Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Jeu Oct 17, 2019 6:11 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 61 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Sam Juin 11, 2011 4:15 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Je suis largement d'accord avec vous, toute en éprouvant le besoin de préciser que les comportements de censeurs actifs ou passifs de nos contradicteurs énervés, oubliant toute politesse et tout esprit de dialogue, ne s'expliquent pas, en général, par le souci de préserver des légendes, mais beaucoup plus, en l'occurrence, par le conformisme et la peur de devoir réviser des idées toutes faites.

Ce dont on n'a pas encore assez parlé, sans m'excepter du reproche, c'est le recrutement de Hamilton par les services secrets britanniques pour aller rencontrer à Lisbonne Albrecht Haushofer.

Son départ était fixé au 14 mai, soit quatre jours après le vol de Hess, ce qui suffit, aux rares tenants de la thèse "Hess solitaire" qui aient le courage d'aborder ce point, pour dire qu'il n'y a aucun rapport. Quelle imprudence !

L'opération est montée comme une réponse à la lettre à Hamilton du 23 septembre 1940, rédigée par Hess au su de Hitler et signée d'Albrecht Haushofer. Ce dernier se réclame des plus hautes autorités du Reich et dit qu'il peut venir trouver Hamilton en territoire neutre en étant prévenu quelques jours à l'avance, le courrier de l'étranger lui arrivant vite et le franchissement des frontières ne lui posant pas de problèmes.

Je rappelle qu'on ne connaît cette affaire que grâce au livre de James Douglas-Hamilton, fils du duc, paru en 1971 et utilisant les archives que son père a gardées à ce sujet. Le motif de cette divulgation est évident : il s'agit de laver la mémoire de son père de toute insinuation suivant laquelle ses positions apaiseuses des années trente auraient pu le conduire à souhaiter la paix début 1941, et à contacter l'ennemi à ce sujet. Il était prêt à le faire certes, mais en service commandé et en posant d'ailleurs tout un tas de conditions, comme la mise au courant du ministre Eden. C'est sans doute en raison des révélations de ce livre que les services qui s'occupaient alors de déclassifier, pour 1972, les archives de 1941, tout en "retenant" les documents "sensibles", laissèrent passer le dossier du ministère de l'Air sur cette affaire. Mais, à ce jour, les traces qu'elle a nécessairement laissées au Foreign Office, au cabinet et à la direction du service secret en charge de l'opération (sans doute le MI 6 dit Intelligence Service, peut-être le SOE) sont rigoureusement invisibles.

Il n'empêche : un rendez-vous à Lisbonne le 14 mai, en temps de guerre, cela se donne à un agent allemand avant le 10. Si nous nous en tenons à la partie émergée de l'iceberg, une solution s'offre : Albrecht rencontre à Genève un go between habituel entre Anglais et Allemands, le diplomate suisse Carl Burckhardt le 28 avril et, si leur conversation n'est connue que par des bribes, celles-ci font état de "salutations de ses amis anglais" apportées à l'Allemand par l'Helvète. C'est l'une des occasions où le rendez-vous aurait pu être pris... et elle laisse un délai intéressant pour influencer le ou les décideurs du vol de Hess.

Qu'il l'organise seul ou en collaboration avec Hitler, son souci est de prendre contact avec le "parti de la paix" non point pour palabrer (alors que les Anglais, eux, ne cherchent qu'à gagner du temps), mais bien pour enclencher un processus de signature assez rapide, Barbarossa étant irrévocablement fixé au 22 juin. Quand arrive la proposition d'une rencontre à Lisbonne le 14 mai, il est vraisemblable que la partie allemande trouve la procédure trop lente (ce que l'anglaise ne peut concevoir de façon aussi nette, puisqu'elle ignore l'échéance du 22 juin et son caractère irrévocable).

Le fait que Hess ne se soit pas entraîné au parachutisme donne fortement à penser qu'une autre manoeuvre anglaise a eu lieu : une intoxication suivant laquelle l'aérodrome de Prestwick serait, soit une certaine nuit, soit pendant toutes les nuits d'une certaine période, pourvu d'une équipe d'accueil, liée au parti de la paix, pour un avion allemand discret.

Hess aurait donc brûlé les étapes et sauté le rendez-vous de Lisbonne, tout en haussant le rang du messager attendu.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Juil 12, 2011 10:58 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juin 25, 2011 2:19 pm
Messages: 186
Localisation: Saint-Tropez (VAR)
[b] La dernière tentative de paix auprès de l'Angleterre[/b]

Adolf Hitler n'a jamais voulu [b]qu'une seule guerre[/b]:
[b]celle dirigée contre l'URSS,à la fois pour abattre l'abjection communiste
et pour conquérir l'Ukraine, la terre la plus fertile d'Europe,ridiculement
sous-exploitée par la grotesque agriculture soviétique[/b].
Le Reich manque d'espace pour le projet fantasmagorique de son Führer:
donner un continent aux Germano-Scandinaves pour qu'ils puissent élaborer,
bien plus tard,la surhumanité.

[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=3&u=14476070][img]http://i87.servimg.com/u/f87/14/47/60/70/ts10.jpg[/img][/url]

Rudolf Hess ,le confident le plus intime,connaît tout cela.
Hess veut tenter une dernière approche des Britanniques,
avant que la Wehrmacht ne se rue dans les plaines de l'Est.
Son ami le géopoliticien Albrecht Haushofer, le fils de son vieux professeur,
lui a conseillé de s'adresser à la plus haute aristocratie terrienne,dans l'espoir
de la voir agir auprès du très malléable George VI pour qu'il renvoie Churchill
et appelle à la tête du gouvernement un pacifiste comme Lord Halifax.
Le géopoliticien rêve autant que le [i]" remplaçant du Führer pour le parti "[/i]:
il y a beau temps que la ploutocratie industrielle et financière de Grande-Bretagne domine l'aristocratie terrienne.
S'ensuit l'équipée que l'on a tournée en ridicule,alors qu'elle est un exemple
de dévouement illimité d'un romantique exalté.
Le [b]10 mai 1941,Hess[/b], excellent pilote,emmène un Me 110 au-dessus
de l'Ecosse et saute en parachute.

[i]Il veut semer la paix et récolte des avanies[/i].

Churchill le tourne en ridicule et le traite en criminel de guerre,
ce que Rudolf Hess n'est assurément pas.
Le Führer, ébahi par la candeur et la naïveté de son ami,est bien obligé
de faire passer son acte pour une manifestation de folie passagère
(c'est ce que Hess lui avait recommandé de faire en cas d'échec de sa part,
dans une lettre,remise au Führer le 11 mai).

Hitler profite de l'occasion pour ordonner de fermer les cercles accultistes
et d'interdire les professions de mage et d'astrologue:35 000 charlatans,
vaguement protégés jusque-là par Rudolf Hess,doivent changer d'activité
ou passer à la clandestinité....encore des victimes de l'obscurantisme nazi !

Rudolf Hess sera condamné à la prison à vie par les nobles juges
du [b][i]TMI[/i][/b] de [b]Nuremberg[/b] et mourra dans la prison forteresse
de Spandau , en août 1987,n'ayant été autorisé à recevoir
des visites de sa femme et de son fils qu'à partir de 1969.

Contrairement à certains,je ne cherche pas mes sources "entre les lignes",
mais sur les écrits de l'auteur de MK.

[i]La doctrine d'[b]Adolf Hitler[/b][/i]
(Editions Albin Michel,juillet 1942)

[img]http://i68.servimg.com/u/f68/15/18/18/74/thumbn11.jpg[/img]

[img]http://i67.servimg.com/u/f67/11/87/08/19/260wta10.jpg[/img]


[b][i]La conquête de terres nouvelles,
seule voie de salut pour l'Allemagne.[/i][/b]

Reste donc un seul moyen d'assurer l'avenir de l'Allemagne: la conquête.
Et cette conquête ne doit s'effectuer ni en Afrique, ni en Amérique,
ni en Asie, mais en Europe.
Pareille entreprise exige avant tout de la résolution.
[i][color=#BF0000]
" Il ne s'agit pas[/color][/i], déclare Hitler, [i][color=#BF0000]de procéder
par demi-mesures, car cette tâche réclame une volonté indomptable,
une énergie inflexible, qui se dépense sans compter.
Toute la politique du Reich doit s'orienter exclusivement vers ce but.
Aucune démarche ne devra être inspirée par des considérations étrangères
à l'exécution de ce plan." [/color][/i]

Si le gouvernement impérial avait clairement comprit ces choses,
il aurait également compris que c'était à l'est, autrement dit dans les régions
placées sous la domination du tsar de Russie, que l'Allemagne pouvait
trouver les terres dont elle a besoin.
[i][color=#BF0000]
" Si l'Allemagne avait assumé en 1904 la même attitude que le Japon
[/color][/i], écrit Hitler, qui semble envisager déjà une action concertée
de Berlin et de Tokio contre la Russie,[i][color=#BF0000] tout le sang
répandu pendant la guerre mondiale aurait été épargné, et la position
de l'Allemagne aurait été assurée pendant des siècles."[/color][/i]
Mais une telle politique exige d'abord une attitude réaliste à l'égard
du principe des frontières.Celles-ci ne sont pas intangibles,[i][color=#BF0000]
" car la nature ne connaît pas de frontières politiques.
Elle engendre la vie, la lance dans le monde et la regarde se débrouiller.
Dieu a créé l'homme.Il a créé des nations, c'est-à-dire des groupements
humains, liés par la communauté du sang, de la langue et des moeurs.
Il n'a créé ni les Etats ni les frontières.
Celles-ci sont une création des hommes, et ce que les hommes ont créé,
d'autres hommes peuvent le défaire. [/color][/i]

[b][i]Le choix décisif: l'Angleterre ou la Russie ?[/i][/b]

L'Allemagne devait ensuite choisir judicieusement ses alliés.
Il fallait renoncer délibérément à l'alliance absurde avec l'Autriche
et s'allier avec l'Angleterre, alors l'ennemie de la Russie.
[i][color=#BF0000]
" Il eût fallu pour cela renoncer à l'expansion économique,
à la politique maritime et coloniale qui inquiètait l'Angleterre,
mais ce sacrifice eût été amplement compensé par le formidable
accroissement de notre puissance sur le continent."[/color][/i]
Faute de n'avoir pas su choisir entre l'Angleterre et la Russie,
l'Allemagne a eu la maladresse de se mettre à la fois
ces deux puissances à dos.Ainsi le conflit qui allait s'engager
ne pouvait, à moins d'un miracle, se terminer en sa faveur.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Juil 12, 2011 11:42 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
Source ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Juil 12, 2011 11:59 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juin 25, 2011 2:19 pm
Messages: 186
Localisation: Saint-Tropez (VAR)
[quote="Daniel Laurent"]Source ?[/quote]
Tu as raison Lolo,elles sont déformées par le serveur !
c'est près de l'hébreu....que fait Vrançois avec son PA ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Juil 12, 2011 12:25 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juin 25, 2011 2:19 pm
Messages: 186
Localisation: Saint-Tropez (VAR)
[quote="Henri Lévy"][quote="Daniel Laurent"]Source ?[/quote]
Tu as raison Lolo,elles sont déformées par le serveur !
c'est près de l'hébreu....que fait Vrançois avec son PA ?[/quote]

Voilà le lien,livre très rare et introuvable !
Il faut beaucoup de doc pour chercher la Vérité.

http://spartiate.tonempire.net/t279-ecl ... ist-mechin

Il me semble que c'est les pages 45 à 65 ? du livre de BM

PS: je ne peux plus: - éditer pour corriger une erreur,ni surligner ?
J'espère que ce n'est pas du sabotage ! sinon,je vous laisse avec
votre religion.....


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Juil 12, 2011 12:38 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
[quote="Henri Lévy"]sinon,je vous laisse avec votre religion.....[/quote]
Notre religion s'appelle Histoire et a une déesse fort exigeante, Clio.
Comme source historique, Benoist-Mechin sent un peu la vieille poussière...
Et essayer de ne plus te contenter de faire des copier-coller d'un forum a un autre, surtout des forums qui n'ayant pas les mêmes caractéristiques techniques ne reproduisent pas les mêmes formatages.
Et oui, riri, il faut tout reformater a l’arrivée, du boulot...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Juil 12, 2011 12:44 pm 
Hors ligne

Inscription: Ven Jan 07, 2011 4:55 pm
Messages: 64
" Rudolf Hess ,le confident le plus intime,connaît tout cela.
Hess veut tenter une dernière approche des Britanniques,"...

"S'ensuit l'équipée que l'on a tournée en ridicule,alors qu'elle est un exemple
de dévouement illimité d'un romantique exalté."

Un serviteur réellement dévoué agirait il sans le consentement de son maître, qui plus est pour prendre une initiative
qui risque de plonger ce dernier dans l'embarras ?
La thèse de l'initiative personnelle nous ramène à une vision du reich ou malgré la surveillance policière et la paranoia ambiante
des lieutenants éminents font n'importe quoi à l'insu de leur führer et de ses plans, accréditant ainsi l'idée que Hess est déséquilibré.
Si il était réellement "dérangé" et de plus innocent de tout crime de guerre, pourquoi cette interminable détention
s'achevant par l'invraisemblable suicide d'un vieillard ? (il n'arrivait même plus à lacer ses chaussures seul à la fin de sa détention...)

La concordance des versions anglaises et allemandes de son épopée dans un tel contexte de propagande ( il est fou ! s'exclament-ils
à l'unisson ) ne devrait elle pas susciter une légitime méfiance ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Juil 12, 2011 12:46 pm 
Hors ligne

Inscription: Ven Jan 07, 2011 4:55 pm
Messages: 64
Daniel j'attends toujours votre opinion sur Rommel le "renard enragé"...
Salutations !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Juil 12, 2011 12:51 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juin 25, 2011 2:19 pm
Messages: 186
Localisation: Saint-Tropez (VAR)
[quote="Daniel Laurent"][quote="Henri Lévy"]sinon,je vous laisse avec votre religion.....[/quote]
Notre religion s'appelle Histoire et a une déesse fort exigeante, Clio.
Comme source historique, Benoist-Mechin sent un peu la vieille poussière...
Et essayer de ne plus te contenter de faire des copier-coller d'un forum a un autre, surtout des forums qui n'ayant pas les mêmes caractéristiques techniques ne reproduisent pas les mêmes formatages.
Et oui, riri, il faut tout reformater a l’arrivée, du boulot...[/quote]

Et encore une pirouette ! BM sent la vieille poussière.
Tu t'arranges pas mon Lolo !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Juil 12, 2011 12:53 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juin 25, 2011 2:19 pm
Messages: 186
Localisation: Saint-Tropez (VAR)
[quote="Henri Lévy"][quote="Daniel Laurent"][quote="Henri Lévy"]sinon,je vous laisse avec votre religion.....[/quote]
Notre religion s'appelle Histoire et a une déesse fort exigeante, Clio.
Comme source historique, Benoist-Mechin sent un peu la vieille poussière...
Et essayer de ne plus te contenter de faire des copier-coller d'un forum a un autre, surtout des forums qui n'ayant pas les mêmes caractéristiques techniques ne reproduisent pas les mêmes formatages.
Et oui, riri, il faut tout reformater a l’arrivée, du boulot...[/quote]

Et encore une pirouette ! BM sent la vieille poussière.
Tu t'arranges pas mon Lolo ![/quote]

Toujours le même formatage,alors Lolo,ça vient de l'étanchéïté
du serveur ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Juil 12, 2011 12:53 pm 
Hors ligne

Inscription: Ven Jan 07, 2011 4:55 pm
Messages: 64
Bonjour François ,
je viens de terminer l'excellent numéro Mai-Juin d' Histoire de la dernière guerre ,
mais je dois vous avouer que je m'attendais à une prise de position plus audacieuse de votre part sur Hess...
Salutations historiques...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Juil 12, 2011 12:55 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juin 25, 2011 2:19 pm
Messages: 186
Localisation: Saint-Tropez (VAR)
[quote="Claude Jarvis"]" Rudolf Hess ,le confident le plus intime,connaît tout cela.
Hess veut tenter une dernière approche des Britanniques,"...

"S'ensuit l'équipée que l'on a tournée en ridicule,alors qu'elle est un exemple
de dévouement illimité d'un romantique exalté."

Un serviteur réellement dévoué agirait il sans le consentement de son maître, qui plus est pour prendre une initiative
qui risque de plonger ce dernier dans l'embarras ?
La thèse de l'initiative personnelle nous ramène à une vision du reich ou malgré la surveillance policière et la paranoia ambiante
des lieutenants éminents font n'importe quoi à l'insu de leur führer et de ses plans, accréditant ainsi l'idée que Hess est déséquilibré.
Si il était réellement "dérangé" et de plus innocent de tout crime de guerre, pourquoi cette interminable détention
s'achevant par l'invraisemblable suicide d'un vieillard ? (il n'arrivait même plus à lacer ses chaussures seul à la fin de sa détention...)

La concordance des versions anglaises et allemandes de son épopée dans un tel contexte de propagande ( il est fou ! s'exclament-ils
à l'unisson ) ne devrait elle pas susciter une légitime méfiance ?[/quote]

Si vous aviez lu le livre de son fils,vous seriez qu'on l'a suicidé .
le motif ? il refusait de signer des déclarations,genre de R.Hoess.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Juil 12, 2011 1:05 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
[quote="Claude Jarvis"]Daniel j'attends toujours votre opinion sur Rommel le "renard enragé"...
Salutations ![/quote]
Bonjour Claude,
S'il s'agit du fil sur le "forum vert", je n'en suit pas membre mais je l'ai lu et sauvegarde.
C'est ça ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Juil 12, 2011 3:46 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Henri Lévy a écrit:

PS: je ne peux plus: - éditer pour corriger une erreur,ni surligner ?
J'espère que ce n'est pas du sabotage ! sinon,je vous laisse avec
votre religion.....


Je ne suis pas un grand technicien et peux seulement t'affirmer qu'aucune mesure n'a été prise pour restreindre tes pouvoirs.


Sur le fond, refuser de lire la prose nazie entre les lignes est dangereux.

Mais dans les lignes il y a déjà pas mal de choses, notamment une haine viscérale des Juifs qui les présente comme indignes de vivre. A cela, qui t'a été rappelé, tu n'as pas encore répondu grand-chose.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Juil 12, 2011 3:51 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Claude Jarvis a écrit:
Bonjour François ,
je viens de terminer l'excellent numéro Mai-Juin d' Histoire de la dernière guerre ,
mais je dois vous avouer que je m'attendais à une prise de position plus audacieuse de votre part sur Hess...
Salutations historiques...


cela ne tiendrait-il pas tout bonnement au fait que nous ne sommes pas du même avis ?

Le télégramme Lequio me donne à penser que sur ce coup-là les appeasers, intriguant avec Churchill et non contre lui, ne sont pas pendables. Les dissimulations britanniques actuelles tiennent donc de la routine et du désir de ne pas se compliquer l'existence, et non, point du tout, du souci de cacher des turpitudes.

En tout cas je n'ai, dans cet article, rien caché de ma pensée, si profonde soit-elle !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 61 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla