Le Forum de François Delpla
http://www.delpla.org/forum/

Un refus fou de la vérité
http://www.delpla.org/forum/viewtopic.php?f=95&t=473
Page 3 sur 6

Auteur:  boisbouvier [ Ven Oct 21, 2011 8:38 am ]
Sujet du message:  Re: Un refus fou de la vérité

Citation:
J'entends bien, mais... je n'ai banni personne, moi !


Peut-être, mais qu'est-ce que tu censures !
La moitié de mes posts passent à la trappe. Je comprends Nicolas Bernard de ne pas l'avoir supporté.
C'est une mauvaise habitude que tu devrais perdre.

Auteur:  François Delpla [ Ven Oct 21, 2011 9:30 am ]
Sujet du message:  Re: Un refus fou de la vérité

Attends : tu suggères d'ôter à la modération le droit de retirer un message contraire à la charte ?

Or rien, en elle, n'oblige à s'en justifier, et j'ai pourtant pris souvent la peine de t'éclairer, en public comme en privé, sur les articles par toi violés.

Mais je suis prêt à échanger la méthode du retrait contre une autre, plus efficace : as-tu une proposition en la matière ? Je serais le premier enchanté si Vidocq se transformait en conseiller éclairé de la police.



au passage, je ne crois pas avoir jamais retiré un message de Nicolas... dont le moins qu'on puisse dire est qu'il n'a pas ta sobriété argumentative !

Auteur:  boisbouvier [ Ven Oct 21, 2011 10:51 am ]
Sujet du message:  Re: Un refus fou de la vérité

Ta charte a bon dos. Explique moi par exemple en quoi j'ai violé la charte quand j'ai dit que le témoignage de Hitler dans les Bunkergespräche loin d'être faible était fiable.
Quant à Nicolas Bernard reporte toi à ses posts. Il est furieux que tu l'aies censuré. Tu peux aussi lui écrire.

Auteur:  François Delpla [ Ven Oct 21, 2011 11:02 am ]
Sujet du message:  Re: Un refus fou de la vérité

boisbouvier a écrit:
Ta charte a bon dos. Explique moi par exemple en quoi j'ai violé la charte quand j'ai dit que le témoignage de Hitler dans les Bunkergespräche loin d'être faible était fiable.
Quant à Nicolas Bernard reporte toi à ses posts. Il est furieux que tu l'aies censuré. Tu peux aussi lui écrire.


1) La charte veut qu'on argumente au lieu d'asséner.

2) Si tu invoques des posts mets des liens. Cela aura pour vertu première de t'inciter à vérifier tes dires et de t'éviter de diffamer.
Dans mon souvenir, NB se plaignait surtout que dans des résumés de débats sur mon site je ne conservasse pas religieusement la moindre de ses lignes.
Sur le présent forum j'ai pu enlever un ou deux doublons, ce qui n'est pas précisément une censure.

Auteur:  boisbouvier [ Sam Oct 22, 2011 6:26 am ]
Sujet du message:  Re: Un refus fou de la vérité

Citation:
2) Si tu invoques des posts mets des liens. Cela aura pour vertu première de t'inciter à vérifier tes dires et de t'éviter de diffamer.
Dans mon souvenir, NB se plaignait surtout que dans des résumés de débats sur mon site je ne conservasse pas religieusement la moindre de ses lignes.


Je ne peux pas tout relire. Pourquoi n'envoies-tu pas un message privé à Nicolas Bernard ?
Je suis sûr de mon fait. Il t'a dit que compte tenu de ta censure il cessait de participer à ton forum et il a tenu parole. Depuis, il n'y vient plus.

Auteur:  François Delpla [ Dim Oct 23, 2011 6:32 am ]
Sujet du message:  Re: Un refus fou de la vérité

Pas question d'aller rechercher par la manche ceux qui pour l'instant ou pour toujours ne veulent plus poster ici.

Le différend portait sur la façon de traiter les gens de ton espèce (il trouvait utile voire indispensable de seriner de longues réfutations autant de fois qu'elles étaient contredites). Il ne s'agissait nullement de censure. Et il est désopilant que ton souvenir brouillé en vienne à me traiter de censeur pour avoir refusé d'héberger la publication en boucle de textes qui te malmenaient.

Auteur:  boisbouvier [ Lun Oct 24, 2011 6:07 pm ]
Sujet du message:  Re: Un refus fou de la vérité

J'ai retrouvé la page où Nicolas Bernard exprime la raison de son départ : c'est la page 121 du fil "Vichy a-t-il sauvé des Juifs ?".

Auteur:  François Delpla [ Lun Oct 24, 2011 7:41 pm ]
Sujet du message:  Re: Un refus fou de la vérité

boisbouvier a écrit:
J'ai retrouvé la page où Nicolas Bernard exprime la raison de son départ : c'est la page 121 du fil "Vichy a-t-il sauvé des Juifs ?".


voilà qui confirme l'absence de censure et la suppression de redondances.

Auteur:  François Delpla [ Dim Nov 06, 2011 3:37 pm ]
Sujet du message:  Re: Un refus fou de la vérité

Retour sur mon bannissement de Passion-Histoire pour délit d'opinion, devant lequel Bruno Roy-Henry montre une solidarité exemplaire http://www.empereurperdu.com/forum/phpB ... 291#p46291 et Michel Boisbouvier un ponce-pilatisme plus regrettable que surprenant.


Résumé pour ceux qui prennent l'émission en cours de route.

Je suis historien du nazisme et de la Seconde Guerre mondiale. Historien et non point seulement enseignant ou vulgarisateur : je propose des interprétations nouvelles, à grand renfort de documents inédits et en tâchant de prendre en compte l'ensemble des données. J'ai écrit en vingt ans une quinzaine d'ouvrages sur des points en général inexplorés, ou en proposant de voir tout autrement des questions classiques.

J'utilise beaucoup la Toile, depuis plus de dix ans, pour mettre des hypothèses en débat. Cela conduit à des frictions bien naturelles avec les tenants des thèses préexistantes. Les modérateurs des forums ont un rôle important à jouer pour éviter qu'elles ne dégénèrent. J'ai de mon côté appris à ne pas trop leur demander. J'applique scrupuleusement leurs chartes même quand je les désapprouve, je me cantonne strictement à la discussion des questions d'histoire sans jamais mettre en cause les personnes et en particulier leur honnêteté, je ne m'insurge pas quand je me fais agresser et que la modération me renvoie dos à dos avec mes agresseurs etc.

Après des années de postage intermittent sur Passion-Histoire, j'a fait l'erreur de croire que ce serait un bon support pour les discussions relatives, en 2011, aux événements de l'année-charnière 1941. La réaction s'est mobilisée, multipliant en particulier les relais entre assaillants anonymes, et les sieurs "Duc de Raguse", "Tonnerre" et Narduccio n'ont pas été vraiment à la hauteur. Comme toujours en pareil cas, je n'ai pas insisté et ai pris de la distance, tout en dialoguant en privé avec les modérateurs pour bien leur exposer ce que je cherchais et ce que je ne cherchais pas. Cependant, l'homme au pseudonyme foudroyant fait preuve d'esprit constructif, dans des fils sur la folie de Hitler, et s'est mis à lire une documentation importante pour nourrir sa contestation de mon diagnostic à cet égard.

Cela m'a paru suffisamment important pour que je résumasse le débat sur mon site, avec bien entendu un lien vers le texte intégral. C'est alors que les choses se sont vraiment gâtées : j'ai été sommé publiquement de modifier ce résumé. Mon refus m'a valu un bannissement immédiat. J'ai eu alors le tort encore plus immense de ne pas m'incliner devant cette aberration humaine comme devant un phénomène naturel, et de dénoncer publiquement ce comportement sur mon propre forum. L'un de ses membres, Bruno Roy-Henry, m'a informé qu'il avait été lui-même victime d'un ostracisme indû sur Passion-Histoire, et a mis à ma disposition le présent espace pour dénoncer les pratiques de cette équipe.

"Et nous voilà ce soir".

Auteur:  François Delpla [ Jeu Nov 17, 2011 4:55 pm ]
Sujet du message:  Re: Un refus fou de la vérité

Quand le comportement de PH tourne à la lâcheté pure et simple :
http://www.empereurperdu.com/forum/phpB ... 329#p46329

Comme ces charmantes gens n'ont toujours pas annoncé mon bannissement, le bien nommé "Apocryphe" me traite de malhonnête sans savoir que je suis bâillonné. Ce n'est donc pas lui qui est lâche.

Il est seulement en contravention par rapport à la charte qui interdit les insultes entre membres : mais que fait la police ?

Il est vrai que c'est une police de caractères :lol: .

Auteur:  Thierry Decool [ Jeu Nov 17, 2011 6:13 pm ]
Sujet du message:  Re: Un refus fou de la vérité

François, le dit "Apocryphe" a tenu des propos nettement antisémites. Cela a conduit au verrouillage du fil.

Cela aurait normalement dû aussi conduire à son bannissement (ce qui n'a pas été fait, semble-t-il) et, tout au moins, à la suppression de son message clairement raciste, que je vous cite ici (ce qui n'a pas été fait non plus)(passages soulignés en italique par moi):

Citation:
Pour une vision "non juive" de Hitler, il suffit de dire que cet homme viscéralement nationaliste s'est mis en tete de venger la défaite de 1918 qu'il n'a pas accepté, que son but a été de redonner sa grandeur et sa puissance militaire à l'Allemagne et de l'affranchir du traité de Versailles, que pour arriver à ses fins il s'est servi de l'antisémitisme, du nationalisme et du socialisme, qu'il a identifié (à tort) les Juifs comme ceux qui ont causé la défaite de l'Allemagne en 1918 et en a donc fait les ennemis numéro un de l'Allemagne, qu'il a décidé de les combatrre avec leurs propres concepts raciaux transposés au peuple allemand (peuple élu/race des seigneurs, terre promise/espace vital, messie/furher, d'où le ein Volk, ein Reich, ein Furher), que sans la crise économique venue d'Amérique son parti politique n'aurait jamais pu décoller (merci Wall Street), que c'est le chomage et les faillites de banques juives ainsi que le boycott juif internationnal qui ont rendu une partie des Allemands antisémites, que le parti nazi a bénéficié de nombreux financements (parfois venus de Wall Street), que sionistes et nazis se sont rapprochés à une certaine époque (but commun : faire émigrer les Juifs d'Allemagne vers la Palestine), qu'il a été perçu à un certain moment comme un "gentleman" par les Anglais, etc.


Bref, François, soit vous êtes bien plus dangereux que ce lamentable personnage que l'on vous ostracise, soit le site en question ne juge pas tout le monde de la même manière. Je m'en vais le leur signaler.

Auteur:  François Delpla [ Jeu Nov 17, 2011 9:24 pm ]
Sujet du message:  Re: Un refus fou de la vérité

Je viens de voir, c'est en effet une nouvelle occasion de retour sur soi pour cette peu fine équipe !

Peut-être qu'à la fin ils dirigeront un peu leur esprit critique vers eux-mêmes. Continuons !

Mais ma motivation principale reste d'affiner le thème de la folie hitérienne, et de mettre en lumière le fanatisme intégriste auquel il se heurte.

Auteur:  François Delpla [ Mar Nov 22, 2011 11:47 am ]
Sujet du message:  Re: Un refus fou de la vérité

dernier développement, sur le forum de Bruno Roy-Henry.

http://www.empereurperdu.com/forum/phpB ... 353#p46353


duc de Raguse a écrit:
Non seulement vous persistez à combler votre visible ennui à mettre en exergue des échanges qui ne correspondent nullement à votre éviction - tout le monde aura noté que nous sommes au mois de juin et non pas en octobre.


DDR commente là quelques pages, par moi rédigées, analysant les fils de PH sur la folie de Hitler depuis le printemps dernier.

Une analyse qui démontre (pour ce qui est de la forme) ma patience devant des insultes jamais retournées, et met en lumière un désaccord de fond sur la question historique en débat.

Ce qui confirme que le bannissement final résultait d'un délit d'opinion.


Cependant, par les lignes ci-dessus postées hier, l'accusation change son fusil d'épaule : le grief n'est plus une accumulation d'incidents sur cinq mois engendrant un phénomène de "permis à points" qui aurait rendu rédhibitoire (sans m'en prévenir) une dernière faute, même légère. Il ne faut plus parler d'avril, ni même de juin, mais seulement d'octobre.

Nous sommes donc bien enfin d'accord sur un point : le bannissement résulte tout entier du débat sur la folie de Hitler, d'un désaccord sur la façon dont je l'avais résumé sur mon propre site le 30 septembre en mettant un lien avec le texte complet, et de ma désobéissance à un péremptoire ordre ragusien d'y intégrer in extenso les contributions de Tonnerre, à moins qu'il me le demandât lui-même.

Les faits : http://www.delpla.org/article.php?id_article=512

Par ailleurs, Passion-Histoire, avant de m'exiler, m'avait laissé lancer un fil sur les camps-vampires de la Wehrmacht. Dans le cadre de mon comportement ultérieurement caractérisé par DDR comme celui d'un "troll" http://www.empereurperdu.com/forum/phpB ... oll#p46117 , j'avais en effet livré tout chaud aux passionnés un résumé de la communication de Vincent Frank au colloque du père Desbois (ENS, 18-19 septembre 2011) : http://www.passion-histoire.net/n/www/v ... t=vampires

Sur deux pages, en deux jours, les membres de PH s'étaient lancés dans un débat intéressant.
Il y a quelques jours encore, une "Sélène" avait demandé des nouvelles.

Or il y en a, que je donne ailleurs, tout en le signalant dûment sur le forum de BRH où Raguse annonce régulièrement que c'est la dernière fois qu'il poste.
http://www.39-45.org/viewtopic.php?f=49 ... es#p350359

http://www.histoquiz-contemporain.com/H ... /camps.htm

http://www.wlv.ac.uk/default.aspx?page=23307

http://www.wlv.ac.uk/default.aspx?page=23474

Bannir est une chose, ne pas se sentir en devoir de relayer, en l'absence d'un banni, des informations passionnantes sur un sujet d'une stupéfiante et très importante nouveauté, en est une autre.

Pas plus reluisante.

Et même intellectuellement délictueuse, envers tous les passionnés qui font confiance à cette équipe.

Auteur:  François Delpla [ Jeu Nov 24, 2011 9:56 am ]
Sujet du message:  Re: Un refus fou de la vérité

A présent en voilà une bien bonne.


Quand le chat n'est pas là, les souris dansent !

Dix jours après ma mise sur la touche, ce chef-d'oeuvre sur PH avait échappé à mon attention :


Citation:
Tonnerre

MessagePosté: 12 Oct 2011 8:09

(...) ce serait un jeu divertissant de faire une sorte de tableau de déshonneur nazi
le plus (cliniquement) fou? (quelqu'un avançait Rosenberg ci dessus) mais Hess me semble le mieux placé
le plus intelligent? Compétition serrée entre Goebbels, Heydrich et Speer
le plus corrompu? Le plus évident est Goering mais il y a eu des gauleiters qui se sont conduits en petits potentats locaux et se sont colossalement (pardon, kolossalement) enrichis
le plus coureur de jupons? Compétition entre Heydrich et Goebbels, Heydrich étant plus discret
Etc etc...



Ces considérations, dont la teneur et la tenue intellectuelles n'échapperont à personne, sont révélatrices à deux titres au moins :

-Tonnerre n'était pas intervenu dans le débat sur Hess au moment de l'anniversaire de son vol http://www.passion-histoire.net/n/www/v ... &start=135 , illustré notamment par des trolls non réprimés comme "Plavix" ou "Puyol". Mais il n'en "pensait" pas moins ! Hess a agi sur un coup de folie. Une thèse d'origine hitlérienne et arrangeant bien son auteur : le type même de la source probablement polluée, à utiliser en tout cas avec des doses massives d'eau de Javel dont on ne trouve trace ici.

-parmi les nazis fous, pas trace de Hitler.


Figurez-vous que cela m'incite à nuancer mon diagnostic sur le délit d'opinion. Je ne suis même plus sûr que DDR et Tonnerre, surtout le second, en aient une.

Ils ont surtout, par l'éviction d'un trouble-fête, marqué leur désir de reprendre entre habitués des discussions de café du Commerce.

Sur le nazisme, du moins. Je persiste à estimer que le bilan de PH et sa tolérance aux débats sont estimables, sur bien des sujets, et qu'il s'agit bien d'une sclérose ou, pour citer BRH, d'une dérive, qui peut sans doute encore être corrigée.

Mais il y a urgence !

Auteur:  François Delpla [ Jeu Nov 24, 2011 4:44 pm ]
Sujet du message:  Re: Un refus fou de la vérité

et un nouveau lien sur les camps-vampires que PH laisse ignorer à ses lecteurs !
http://www.seminaireshoah.org/Slavic-ch ... _a243.html

(rappel : il s'agit d'un des sujets que le "troll" que je suis avais lancés sur PH, en suscitant la curiosité et les réactions de véritables passionnés)

Page 3 sur 6 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/