Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Mar Déc 01, 2020 3:13 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 276 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10 ... 19  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Sam Jan 29, 2011 10:41 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
La dictature de Franco a eu ce mérite de faire échapper son pays au totalitarisme communiste. Évidemment si on est communiste on n'est pas d'accord.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Jan 30, 2011 5:03 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Y aurait-il besoin d'être communiste pour constater que le parti de ce nom était faible en Espagne avant l'intervention de Franco, et majoritaire, du moins dans le gouvernement légal, deux petites années après ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Jan 30, 2011 9:22 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Pourtant je croyais que le chef du parti socialiste révolutionnaire espagnol, Calvo Sotelo, se vantait de vouloir imiter Lénine et pour bien se faire comprendre là-dessus qu'il avait enclenché la pratique de se débarrasser de ses opposants "bourgeois" en les assassinant.
Quand Franco s'est mobilisé, il avait été précédé par d'autres, en particulier par Sanjurjo (mort accidentellement) ce qui montre que Franco n'a pas agi par ambition personnelle comme Mussolini, Hitler ou Staline, mais par conviction politique comme De Gaulle qui, bien que personne ne l'ait élu, s'est déclaré être la France.
Tout le monde sait maintenant qu'il vaut mieux un régime autoritaire qu'un régime totalitaire.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Jan 30, 2011 9:45 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
boisbouvier a écrit:
Pourtant je croyais que le chef du parti socialiste révolutionnaire espagnol, Calvo Sotelo


un peu d'attention siérait !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Jan 30, 2011 8:55 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Oct 31, 2010 10:02 pm
Messages: 321
Localisation: Muret
Bonsoir. Michel, deux petits détail: il me semble que le frente popular n'avait pas plus pour objectif la révolution que ne pouvait l'avoir son pendant français, mais que élu démocratiquement, il entendait mettre en route des réformes sociales.
D'autre part, le syndicat majoritaire en Espagne était la C.N.T., avec 2 millions d'adhérents, et il était anarchiste, bête noire des communistes.
Il me semble que le coup d'état à lieu le 17 juillet, et que les partis populaire, avec la C.N.T. engagent la révolution le 18 en réponse au pronunciamento (Je ne suis plus sur de mes dates :oops: ). Ancien militant anrcho-syndicaliste, j'ai eu droit aux récits des anciens de la guerre civile espagnole (je ne les ait pas notés sur le moment et j'en ai oublié une grande part; :cry: non François pas taper!!!!) ainsi qu'aux célébrations du souvenir qui se déroulaient toujours à Toulouse . Alors entendre dire que le franquisme dans sa mensuétude a évité aux espagnols la dictature communiste me laisse pensif. Amitiés. Bernard


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Jan 30, 2011 10:58 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Je cherche à comprendre.
A partir du moment où un parti politique se dit révolutionnaire, il avoue par là même qu'il ne reconnait pas le verdict des urnes, base de la démocratie. Il prétend que sa cause est supérieure à la décision de la majorité. Il se met hors-la-loi d'emblée. Lénine, fort d'avoir ramassé un pouvoir à l'abandon, a confirmé cette option puisqu'il a dissous la Douma (Hitler n'a pas dissous le Reichstag) et évité de soumettre son pouvoir à des élections libres et contradictoires. Or, Calvo Sotelo a dit vouloir l'imiter. Puis vinrent des assassinats d'opposants.
Je comprends que dans de telles configurations politiques l'armée soit tentée de sortir de sa caserne pour rétablir l'ordre car il vaut mieux une dictature militaire qu'une guerre civile ou une dictature totalitaire.
En France le parti communiste se disait révolutionnaire et il fut en effet tenté de prendre le pouvoir à l'occasion des grèves de 1947, par exemple. La République tint bon. En Tchécoslovaquie, par contre, en 46...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Jan 31, 2011 6:32 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Tu cherches peut-être à comprendre mais pas à te renseigner, fût-ce sur Google.

Sinon, tu cesserais de confondre, malgré ma remarque précédente, Calvo Sotelo avec Largo Caballero et le PSOE (parti socialiste ouvrier espagnol) avec un parti socialiste révolutionnaire espagnol sorti de ta fertile imagination, et de fonder tout un raisonnement sur l'adjectif inventé.

Bref, une contestation aussi débile consolide l'affirmation qu'elle avait entrepris de pourfendre : le communisme en Espagne est faible, et le putsch gonfle ses voiles.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Jan 31, 2011 7:49 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Question : Calvo Sotelo n'a-t-il pas dit vouloir imiter Lénine ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Jan 31, 2011 8:34 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Non.

Me lis-tu ?

Et en plus, tu risques de désespérer notre ami Jean en affublant une de ses idoles du nom d'un de ses démons !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Jan 31, 2011 8:49 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Si.
Calvo Sotelo a dit vouloir imiter Lénine.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Jan 31, 2011 8:56 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Au secours, Jean !

Arrête-le !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Jan 31, 2011 12:21 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
D'ailleurs, en Espagne, il n'y eut pas que les dires des hommes politiques : il y eut aussi les assassinats. Les prêtres et les religieuses payèrent le prix fort à leur "appartenance de classe", de même que les hommes politiques réputés "bourgeois".
Comme le dit fort justement Barbu, la dictature du prolétariat ne faisait pas dans la dentelle car elle n'était pas prévue pour ça. N'ai-je pas évoqué déjà les opinions de Rosa Luxembourg à Berlin, de Grigori Zinoviev à Moscou, de Bela Kuhn à Budapest de Lemiré Munich sur la manière dont il fallait se débarrasser des ennemis de classe qu'on ne pourrait convaincre ? L'assassinat, toujours l'assassinat !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Jan 31, 2011 3:44 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Non seulement tu persistes à confondre Sotelo et Caballero, mais tu situes la violence des guerres de classes d'un seul côté... celui des prolétaires et des manants ?

Il me semble t'avoir lu sur les origines modestes de tes ancêtres : es-tu à présent déterminé, pour une poignée de lentilles idéologiques, à les renier ?

Mais bon, cent fois sur le métier... Alors vas-y, dis-nous, avec précision et luxe de sources, combien la sanguinaire Rosa Luxemburg a fait trucider de bourgeois avant d'être, par de preux risque-tout, éliminée...


PS.- et vérifie de temps en temps, non seulement les faits, mais l'orthographe des noms, je vois à peu près de qui tu parles mais pour le profane c'est parfois incompréhensible.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Jan 31, 2011 7:01 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Rosa Luxembourg n'a pas eu le loisir d'exercer ses talents répressifs et régénérateurs car elle ne prit pas le pouvoir comme Lénine et Staline, Mao ou Pol Pot, mais elle s'est exprimée sur la façon dont il fallait procéder en cas de prise du pouvoir. Il faudrait, dit-elle, liquider les 10 % de la population qui seraient probablement irréductibles à la conversion au marxisme-léninisme.
Bela Kuhn, à Budapest, ne régna pas longtemps mais assez pour faire un grand carnage.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Jan 31, 2011 7:03 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
Non seulement tu persistes à confondre Sotelo et Caballero, mais tu situes la violence des guerres de classes d'un seul côté... celui des prolétaires et des manants ?


Je ne confonds rien du tout et je prétends que Sotelo a dit vouloir imiter Lénine.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 276 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10 ... 19  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla