Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Dim Sep 15, 2019 7:41 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: Mar Fév 19, 2008 8:48 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
L'édito http://www.delpla.org/article.php3?id_article=324 de février 2008 postule que le manifeste publié le 15 dans Marianne a d'ores et déjà le statut d'un événement historique.


Les soussignés se réclament de sensibilités très diverses, et ils ont sur un certain nombre de sujets importants des positions très différentes, mais ils ont malgré tout en commun un certain nombre de convictions et de valeurs qu’ils entendent réaffirmer.

- Leur attachement au principe républicain et, en conséquence, leur refus de toute dérive vers une forme de pouvoir purement personnel confinant à la monarchie élective.

- Leur attachement aux fondamentaux d’une laïcité ferme et tolérante, gage de la paix civile.

- Leur attachement à l’indépendance de la presse et au pluralisme de l’information.

- Leur attachement aux grandes options qui ont guidé, depuis cinquante ans, au-delà des clivages partisans, une politique étrangère digne, attachée à la défense du droit des peuples et soucieuse de préserver l’indépendance nationale et de construire une Europe propre à relever les défis du XXI° siècle.

Au-delà de leurs divergences, les soussignés tiennent à rappeler leur engagement à défendre, séparément ou ensemble, ces impératifs, comme toujours cela fut fait au cours de l’Histoire de la République.



Que de chemin parcouru en tout cas depuis que les sceptiques, ici et ailleurs, se faisaient traiter d'adversaires grincheux du suffrage universel !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mar Fév 19, 2008 11:55 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
On y compte même un "bonapartiste"... :lol:

Monsieur de Villepin eût peut-être été plus digne... Mais Madame Royale l'aurait peut-être battu ?

Au train où vont les choses, où ce train va-t-il nous emmener ? Une veste sévère aux municipales et c'est la fronde parlementaire assurée...

Je note également la présence de MM. Pierre Lefranc et Jean-Pierre Chevènement, personnages qui me sont éminemment sympathiques !

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Mer Fév 20, 2008 12:00 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Roy-Henry a écrit:

Au train où vont les choses, où ce train va-t-il nous emmener ? Une veste sévère aux municipales et c'est la fronde parlementaire assurée...
!


Je n'en suis pas persuadé. Je pense que NS (notre seigneur !) aura la tentation de la démission, ne serait-ce que parce de Gaulle l'a eue et qu'il donne dans le mimétisme, mais je crains qu'il ne choisisse la fuite en avant dans toujours plus de caprices, toujours moins d'écoute et, surtout, une accentuation des provocations envers le monde musulman, pour pouvoir faire état d'une menace extérieure qui justifie tous les tours de vis. Quand je dis "caprices" je ne dis donc pas hélas qu'il n'y ait pas une logique d'ensemble, et je crains qu'elle aille dans une direction très fâcheuse.

Quant aux parlementaires UMP, si ma crainte se matérialise cela veut dire qu'ils seront restés couchés. Vous parieriez gros sur leur réveil ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Fév 22, 2008 10:23 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
Est-ce que Hugo se serait trompé de cible (il arrive que ce soit le cas des "clairvoyants") ?

http://www.empereurperdu.com/forum/phpB ... =47&t=4228

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu Jan 01, 2009 4:25 pm 
Hors ligne

Inscription: Jeu Jan 01, 2009 4:13 pm
Messages: 3
Le vraie Combat !
Et non, la spéculation sur notre pouvoir d’achat !! Aux ARMES CITOYEN !!!!
Le vote blanc est la seule voie du peuple. C’est un tampon qui permet de revoir les programmes proposés par les différents candidats ; tous les candidats. Si le peuple n’a pas sentit une direction claire qui lui permet d’avoir un vote universelle des suffrages…. C’EST LE DEBUT D’UNE VRAIE REPUBLIQUE.
Avant cette vraie réforme de la constitution, permettant de considérer le vote blanc comme une décision du peuple tout comme de choisir un candidat QUI EN SERA ELU, notre système restera MONARCHIQUE, avec des dérives de DICTATEUR…. Suivez mon regard 0°oO
Livrons le président à nos amis, ce n’est pas notre guerre !!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Jan 02, 2009 3:09 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Compter le vote blanc comme un suffrage exprimé ?

C'est votre position. Je suis assez neutre vis-à-vis d'elle... surtout parce que ses partisans actuels ont une forte tendance à en faire une panacée, ce qui est, me semble-t-il, votre cas.

L'abstention est souvent une démission, mais elle peut aussi, maniée avec parcimonie, être une arme : c'est ainsi qu'en 1969 le parti communiste a assombri dès le départ la présidence de Pompidou, en faisant de lui un mal élu, grâce au gel d'une bonne partie des voix de Duclos. Tout le monde retint qu'il n'avait reçu les suffrages que d'un tiers du corps électoral (même si les médias, qui contrairement au parti communiste ont gardé voire étendu leur poids sur l'opinion, ne le rappelaient pas tous les jours !). Je ne crois pas qu'une loi ordonnant de considérer les votes blancs comme des suffrages exprimés aurait changé quoi que ce soit à l'affaire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Jan 02, 2009 3:24 pm 
Hors ligne

Inscription: Jeu Jan 01, 2009 4:13 pm
Messages: 3
Je me trompes de combat alors!!!? DSL mais je pensais de tout mon coeur que ça changerait la position du président qui souhaite devenir roi de l'europe!!!!
merci beaucoup pour cette info de l'histoire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: Ven Jan 02, 2009 3:47 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Incontestablement, il a connu un second semestre 2008 meilleur que le premier, grâce au heureux hasard de la présidence française de l'Union (mais quelle complaisance médiatique, encore, que de lui attribuer fort souvent le titre de "président de l'Europe" qui n'existe que dans feu la constitution Giscard !), et à sa combinaison providentielle avec le début en fanfare d'une crise financière et économique de grande envergure.

On dit qu'il a fait preuve d'habileté, de compétence, etc. J'en suis moins sûr. C'étaient des circonstances qui se prêtaient à un nouveau déploiement de ses talents d'illusionniste, alors qu'en politique intérieure plus personne ne le prenait au sérieux.

Dans les bilans de fin d'année, les éditorialistes ne font aucun cas d'un reniement pourtant flagrant : Monsieur ne devait jamais reculer devant "la rue", or c'est très précisément ce qu'il a fait en retirant la réforme Darcos des lycées, présentée depuis trois mois comme devant s'appliquer impérativement et irrévocablement à la rentrée 2009 (un retrait effectué dans des conditions telles que l'injonction élyséenne ne fait aucun doute).

Le "casse-toi pauvre con" du salon de l'agriculture sera-t-il commémoré, en mars prochain, un peu, beaucoup ou pas du tout ? Avez-vous lu à ce sujet sur le site la tribune d'Edouard Husson dans Marianne ? http://www.delpla.org/article.php3?id_article=346

Il n'empêche : privé de "réformes" et de "présidence européenne", il risque une sacrée gueule de bois, vote blanc ou pas !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Jan 02, 2009 4:18 pm 
Hors ligne

Inscription: Jeu Jan 01, 2009 4:13 pm
Messages: 3
Arretons de croire qu'on pourra virer le président en attendant une faute grave... Il ne fera pas de faute assez grave pour qu'on puisse le virer c'est évident... normalement, lorsqu'un dirigeant se montre injuste, injurieux et totalement déplacé, on va voir dieux le père à savoir au dessu de lui... hors pour l'instant Mr Sarkozy se prend pour dieux le père.... qui est donc au dessus de lui??? hors mis les différentes structures politique??
eh bien c'est le peuple... abolition de l'esclavage, prise de la bastille....c'est le peuple
IMAGINONS UN MONDE MEILLEUR, et je ne parle pas de religion... mais d'idéal et de respect de la vie..... Voilà, j'en ai fini et je libère cette espace d'échange à tous ceux qui veulent que l'injustice cesse...
Pourquoi dans certain pays, un cotas de richesse ne dépassant pas 20% du salaire moyen du pays à été mis en place...et comment la france se trouve avec plus de 300% sur un salair minimum....c'est horrible


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Mai 04, 2012 10:57 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
En ce lendemain du ralliement de Bayrou à Hollande, on ne peut que saluer la confirmation de l'importance historique du manifeste "Pour une vigilance républicaine" du 15 février 2008.

C'est le moment d'en redonner le texte

Citation:
Les soussignés se réclament de sensibilités très diverses, et ils ont sur un certain nombre de sujets importants des positions très différentes, mais ils ont malgré tout en commun un certain nombre de convictions et de valeurs qu’ils entendent réaffirmer.

- Leur attachement au principe républicain et, en conséquence, leur refus de toute dérive vers une forme de pouvoir purement personnel confinant à la monarchie élective.

- Leur attachement aux fondamentaux d’une laïcité ferme et tolérante, gage de la paix civile.

- Leur attachement à l’indépendance de la presse et au pluralisme de l’information.

- Leur attachement aux grandes options qui ont guidé, depuis cinquante ans, au-delà des clivages partisans, une politique étrangère digne, attachée à la défense du droit des peuples et soucieuse de préserver l’indépendance nationale et de construire une Europe propre à relever les défis du XXI° siècle.

Au-delà de leurs divergences, les soussignés tiennent à rappeler leur engagement à défendre, séparément ou ensemble, ces impératifs, comme toujours cela fut fait au cours de l’Histoire de la République.


et la liste des premiers signataires
Citation:
Pierre Lefranc, ancien chef de cabinet du Général de Gaulle
Dominique de Villepin, ancien Premier ministre
Ségolène Royal, ancien ministre, Présidente de la région Poitou-Charentes
François Bayrou, ancien ministre, député des Pyrénées-Atmantiques
Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre
Corinne Lepage, ancien ministre
Nicolas Dupont-AIgnan, député de l'Essonne
Bertrand Delanoë, maire de Paris
Maurice Leroy, député de Loir-et-Cher
Nöel Mamère, député de la Gironde
Jean-Christophe Lagarde, député de la Seine-Saint-Denis
Marielle de Sarnez, conseillère de Paris
André Gérin, député du Rhône
Arnaud Montebourg, député de la Saône-et-Loire
Jacqueline Gourault, sénatrice du Loir-et-Cher
Jean-Pierre Brard, député de la Seine-Saint-Denis
Jean-Paul Bled, président des Cercles universitaires d'études et de recherches gaulliennes


Entre-temps, ce manifeste avait été bien oublié. C'est l'occasion de se souvenir que la vie politique est faite, aussi, de germinations souterraines.

Cela dit, bien malin qui peut prédire l'issue, dans deux jours, du sprint désespéré engagé par Sarkozy pour sauver sa mise, à grand renfort d'emprunts à la thématique de Marine Le Pen. Le dernier sondage réduit l'avance de Hollande, stable autour de huit points (54% contre 46) depuis des mois, à cinq (52,5 contre 47,5). La remontée paraît trop tardive et trop lente; elle peut aussi se muer en son contraire, par une poussée de rage anti-sarkozyenne dans les dernières quarante-huit heures chez les électeurs de Bayrou comme chez ceux du FN, et par un regain de mobilisation des électeurs de Hollande devant un danger soudainement ressenti.

En cas d'élimination du personnage le plus catastrophique de notre histoire depuis des siècles, j'en appelle à une autopsie immédiate, tirant toutes leçons utiles du cauchemar :
http://www.delpla.org/article.php3?id_article=537
http://blogs.mediapart.fr/blog/francois ... sarkozysme


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Mai 04, 2012 11:36 am 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
Je pense, en effet, que nous allons changer de cible, une fois l'état de grâce passé...

Mais il n'est pas du tout certain que cela aille au-delà de l'été ! Qui vivra, verra... A moins que le président Hollande accentue encore sa mue et -au-delà de Mitterrand- vise à se rapprocher autant que faire ce peut du modèle gaullien...

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Mai 04, 2012 1:07 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Le point est d'importance !

Faut-il en revenir aux fondements de la Cinquième ou instaurer une Sixième République en considérant que les successeurs du Général, tout particulièrement Mitterrand et Sarkozy, l'ont irréversiblement gâchée ?

J'incline pour la seconde solution. Il devrait y avoir moyen de dépasser à la fois l'impuissance de la Troisième finissante et de la Quatrième, et les dérives ubuesques de la Cinquième.

En particulier l'élection du président au suffrage universel devra être soit abolie sans retour, soit au moins aménagée en s'inspirant des exemples finlandais, portugais, autrichien ou irlandais, dans lesquels ce mode d'élection du chef de l'Etat n'empêche pas le premier ministre d'être le chef de l'exécutif.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla