Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Mer Oct 16, 2019 12:27 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 276 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17 ... 19  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Jeu Nov 24, 2011 7:09 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
Churchill n'est absolument pas suivi, la responsabilité de la politique anglaise en mars-avril 1936 ne lui incombe en rien et, en revanche, l'aurait-on suivi, aurait-on réellement menacé l'Allemagne de sanctions militaires si elle ne démilitarisait pas presto la Rhénanie, la WW2 avait bien des chances de ne pas se produire.

Essaye de démontrer le contraire.


Comment aurait-on pu le suivre, veux-tu me dire ?
Le recours à la force en cas de violation flagrante d'un accord international est implicite.
En recourant à l'échappatoire de la SDN on signifiait clairement qu'on refusait de se battre.
Ce n'est pas en multipliant les manoeuvres dilatoires et les faux-fuyants qu'on pouvait arrêter le processus de guerre mais au contraire en l'étouffant dans l'oeuf.
Même chose pour Saddam Hussein ou pour Ahmadinedjad.
Gouverner, c'est prévoir.
Churchill n'a rien prévu en 1936.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu Nov 24, 2011 7:43 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
boisbouvier a écrit:
Churchill n'a rien prévu en 1936.


délirant, et diamétralement opposé à ses articles.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Nov 25, 2011 8:44 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Ses articles ?
Mais c'est justement ça qu'on lui reproche. A ce stade du processus en cours il ne fallait pas écrire des articles mais mobiliser ou bien écrire des articles réclamant à grand cri cette mobilisation. L'a-t-il fait ? Non ! Il a recommandé de s'en remettre à la SDN.
Tu n'échapperas pas à ça, toi qui, comme tous les pacifistes et appeasers de cette époque, te défiles laborieusement devant les faits.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Nov 25, 2011 1:15 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
ah bon ?

Très minoritaire au sein de son parti conservateur, très marginal à la Chambre, mais journaliste très lu, comment voulais-tu qu'il pesât sinon par ses articles ?

Si tu n'as pas les connaissances voulues pour participer à ce débat, écoute au moins ceux qui les ont et lis les documents qu'ils t'indiquent.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Nov 25, 2011 7:11 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Je te signale que la charte interdit expressément l'argument d'autorité.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Nov 25, 2011 8:22 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
c'est bien pourquoi je te demande, non de croire, mais de te documenter.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam Nov 26, 2011 8:54 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Mais c'est justement ce que j'ai fait.
Et tu ne devineras jamais qui fut mon principal informateur.
Ce fut François Delpla !
C'est lui qui me dit que Churchill avait félicité la France de sa "modération" dans le traitement de la crise rhénane !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam Nov 26, 2011 10:17 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
eh bien, relis et cite complètement.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Nov 28, 2011 8:24 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
En attendant que Michel ait fini de (re)lire les documents, je verse au débat l'article de Churchill sur Hitler du 17 septembre 1937 :
Citation:
En plusieurs occasions j’ai appelé publiquement à ce que le Führer de l’Allemagne devienne maintenant le Hitler de la paix. Quand un homme mène une lutte désespérée, il se peut que ses dents grincent et que ses yeux lancent des éclairs. La colère et la haine soutiennent le courage du lutteur. Mais le succès devrait amener un adoucissement et un apaisement sur le visage et, en corrigeant l’humeur pour l’adapter aux circonstances nouvelles, préserver par la tolérance et la bonne volonté ce qui a été acquis par la lutte.


Qu'on se rassure : le reste de l'article n'est pas consacré à dire qu'il faut attendre passivement cette métamorphose, mais la produire par un étalage international de fermeté et c'est cela que l'histoire va point par point, négativement puis positivement, confirmer, à ceci près que Hitler se révélera irrécupérable... mais qui sait si, Churchill étant écouté dès l'automne 37 et une solide alliance défensive anglo-franco-russe l'avertissant des suites, Hitler n'aurait pas été acculé à la démission... ou à l'assagissement ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Nov 28, 2011 9:58 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Force est de reconnaitre que loin de produire de l'assagissement les reculades répétées des démocraties européennes devant les coups de force de Hitler produisirent son contraire : son audace.
Il devint intempérant comme un enfant jamais réprimé. Des enfants, voilà ce que nous sommes tous, même devenus adultes, car le succès d'une politique engendre un "hubris" particulier que l'amateur d'Histoire qu'était Churchill n'a vu que tardivement. C'est ce même hubris qui fit que Hitler s'élança à la conquête de la Pologne en 1939 et de l'URSS en 1941.
Jupiter rend fou ceux qu'ils veut perdre.
Effectivement Hitler, en ce sens-là, fut "fou".


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Nov 28, 2011 10:32 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
ton dernier post jure absolument avec le document que je viens de produire.

Churchill alerte le monde dans ses discours contre le revanchisme allemand depuis 1932 et, une fois les nazis au pouvoir, a appelé à la vigilance, au réarmement et au refus de réviser les traités sous la menace.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Nov 28, 2011 3:56 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Sauf précisément en mars 36 quand il félicite la France de sa modération dans le traitement de la crise provoquée par le coup de force rhénan comme me l'a appris, après Fabre-Luce, François Delpla lui-même.
Quel est le Delpla que je dois croire ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Nov 28, 2011 4:13 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Celui-ci :

François Delpla a écrit:
Anachronisme quand tu nous tiens !

La phrase de Churchill que tu montes en épingle depuis deux ans pour dédouaner Pétain est du 13 mars 1936.

Elle est donc postérieure au renoncement français à une action militaire contre le coup hitlérien du 7, renoncement acquis dans la semaine lors d'un voyage de Flandin à Londres.

Churchill, en donnant un coup de chapeau (très discret et non remarqué à l'époque) à l'attitude non immédiatement belliqueuse de la France et en l'approuvant de recourir à la SDN, fait bonne mine à mauvais jeu.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Nov 28, 2011 9:53 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
Elle est donc postérieure au renoncement français à une action militaire contre le coup hitlérien du 7, renoncement acquis dans la semaine lors d'un voyage de Flandin à Londres.


Et alors, dis-moi, qu'est-ce qui empêchait Churchill de rugir (comme le lion qu'il est devenu ensuite) ou de tonner comme un orage dès le 7 mars au soir ou dès le 8 au matin ? Qu'est-ce qui l'empêchait d'alerter les milieux politiques et le public ? Qu'est-ce qui l'empêchait de rencontrer Baldwin et Flandin ou de chercher à le faire ?
Rien, absolument rien.
Tu t'es trompé, voilà tout.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Nov 29, 2011 9:28 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Justement, tu confonds Churchill et je ne sais qui d'autre, entraîné peut-être, en intellectuel que tu es, par les mots : lion, rugissement etc.

Si aujourd'hui nous parlons franglais et non frallemand, c'est bien à cause des qualités de diplomate de Winston, les plus tardives de celles qu'il ait acquises mais les plus amères pour Hitler. Il donne parfois l'impression de rugir tout seul mais en fait il est toujours en train de doser son propos et de chercher des alliés.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 276 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17 ... 19  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla