Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Dim Mai 19, 2019 7:42 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 858 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Ven Avr 27, 2018 10:57 am 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
Malheureusement, cette vision du Coran ne correspond pas à la réalité, attendu que les versets supposés plus récents (époque médinoise) abrogent les versets plus anciens (époque mecquoise). Par conséquent, la prétendue déclaration générale de paix envers les gens du Livre est abrogée. En outre, cette argumentation ne tient aucun compte des Haddiths qui ont quasiment autant d'importance que le Coran lui-même !

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Avr 27, 2018 2:47 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6773
ces distinctions doivent passer au-dessus de la tête de bien des croyants. Et les contradictions mêmes permettent, en faisant appel au bon sens, de relativiser la notion d'un Coran "incréé" et tout uniment divin.

Pourtant à l'heure qu'il est des milliers de chrétiens se montent le col en prétendant qu'ils savent relativiser leurs textes sacrés contrairement aux musulmans, ces fanatiques...

Obligeons tout ce monde à respecter la loi... et les députés à en voter d'intelligentes, et les vaches seront bien gardées.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Avr 27, 2018 5:38 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
Aucun rapport, mon cher François. Il est vraiment dommage que vous connaissiez infiniment moins l'islamisme que le nazisme. Tout le monde ne peut pas être omniscient ! :wink:

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam Avr 28, 2018 2:43 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6773
https://www.editionsducerf.fr/librairie ... am-shi-ite

On me l'a recommandé, je en sais quand j'aurai l'occasion d'y jeter un oeil, je le signale pour information.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam Mai 05, 2018 2:24 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 18, 2016 4:19 pm
Messages: 988
François Delpla a écrit:
https://www.facebook.com/jeanchristophe.attias/posts/2133018173599257?comment_id=2133434986890909&notif_id=1524418899241348&notif_t=feed_comment_reply&ref=notif

Dans le débat induit sur Facebook par l'ahurissant manifeste des "300" contre l'antisémitisme musulman et lui seul, publié hier dans Aujourd'hui en France, des précisions utiles sur les fameux passages violents du Coran :

Citation:
Henri Balmain L’explication est pourtant simple : les passages violents sont relatifs à des conflits ponctuels précisément situés dans le temps et dans l’espace. Par exemple, l’extermination des tribus juives de Médine, pour cause de trahison au profit des gens de la Mecque, qui se préparaient à les attaquer. Leur application littérale générale en dehors de ce contexte est une erreur grossière, contraire à la déclaration générale de Paix aux Peuples du Livre par quoi s’ouvre le Coran. Or l’interprétation du Coran doit être globale, et non parcellaire. Enfin, c’est ce que disent l’Association Internationale des Oulémas et Al Azar, dont on parle bien peu dans les écrits de nos intellectuels laïcs. Pourtant, s’il y a une autorité intellectuelle musulmane,c’est là qu’il faut aller la chercher.
"conflits ponctuels" :lol: du genre du Bataclan > conflit ponctuel ; ou du 11 septembre > conflit ponctuel... tout ça n'est qu'une série de conflit ponctuel sans lien les uns avec les autres... Merah et cie n'ont aucun lien avec Ben Laden ou les Kouachi... ce sont tous des "loups solitaires" :lol: qui n'ont, évidemment, rien à voir avec l'islam (ce n'est qu'un hasard s'ils sont tous musulmans) :lol: qui elle-même est une "religion de paix et d'amour" :lol: contrairement au christianisme qui est une "religion de croisade" :lol:

Roy-Henry a écrit:
Il est vraiment dommage que vous connaissiez infiniment moins l'islamisme que le nazisme.
Pourtant, ils sont tellement semblables.
François Delpla a écrit:
https://www.editionsducerf.fr/librairie/livre/17958/les-droits-de-l-homme-dans-l-islam-shi-ite

On me l'a recommandé, je en sais quand j'aurai l'occasion d'y jeter un oeil, je le signale pour information.

Je crains le pire.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Mai 11, 2018 4:11 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6773
GI Joe a écrit:

Citation:
Henri Balmain L’explication est pourtant simple : les passages violents sont relatifs à des conflits ponctuels précisément situés dans le temps et dans l’espace. Par exemple, l’extermination des tribus juives de Médine, pour cause de trahison au profit des gens de la Mecque, qui se préparaient à les attaquer. Leur application littérale générale en dehors de ce contexte est une erreur grossière, contraire à la déclaration générale de Paix aux Peuples du Livre par quoi s’ouvre le Coran. Or l’interprétation du Coran doit être globale, et non parcellaire. Enfin, c’est ce que disent l’Association Internationale des Oulémas et Al Azar, dont on parle bien peu dans les écrits de nos intellectuels laïcs. Pourtant, s’il y a une autorité intellectuelle musulmane,c’est là qu’il faut aller la chercher.
"conflits ponctuels" :lol: du genre du Bataclan > conflit ponctuel ; ou du 11 septembre > conflit ponctuel... tout ça n'est qu'une série de conflit ponctuel sans lien les uns avec les autres... Merah et cie n'ont aucun lien avec Ben Laden ou les Kouachi... ce sont tous des "loups solitaires" :lol: qui n'ont, évidemment, rien à voir avec l'islam (ce n'est qu'un hasard s'ils sont tous musulmans) :lol: qui elle-même est une "religion de paix et d'amour" :lol: contrairement au christianisme qui est une "religion de croisade" :lol:



on peut exactement de la même façon relier, du moyen âge à nos jours, des criminels catholiques, pourvus des sacrements salutaires par des confesseurs ad hoc.

Puisque nous causons de mon site, c'est le moment de rappeler un bonnet d'âne décerné à Elie Barnavi http://www.delpla.org/article.php3?id_article=446 :

Citation:

La grosse huître d’Eli Barnavi

16 décembre 2006

Dans Les religions meurtrières (Flammarion, 2006), l’historien et homme politique Elie Barnavi réussit un tour de passe passe : il met en garde, au nom des Lumières, contre le monothéisme en général, en disant que plus que toutes les autres croyances il engendre un fanatisme meurtrier... puis il exonère le christianisme et le judaïsme, ne laissant que l’islam au banc des accusés !

Les charges contre le christianisme sont terribles... mais purement rétrospectives : elles concernent essentiellement la Ligue catholique française de l’époque des guerres de religion, objet de savantes études de l’auteur, et caractérisée par lui comme le "premier parti totalitaire". Le christianisme dans son ensemble, cependant, est immune, car romain : le fait qu’il soit apparu dans le cadre d’un Etat puissant a donné dès le départ toutes ses chances à la distinction salutaire entre Dieu et César. Quant au sionisme, il est l’oeuvre de politiciens occidentaux passés par les Lumières : il a certes ses "fous de Dieu", mais à usage interne, et il se charge de les tenir en laisse.

Pas plus qu’il n’encense la droite israélienne, Barnavi ne vante la politique de Bush et il tient sur ses capacités cérébrales des propos peu révérencieux.

Mais, curieusement, les politiques conduites par ces gens ne sont pas évoquées dans les pages sur les "fous de Dieu".

Quand le fondamentalisme protestant mettait la planète à feu et à sang depuis la Maison Blanche, ou quand un processus de paix mal en point depuis l’assassinat de Rabin, coupable d’avoir méconnu le don fait par Dieu à Israël de tout le territoire palestinien, fut achevé par une promenade de Sharon sur l’esplanade des Mosquées dans le secteur arabe de Jérusalem, Barnavi était sans doute aux archives, en train de se documenter sur les crimes du duc de Guise.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Mai 13, 2018 2:06 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 18, 2016 4:19 pm
Messages: 988
François Delpla a écrit:
GI Joe a écrit:

Citation:
Henri Balmain L’explication est pourtant simple : les passages violents sont relatifs à des conflits ponctuels précisément situés dans le temps et dans l’espace. Par exemple, l’extermination des tribus juives de Médine, pour cause de trahison au profit des gens de la Mecque, qui se préparaient à les attaquer. Leur application littérale générale en dehors de ce contexte est une erreur grossière, contraire à la déclaration générale de Paix aux Peuples du Livre par quoi s’ouvre le Coran. Or l’interprétation du Coran doit être globale, et non parcellaire. Enfin, c’est ce que disent l’Association Internationale des Oulémas et Al Azar, dont on parle bien peu dans les écrits de nos intellectuels laïcs. Pourtant, s’il y a une autorité intellectuelle musulmane,c’est là qu’il faut aller la chercher.
"conflits ponctuels" :lol: du genre du Bataclan > conflit ponctuel ; ou du 11 septembre > conflit ponctuel... tout ça n'est qu'une série de conflit ponctuel sans lien les uns avec les autres... Merah et cie n'ont aucun lien avec Ben Laden ou les Kouachi... ce sont tous des "loups solitaires" :lol: qui n'ont, évidemment, rien à voir avec l'islam (ce n'est qu'un hasard s'ils sont tous musulmans) :lol: qui elle-même est une "religion de paix et d'amour" :lol: contrairement au christianisme qui est une "religion de croisade" :lol:



on peut exactement de la même façon relier, du moyen âge à nos jours, des criminels catholiques, pourvus des sacrements salutaires par des confesseurs ad hoc.



Non. Le 11 septembre, c'était en 2001 pas au moyen age. Charlie hebdo et cie c'était pas au moyen... des attentats musulmans en France il y en a tous les jours... aujourd'hui ! Vous allez nous parler du duc de guise et de l'inquisition, mais votre nécessité de remonter à si loin montre à elle seule combien vous avez tort.


Citation:
Puisque nous causons de mon site, c'est le moment de rappeler un bonnet d'âne décerné à Elie Barnavi http://www.delpla.org/article.php3?id_article=446 :

Citation:

La grosse huître d’Eli Barnavi

16 décembre 2006

Dans Les religions meurtrières (Flammarion, 2006), l’historien et homme politique Elie Barnavi réussit un tour de passe passe : il met en garde, au nom des Lumières, contre le monothéisme en général, en disant que plus que toutes les autres croyances il engendre un fanatisme meurtrier... puis il exonère le christianisme et le judaïsme, ne laissant que l’islam au banc des accusés !

Les charges contre le christianisme sont terribles... mais purement rétrospectives : elles concernent essentiellement la Ligue catholique française de l’époque des guerres de religion, objet de savantes études de l’auteur, et caractérisée par lui comme le "premier parti totalitaire". Le christianisme dans son ensemble, cependant, est immune, car romain : le fait qu’il soit apparu dans le cadre d’un Etat puissant a donné dès le départ toutes ses chances à la distinction salutaire entre Dieu et César. Quant au sionisme, il est l’oeuvre de politiciens occidentaux passés par les Lumières : il a certes ses "fous de Dieu", mais à usage interne, et il se charge de les tenir en laisse.

Pas plus qu’il n’encense la droite israélienne, Barnavi ne vante la politique de Bush et il tient sur ses capacités cérébrales des propos peu révérencieux.

Mais, curieusement, les politiques conduites par ces gens ne sont pas évoquées dans les pages sur les "fous de Dieu".

Quand le fondamentalisme protestant mettait la planète à feu et à sang depuis la Maison Blanche, ou quand un processus de paix mal en point depuis l’assassinat de Rabin, coupable d’avoir méconnu le don fait par Dieu à Israël de tout le territoire palestinien, fut achevé par une promenade de Sharon sur l’esplanade des Mosquées dans le secteur arabe de Jérusalem, Barnavi était sans doute aux archives, en train de se documenter sur les crimes du duc de Guise.



Oui, mais malgré toutes vos dénégations, il y des différences fondamentales entre judaisme, christianisme et islam.
Le judaisme, malgré tous ses défauts, a une grande qualité : l'absence de prosélytisme ni par la parole ni par l'épée.
Le christianisme a un défaut de plus : le prosélytisme par la parole. Jésus n'a jamais brandi d'épée, il est mort sur la croix... mourir en martyr chez les chrétiens, ça veut dire se faire tuer sans tuer les autres mais en essayant de les convertir.
L'islam en a rajouté un de plus (entre autres) : le prosélytisme par l'épée. Mahomet n'est pas mort sur la croix, mais a vécu l'épée à la main, et il a conquis un empire ainsi... mourir en martyr en islam c'est mourir l'épée à la main pour obliger les non-musulmans à se convertir.

C'est avec le prosélytisme parolier que le christianisme s'est répandu dans l'empire romain et dans le monde et a damé le pion au judaisme. C'est par le prosélytisme guerrier que l'islam s'est répandu et continue à se répandre dans le monde et dame le pion au christianisme et au judaisme.

Malgré vos dénégations, l'islam a franchi une étape de plus vers le bas : il ajoute au prosélytisme la violence. C'est pourquoi il n'y a pas d'issue avec l'islam : la conversion ou la mort. C'est pourquoi tout pays sain d'esprit devrait bannir l'islam de ses frontières (ajoutons-y toutes les religions, pour ne pas "stigmatiser" :lol: ).

Quant à la politique de Bush, elle n'a pas été effectué "au nom de dieu". Un peu de recul ! Ses excès ont été permis par le terrorisme islamique du 11 septembre, l'auriez-vous oublié ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Mai 13, 2018 7:21 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6773
GI Joe a écrit:
C'est par le prosélytisme guerrier que l'islam s'est répandu et continue à se répandre dans le monde et dame le pion au christianisme et au judaïsme.

¨
non, cela a duré un siècle (à supposer que la volonté de convertir ait été le moteur unique de la conquête arabe), puis l'expansion a été essentiellement prédicante. C'est encore le cas aujourd'hui, en Afrique noire.

Et il est comique de voir que vous m'accusez de remonter trop loin.

De plus, ce n'est pas moi, c'est Barnavi qui dit que les trois monothéismes ont une pente vers le meurtre et la "folie de Dieu".

Quant à Bush junior, revoyez le dossier.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Mai 14, 2018 5:39 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
François Delpla a écrit:
GI Joe a écrit:
C'est par le prosélytisme guerrier que l'islam s'est répandu et continue à se répandre dans le monde et dame le pion au christianisme et au judaïsme.

¨
non, cela a duré un siècle (à supposer que la volonté de convertir ait été le moteur unique de la conquête arabe), puis l'expansion a été essentiellement prédicante. C'est encore le cas aujourd'hui, en Afrique noire.
.


A condition d'ignorer la poussée ottomane, jusqu'au coeur de l'Europe ! Mais, rien à faire : les Ottomans sont et étaient musulmans ! De 1453 à 1689, ce n'était pas par la prédication, mais par le fer...

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Mai 14, 2018 10:35 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 18, 2016 4:19 pm
Messages: 988
François Delpla a écrit:
GI Joe a écrit:
C'est par le prosélytisme guerrier que l'islam s'est répandu et continue à se répandre dans le monde et dame le pion au christianisme et au judaïsme.

¨
non, cela a duré un siècle (à supposer que la volonté de convertir ait été le moteur unique de la conquête arabe),
Hégire 622, Poitiers 732, Talas 751. C'est que vous croyez que les musulmans ont déposé les armes en 722 ? Non... s'ils ont reculé c'est uniquement qu'ils ont été battu sur le champ de bataille. Et ils n'ont pas déposé les armes pour autant... ils ne les déposeront jamais (sauf s'ils abandonnent l'islam), puisque le musulman prend les armes par définition pour imposer sa religion et sa domination sur les autres : un musulman ne peut accepter d'obéir à un non-musulman, sauf par fourberie.
Citation:
puis l'expansion a été essentiellement prédicante. C'est encore le cas aujourd'hui, en Afrique noire.
N'importe quoi. L'islam s'est toujours répandu par le fer. Au Soudan ils génocident le Darfour, au Centrafrique ils provoquent la guerre comme au Nigéria, en Côte D'Ivoire et ailleurs.
Citation:
Et il est comique de voir que vous m'accusez de remonter trop loin.

Vous pouvez remonter aussi loin que vous voulez, ça ne change rien.

Citation:
De plus, ce n'est pas moi, c'est Barnavi qui dit que les trois monothéismes ont une pente vers le meurtre et la "folie de Dieu".
Le monothéisme a une pente vers l'intolérance. Un seul Dieu, une seule religion, ça pue l'intolérance ce truc ! Mais parmi les 3 monothéismes, l'un pourrait être qualifié d'autiste le judaisme car il n'est pas tourné vers l'extérieur vers le prosélytisme, l'autre prêche par la parole (Christ), et le dernier par la guerre et le massacre (Mahomet).
Citation:
Quant à Bush junior, revoyez le dossier.
Revoyons le dossier. Quand bien même "W" prétendrait-il agir au nom du Christ, il aurait faux puisque le Christ n'a jamais levé l'épée... il est mort sur la croix... Si W veut suivre la voie du Christ, qu'il commence par prêcher dans les rues 'à poil' et qu'ils finissent crucifier sans jamais avoir usé d'une arme.
La voilà la grande différence. Le dirigeant tueur qui prétend agir au nom du Christ se fourvoie : le Christ n'a jamais tué personne et s'est fait tuer. Le dirigeant tueur qui prétend tuer au nom de Mahomet ne fait que suivre l'exemple de Mahomet : Mahomet a fait massacrer des milliers de gens.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Mai 15, 2018 8:40 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6773
Le problème, non seulement avec les monothéismes, mais avec l'humanité en général, c'est l'écart entre les mots et les actes, dans les deux sens : des mots violents peuvent servir de défouloir et ne pas être suivis de passages à l'acte, des mots lénifiants peuvent préluder à des brutalités extrêmes.

Une seule solution : le sang-froid mâtiné de discernement, autrement dit la méfiance envers les passions, de soi-même ou d'autrui.

Exemple d'actualité : "Jérusalem capitale de l'Etat juif". Quelle charrue avant les boeufs, quel impérialisme théocratique, quel défi à la communauté internationale qui a statué que ce devait être "la capitale des deux Etats" ! On voit bien ce que Trump vient faire dans cette galère, mais le Guatemala ? L'explication réside dans ... le protestantisme "évangélique", attaché à la lettre des deux Testaments et auteur d'une progression fulgurante en Amérique latine.

Ce déversement massif d'huile sur le feu ne doit strictement rien à l'islam.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Mai 16, 2018 3:47 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 18, 2016 4:19 pm
Messages: 988
François Delpla a écrit:
Le problème, non seulement avec les monothéismes, mais avec l'humanité en général, c'est l'écart entre les mots et les actes, dans les deux sens : des mots violents peuvent servir de défouloir et ne pas être suivis de passages à l'acte, des mots lénifiants peuvent préluder à des brutalités extrêmes.
Non justement. Les mots du Christ ne peuvent pas servir la guerre, et encore moins son exemple... Par contre, en ce qui concerne Mahomet : tout prêche la guerre (les mots et l'exemple).

Citation:
Une seule solution : le sang-froid mâtiné de discernement, autrement dit la méfiance envers les passions, de soi-même ou d'autrui.
Ou plutôt la méfiance envers la violence physique.

Citation:
Exemple d'actualité : "Jérusalem capitale de l'Etat juif".
Je ne vois pas quelle autre ville peut être la capitale de l'Etat juif.
Citation:
Quelle charrue avant les boeufs, quel impérialisme théocratique, quel défi à la communauté internationale qui a statué que ce devait être "la capitale des deux Etats" !
Les musulmans ont dit NON aux deux Etats. Ils n'en veulent pas. Un musulman ne peut pas obéir à un non-musulman.

Citation:
On voit bien ce que Trump vient faire dans cette galère,
Les médias et vous-mêmes tombaient à bras raccrouci sur Trump... il ne fait que concrétiser l'engagement de tous ses prédécesseurs avant lui (Obama compris).

Citation:
mais le Guatemala ? L'explication réside dans ... le protestantisme "évangélique", attaché à la lettre des deux Testaments et auteur d'une progression fulgurante en Amérique latine.
Oui. Disons plutôt que le Guatemala n'abritant pas une communauté musulmane de 5 millions d'habitants, il ne risque pas de provoquer une Intifada avec des voitures brûlées, des policiers caillassés...
Macron ferait comme Trump (auquel il a montré sa servilité au cours de son voyage une semaine auparavant... [les médias ont la mémoire courte décidément]) s'il n'avait pas dans son pays des millions de musulmans lui disant quoi faire.

Citation:
Ce déversement massif d'huile sur le feu ne doit strictement rien à l'islam.
Oh, que si. L'islam du début à la fin...
Ce sont bien des musulmans qui par centaines ont attaqué la frontière israélienne... se présentant ensuite comme des victimes (manipulation digne d'une ruse nazie).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Mai 18, 2018 8:08 am 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
Combien vous touchez, François, pour être favorable à l'Islam ? :mrgreen:

Je suis, moi aussi, candidat : est-ce que les émirs du Golfe pourraient me faire un chèque de dix millions d'euros ? C'est que j'ai des besoins :

un million pour chacun de mes enfants (3 M)
trois millions pour acheter et restaurer un petit château en Dordogne.
Deux millions de provision pour les salaires des gardes du corps (pour se garder de leurs petits protégés).
Deux autres millions pour une retraite décente.

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Mai 18, 2018 4:19 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
Cela dit, pour détendre un peu l'atmosphère... :wink:

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Mai 20, 2018 2:10 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6773
Je n'ai jamais tiré le diable autrement que par la queue !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 858 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla