Le Forum de François Delpla
https://www.delpla.org/forum/

L'autopsie du sarkozysme
https://www.delpla.org/forum/viewtopic.php?f=105&t=830
Page 3 sur 3

Auteur:  boisbouvier [ Sam Aoû 04, 2012 10:06 pm ]
Sujet du message:  Re: L'autopsie du sarkozysme

Tu as tout faux.
En envahissant Prague en mars 39 six mois seulement après avoir juré ses grands dieux que le territoire des sudètes serait sa dernière revendication territoriale Hitler a définitivement convaincu toutes les chancelleries de sa foncière déloyauté et de son entier cynisme.
Aucun historien n'en a disconvenu. Tu es le premier.

Auteur:  François Delpla [ Dim Aoû 05, 2012 2:46 am ]
Sujet du message:  Re: L'autopsie du sarkozysme

Un peu que j'ai tout faux !

François Delpla a écrit:
Ce qui est important et pas encore assez remarqué, c'est le soin que Hitler met à couvrir ses transgressions d'un voile de légalisme suffisant pour rendre ambiguës, mollassonnes et dispersées les réactions éventuelles. Par exemple il viole les accords de Munich en envahissant la Tchécoslovaquie le 15 mars 1939, mais auparavant il a fait en sorte que le pays n'existe plus ! D'où le fait qu'on lui accorde encore le bénéfice du doute et ne lui fait pas une guerre immédiate, lui laissant le choix du moment.

De ce point de vue, la parenté est on ne peut plus étroite entre ses tours de politique intérieure et extérieure.



On lui a fait la guerre le 16 mars, mea maxima culpa.

Auteur:  boisbouvier [ Dim Aoû 05, 2012 8:52 am ]
Sujet du message:  Re: L'autopsie du sarkozysme

Tu viens de dire, Delpla,

Citation:
c'est le soin que Hitler met à couvrir ses transgressions d'un voile de légalisme suffisant pour rendre ambiguës, mollassonnes et dispersées les réactions éventuelles.


La prise de Prague en mars 39 fut donc, d'après toi, couverte par un voile de légalisme, et c'est ce voile de légalisme qui expliquerait qu'elle n'entraina pas de déclaration de guerre.
Or c'est faux car, précisément, la prise de Prague par Hitler ne fut couverte par aucun voile de légalisme. Elle fut faite au contraire au mépris le plus complet de toutes les règles de la vie en communauté.
Or, loin de provoquer la guerre, elle ne déclencha, en effet, qu'une réaction mollassonne et ambiguë.
Ce qui rendit mollassonnes et ambiguës les réactions aux coups de force de Hitler ce n'est pas le voile de légalisme mais le pacifisme fauteur de guerre (d'un Roger Martin du Gard, par exemple, mais aussi d'une gauche intellectuelle omniprésente dans les médias) qui imprégnait les esprits à l'époque.
On a incriminé les appeasers et les munichois en oubliant que les opinions publiques dans leur ensemble l'étaient, appeasers et munichoises.
Chamberlain l'a fort bien dit: pour entrainer le pays dans la guerre il fallait que la coupe fût pleine et au delà.

Auteur:  Roy-Henry [ Lun Aoû 06, 2012 3:06 pm ]
Sujet du message:  Re: L'autopsie du sarkozysme

Purée ! On est loin de Sarkozy... :roll:

Auteur:  François Delpla [ Lun Aoû 06, 2012 7:04 pm ]
Sujet du message:  Re: L'autopsie du sarkozysme

Il est vrai que la propension de Michel à parler de tout partout est presque aussi pénible que ses litanies pétainistes.

Page 3 sur 3 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/