Le Forum de François Delpla
http://www.delpla.org/forum/

La crise de Passion-Histoire : généralités
http://www.delpla.org/forum/viewtopic.php?f=95&t=813
Page 5 sur 8

Auteur:  François Delpla [ Dim Juin 17, 2012 5:27 pm ]
Sujet du message:  Re: La crise de Passion-Histoire : généralités

Et beaucoup d'assassins n'ont jamais été inquiétés !

Ni, actualité oblige, ceux qui ont truqué les comptes publics grecs en 2001 ou ceux qui, à Bruxelles, auraient dû les vérifier et ne l'ont pas fait, responsables aujourd'hui de nombreux suicides.

Cela dit, au regard du droit, il y a négationnisme et négationnisme. Celui, intellectuel, des fonctionnalistes, n'a pas la connotation antisémite qu'on trouve, sans gratter beaucoup, chez un Faurisson : c'est de la bêtise pure, non punissable. Tu es quelque part entre les deux et je comprends qu'un tenancier de forum s'en méfie et préfère prendre ses précautions. C'était à toi de faire attention, à moins que tu aies eu la vocation du martyre.

Auteur:  boisbouvier [ Dim Juin 17, 2012 6:57 pm ]
Sujet du message:  Re: La crise de Passion-Histoire : généralités

Faurisson, connais pas. Il parait qu'il nie les chambres à gaz ou le génocide.
Moi, loin de les nier, je les attribue à la Prinzalbrechtsrasse. Rien à voir entre lui et moi, donc.
En pratiquant un amalgame aussi grossier tu descends vraiment très bas. Et tant pis si je suis banni !

Auteur:  François Delpla [ Dim Juin 17, 2012 8:41 pm ]
Sujet du message:  Re: La crise de Passion-Histoire : généralités

tu l'es, pendant une semaine.

Surtout pour avoir mis en doute, sur un autre fil, l'honnêteté d'un contributeur.

Auteur:  François Delpla [ Lun Juin 18, 2012 3:55 pm ]
Sujet du message:  Re: La crise de Passion-Histoire : généralités

Et si nous en revenions à la crise de Passion-Histoire ?

Elle passe en ce moment par un épisode très intéressant http://www.passion-histoire.net/n/www/v ... 9&start=75 : à propos des relations entre Pie XII et le Troisième Reich, une meute s'est formée contre un "Mike", à la rescousse duquel est venu notre Daniel, lequel a fait migrer quelques miennes idées introduites en parallèle sur le forum de Bruno http://www.empereurperdu.com/tribunehis ... &start=180 , en raison du phénomène que j'appelle "thrombose" : le bouchage des artères qui devraient normalement permettre à mes thèses d'irriguer les débats.

Eh bien cela ne plaît pas du tout à Raguse qui, tout masque de "modérateur" aux orties, le traite carrément de "valet" !

Voilà un clair aveu de censure et de haine : peu importent les idées... et peu importe qui les importe !! Elles viennent de Delpla, elles ne devraient pas être là.

Sur le fond, ce qui est défendu là avec une mentalité d'assiégés, c'est d'une part la sainteté de Sa Sainteté, d'autre part l'interdiction d'attribuer à Hitler la moindre parcelle d'intelligence. Pour ne pas avoir à admettre, précisément, qu'il ait pu rouler dans la farine, notamment au moment du concordat de juillet 1933, le souverain pontife et son Pacelli de secrétaire d'Etat.

Mon délit d'opinion, jusqu'ici, était nié par Raguse, même après avoir été candidement avoué par Philippe Ronneau du "vert", que Raguse a très imprudemment approuvé.

Ce qui apparaît de plus en plus, à travers l'exécration de ma personne, c'est la haine de l'histoire elle-même. Dame, il y a une logique à cela !

Auteur:  boisbouvier [ Lun Juin 25, 2012 7:05 am ]
Sujet du message:  Re: La crise de Passion-Histoire : généralités

Les délits d'opinion sont par toi dénoncés quand ils concernent ta précieuse personne, Delpla. Par contre, quand ce sont les autres qui en sont victimes... il faut comprendre la modération.
Enfin quoi ? Est-ce du négationnisme que de dire que la Shoah ne fut pas due à Hitler lui-même mais à Heydrich et à Himmler ? au RSHA ? à la Prinzalbrechtstrasse ?
Tu as reconnu qu'aucun "intentionnaliste" n'avait été inculpé et que, au contraire, Ian Kershaw tenait le haut du pavé depuis qu'il avait mis en avant la formule "travailler en direction du Führer"... même si elle n'a pas l'heur de te plaire.

Auteur:  François Delpla [ Lun Juin 25, 2012 7:18 am ]
Sujet du message:  Re: La crise de Passion-Histoire : généralités

boisbouvier a écrit:
Les délits d'opinion sont par toi dénoncés quand ils concernent ta précieuse personne, Delpla.


à peine de retour, une énorme malveillance indémontrée contre le modérateur !


alors que l'hôpital se moque de la charité, et que c'est facile à démontrer: peux-tu nous donner des échantillons d'une dénonciation, par toi, des sanctions contre moi pour délit d'opinion ?

Auteur:  boisbouvier [ Mar Juin 26, 2012 5:38 am ]
Sujet du message:  Re: La crise de Passion-Histoire : généralités

Comment veux-tu que je n'éprouve moi-même de la rancune pour tous les délits d'opinion que tu me reproches sans l'avouer.
Cesse de me bannir et je commencerai à te plaindre bien que ça ne serve à rien puisque la liberté de parole et de pensée n'est que pure rhétorique, ici ou ailleurs.

Auteur:  François Delpla [ Mer Juin 27, 2012 6:06 am ]
Sujet du message:  Re: La crise de Passion-Histoire : généralités

réponse : viewtopic.php?f=41&t=232&p=13898#p13898

Auteur:  boisbouvier [ Jeu Juin 28, 2012 10:09 am ]
Sujet du message:  Re: La crise de Passion-Histoire : généralités

Le fil Vichy a-t-il sauvé les Juifs ayant trouvé sa conclusion définitive dans la réponse affirmative que j'ai défendue ici depuis que je suis membre de ce forum, je suppose que par extension mon intervention dans ce fil obtient entière satisfaction.
Qui protégera jamais les modérateurs -administrateurs et autres webmasters contre l'utilisation du délit d'opinion ?

Auteur:  Daniel Laurent [ Jeu Juin 28, 2012 10:29 am ]
Sujet du message:  Re: La crise de Passion-Histoire : généralités

boisbouvier a écrit:
Le fil Vichy a-t-il sauvé les Juifs ayant trouvé sa conclusion définitive dans la réponse affirmative que j'ai défendue ici depuis que je suis membre de ce forum, je suppose que par extension mon intervention dans ce fil obtient entière satisfaction.

Mort de rire. Vos arguties mensongères (et je pèse mes mots, désolé François), n'ont convaincu personne mis a part vous.
Vous vous êtes couvert de ridicule ici et ailleurs et si l'on ne vous réponds plus, c'est par ennui face a vos répétitions sans intérêt.

Auteur:  boisbouvier [ Jeu Juin 28, 2012 12:41 pm ]
Sujet du message:  Re: La crise de Passion-Histoire : généralités

C'est là, DL, que je ne vous comprends plus car la charte du forum vous fait obligation de me répondre et de dire en quoi je suis fautif, et non de répéter -en boucle bien sûr- que je le suis.
Sinon, comment voulez-vous que je m'amende ?
N'avez-vous pas dit que vous ne me liriez plus ?
Maintenant je vois que vous dites que vous ne me répondez plus, ni vous ni les autres ?
Or, comme je ne me départis jamais de la plus exquise politesse, j'en conclus que mes interlocuteurs dont vous faites partie sont gravement fautifs car ils se doivent de m'ouvrir les yeux. C'est la moindre des choses que d'enseigner l'ignorant quand il est poli quand on a, comme vous, la passion de la pédagogie.
J'ignorais jusqu'à l'existence de ce Christian Wirth. N'est-ce pas la preuve de mon ignorance ? On m'accable de mépris à ce sujet. Comment pouvez-vous prétendre discuter avec nous alors que vous avouez-vous mêmes votre incompétence ?
Fort bien.
Je demande alors ce qui rend ce personnage si important pour la compréhension du phénomène "solution finale".
Un lourd silence seul répondit à mon appel.
Et vous voudriez que je m'en satisfasse ?

Auteur:  Daniel Laurent [ Jeu Juin 28, 2012 12:45 pm ]
Sujet du message:  Re: La crise de Passion-Histoire : généralités

Boisbouvier, vous m'ennuyez.
Merci de me lâcher la grappe, j'ai autre chose a faire, comme, par exemple, de l'Histoire.

Auteur:  François Delpla [ Jeu Juin 28, 2012 1:08 pm ]
Sujet du message:  Re: La crise de Passion-Histoire : généralités

boisbouvier a écrit:

Enfin quoi ?
"Le sang" pour Hitler avait-il, oui ou non ? un sens "métaphorique" ?
Hitler était-il raciste ? Oui ou non ?

En le niant ce pauvre Eddy Marz s'était condamné lui-même à paraitre un tâcheron sans envergure qui cache son insuffisance sous une érudition d'apparat.


Jugement d'une cruauté sans pareille.

Même s'il s'est peu courageusement solidarisé avec les esprits nettement plus primaires qui ont sabré le dialogue que nous avions, Marz est, intellectuellement, la meilleure tête du vert et celui qui apporte le plus par ses connaissances. En trouvant métaphorique la signification du mot "sang" dans certains textes nazis il se trompe certes mais avec beaucoup de monde et cela est loin d'invalider toute sa démarche.

Tu le traites exactement comme tu te plains d'être traité.

Quand laisseras-tu tomber les histoires pour l'histoire ?

Auteur:  Daniel Laurent [ Jeu Juin 28, 2012 1:11 pm ]
Sujet du message:  Re: La crise de Passion-Histoire : généralités

François Delpla a écrit:
Quand laisseras-tu tomber les histoires pour l'histoire ?

Jamais.
Boisbouvier est un fanatique politique et un menteur invétéré.
Il ne sait rien faire d'autre.

Auteur:  boisbouvier [ Jeu Juin 28, 2012 5:48 pm ]
Sujet du message:  Re: La crise de Passion-Histoire : généralités

Citation:
Boisbouvier est un fanatique politique et un menteur invétéré.
Il ne sait rien faire d'autre.


La charte permet-elle de tels propos ?
Je n'ai jamais dit de telles choses ni à Lebel, ni à Nicolas Bernard, ni à Marz, ni à personne d'autres.
Et dire que c'est moi qui suis banni !

Page 5 sur 8 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/