Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Sam Sep 26, 2020 6:30 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: L'autopsie du sarkozysme
MessagePosté: Lun Mai 07, 2012 5:25 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Cette autopsie, réclamée par mon éditorial mis en ligne trois jours avant le second tour http://www.delpla.org/article.php3?id_article=537 , est entamée tambour battant par Edouard Husson sur son blog http://www.edouardhusson.com/La-Roche-T ... _a248.html
Citation:
"La Roche Tarpéienne est près du Capitole..."

Le succès politique comporte une part d' aléatoire. Il est rarement dû au seul mérite du vainqueur, celui-ci peut avoir gagné pour des raisons tout différentes de celles qu'il avait imaginées. Prenons la victoire de Nicolas Sarkozy en 2007. Le paradoxe du vote qui porte le candidat à la présidence de la république au second tour tient à ce que le candidat a été élu par les catégories les plus âgées de la population. Il s'agissait en fait d'un vote conservateur pour une campagne de rupture. Le vainqueur avait seulement entamé la conquête de l'électorat populaire et il avait du mal à se faire entendre dans les catégories les plus jeunes. Face à de telles réalités, les conseillers du nouveau président auraient dû l'aider à élaborer, d'une part, le style présidentiel qui correspondait à la partie la plus âgée de son électorat, tout en imaginant les moyens d'élargir son assise électorale dans les catégories socio-politiques encore incomplètement convaincues, parce que les plus fragiles socialement ou les plus angoissées face à l'avenir. Cinq ans plus tard, en 2012, on voit bien quel effort le candidat Sarkozy a dû faire pour rétablir sa réputation dans l'électorat conservateur qui l'avait porté au pouvoir ; et il a finalement perdu, parce que l'électorat populaire et l'électorat jeune lui ont fait encore plus défaut qu' en 2007.

S'il veut éviter la mésaventure de son prédécesseur, François Hollande devra se demander où sont les fragilités de sa victoire. A première vue, trois vulnérabilités apparaissent :
-D'abord sa victoire est beaucoup plus courte que ce qu'annonçaient les sondages. 1 million de voix seulement sépare les protagonistes du second tour.
-Ensuite, c'est d'abord la France de l'Ouest, moins touchée par la mondialisation, qui porte François Hollande au pouvoir. La France située à l'est d'une ligne Le Havre-Marseille, celle qui souffre le plus de la crise économique, qui vote le plus Front National, est aussi celle qui s'est aujourd'hui le plus abstenu, qui a refusé de redonner ses suffrages à Nicolas Sarkozy mais aussi, partiellement, d'adhérer à François Hollande.
-Enfin, 2 millions de votes blancs ou nuls, c'est-à-dire deux fois plus que l'écart de voix entre les deux candidats, signifie non seulement le rejet de Nicolas Sarkozy mais aussi le manque d'adhésion à la personne de François Hollande.

Il nous faudra creuser ces analyses afin de mieux discerner les forces et les faiblesses du résultat électoral du nouvel élu. La non prise en compte des faiblesses est l'erreur la plus couramment commise par les candidats vainqueurs. Elle permet souvent de comprendre pourquoi une aventure politique bien entamée patine ou tourne mal. Les raisons d'un échec à venir sont intimement liées à la victoire présente ou passée. Les Romains le disaient autrement : la Roche Tarpéienne est proche du Capitole.

Dimanche 6 Mai 2012


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'autopsie du sarkozysme
MessagePosté: Lun Mai 07, 2012 8:05 am 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
Attendons d'avoir les chiffres exacts. Je remarque que Hollande fait moins que Mitterrand en 1981 : 51,67% contre 51,76%. C'est encore plus net si l'on raisonne en pourcentage d'inscrits (j'attends les chiffres du Ministère de l'Intérieur).

De plus, 51% des Français souhaiteraient une assemblée de droite. Certes, la gauche peut compter sur la division mortelle entre le FN et l'UMP. Mais cela suffira-t-il ? Réponse le 17 juin à 20 heures...

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'autopsie du sarkozysme
MessagePosté: Lun Mai 07, 2012 8:28 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Il serait amusant de comparer ce que les gens de droite disaient des bienfaits de la cohabitation en 2002, à la veille de l'élection présidentielle (et au sortir des cinq années "Jospin-Chirac"), avec leur désir exprimé sur tous les tons depuis hier soir de "ne pas donner tous les pouvoirs au parti socialiste".

D'un autre côté, ce fut l'un des péchés dudit Jospin cette année-là d'avoir inversé le calendrier en prorogeant, de façon peu légale car injustifiée, la Chambre de trois mois pour faire tomber l'échéance de son mandat après la présidentielle -alors qu'en cas de désaccord entre elle, renouvelée à la date normale, et le président élu ensuite, il eût suffi de la dissoudre.

A présent la droite, enterrant très vite Sarkozy qui avait annoncé depuis janvier sa disparition politique en cas d'échec, entend faire des législatives un troisième tour très "quatrième république" alors que le PS achève son ralliement à la conception gaullienne en appelant le peuple, moins à soutenir une politique, qu'à être logique avec son choix d'un homme.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'autopsie du sarkozysme
MessagePosté: Lun Mai 07, 2012 1:40 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
Sans-doute, mais il y a un début d'explications à ceci dont tout le monde est conscient : la gauche est minoritaire dans le pays, n'ayant réalisé que 44% des voix au 1er tour. C'était moins net en 1981, puisque la gauche frôlait alors les 49%.

Chacun se rend compte que le vote du 6 mai n'est pas un vote d'adhésion, mais un vote de rejet envers un homme : Nicolas Sarkozy. Une part notable de l'électorat frontiste a voté blanc ou s'est abstenue, une petite portion choisissant carrément Hollande. Sans compter les électeurs du Modem dont beaucoup ont souhaité l'éjection du sortant pour suivre le vote de François Bayrou.

La logique des institutions voudrait qu'une majorité présidentielle se dégage à l'Assemblée Nationale. Ce n'est pas certain.

Personnellement, je suis partisan d'une VIème République : soit un véritable régime présidentiel, soit un réel régime parlementaire calqué sur la constitution allemande.

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'autopsie du sarkozysme
MessagePosté: Jeu Mai 10, 2012 5:44 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Foules moutonnières des grands* journalistes !

Ils sont en train de nous dire qu'avec son discours digne et modeste du soir des résultats et sa noble invitation de son successeur aux cérémonies du 8 mai, Sarkozy est en train de réussir sa sortie alors qu'au Fouquet's et sur le rafiot de Bolloré il aurait "raté son entrée"

... ce qu'aucun de ces bêlants n'avait dit à l'époque, ni même jamais aussi nettement !


*pas nécessairement par la taille, pas toujours par la plume, mais juchés tout en haut des échasses patronales.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'autopsie du sarkozysme
MessagePosté: Jeu Mai 17, 2012 10:24 am 
Hors ligne

Inscription: Dim Oct 31, 2010 10:02 pm
Messages: 321
Localisation: Muret
François Delpla a écrit:
"La Roche Tarpéienne est près du Capitole..."

bonjour. Chez nous, près du Capitole, il y a des cafés sous les arcades, la Garonne est un peu plus loin, et il est interdit de la poluer, mais il n'y a pas de caillou :mrgreen: OK je :arrow: Bernard


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'autopsie du sarkozysme
MessagePosté: Jeu Mai 17, 2012 1:48 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
je crois que la roche, c'est plutôt du côté de la Sarre... cosy.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'autopsie du sarkozysme
MessagePosté: Lun Juil 23, 2012 10:28 pm 
Hors ligne

Inscription: Jeu Aoû 31, 2006 3:52 pm
Messages: 16
Localisation: perpignan
"Un crime commis en France, par la France"
Le Vel d'Hiv, c'est reparti pour tour !
Il faudrait enseigner à nos dirigeants que la France de 42 était un pays occupé, soumis par la force et géré par un gouvernement fort bien défini par De Gaulle comme "de rencontre" dont la légitimité tenait uniquement de la botte de l'occupant. Il faudrait aussi rappeler que ce triste événement à été voulu, conçu et planifié à Berlin et que les "autorités " Françaises de l'époque ont suivi "par force" d'autant que l'événement si situait en zone occupée. Ce crime commis en France, n'a donc pas été commis par la France mais par un occupant brutal aidé de ses auxiliaires français.
Ceci est peut être à rapprocher de la tendance de nos élites à dénigrer notre pays ( "la France moisie" ) comme j ai pu le constater lors du débat sur la constitution européenne; comme quoi le passé peut être aussi le miroir du présent.....
Au sujet de crimes bien français, ceux la; pas un mot sur les petits Oradour s Glane, corvets de bois, et autres campagnes d'électrification de certaines populations Algériennes, 10 ans après la seconde guerre mondiale par des soldats d'un état démocratique dont beaucoup avaient subi des sorts similaires lorsqu'ils combattaient sans uniforme l'occupant Nazi... comme quoi l'histoire a aussi de l'humour.
Ceci étant dit, tout mon respect aux victimes et aux survivants de 1942 ainsi qu'à leur descendance.
Amitié à Tous.

Gus


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'autopsie du sarkozysme
MessagePosté: Mar Juil 24, 2012 3:26 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Bravo Gus.
Que ne feraient pas nos politiciens pour glaner des voix supplémentaires !
Quelle honte de faire carrière sur le dos de son pays.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'autopsie du sarkozysme
MessagePosté: Mar Juil 24, 2012 3:47 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Franchement, ce discours de Chirac en tout début de septennat est-il suspect d'électoralisme ? Il voulait 60% la fois suivante ? Il en eut d'ailleurs beaucoup plus, par d'autres chemins !

C'est plus grave en un sens : il s'abandonnait à une pente historiographique dominante depuis la retraite d'Henri Michel, tendant à faire de Vichy une entité autonome.

Quant à Hollande, c'est, comme dans bien des domaines, la politique de l'eau tiède.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'autopsie du sarkozysme
MessagePosté: Mar Juil 24, 2012 8:12 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
L'électoralisme de Chirac n'est un mystère pour personne et, quant à laisser à la droite le bénéfice des voix juives, vous n'y pensez pas tout de même.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'autopsie du sarkozysme
MessagePosté: Mar Juil 24, 2012 1:23 pm 
Hors ligne

Inscription: Jeu Aoû 31, 2006 3:52 pm
Messages: 16
Localisation: perpignan
C'est d'autant plus bête que des études ont bien démontré qu'il n'existe pas de "vote juif" en France. Cette communauté de citoyens Français s'aligne assez bien sur la moyenne nationale à quelques détails prêts...
Gus


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'autopsie du sarkozysme
MessagePosté: Mar Juil 24, 2012 4:30 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Sauf sur cette question-là.
Je suis le premier à reconnaitre que les meilleurs défenseurs de Vichy sont des Juifs comme Hilberg, Poliakov, Annie Kriegel, Robert et Raymond Aron et maintenant Alain Michel mais statistiquement ils sont hostiles à Vichy.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'autopsie du sarkozysme
MessagePosté: Mar Juil 24, 2012 5:22 pm 
Hors ligne

Inscription: Jeu Aoû 31, 2006 3:52 pm
Messages: 16
Localisation: perpignan
Je ne parlais pas de la vision des Juifs Français ou autre sur Vichy mais de la sociologie électorale de nos concitoyens apparentés au Judaïsme....

Gus


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'autopsie du sarkozysme
MessagePosté: Mer Juil 25, 2012 6:06 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Je suis d'accord qu'il n'existait pas de vote juif jusqu'à ce que Klarsfeld lance son opération "réparation par l'Etat coupable" au bénéfice de l'AFFDJF, mais, justement, cette opération étant en train de le créer, ce vote juif, les staffs électoraux des grands partis ne pouvaient plus s'en désintéresser et ils commencèrent de le courtiser.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 35 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla