichy, l'économie de guerre et le S.T.O.

Tu ferais mieux de te taire plutôt que de dire n'importe quoi.

Auteur:  boisbouvier [ Mar Juin 03, 2014 8:10 am ]
Sujet du message:  Re: L'Allemagne, Vichy, l'économie de guerre et le S.T.O.

Puisque ce fil a été introduit par Me Nicolas Bernard il convient qu'il accueille ce post que je viens de mettre sur un autre fil.
Il y a pire que Klarsfeld et Paxton en matière d'anti-vichysme incontrôlé : il y a Nicolas Bernard. Cet avocat au barreau de Paris a prétendu que le fait que Vichy avait réussi à sauver pendant un certain temps les Juifs français prouvait qu'il avait la faculté "d'imposer ses vues en la matière".
Au lieu de féliciter Vichy d'avoir sauvé 80 % des Juifs de France il lui reproche les 20 % qui sont morts, car, d'après lui, le fait qu'il ait réussi ce sauvetage partiel prouve qu'il avait la capacité d'un sauvetage total. Himmler ne pouvait rien refuser à Pétain et à Laval !



J'ajoute que Delpla se dérobe à porter un jugement sur Nicolas Bernard.
Il m'a d'abord demandé de quelle "matière" il s'agissait.
Je lui ai répondu que la matière (en quelque sorte fécaloïde) était la triade rafler-déporter-gazer, ce qu'il a fini par admettre.
Mais sur le point de savoir si Vichy pouvait imposer ses vues à Himmler, pas moyen d'avoir une réponse.

Auteur:  François Delpla [ Mar Juin 03, 2014 10:28 am ]
Sujet du message:  Re: L'Allemagne, Vichy, l'économie de guerre et le S.T.O.

boisbouvier a écrit:
ce qu'il a fini par admettre.


où, quand, en quels termes ?

Auteur:  boisbouvier [ Mar Juin 03, 2014 11:13 pm ]
Sujet du message:  Re: L'Allemagne, Vichy, l'économie de guerre et le S.T.O.

En acceptant ma définition sans rien objecter car pour ce qui est d'objecter tu t'y connais.

Auteur:  François Delpla [ Mer Juin 04, 2014 9:01 am ]
Sujet du message:  Re: L'Allemagne, Vichy, l'économie de guerre et le S.T.O.

tu criais déjà victoire pour un rien mais là c'est le cas ou jamais de le dire !

Auteur:  boisbouvier [ Jeu Juin 05, 2014 11:12 am ]
Sujet du message:  Re: L'Allemagne, Vichy, l'économie de guerre et le S.T.O.

Combien vrai !

Auteur:  François Delpla [ Mer Juin 25, 2014 1:58 pm ]
Sujet du message:  Re: L'Allemagne, Vichy, l'économie de guerre et le S.T.O.

boisbouvier a écrit:
Mais sur le point de savoir si Vichy pouvait imposer ses vues à Himmler, pas moyen d'avoir une réponse.


imposer n'est certes pas le mot

mais Himmler n'est pas un homme de pouvoir, c'est un exécutant, et toute son organisation SS également.

La politique vis-à-vis de Vichy est l'un des secteurs dans lesquels Hitler intervient le plus : je vais travailler là-dessus pendant les mois qui viennent et pense le démontrer de mieux en mieux. Plus les gens avec qui j'en causerai ici seront de bonne foi, plus l'apport sera réciproque.

Auteur:  boisbouvier [ Mer Juin 25, 2014 2:52 pm ]
Sujet du message:  Re: L'Allemagne, Vichy, l'économie de guerre et le S.T.O.

Citation:
La politique vis-à-vis de Vichy est l'un des secteurs dans lesquels Hitler intervient le plus : je vais travailler là-dessus pendant les mois qui viennent et pense le démontrer de mieux en mieux. Plus les gens avec qui j'en causerai ici seront de bonne foi, plus l'apport sera réciproque.


Non.
Hitler ne parlait pas des Juifs à quiconque en dehors de ses discours publics. Kershaw qui a cherché un maximum de se démarquer des fonctionnalistes est obligé de supposer qu'il y eut des entretiens entre quatre yeux entre Himmler et lui. Il n'en donne aucune preuve. Même à la réunion du 16 juillet 41 à Rastenburg qu'il dit avoir été si importante pour la suite des évènements puisque la décision du meurtre en remplacement de celle des déportations y aurait été prise, ni Heydrich ni Himmler n'assistèrent. Himmler devait y être, mais il en fut empêché probablement à cause d'un évènement fortuit : la capture du fils de Staline.
Le brouillard entoure toujours cette question. Pourquoi ne pas l'admettre ?

Auteur:  François Delpla [ Mer Juin 25, 2014 4:02 pm ]
Sujet du message:  Re: L'Allemagne, Vichy, l'économie de guerre et le S.T.O.

On continue ici : viewtopic.php?f=18&t=946

(fil verrouillé pendant 24h, ensuite retour au sujet svp)

Page 5 sur 5 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/