Le Forum de François Delpla
http://www.delpla.org/forum/

Guy Môquet et Bernard Laporte
http://www.delpla.org/forum/viewtopic.php?f=45&t=205
Page 1 sur 1

Auteur:  François Delpla [ Dim Sep 16, 2007 11:22 am ]
Sujet du message:  Guy Môquet et Bernard Laporte

Le 7 septembre, pendant la Marseillaise, les joueurs de l'équipe de France de rugby à 15 qui s'apprêtaient à disputer contre leurs homologues argentins le premier match de la coupe du monde avaient l'air sombre pour la plupart, certains écrasant même de temps en temps une larme.

Or un reportage de TF1 (peu rediffusé, sinon sur le Net) a révélé que quelques instants plus tôt l'entraîneur-sélectionneur Bernard Laporte leur avait fait lire solennellement la lettre de Guy Môquet, précisant auparavant qu'elle était conforme aux "valeurs" qu'ils avaient à défendre.

Pendant le match, comme chacun sait, ils n'ont été que l'ombre d'eux-mêmes et n'ont en rien rappelé l'équipe pétillante des matches de préparation contre l'Angleterre et le Pays de Galles, qui les avaient installés en bonne place, disaient les journaux, parmi les favoris de la compétition. Face à un adversaire solide, appliqué, croyant en ses chances mais lui-même peu entreprenant, il s'en est suivi une courte défaite, due notamment à l'habileté différente des buteurs dans des situations comparables.

La part du prêche incongru de l'entraîneur dans ce ratage ne fait pas partie des sujets sur lesquels une certitude historique peut être établie. Même remarque pour le rôle du président de la République, qui était dans les parages et y était allé de sa petite interview spontanée, juste avant ou juste après la scène ici rapportée. Or il faut préciser que ledit Laporte, par une entorse aux usages les mieux établis, est un futur ministre des Sports, dont la nomination a été annoncée en mai en même temps que celle du gouvernement, mais ne doit prendre effet qu'au lendemain de cette compétition et, théoriquement, quel qu'en soit le résultat.

C'est aussi un homme d'affaires prospère et un conseiller en "management", qui passe pour le mieux payé de France. Guy Môquet, dans sa bouche, est encore plus inattendu que dans celles de la plupart de ses collègues de la mouvance sarkozyenne, qui avaient de bonnes chances de tout ignorer de lui avant que la campagne électorale de 2007, par un caprice de la renommée lui-même sans précédent, ne lui vale enfin, en pleine déconfiture du crédit de son parti, une notoriété nationale.

Les problèmes planétaires doivent être légers, pour qu'on invente ainsi des sujets de conversation. Il est vrai que les émissions relatives au sport, ou à la politique, ne font guère allusion au cheveu Môquet sur la soupe rugbystique, que ce soit dans les reportages sur le XV de France ou dans l'explication des facteurs des premiers sondages mitigés sur la popularité du président.

Auteur:  Roy-Henry [ Lun Sep 17, 2007 11:47 am ]
Sujet du message: 

Cette ingérance de la politique dans le sport est indécente ! Qui plus est, elle s'est révélée catastrophique...

L'équipe de France a été méconnaissable, collectionnant les fautes de main et les phases de jeu à contre-emploi. Elle n'a produit que du très mauvais rugby !

Il est donc assez normal qu'elle ait perdu ce match contre l'Argentine. Cette lecture de la lettre de Guy Môcquet n'est sans doute pas la seule raison de son échec, mais il est certain qu'elle a pu fragiliser les joueurs sur le plan émotionnel.

Si la France n'est pas en quart de final, il est probable que le président et l'entraîneur en subiront le contrecoup. Au minimum, par une baisse de popularité...

Auteur:  François Delpla [ Lun Sep 17, 2007 10:24 pm ]
Sujet du message: 

Morituri ou rendons justice à un éminent latiniste

ainsi s'intitule un spirituel billet du service des sports du Monde :

http://lemondedurugby.blog.lemonde.fr/

Auteur:  Daniel Laurent [ Mar Sep 18, 2007 3:44 pm ]
Sujet du message: 

Bonjour,

Cette dispersion sarkozienne de Guy Moquet deviens completement ridicule et l'abus qui en est fait prete a la meditation au sujet des motivations presidentielles.

Car il s'agit de quoi, en realite ?
Un devoir de memoire envers la Resistance ou un clin d'oeil a des politicards de gauche en mal de pouvoir qui pourraient le rejoindre facon Kouchner ou autres ?

Auteur:  liana [ Ven Sep 19, 2014 8:36 am ]
Sujet du message:  Re: Guy Môquet et Bernard Laporte

L'incendie du Reichstag est à usage interne, du moins pour l'essentiel et c'est ainsi que tu le présentes. Les Longs couteaux, c'est la prise de contrôle de l'armée, à grand renfort de subtilité diabolique : on ne change pas les têtes, mais on les éclabousse de sang. Car les chefs militaires avaient réclamé ouvertement la mise au pas des SA, et approuvent ce qu'ils considèrent comme tel, en dépit du fait que les assassins ont fort peu ménagé les formes juridiques. Or l'armée c'est non seulement le dernier rempart sérieux sur le plan intérieur contre la dictature totale, mais l'instrument qui va permettre l'aventure militaire.

Auteur:  François Delpla [ Ven Sep 19, 2014 8:42 am ]
Sujet du message:  Re: Guy Môquet et Bernard Laporte

bonjour, bienvenue et merci

de te présenter viewtopic.php?f=2&t=444&start=15

de te mettre en conformité avec la charte sur l'usage des pseudonymes

de poster aux bons endroits : viewforum.php?f=3

Page 1 sur 1 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/