Le Forum de François Delpla
http://www.delpla.org/forum/

Vichy et la Shoah, enquête sur le paradoxe français par Ala
http://www.delpla.org/forum/viewtopic.php?f=41&t=958
Page 4 sur 4

Auteur:  François Delpla [ Mar Aoû 26, 2014 4:00 am ]
Sujet du message:  Re: Vichy et la Shoah, enquête sur le paradoxe français par

c'est toi qui avais affirmé le contraire.

Je prends acte de la rectification.

Auteur:  boisbouvier [ Mar Aoû 26, 2014 8:11 am ]
Sujet du message:  Re: Vichy et la Shoah, enquête sur le paradoxe français par

Je ne vois pas bien laquelle n'ayant jamais dit ce qui se serait passé si Vichy avait envoyé une colonne motorisée à Fort Lamy.
Le plus probable c'est que Félix Eboué aurait pris l'air en direction de Brazzaville, de Freetown ou de Lagos. Les Anglais, le Tchad, ils n'en avaient rien à cirer.

Auteur:  François Delpla [ Dim Aoû 31, 2014 3:16 pm ]
Sujet du message:  Re: Vichy et la Shoah, enquête sur le paradoxe français par

boisbouvier a écrit:
Churchill aurait_il défendu le Tchad ? Je n'en sais rien ni toi non plus.


tu ne sais pas mais tu sais quand même !

boisbouvier a écrit:
Le plus probable c'est que Félix Eboué aurait pris l'air en direction de Brazzaville, de Freetown ou de Lagos. Les Anglais, le Tchad, ils n'en avaient rien à cirer.



si j'ai bien compris, tu trouves à Vichy le mérite, non seulement d'avoir frustré Hitler d'une action anti-anglaise au Tchad, mais d'avoir sacrifié à l'amitié anglaise (en vertu d'un prétendu accord Chevalier-Halifax initié par Rougier) le bénéfice d'une action facile permettant la récupération certaine d'une colonie :lol: :D :lol: !

Que les Anglais aient été disposés à laisser échapper le Tchad sans combattre, c'est faux voire fou, et oublieux d'explications déjà données, notamment celles-ci :

*le Tchad est devenu important pour la logistique anglaise, en raison de la ligne aérienne vers le Soudan et l'Egypte au départ de Takoradi, ouverte le 20 septembre 1940, soit trois semaines après le ralliement de la colonie à la France libre ! Cf. http://books.google.fr/books?id=Cd2kAwAAQBAJ

*au lendemain de Montoire, Londres avait tout bonnement menacé Pétain d'un bombardement de sa capitale en cas de collaboration militaire, et il n'est pas douteux qu'une attaque contre le Tchad aurait été interprétée (à juste titre) comme une séquelle de Montoire, justiciable de ce châtiment

*il faudrait aussi tenir compte du contexte global de la guerre : une attitude anglaise résignée devant un progrès de l'Axe, où que ce soit, ternirait grandement l'image que Churchill cherche à donner d'un pays dressé contre Hitler.

Page 4 sur 4 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/