Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Lun Déc 10, 2018 12:34 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Sigrid von Lappers
MessagePosté: Ven Jan 06, 2017 8:57 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6769
La vie sexuelle de Hitler est moins intéressante que son activité politique, ou plutôt ne l'est qu'en tant que celle-ci peut contribuer à éclairer celle-là.

Le leurre que représente Sigrid, et qui fonctionne si bien sur Roy comme sur Ciano, est fondé sur le souci de ne pas écorner son image de moine-soldat, qui sacrifie sa vie privée à sa "mission", et d'amant exclusif de l'Allemagne. Il en va exactement de même pour la dissimulation des incendiaires du Reichstag par la fausse piste d'un commando SA arrivé par un souterrain.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sigrid von Lappers
MessagePosté: Sam Jan 07, 2017 12:15 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 18, 2016 4:19 pm
Messages: 963
Le meilleur moyen pour Hitler de se présenter en moine-soldat eut été de se présenter... seul... et non en couple évidemment.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sigrid von Lappers
MessagePosté: Dim Jan 08, 2017 7:21 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6769
Il aurait peut-être la politesse de vous remercier du conseil, mais n'aurait guère de raisons de le suivre. Puisqu'il avait une vie sexuelle, il jugeait sans doute plus intelligent d'égarer les limiers sur de fausses pistes, la Riefenstahl et d'autres jouant aussi, entre autres services, ce rôle. Laffert d'ailleurs avait également une fonction multiple : outre le semis d'un faux bruit, le fait de lui tenir longuement la main alors qu'il la considérait comme une indépassable beauté ne devait pas être une pénible corvée et lui apportait sans doute un plaisir physique, doublé d'une satisfaction d'amour-propre.

Au fait, sur le Reichstag aussi vous estimez qu'il aurait été plus intelligent de ne pas suggérer une fausse piste ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sigrid von Lappers
MessagePosté: Dim Jan 08, 2017 8:19 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 18, 2016 4:19 pm
Messages: 963
Vous dites qu'il avait une vie sexuelle. Avec qui ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sigrid von Lappers
MessagePosté: Lun Jan 09, 2017 6:44 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Déc 27, 2016 2:32 pm
Messages: 4
On fait dans le " people " maintenant ? :roll:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sigrid von Lappers
MessagePosté: Lun Jan 09, 2017 7:26 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6769
ROY a écrit:
Vous dites qu'il avait une vie sexuelle. Avec qui ?


avez-vous lu les articles du site sur la question ? avez-vous besoin que je vous en indique les liens ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sigrid von Lappers
MessagePosté: Lun Jan 09, 2017 8:24 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 18, 2016 4:19 pm
Messages: 963
Je veux bien. Merci.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sigrid von Lappers
MessagePosté: Mar Jan 10, 2017 5:54 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6769
sur Eva : http://delpla.org/article.php3?id_article=296
http://delpla.org/article.php3?id_article=216

Sur les femmes des compagnons : http://delpla.org/article.php3?id_article=294

Sur Riefenstahl : http://delpla.org/article.php3?id_article=190

Sur Geli : http://delpla.org/article.php3?id_article=192


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sigrid von Lappers
MessagePosté: Mer Jan 11, 2017 7:36 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 18, 2016 4:19 pm
Messages: 963
Merci, vous êtes bien aimable.

Voici ce que vous écrivez sur l'intéressée :
Citation:
La plus étrange est à peu près contemporaine de sa liaison avec Eva et dure près de dix ans. Sigrit von Laffert (née le 18 janvier 1916), souvent présentée comme la nièce de Victoria von Dirksen alors qu’elle en est une parente assez éloignée, est remarquée par Hitler en 1932, au cours d’une tournée électorale. Ses seize ans lui font une telle impression que, pendant des heures, il ne cesse de répéter : « Voilà ce que l’on appelle une beauté. » Son chauffeur Erich Kempka, qui rapporte le fait, ajoute qu’elle apparut ensuite de plus en plus fréquemment dans l’entourage du Führer, soit lors de réunions publiques, soit en petit comité mais jamais, assure-t-il, elle ne fut seule avec lui : il y avait toujours au moins un assistant. Hitler, d’après lui, n’a jamais fait plus que de lui tenir la main. Mais puisque, précisément, ils n’étaient pas seuls, c’est déjà énorme ! Pour celui qui devait attendre la veille de leur commun suicide pour embrasser Eva sur la bouche devant des tiers (cf. infra, p. 324), tenir devant son personnel la main d’une jeune beauté célébrée par les magazines1 n’était certainement pas anodin. On peut s’interroger sur les sentiments de l’autre partie - d’ailleurs toujours vivante. Mais personne ne semble lui avoir posé la question et elle n’a pas jugé utile de prendre les devants. Eut-elle d’autres espoirs, y eut-il des crises et devons-nous à la discrétion de sa noble famille, dont les membres masculins peuplaient le corps diplomatique [16], de n’en rien savoir, ou bien au contraire était-elle à la disposition du Führer par une sorte de devoir patriotique, étant entendu qu’il se satisfaisait de son voisinage et, en petit comité, de sa main ? On retrouve ici, en tout cas, ce même besoin de proximité avec une belle jeune femme qui lui faisait côtoyer Adelheid Klein, Verena Wagner, Geli, Henriette ou encore Maria et Eva au début de leurs relations. Avec les deux dernières, cependant, il avait fini par aller plus loin, en posant des conditions qui avaient fait fuir Maria et amené Eva près de sa fin : discrétion totale et attente soumise. Voilà qui dessinait une place libre pour des créatures plus distinguées et moins intimement connues. Ayant accédé à une vie monogame et honorant peu sa partenaire certes, mais peut-être pas beaucoup moins que la moyenne des maris, il gardait néanmoins un goût profond pour les aventures esquissées.


Vous allez mal le prendre, mais autant vous êtes juste quand vous tordez le coup à la légende d'un Hitler asexué limite homosexuel ou zoophile et qui n'aurait manipulé Eva ou d'autres que pour cacher ses vices ; autant vous n'allez pas jusqu'au bout concernant le cas de cette belle Sigrid !
C'est d'autant plus étonnant que sa relation coincide avec le passage du journal d'Eva (que vous tenez pour authentique) qui relate bien une période disette voire d'abstinence sexuelle chez Hitler.
Or, vous êtes le premier à dénoncer (et vous avez raison de le faire) cette soit-disant abstinence d'ordinaire. Donc, pensez-vous réellement que Hitler ait pu réellement s'abstenir pendant de si longs mois de relations féminines ?

Dans votre papier vous omettez un témoignage que j'ai vu et entendu sur un documentaire à ce sujet. Il s'agissait d'un SS majordome au Berghof qui affirmait qu'il n'avait jamais douté de l'activité sexuée de Hitler avec les femmes. Ce dernier se faisait passer des films érotiques dans son cinéma du Berghof.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sigrid von Lappers
MessagePosté: Jeu Jan 12, 2017 9:47 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6769
1) Je n'ai aucune raison de prendre mal une contestation argumentée; puissiez-vous en faire autant sur tous les sujets !

2) Rien ne permet de distinguer l'année 1935 dans la décennie de cette relation décrite, par Kempka, comme platonique. Le rapprochement avec le journal d'Eva est donc particulièrement spéculatif. Quant à une abstinence de quelques semaines ou mois elle n'a, dans une vie aussi remplie, rien d'impossible.

3) Effectivement je n'avais pas entendu parler de ce témoignage de domestique; pour ce qui est des films érotiques, méfiance : je crois Hitler trop pudique et soucieux de son rang pour partager un tel secret avec un domestique; ce qui apparaît, notamment dans les témoignages de Speer et de Riefenstahl, c'est qu'il prisait les nudités "soft" sur pellicule, par exemple les jambes des stars. Dans un cas pareil, il serait bon de discuter sur ce que dit précisément le témoin.

Rappel : la nouvelle préface est en ligne http://www.delpla.org/site/articles/art ... femmes.php et comporte notamment des nouveautés sur Geli.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sigrid von Lappers
MessagePosté: Jeu Jan 12, 2017 7:22 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 18, 2016 4:19 pm
Messages: 963
Oui, effectivement, c'était un domestique, et Hitler ne lui a jamais rien confié ou quoique ce soit, mais c'était simplement le point de vue très personnel de ce domestique qui avait assisté Hitler durant des années tout de même.

Concernant la relation Hitler-Sigrid, elle était peut-être platonique, mais une relation n'est pas toujours consommée.
Hitler avait du goût pour les femmes, et Sigrid aurait parfaitement pu dire non. On comprend qu'elle ne soit pas pressée de parler.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sigrid von Lappers
MessagePosté: Ven Jan 13, 2017 7:17 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6769
Le fait d'avoir tenu pendant des heures, et des années, la main de Hitler n'offre-t-il pas une raison suffisante de discrétion ?

Cf., dans ma préface, le cas de Romy Schneider qui, elle, avait sauté sur ses genoux ou du moins, sachant qu'elle avait été conviée dans sa prime enfance à des goûters d'anniversaire au Berghof, le redoutait.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sigrid von Lappers
MessagePosté: Ven Jan 13, 2017 8:02 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 18, 2016 4:19 pm
Messages: 963
François Delpla a écrit:
Le fait d'avoir tenu pendant des heures, et des années, la main de Hitler n'offre-t-il pas une raison suffisante de discrétion ?
Surtout si votre rôle était plus que de poser pour les magazines...

Citation:
Cf., dans ma préface, le cas de Romy Schneider qui, elle, avait sauté sur ses genoux ou du moins, sachant qu'elle avait été conviée dans sa prime enfance à des goûters d'anniversaire au Berghof, le redoutait.
Oui, mais Romy Schneider était une gamine (elle avait 6 ans quand Hitler s'est ttiré une balle)... vous n'allez pas mélanger les deux quand même, personne n'a jamais imaginé une relation Hitler-Romy...
Pour Sigrid, c'est autre chose.

Par contre, la mère de Romy... peut-être ! sa fille en était convaincue en tout cas, sans doute à juste raison.
http://www.telestar.fr/article/romy-sch ... tos-220019


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sigrid von Lappers
MessagePosté: Lun Jan 16, 2017 11:39 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6769
Vous faites dans le rapport fille-mère une intrusion bien imprudente !

Du reste, la croyance de Romy en une liaison de Magda avec Hitler est connue, que je sache, non par une interview à un magazine allemand (non nommé dans l'article que vous mettez en lien, pas plus que l'itv n'est datée), mais par un livre de son amie Alice Schwarzer, en tant que confidence lors d'une nuit arrosée.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla