Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Dim Sep 22, 2019 6:00 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Sam Jan 12, 2013 1:18 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Oct 20, 2011 7:59 pm
Messages: 9
Image
L’accession d’Hitler au pouvoir avec toutes les conséquences qu’elle a entrainé est un des thèmes majeurs de la Seconde Guerre mondiale, or les causes qui ont mené à cette accession sont souvent mal comprises. Presque 80 ans jour pour jour après sa nomination au poste de chancelier il est temps de traiter ces évènements de manière pragmatique car cette ascension le fut, méticuleusement préparée, faite de coups de poker politiques pareils à ceux qu’il mettra en place des années plus tard sur le plan militaire ...
Ce n’est pas seulement par l’aveuglement d’une partie de la population allemande durant les années 1930 que cet homme est monté jusqu’au pouvoir mais bel et bien par circonstances politiques, ces circonstances pouvant se rencontrer à nouveau un jour. Oui il est temps, il est temps de redécouvrir les coulisses oubliées d’une pièce que personne ne souhaite voir rejouée.
Aussi il nous a semblé important de traiter ce sujet avec des historiens professionnels.

En premier lieu François Delpla qui a accepté de diriger le dossier spécial que nous allons vous présenter. Il nous exposera, en écho à l’ouvrage qu’il va sortir prochainement, des aspects méconnus de la prise du pouvoir. Ce dossier nous introduit dans les arcanes du système politique allemand de l’entre-deux-guerres, système qui a permis l’accession d’Adolf Hitler au pouvoir, dont il sera question. ...


A Télécharger ici => http://www.39-45.org/portailv2/download ... r-2013.php

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam Jan 12, 2013 1:58 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Je vais encore me rendre insupportable : les conséquences qu'elle a entrainées,la WW2.
On continue ainsi et on ne se comprendra plus.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Jan 13, 2013 6:31 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Les remarques orthographiques ne sont pas bannies... d'autant que, de ta part, il n'y a guère que celles-là qui soient justes (et encore, pas toujours).

Mais il y peut-être autre chose à dire sur ce numéro ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Jan 13, 2013 10:42 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Ce que j'ai à dire de ce numéro ?
Mais je l'ai déjà dit longuement et en particulier dans le fil "La démocratie est un poison violent".
Gustave Le Bon avait vraiment prévu Hitler en 1894 dans "Psychologie des foules" et Tocqueville aussi... bien que d'une autre manière.
Donner des droits politiques à des populations mal préparées à les assumer c'est prendre les plus grands risques. Tocqueville a prévu que la démocratie qui était pour l'Amérique la meilleure des choses serait (ou risquait d'être), pour l'Europe, la pire.
Toutes vos pérégrinations à travers les méandres des négociations parlementaires impliquant de façon récurrente les noms d'Hindenburg, de Brünning, de Schleicher ou de von Papen, ne font qu'accentuer la qualité de ces deux prévisionnistes : Le Bon et Tocqueville. Ils ont vu que la démagogie éternelle dénoncée depuis les origines de la civilisation par les meilleurs esprits comme Cicéron, Machiavel ou Corneille serait à l'oeuvre en Europe et dans les autres parties du monde pendant de longues décennies. Le XX° siècle fut celui des démagogues triomphants : Lénine, Staline, Mussolini, Hitler, Mao, Castro...
D'ailleurs, ces pérégrinations ne démontrent en rien que l'accession d'Hitler au pouvoir ne doive pas être imputée à la démocratie ce qui pourtant était le but poursuivi.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Jan 13, 2013 12:24 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Il n'y a pas que l'orthographe.
L'ascension au pouvoir ne me plait pas.
Il aurait mieux valu soit l'accession au pouvoir soit l'ascension vers le pouvoir qui aurait eu ma préférence car Hitler n'a pas pris le pouvoir d'un seul coup mais en plusieurs étapes contrairement à un Mussolini, à un Mao ou à un Castro.
Quelles étapes ?
Le 30 janvier 33 est la première, l'attribution des pleins pouvoirs le 23 mars 33 est la seconde, la nuit des longs couteaux le 30 juin 34, la troisième et la mort d'Hindenburg début août 34, la quatrième.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Jan 13, 2013 4:32 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
nous voilà instruits !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Jan 13, 2013 4:34 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Quant au reste, la mise au jour des manigances hitlériennes montre assez que la victoire d'une dictature en Allemagne n'avait rien de fatal. Il y fallait un mystificateur hors pair.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Jan 13, 2013 7:45 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Pas vraiment d'accord.
Quand une chose ou un individu réussissent on a tendance à louer exagérément les gagnants et inversement pour les perdants on a tendance à trouver naturels leurs échecs alors que la part d'imprévu et d'imprévisible est toujours énorme.
C'est pourquoi je n'ai d'estime que pour ceux qui prophétisent les succès et les échecs avant mais pas pour ceux qui "prophétisent après".
Dire d'Hitler qu'il fut un manipulateur génial à cause de sa prodigieuse réussite politique revient à se comporter en laquais de l'évènement.
Son succès n'était prévisible... qu'après. Sauf pour Le Bon et Tocqueville qui ont eu le mérite insigne de le prévoir "avant".


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Jan 14, 2013 7:25 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Je ne suis pas mécontent de ma formule : laquais de l'évènement.
Joli, non ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Jan 14, 2013 8:55 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
tout ce qui brille n'est pas or !

Hitler a eu le pouvoir avant tout pour l'avoir voulu et intelligemment brigué.
Notre dossier le démontre d'abondance et, à partir du 24 janvier, mon livre plus encore.

Mais sans être grand devin, je prédis que beaucoup continueront à se gargariser de leurs erreurs.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Jan 14, 2013 9:19 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
Hitler a eu le pouvoir avant tout pour l'avoir voulu et intelligemment brigué.


Je n'en suis pas si sûr.
Hitler n'a pas comme Staline l'instinct personnel du pouvoir. Il a, certes, voulu le pouvoir, mais pas pour lui-même comme un cynique : pour son grand oeuvre.
Il est passionné par ses idées politiques (politico-religieuses en fait) comme peuvent l'être un Luther, un Robespierre, un Saint-Just, un Lénine, un Trotzky, un Mao. Ces hommes-là ont une Weltanschauung qui les habite de l'intérieur et à laquelle ils pensent sans arrêt. Gustave Le Bon les a très bien compris. Ils sont comme transfigurés; ils se présentent en martyrs et du martyre ils ont effectivement le goût. D'où leur rayonnement sur des masses, des foules, émotives et impulsives. C'est ce rayonnement, démultiplié par les moyens de communication de masse, qui rendit Hitler si efficace en matière de communication et lui permit de s'emparer progressivement et démocratiquement des leviers de commande de l'Etat. Quelle différence avec Staline, si discret si simple et si peu charismatique que personne au début ne s'est méfié de lui... ce qui lui permit de tisser en secret sa toile.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Jan 14, 2013 9:27 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
tu es sûr d'avoir lu le dossier ?

Il est de nature à ruiner définitivement, en cas de lecture honnête avec des yeux normaux, toute idée d'accession "démocratique" au pouvoir.
Donc, oui pour le pouvoir charismatique, mais il ne séduisait en raclant les fonds de tiroirs que 37% des gens.
Solde obtenu par fraudes en tous genres.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Jan 14, 2013 10:41 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
De sorte que là où tu vois une grande habileté manoeuvrière chez Hitler je vois, moi, plutôt une rencontre fortuite entre un homme et son époque.
Fortuite ?
Pas tout à fait puisque si l'on doit reconnaitre une certaine habileté à Hitler c'est celle d'avoir senti les besoins intimes de son époque.
Il a senti les besoins de tranquillité sociale et ceux de l'Armée en particulier lors de la nuit des longs couteaux. Il a senti la nécessité de flatter l'instinct national en attaquant le traité de Versailles. Il a senti le besoin de rassurer les possédants face à la démagogie bolchevique et mettant au pas les partis de gauche et les syndicats.
La seule chose qu'on ne comprend pas c'est son antisémitisme. A quoi pouvait-il lui servir ? Or, il l'a peut-être servi.
Je n'ai d'autre explication que la thèse de René Girard sur le bouc émissaire.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Jan 14, 2013 10:52 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
Donc, oui pour le pouvoir charismatique, mais il ne séduisait en raclant les fonds de tiroirs que 37% des gens.


Il n'a pas obtenu la majorité d'emblée et je crois avoir dit qu'il n'est arrivé au pouvoir absolu que par étapes mais je crois bien qu'après le coup de force rhénan il a obtenu un plébiscite à 98 % qui l'a rendu invulnérable. Me trompé-je ?
J'en ai tiré un argument très fort contre le principe démocratique qui, parmi ses nombreux défauts, avait celui de légitimer les pires forfaits et les pires forfaitures. En fait il légitime à peu près tout !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Jan 14, 2013 11:47 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Toi qui as longtemps soutenu contre l'évidence que Hitler était parvenu au pouvoir par l'élection, es-tu à présent vacciné ?
Ton pouvoir général de rechute m'en fait douter, mais passons.
Passons à la face de l'entortillage : certes il n'a pas été élu mais... il s'est légitimé par la suite au moyen de référendums fabuleux et, j'en conviens, guère frauduleux.
Oui mais... cela n'a vraiment PLUS RIEN à voir avec la forme de gouvernement appelée démocratie et tout avec une autre un peu différente, appelée dictature !


Quant à l'antisémitisme : Girard, oui, a quelque chose à dire -et Hitler avait senti ce que Girard allait théoriser; il y avait moyen, même dans un grand pays moderne, de fonder la cohésion sur le rejet d'un bouc. Mais cela n'explique en rien ce qui s'est passé dans la tête de Hitler.

Loin d'avoir choisi, au terme d'une étude rationnelle, le meilleur bouc, et de s'être entraîné lui-même à le haïr, il l'a haï d'emblée et tout le reste en a découlé.

Je parle ici du déclenchement de sa psychose en novembre 1918 : la défaite n'existe pas, seul existe le sabotage juif et en éliminant son auteur la victoire est assurée. N'est-ce pas, Dame Providence qui me visitez sur mon lit de martyr ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla