Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Mar Déc 18, 2018 4:13 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Qui a intoxiqué Benès ?
MessagePosté: Mer Sep 07, 2011 12:08 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6769
Bonjour à tous.


Je voudrais vous soumettre une idée qui m'est venue avant-hier.
Contrairement à d'autres énigmes dont je me suis mêlé, pour celle-ci les solutions ne se bousculent pas et personne ne s'offusquera qu'on n'adopte pas la sienne.

Les faits en bref : le gouvernement tchécoslovaque annonce que, d'après des informations précises et concordantes, l'Allemagne est sur le point d'attaquer la Tchéco. par surprise. En conséquence, il décrète une mobilisation partielle. Hitler pique une énorme colère, dément tout puis prétend qu'on a voulu humilier l'Allemagne en faisant croire qu'elle reculait, et qu'on ne le fera pas deux fois.

AJP Taylor écrit en 1961 dans ses Origins of the SWW :
Citation:
Certains pensaient que Hitler reculerait devant une démonstration de force ; or il s’en produisit justement une. Le 20 mai, des réservistes tchécoslovaques furent rappelés, les postes-frontières furent garnis de troupes et le gouvernement tchécoslovaque fit savoir que Hitler avait été sur le point de déclencher une attaque-surprise, sur le modèle de ce qui s’était, disait-on, passé en Autriche. Les Allemands nièrent, avec toutes les marques de la vertu outragée ; et l’examen de leurs dossiers secrets, saisis à la fin de la guerre, confirme qu’il étaient sincères. Aucune force allemande n’avait été mise en mouvement ; aucune action n’avait été préparée. Comment expliquer ce mystérieux épisode ? Les chercheurs sont restés bredouilles. Il est possible que les Tchèques aient réellement ajouté foi à une fausse alarme. Il est même possible que des extrémistes sudètes aient planifié une action de type autrichien, malgré la stricte interdiction qui leur en avait été faite. Ou peut-être que les Allemands aient intoxiqué les Tchèques pour les pousser à agir. Aucune de ces explications ne semble vraisemblable. Il serait plus plausible que la démonstration tchèque ait eu pour but de discréditer l’appeasement et de montrer qu’on pouvait faire reculer Hitler par une démonstration de fermeté. Qui en a eu l’idée ? Les Tchèques eux-mêmes ? Certainement pas les Russes, qui furent aussi surpris que quiconque. Quelques légers indices (some slight evidence) donnent à penser que ce mouvement fut inspiré par les « durs » du Foreign Office, qui désapprouvaient la politique suivie et refusèrent alors de croire les démentis de Henderson, alors qu’ils étaient fondés.


On voit que Taylor, porté à trouver toutes les excuses à Hitler, ne craint pas d'insinuer que le coupable serait Churchill ou du moins ses amis "durs" du FO.

Le seul livre qui à ma connaissance ait fait vraiment avancer le schmilblic est dû à Igor Lukes. En 1996, après avoir épluché des archives récemment déclassifiées à l'est, il écrit dans Czechoslovaquia between Stalin and Hitler, Oxford University Press, p. 157, que Benès était sincère et que ses services ont vraiment été abusés, "par un service de renseignements professionnel". Il soupçonne les Russes, qui auraient voulu encourager et tester à la fois la fermeté antinazie de Prague, mais avoue qu'il n'a pas le plus petit indice documentaire.

Ce que j'en déduis pour ma part : si c'est l'oeuvre de manipulateurs experts, les seuls suspects sont les Allemands. Car ce dont il s'agit, c'est de mouvements précis de régiments vers la frontière, ainsi que d'une mobilisation, à ses abords, de SA et de SS. Vous voyez des officiers tchèques, ayant fait leurs classes dans l'armée austro-hongroise, gober de telles fables si elles émanent de collègues anglais ou russes ou encore français ? Ils leur demanderaient comment ils le savent et seraient très méfiants. En revanche, en Allemagne, on sort à peine de la crise Blomberg-Fritsch, il est notoire que Hitler a violé son armée pour en prendre le commandement à la hussarde et compréhensible qu'il y ait des révoltés qui le traitent d'aventurier, lui mettent des bâtons dans les roues : ils sont crédibles en informant un agressé potentiel.

Des avis ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Qui a intoxiqué Benès ?
MessagePosté: Mer Nov 02, 2011 9:06 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Oct 31, 2010 10:02 pm
Messages: 321
Localisation: Muret
Bonsoir. J'essaye de replacer l'évènement dans son contexte historico-géographique: que se passe-t-il en Europe à la même période? En feuilletant "l'Humanité" de 1938, j'ai découvert en 1° page du numéro du 19 mars 1938, un petit pavé qui parle déjà de mobilisation de troupes allemandes aux frontières tchèques. Nous sommes 8 jours après l'Anschuss. Je pense que Benès devait savoir qu'il serait le prochain de la liste hitlérienne. Le 10 mai 1938, le gouvernement Daladier s'installe en France, ce qui permet d'imaginer, que les nazis pensent que le gouvernement français ne réagira pas rapidement, et que donc on peut lancer un ballon d'essais, sous forme d'intoxication verbale, pour voir comment les tchèques, s'ils se retrouvent plus ou moins seuls vont-ils réagir? Les allemands savent déjà, que les anglais ne feront rien, j'en veux pour preuve leurs réactions par rapport à la guerre d'Espagne. L'inconnue pour nos teutons est la réaction de la France gouvernée par le "Tareau du Vaucluse" qui, à l'usage, se révèlera être une vache de réforme. Donc il vaut mieux s'exercer pendant cette période calme, et sans réelle démonstration de force.. Amitiés. Bernard


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Qui a intoxiqué Benès ?
MessagePosté: Jeu Nov 03, 2011 5:22 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6769
L'intérêt est de tester les réactions des puissances, et notamment de la France. Toute la crise, jusqu'aux accords de Munich, a d'ailleurs d'après moi principalement cette fonction : le test grandeur nature d'un monde au bord de la guerre, avant de la déclencher en 1939. Mais à chaque stade son utilité spécifique et ici il s'agit de faire que soit prononcé le mot guerre par le camp d'en face, et que l'Allemagne, qui hurle son désir de paix depuis 1933 n'ait l'air de parler de guerre qu'en étant provoquée.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Qui a intoxiqué Benès ?
MessagePosté: Dim Juil 23, 2017 4:06 pm 
Hors ligne

Inscription: Sam Juin 18, 2016 4:19 pm
Messages: 963
La fuite aurait donc été le fruit de militaires antihitlériens allemands ? Il me semblait avoir lu quelque part, qu'il s'agissait d'Hitler lui-même pour tester les réactions internationales.

Les Tchèques ont été intoxiqué par les Allemands et les Soviétiques au cours de l'affaire Toukatchevski. Je pencherais pour une piste allemande nazie : le SD ?
Quoiqu'on ne sache pas avec certitude qui de Staline ou de Hitler a intoxiqué l'un ou l'autre dans cette affaire Toukatchevski ?
Il pourrait donc s'agir d'une intox soviétique. Je ne suis pas sûr.

Je suis étonné de la piste Taylor sur les antiappeasers du Foreign Office. D'abord j'aimerais savoir de qui il parle (Churchill ne faisait pas partie du FO à l'époque si je ne m'abuse) ? Ensuite, de quelle "evidence" parle-t-il ? S'il a vraiment une preuve, pourquoi ne pas la montrer ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla