Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Dim Oct 13, 2019 11:15 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Auteur Message
MessagePosté: Mer Aoû 03, 2011 3:39 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
L'armistice permet à l'occupant de contrôler la métropole et l'histoire montre qu'il y est fort bien parvenu jusqu'en août 1944, ne cédant que devant les forces immenses accumulées en Normandie.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Aoû 03, 2011 1:28 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
Cette question d'un débarquement en zone libre est à rattacher à la question de l'ouverture d'un second front, plutôt qu'à celle de l'armistice, à mon humble avis.

http://www.northstarcompass.org/french/ ... /1wwii.htm

D'ailleurs, en y réfléchissant, un débarquement en Normandie -dès septembre 1942- était plus sécurisant pour les Américains. Je dois admettre que les objections importantes, concernant la présence d'un grand convoi en Méditerranée se dirigeant vers les côtes de la Provence, sont en partie pertinentes.

Donc, il conviendrait de s'interroger sur l'opportunité d'un débarquement anglo-américain en Normandie. A cette date, il n'existait pas de fortifications permamentes sur le littoral normand. De la Seine à Cherbourg, les Allemands n'alignaient que 3 Id, de valeur moyenne. Les huit divisions de Torch et la division canadienne sacrifiée à Dieppe, auraient pu prendre terre sur les côtes de la Manche et du Calvados, sans difficulté majeure. Cherbourg aurait pu être encerclé rapidement et tomber assez vite, sans les destructions importantes de 1944...

Si cette perspective avait été retenue, il est probable que les Alliés auraient fait le nécessaire pour que Vichy se joigne à la danse.

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Aoû 03, 2011 7:55 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Oct 31, 2010 10:02 pm
Messages: 321
Localisation: Muret
Bonsoir. Sauf erreur de ma part, le grand rêve de Churchill est de frapper l'Axe dans ce qu'il appelle "le ventre mou de l'Europe": les Balkans, voire à la limite l'Italie, pour remonter par la "trouée de Lubjana" pour, entre autre couper la route aux soviétiques. Et on y arrivera en partie avec le débarquement en Sicile, puis en Italie... front qui se finira en queue de morue, au grand dam du premier ministre. Les américains, plus pragmatiques, et pressés d'en finir avec l'Europe préféraient un débarquement en France. Mais pour y arriver, il faut de la logistique, en l'occurence des péniches de débarquement en grand nombre, et du matériel qui tienne la route. Les chars américains de l'époque, copiés sur le B1 bis étaient littéralement obsolètes comme le prouvera la bataille de Tunisie.
L'organisation d'un débarquement n'est pas chose discrète que l'on peut cacher facilement aux yeux de l'ennemi. Ce n'est que lorsqu'il apparait évident à Hitler que les alliés vont tenter un débarquement en France, que les effectifs allemands progressent. De surcroit, je demeure persuadé que l'équipe à Pétain jouait à fond la carte allemande, en ménageant, autant faire que ce peut, l'opinion française; et je ne pense pas qu'il aurait (notre maréchal nous voilà) levé le petit doigt pour aider les alliés sur un débarquement en métropole. Il n'y a qu'à voir sa réaction au jour de l'opération Torch, et en juin 1944. De surcroit, l'armée d'armistice métropolitaine était maréchaliste en diable, et une grande part des soldats de tout grade qui voulaient en découdre étaient envoyés en AFN, voire dans certaines villégiatures le long du Sahara.
L'opération en Corse est un beau coup de maitre, mais il ne faut pas négliger le fait qu'elle a pu réussir grace au soutient de la Résistance en Corse, qui est très importante, et à menée la vie dure aux occupants, sans oublier la défection des troupes italiennes pour une grande part. Amitiés. Bernard


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu Aoû 04, 2011 6:44 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Roy-Henry a écrit:
Cette question d'un débarquement en zone libre est à rattacher à la question de l'ouverture d'un second front, plutôt qu'à celle de l'armistice, à mon humble avis.

http://www.northstarcompass.org/french/ ... /1wwii.htm

D'ailleurs, en y réfléchissant, un débarquement en Normandie -dès septembre 1942- était plus sécurisant pour les Américains. Je dois admettre que les objections importantes, concernant la présence d'un grand convoi en Méditerranée se dirigeant vers les côtes de la Provence, sont en partie pertinentes.

Donc, il conviendrait de s'interroger sur l'opportunité d'un débarquement anglo-américain en Normandie. A cette date, il n'existait pas de fortifications permamentes sur le littoral normand. De la Seine à Cherbourg, les Allemands n'alignaient que 3 Id, de valeur moyenne. Les huit divisions de Torch et la division canadienne sacrifiée à Dieppe, auraient pu prendre terre sur les côtes de la Manche et du Calvados, sans difficulté majeure. Cherbourg aurait pu être encerclé rapidement et tomber assez vite, sans les destructions importantes de 1944...

Si cette perspective avait été retenue, il est probable que les Alliés auraient fait le nécessaire pour que Vichy se joigne à la danse.


La perspective a été étudiée tant et plus lors de conversations anglo-américaines au premier semestre 42. Marshall tenait ferme à une tentative de tête de pont au Cotentin (nom de code : Sledgehammer). Churchill, pour une fois soutenu sans réserve par ses chefs d'état-major, détourne à grand peine les ardeurs vers l'Afrique du Nord, tout en laissant faire comme un os à ronger un débarquement expérimental à Dieppe en août.

Ce qui meut le plus Winston en l'occurrence, c'est la crainte d'un échec qui saperait pour des années le moral des populations occupées.

Entre autres considérations, on peut relever que la Luftwaffe, en 1942, est encore assez fringante et peut tout à loisir observer ce qui se prépare dans les ports anglais. Donc là encore vos estimations de ce que le Reich peut aligner en Normandie tiennent du whisful thinking. Et là, nous sommes en zone occupée, bien loin de l'armée d'armistice...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu Aoû 04, 2011 8:20 am 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
Pas exactement. Je rejoins seulement les critiques soviétiques de la politique des Wasp ! François, quand il y a seulement 3 ID sur le littoral normand, de la Seine à Cherbourg, il faut le dire; et surtout le reconnaître...

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu Aoû 04, 2011 5:15 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6775
Je n'en disconviens nullement mais je mets l'accent sur la capacité allemande de voir venir et d'agir en conséquence.



Comme Paxton, Boisbouvier et la quasi-totalité des gens qui commettent telle ou telle erreur sur Vichy, vous me semblez oublier fâcheusement Hitler et ses capacités d'anticipation. Si Staline, en ce premier semestre 42, réclame un second front à cor et à cri, si Roosevelt, encore peu au fait des réalités militaires, acquiesce avec légèreté, si Churchill douche respectueusement son enthousiasme, croyez-vous que pour autant Hitler dorme ? Lui-même est obligé de considérer in coup de main sur le Cotentin comme une éventualité sérieuse, et de savoir comment, au moindre signalement par lkes avions d'observation de la Luftwaffe d'une concentration navale suspecte prenant la direction de la Normandie depuis la côte sud anglaise, il va réagir.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 36 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla