Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Mar Aoû 04, 2020 6:13 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 100 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7
Auteur Message
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Mar Jan 21, 2014 3:18 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
on a lu pire !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Mar Jan 21, 2014 4:30 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Je rapatrie ici une discussion qui avait migré sur un autre fil viewtopic.php?f=3&t=17&p=16289#p16289 :


Marc-Henri Priser a écrit:
Dans d'autres forums, Boisbouvier aurait été éjecté depuis longtemps. De très loin vous, non, toi, et lui êtes les principaux intervenants dans ce forum (je suis allé voir les stats). Tu dois avoir une vocation de martyr pour avoir supporté ce type.
Je précise. Boisbouvier a des idées à la con, il n'est pas le seul, j'ai aussi des idées à la con. C'est une bonne chose d'accepter les gens bizarres dans son entourage surtout quand on veut comprendre un sujet complexe et que les gens bizarres peuvent apporter des éclairages inattendus sur ledit sujet Tu es tolérant, c'est bien.
Mais vous (toi et lui) avez fait vivre des fils insensés (dépourvus de tout sens) pendant de très longues périodes et ça, je crois que ce n'est bon que si on s'intéresse à la psychiatrie (je ne dirais même pas à la sociologie puisque ça ne marchait qu'à deux) et que ça ne concerne pas l'étude du nazisme. Dans nombre de forums, les gens n'auraient pas été bannis mais les fils auraient été clos tout simplement car ils ne faisaient que faire perdre du temps à tout le monde.
Je disais : tu dois avoir une vocation de martyr.



François Delpla a écrit:
mais si, sur le cas Boisbouvier nous étions plus de deux ! Plusieurs personnes me demandaient de le bannir et je tenais à marquer ma différence sur ce point. Notamment sur l'accusation de malhonnêteté : non point que je le croie honnête, mais parce qu'il me semble beaucoup plus intéressant de constater le fanatisme que de supputer le mensonge.

Quant au verrouillage des fils, c'est une pratique internautique courante mais je trouve cela regrettable (même si j'en comprends les raisons : des modérateurs bénévoles et débordés jettent de l'eau froide sur les "fils qui chauffent"); je n'y ai recours que très temporairement, pour imposer une bifurcation à partir d'un hors sujet; dans ce domaine, c'est surtout des réactionnaires (historiquement parlant) que je me méfie : témoin une équipe se relayant pour répéter, à propos de Munich http://www.39-45.org/viewtopic.php?f=42 ... ch#p298057 , que Hitler voulait la guerre et avait reculé. Le but était clairement d'obtenir un verrouillage et il fut atteint après 112 pages, regrettablement.

Autre exemple : le fil d'ATF 40 sur Dunkerque http://atf40.forumculture.net/t5059-eni ... haltbefehl , où non contents de me faire courir avec un boulet à chaque pied, les tenants du classicisme ont fini par verrouiller -et interdire mordicus toute réouverture du débat !- en permettant à chacun un message conclusif (on devait théoriquement me laisser le dernier mot et on tint presque parole).

Bref, j'aime mieux mes solutions, forgées au feu de ces expériences : ni bannissement définitif ni verrouillage, presque pas de suppressions de messages contrevenant à la charte; en revanche, appel au respect strict de celle-ci et bannissement temporaire en cas de manquement obstiné. A ce compte, les gens qui viennent pour des raisons torves s'en vont d'eux-mêmes et nous restons entre personnes vraiment désireuses de discuter de points d'histoire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Mar Jan 21, 2014 4:44 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Jan 13, 2014 11:23 am
Messages: 90
Localisation: Lutèce
Je comprends ce point de vue mais je suppose que ça te demande beaucoup de temps et d'énergie (psychologique). Si on a des principes, s'y tenir demande de la force mais peut en apporter aussi.
Ces discussions avec des gens "torves" t'aident-elles à écrire tes livres ou donner tes cours ?

µ


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Mar Jan 21, 2014 4:45 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Jan 13, 2014 11:23 am
Messages: 90
Localisation: Lutèce
En tout cas, participer à ce forum comme tu l'as fait aujourd'hui doit te prendre beaucoup de temps !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Mar Jan 21, 2014 5:40 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
C'est un peu exceptionnel : avec le temps je jongle !
Le forum aussi a ses sautes de rythme et fut plutôt calme ces derniers mois.
En tout cas il est, comme les autres auxquels je participe, fort utile. Beaucoup d'objections m'aident à avancer ou à me corriger; quant à celles qui n'apportent vraiment rien, elles suggèrent que mes affirmations tiennent la route.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Mar Jan 21, 2014 6:08 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Jan 13, 2014 11:23 am
Messages: 90
Localisation: Lutèce
Eh bien moi, heum-heum, je t'ai appris qu'une certaine phrase a bien été dite.
Veuille excuser ce moment de forfanterie, mais, autour de moi, le nazisme, tout le monde s'en fout.
Cette trouvaille est donc valorisante pour moi...
C'est tout de même bizarre que jamais personne ne t'aie parlé de cette phrase montrée dans ce documentaire si célèbre même si d'aucuns le trouvent dépassé. Beaucoup de gens ont lu ton "Hitler" pourtant. Aucun de tes élèves n'est un farfouilleur ? Aucun n'est assez intéressé par le sujet pour regarder un peu partout ? Cent élèves représentent (ou font) du travail par la force du nombre, comme pour le Web 2.0.

Et cette image d'un personnage politique sortant son flingue pendant un discours pour montrer ce qu'il pense de la culture, c'est vraiment extraordinairement choquant. J'ai vu cette image pour la première fois il y a des décennies, je n'ai jamais pu l'oublier. Et l'arrogance du ton ! Et la gaieté de l'ambiance ! Sauf le respect que je te dois et que j'ai pour toi, j'ai trouvé cette erreur dans ton livre bizarre, et, je me répète, bizarre aussi que personne ne t'en aie jamais parlé.
Et tes élèves... des nouilles ?

Je trouve quand même ton "Hitler" excellent et j'attends de lire ton livre sur le Dritte Reich.

µ


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Mar Jan 21, 2014 7:04 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
attention de ne pas mélanger les fils ou au moins de mettre des liens

sur Baldur il y a un fil spécifique : viewtopic.php?f=3&t=925&p=16291#p16291

Ici, on cause de la folie de Hitler : dans ce geste de Schirach, c'est sa propagation qui crève l'écran. Et d'autant mieux qu'il fait partie des dégrisés de 1945.

Que personne n'ait fait cette remarque s'explique assez bien, et que tu l'aies faite aussi. Quant on croit (comme moi-même, longtemps) que Göring ou Goebbels l'ont dite, on trouve dans l'ordre des choses que Baldur la répète et on n'y pense pas plus que cela. Puis on apprend que c'est un mythe antinazi primaire, on est plus ou moins secoué par cette révision et on ne fait pas le rapprochement. S'il y avait des images avec l'un des deux G disant cela, j'aurais eu plus de réactions ! Pour réagir il fallait être à la fois un lecteur attentif de mon livre et un amateur non moins attentif de documentaires filmés.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Mar Jan 21, 2014 7:11 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Jan 13, 2014 11:23 am
Messages: 90
Localisation: Lutèce
Oui je me suis laissé emporter par mon enthousiasme d'où le mélange des fils.

Ça amène une question intéressante : qui a répandu l'idée que cette phrase venait d'un des deux G ?

D'ailleurs, pourquoi "un mythe antinazi" puisque qu'un nazi a bien dit cette stupidité ? Baldur (c'est marrant comme on dit plus facilement Baldur qu'Hermann ou Adolf) a-t-il imaginé cette phrase ou l'avait-il entendu de la bouche d'un caïd du régime ou de celle d'un SA de base ? Ou était-il fréquent d'entendre des choses comme "quand je vois un livre je pisse dessus" ?

Remarque : J'aime bien qu'on ne confonde pas le mot "mythe" avec "légende", "fable" ou autres. Du point de vue de la langue, "mythe antinazi" me paraît vaseux alors qu'il y a dû y avoir des mythes nazis. On pourrait imaginer celui d'un homme à la breker réunissant tous les livres d'Allemagne pour y mettre le feu (nous parlons dans ce fil de folie, n'est-ce-pas) mais ne parvenant pas à tous les brûler. Les vrais mythes finissent par foirer sinon ils seraient des légendes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Mer Jan 22, 2014 6:44 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
L'antinazisme sécrète bel et bien une mythologie... coresponsable, sinon coupable, de l'ampleur qu'a prise le nazisme, en induisant pour le vaincre des tactiques qui lui profitaient.

Rauschning en est un prophète.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La folie de Hitler
MessagePosté: Mer Jan 22, 2014 11:55 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Jan 13, 2014 11:23 am
Messages: 90
Localisation: Lutèce
Faudra que je fasse gaffe à utiliser mon clapet avec modération.
Je n'ai pas tous les jours des interlocuteurs de ce niveau.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 100 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 3, 4, 5, 6, 7

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla