François DELPLA

Livre d'or

Par François
Delpla

Merci, Lovermind !

Laissons le passé, sinon pour constater ce qu'il nous enseigne. En l'occurrence, Hitler est un objet chaud, que la plupart n'abo [Suite...]

Livre d'or

 
Rss Chronologie du Troisième Reich
Cette chronologie est parue pour la première fois en 2006, dans mon livre Nuremberg face à l'Histoire



REPÈRES CHRONOLOGIQUES
ET FONCTIONS DES ACCUSÉS


1919

Début de l’année Fondation du DAP (Deutsche Arbeiterpartei, ou
parti des travailleurs allemands).

28 juin Traité de Versailles, consacrant la défaite de l’Allemagne
dans la Première Guerre mondiale.

Automne Adolf Hitler, né en 1889, écrit son premier texte
antisémite puis adhère au DAP.

1920

Février Présentation du programme du DAP qui devient
le NSDAP par adjonction du qualificatif « National-
sozialistische » (national-socialiste), couramment
abrégé en « nazi ».


1921

29 juillet Hitler prend le contrôle absolu du NSDAP et se
fait appeler « Führer ».


1922

Début de l’année Adhésion au NSDAP d’un célèbre pilote de
chasse, Hermann Göring, que Hitler charge
bientôt de développer les SA (Sturmabteilungen
ou Sections d’assaut), milice paramilitaire du parti.

1923

Novembre Dissolution du NSDAP après une tentative de
putsch ; Hitler emprisonné.


1924

Rédaction de Mein Kampf par Hitler, avec la collaboration
de Rudolf Hess.

1925

Février « Refondation » du NSDAP par Hitler (condamné
l’année précédente à cinq ans de prison et libéré
au bout d’un an), assisté de Hess.

1929

Heinrich Himmler nommé à la tête des SS
(Schutzstaffeln ou escadrons de protection), une
branche des SA chargée de la garde personnelle
du Führer.


1930

Septembre Première poussée électorale des nazis (18 % des
voix et 107 députés au Reichstag).

1931

Septembre Baldur von Schirach nommé chef des Jeunesses
hitlériennes.

1932

Avril Hitler obtient 37 % des voix au second tour de
l’élection présidentielle (le maréchal von Hindenburg
est réélu avec 53 %).

29 juillet 230 nazis élus au Reichstag (37 % des voix), que
préside désormais Göring.

6 novembre Léger recul nazi aux élections législatives (34 %
des voix, 197 députés).

Décembre Démission de Gregor Strasser, deuxième personnage
du parti nazi, remplacé par Rudolf Hess (qui
le dirigera, en tant que « lieutenant du Führer », jusqu’en
1941).

1933

Déc. 1932-janvier 1933 Palabres dans les milieux politiques, financiers et militaires en vue de la formation d’un gouvernement
incluant les nazis, représentés dans les négociations,
outre Hitler, par Göring et Joachim von
Ribbentrop. Parmi les négociateurs et intermédiaires
non nazis figurent Franz von Papen et
Hjalmar Schacht, ancien président de la Reichsbank
(1923-1930).

30 janvier Hitler nommé chancelier d’Allemagne par Hindenburg
; Franz von Papen vice-chancelier ;
Konstantin von Neurath ministre des Affaires
étrangères ; Göring ministre sans portefeuille et
ministre de l’Intérieur en Prusse ; Wilhelm Frick
ministre de l’Intérieur du Reich.

28 février Décret suspendant toutes les libertés, au lendemain
de l’incendie du Reichstag (mesure reconduite
sous diverses formes jusqu’en 1945).

Mars Goebbels nommé ministre de la Propagande ;
Hans Fritzsche occupera dans ce ministère
diverses fonctions jusqu’à la fin du régime.

2 mai Dissolution des syndicats et confiscation de
leurs biens au profit d’un « Front du travail »
dirigé par Robert Ley.

Juillet Interdiction de tous les partis à l’exception du
NSDAP.

14 octobre L’Allemagne quitte la Société des Nations.

Fin de l’année Début de la coopération entre Hitler et l’architecte
Albert Speer.


1934

30 juin-2 juillet Massacre dit de la « nuit des Longs couteaux ».

25 juillet Assassinat du chancelier autrichien Dollfuss par
des nazis viennois. Franz von Papen, démissionnaire de la vice-chancellerie
au début du mois, accepte l’ambassade
de Vienne au lendemain de la mort de
Dollfuss.

Août Hjalmar Schacht (redevenu président de la
Reichsbank en 1933) nommé ministre de l’Économie
; mort de Hindenburg. Hitler, cumulant
les fonctions de chef du gouvernement et de
chef de l’État, se fait appeler « Führer » de l’Allemagne.

1935

Mars Annonce par le gouvernement allemand de la
restauration d’une armée de l’Air (Luftwaffe) et
du rétablissement du service militaire (deux transgressions
majeures du traité de Versailles).

18 juin Accord naval anglo-allemand signé à Londres (le
signataire allemand est Joachim von Ribbentrop)
permettant la restauration d’une marine de guerre
allemande équivalant à 35 % au plus des forces
navales britanniques.

1936

7 mars Remilitarisation dite « de la Rhénanie » (en fait, de
la zone bordière du Rhin que le traité de Versailles
prescrivait à l’Allemagne de démilitariser).

Août Ribbentrop nommé ambassadeur à Londres.

Octobre Göring nommé directeur d’un « plan de quatre
ans » pour stimuler l’économie en faisant une large
part à l’armement.

1938

Février Démission forcée des généraux von Blomberg
(ministre de la Guerre) et von Fritsch (chef de l’armée
de Terre) ; Hitler se nomme commandant en
chef de la Wehrmacht et nomme le général Wilhelm
Keitel (qui a pour adjoint le colonel Alfred
Jodl) à la tête de son état-major, baptisé OKW
(Oberkommando der Wehrmacht) ; Schacht remplacé
au ministère de l’Économie par Walter
Funk, Neurath à celui des Affaires étrangères par
Ribbentrop.

Mars Absorption de l’Autriche (Anschluss) avec la
coopération d’Arthur Seyss-Inquart, figure de
proue des nazis autrichiens.

30 septembre Accords de Munich livrant la région tchécoslovaque
des Sudètes à Hitler (autres signataires : Édouard
Daladier pour la France, Neville Chamberlain pour
l’Angleterre, Benito Mussolini pour l’Italie).

9 novembre « Nuit de Cristal » (arrestations massives de Juifs à
travers toute l’Allemagne, dégâts envers les synagogues
et les magasins tenus par des Juifs).

1939

Février Schacht, remplacé à la tête de la Reichsbank par
Walter Funk, devient ministre sans portefeuille (et
le restera jusqu’en 1943).

15 mars Invasion de la Tchécoslovaquie par l’Allemagne
en violation des accords de Munich ; Konstantin
von Neurath nommé à Prague, avec le titre
de « protecteur de Bohême-Moravie ».

30 mars Garantie par la Grande-Bretagne des frontières
polonaises.

23 août Pacte germano-soviétique de non-agression
(avec des clauses secrètes prévoyant un partage
des pays de la région en « zones d’influence »),
signé à Moscou par Ribbentrop.

1er septembre Attaque allemande contre la Pologne.
3 septembre Déclaration de guerre de la Grande-Bretagne,
puis de la France, à l’Allemagne.

17 septembre Entrée des troupes soviétiques en Pologne
après la destruction par l’Allemagne de l’essentiel
des forces armées de ce pays.

Octobre Hans Frank nommé à la tête de l’administration
allemande dans la plus grande partie de la
Pologne occupée, baptisée « Gouvernement
général », avec Seyss-Inquart pour adjoint.

30 nov. 1939-12 mars 1940 Guerre soviéto-finlandaise.

1940

Mars-avril Exécution par les services secrets soviétiques
d’une grande proportion des officiers faits prisonniers
en Pologne (massacre dit « de Katyn »).

10 avril Invasion par l’Allemagne du Danemark et de la
Norvège.

10 mai Invasion par l’Allemagne du Luxembourg, de
la Belgique et de la Hollande ; Seyss-Inquart
nommé commissaire du Reich dans ce dernier
pays.

10 mai-25 juin Campagne de France, conclue par un armistice
séparé ; la Grande-Bretagne reste le seul grand
pays en guerre contre l’Allemagne.

10 juin Entrée en guerre de l’Italie contre la France et
l’Angleterre.

Août Baldur von Schirach nommé gouverneur de
l’Autriche.

1941

10 mai Arrestation de Hess en Écosse après un vol solitaire
; Martin Bormann lui succède.

22 juin Attaque de l’URSS par l’Allemagne.

11 décembre Déclaration de guerre de l’Allemagne aux États-
Unis, trois jours après l’attaque du Japon à Pearl
Harbor.

1942

20 janvier Conférence de responsables SS et gouvernementaux
à Wannsee pour préparer le meurtre des Juifs
européens.

Février Speer nommé ministre de l’Armement et chef de
l’organisation Todt (travaux publics).

27 mars Fritz Sauckel (chef du parti nazi en Thuringe
depuis 1925) nommé commissaire à la maind’oeuvre
étrangère.

Novembre Invasion de l’Afrique du Nord française par des
troupes anglo-américaines.

1943

30 janvier L’amiral Erich Raeder, commandant en chef de la
flotte allemande depuis le début du régime, remplacé
par l’amiral Karl Dönitz, jusque là chef de la
flotte sous-marine.

2 février Victoire soviétique à Stalingrad (capitulation du
Feldmarschall Paulus).

13 avril La radio allemande annonce la découverte des
corps de milliers d’officiers polonais dans la région
de Katyn (Biélorussie) et attribue leur exécution
au gouvernement soviétique.

Août Konstantin von Neurath remplacé à Prague
comme « protecteur » par Wilhelm Frick.
Novembre Conférence interalliée de Téhéran.

1944

Juin-septembre Libération de l’essentiel du territoire français.

20 juillet Attentat et coup d’État manqués contre Hitler.

Décembre Contre-attaque allemande dans les Ardennes.

1945

Février Conférence interalliée de Yalta.

23 avril Destitution de Göring par Hitler.

30 avril Suicide de Hitler ; Dönitz accepte sa succession,
dévolue par testament.

2 mai Disparition de Bormann (son décès sera établi
beaucoup plus tard).

3 mai Accord interallié à San Francisco sur le jugement
des « criminels de guerre » allemands par
un tribunal militaire international.

17 juillet-1er août Conférence de Potsdam entre Staline, Truman
et Churchill (puis Attlee).
 
 
Note: Aucune note
(0 note)
Ecrit par: François Delpla, Le: 18/02/15