Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Mar Oct 15, 2019 8:30 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Sur ma tolérance
MessagePosté: Lun Aoû 25, 2014 1:50 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
On me demande de temps à autre, sur un ton plus ou moins amical ou patient, en privé ou ici même, pourquoi je ne bannis pas les gens d'opinion pétainiste ou négationniste.

Outre le souci que j'ai de la charte et de la nécessité de la violer résolument pour être banni (et il est vrai que maints pétainistes ou négationnistes tendent souvent des verges à cet égard... mais hélas leurs contradicteurs aussi, parfois), outre mon hostilité de principe au bannissement définitif et à d'autres pratiques courantes comme le verrouillage des fils qui embêtent les modérateurs (ma mesure répressive préférée étant, de loin, le retrait le plus rapide possible des messages contrevenants), je voudrais ici attirer l'attention sur l'intérêt de voir directement à quoi ressemblent les pétainistes et les négationnistes, comment ils argumentent, se débrouillent quand ils ont affaire à forte partie, etc.

Non seulement ils nous gratifient volontiers d'un festival de non-réponses, d'attaques personnelles gratuites et non provoquées, de jérémiades suivant lesquelles on retire leurs messages parce qu'on a peur de leurs "vérités", etc., mais la façon même dont ils font l'histoire, ou la contrefont, est on ne peut plus instructive.

Pour amorcer ce fil, je prendrai un seul exemple.
Le pétainiste Michel Boisbouvier n'est précisément, pas négationniste et le prouve en affrontant, parfois avec véhémence, les négationnistes qui croisent par ici.

Cependant, son désir absolu d'absoudre Pétain l'amène à communier avec eux dans l'idée que Hitler n'a jamais donné d'ordre d'extermination ! Et à faire de celle-ci une affaire quasiment privée, due à la perversité du caractère de Himmler et de Heydrich.

Pour étayer cette faribole, il emprunte sans vergogne à Faurisson & C° un de leurs trucs préférés : tirer argument d'un propos isolé d'un adversaire de leurs théories.

Et il ne craint pas de me faire le coup à moi-même : je suis censé avoir dit à la télévision il y a une quinzaine d'années (il est incapable d'être précis), à propos de ma bio de Hitler, qu'il n'avait parlé qu'une seule fois de la Shoah, devant Henriette von Schirach. Il lui suffit alors de disséquer à sa façon la scène (rapportée par la seule Henriette) et de prétendre que le propos de Hitler ne prouvait pas une connaissance du massacre ... et il considère avoir apporté la preuve que Hitler ignorait encore ce massacre à la date de l'incident, soit juin 1943 !

Je ne suis pas plus capable de me souvenir de ce que j'ai pu dire à ce journaliste que Michel de le citer précisément. Mais, que je me sois bien ou mal exprimé oralement, je voulais dire (et je dis dans mes livres) que ce cas est le seul à notre connaissance où Hitler ait parlé du judéocide devant d'assez nombreux témoins.

Michel a ergoté plusieurs fois sur ce thème. Un exemple : viewtopic.php?f=18&t=945&p=17035

Venir sur le forum d'un biographe de Hitler et se conduire ainsi avec lui, en méprisant tous ses écrits et en invoquant un propos improvisé qui, soi-disant, les dément, c'est avant tout la preuve de la très grande difficulté que présente la défense du maréchal !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sur ma tolérance
MessagePosté: Lun Aoû 25, 2014 2:46 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Jan 13, 2014 11:23 am
Messages: 90
Localisation: Lutèce
Vu.

Mais tu fais peut-être fuir des gens. Tu cherches à comprendre comment le nazisme peut-être mal compris. C'est peut-être une démarche un peu élevée pour le quidam amateur.

Par ailleurs tu devrais faire connaître ton forum dans les écoles pour psychologues ou psychiatres.

MH

PS
Tu me fais penser à un cancérologue étudiant des souris cancéreuses !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sur ma tolérance
MessagePosté: Lun Aoû 25, 2014 2:58 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Marc-Henri Priser a écrit:
PS
Tu me fais penser à un cancérologue étudiant des souris cancéreuses !


c'est son job, non ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sur ma tolérance
MessagePosté: Lun Aoû 25, 2014 5:15 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Jan 13, 2014 11:23 am
Messages: 90
Localisation: Lutèce
Ben oui.

Mais ce n'est pas trop à la portée d'un simple amateur comme moi. Pour moi c'est même un peu désagréable, comme si j'étais dans le laboratoire d'un chercheur en médecine.

Mais il est bon pour moi que des chercheurs en médecine cherchent en mettant les mains dans le cambouis, des années après ça permet à des toubibs ordinaires de me soigner.
Quant à tes recherches, comme j'achète tes livres, je ne me plaindrai pas que tu travailles.

Quand tu t'occupes de gens qui révisent sans nier ou inversement, mais pas les mêmes choses que les autres, qui répondent aux questions par des questions n'ayant rien à voir ou qui, au moment de s'expliquer, pondent un smiley, ne trouves-tu pas que tu t'occupes autant de problèmes mentaux que du nazisme ?

Peut-être que oui et que c'est logique. Si l'on veut comprendre comment le nazisme a pu naître et prospérer, idem pour le pétainisme qui perdure, il faut réfléchir à l'histoire et aux anomalies mentales.

Mais tu admettras qu'un cancérologue ne s'attend pas à ce que de nombreuses personnes viennent séjourner dans son laboratoire en y passant du bon temps.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sur ma tolérance
MessagePosté: Lun Aoû 25, 2014 6:22 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Pour nier le meurtre bien réel de 5 à 6 millions de personnes en quatre ans, il faut sans doute être malheureux, aigri etc. mais fou ? je ne crois pas.

tous les cerveaux sécrètent de l'idéologie et décollent de la réalité à un moment ou à un autre; la croyance est un des comportements humains les plus répandus et les plus quotidiens. Et elle part toujours d'une réalité... sauf folie, justement.

Les négationnismes partent toujours du constat qu'"on nous cache des choses". Et c'est vrai, ô combien ! Et on ne prête qu'aux riches : si la CIA n'avait pas rivalisé d'inventivité avec le KGB et mesuré au compte-gouttes l'information du citoyen américain pendant toute la guerre froide, il aurait été plus difficile de soutenir que le voyage sur la Lune d'Armstrong et Aldrin était un montage hollywoodien. Ce qu'on a fait croire à des milliers de braves gens.

"On ne débat pas avec les négationnistes", disait Pierre Vidal-Naquet, peu avant Internet. La Toile a changé la donne. S'ils s'aventurent sur un forum d'histoire convenablement tenu, ils s'exposent dangereusement. Leurs méthodes ne peuvent qu'apparaître avec toutes les ficelles y afférentes.

Sur celui-ci ils ne font en général pas de vieux os, sans censure sinon pour limiter la polycopie des logorrhées, et sans bannissement. Ils s'en vont d'eux-mêmes au bout de quelques passes d'armes, ou font de longs breaks : Beruge vient selon ses propres dires d'en faire un de deux ans.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sur ma tolérance
MessagePosté: Lun Aoû 25, 2014 6:23 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Priser a raison.
Des gens comme moi font du tort à ton forum.
Ils en chassent tous les opportunistes comme Nicolas Bernard, Daniel Laurent ou Lebel qui, n'ayant plus rien à dire, se retirent sur la pointe des pieds pour les deux derniers et en claquant la porte pour le premier. Priser ne va pas rester très longtemps.
Tiens ! j'ai vu un livre de ce Nicolas Bernard dans une librairie de Paimpol.
Ca doit être gratiné !
Quant à toi, tu m'excuseras, mais je trouve que tu te mets gravement en contradiction avec ta charte quand tu ne trouves à me reprocher que mon "pétainisme intransigeant".
Il t'appartient de dire en quoi ce "pétainisme" existe et en quoi il est intransigeant.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sur ma tolérance
MessagePosté: Lun Aoû 25, 2014 6:26 pm 
Hors ligne

Inscription: Lun Jan 13, 2014 11:23 am
Messages: 90
Localisation: Lutèce
Je n'ai pas parlé de "fou" mais d'anomalie mentale. Je ne prends pas de risque. De toute façon beaucoup de gens ont des anomalies.
Il y en a de toutes sortes, certaines sont agréables ou créatrices.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sur ma tolérance
MessagePosté: Lun Aoû 25, 2014 6:30 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
Cependant, son désir absolu d'absoudre Pétain l'amène à communier avec eux dans l'idée que Hitler n'a jamais donné d'ordre d'extermination ! Et à faire de celle-ci une affaire quasiment privée, due à la perversité du caractère de Himmler et de Heydrich.


Comme si j'étais le seul à être fonctionnaliste !
Comme si un pétainiste trouvait du grain à moudre chez les fonctionnalistes !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sur ma tolérance
MessagePosté: Lun Aoû 25, 2014 6:40 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Les fonctionnalistes ont vasouillé sur la genèse de la Shoah, au point que leur relatif discrédit actuel doit beaucoup à leur traitement de cette question.

Néanmoins, il n'est venu à l'idée d'aucun de prétendre que Hitler n'était pas au courant !

C'est donc indûment que tu t'abrites sous ce parapluie, et complètement "cheveu sur la soupe" que tu en parles en réplique à un post qui n'en parlait pas.

Tu n'as rien à dire sur ma tolérance, ni sur mon traitement des négationnistes ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sur ma tolérance
MessagePosté: Lun Aoû 25, 2014 7:10 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
boisbouvier a écrit:
je trouve que tu te mets gravement en contradiction avec ta charte

par MP stp

boisbouvier a écrit:
quand tu ne trouves à me reprocher que mon "pétainisme intransigeant".
Il t'appartient de dire en quoi ce "pétainisme" existe et en quoi il est intransigeant.


Je n'ai pas employé cette expression mais peu importe.

Ainsi tu ne serais plus pétainiste ou, du moins, ce serait à moi de le prouver ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sur ma tolérance
MessagePosté: Mar Aoû 26, 2014 7:40 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Bien sûr que je ne suis pas pétainiste puisque ce mot ne veut strictement rien dire.
Ce qui m'intéresse c'est de sauver l'Histoire car les cas de Pétain et de Laval sont emblématiques de ce qui arrive quand on laisse tes trois virus qui la détruisent exercer leur empire.
Quoi ! voilà deux hommes qui ont réussi à nous faire passer le cap le plus difficile de notre histoire avec un minimum de pertes et d'exactions grâce à leur politique tout en finesse et à leur diplomatie suprêmement habile et prudente. Or, à quoi assiste-t-on ? Comme ils ne "servent" pas à louer le roi pour ainsi dire sans louanges, eux, qui devraient être sur les autels, sont traités en parias.
Vite une révolution dans la pédagogie de l'histoire !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sur ma tolérance
MessagePosté: Mar Aoû 26, 2014 7:45 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
après cette centième redite, sois aimable d'en revenir au sujet du fil.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sur ma tolérance
MessagePosté: Mar Aoû 26, 2014 8:07 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Tolérance, dis-tu ?
Toute relative.
Combien de fois ne m'as-tu pas banni temporairement ?
Enfin, comparé aux autres forum, je veux bien t'accorder que tu m'as, pour finir, réintégré ce que les autres n'ont, pas fait.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sur ma tolérance
MessagePosté: Mar Aoû 26, 2014 8:15 am 
Hors ligne

Inscription: Lun Jan 13, 2014 11:23 am
Messages: 90
Localisation: Lutèce
Des gens disent, en gros, que le massacre des juifs n'a pas eu lieu, en sachant qu'il a eu lieu ou en croyant, bizarrement, qu'il n'a pas eu lieu, ou disent, en gros, que Pétain et Laval ont tout fait pour éviter ce massacre. Une question me trouble ; que pensent ces gens des juifs ? Quand j'écoute durablement une de ces personnes j'ai l'impression qu'elle n'aime pas les juifs. Est-ce vrai ? Est-ce une généralité ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Sur ma tolérance
MessagePosté: Mar Aoû 26, 2014 8:22 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
boisbouvier a écrit:
Combien de fois ne m'as-tu pas banni temporairement ?


une telle phrase, sans aborder la question du bien-fondé de la décision, en dit plus long qu'un long discours.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 48 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla