Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Mer Sep 22, 2021 3:36 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 83 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Ven Oct 26, 2012 10:18 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
boisbouvier a écrit:
Beruge n'a pas tort. Le procès de Nuremberg fut entaché d'irrégularités de toutes sortes du fait de la présence de l'URSS parmi les accusateurs. Elle était presque aussi coupable que l'accusé et parfaitement complice de son crime contre la paix. Elle parvint même à faire endosser ses propres crimes par l'accusé.


Autant d'affirmations à illustrer et à étayer.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 26, 2012 10:42 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Sep 06, 2012 3:48 pm
Messages: 182
Je continue donc.

Autrement dit, le cas est prévu où les juges se dispenseront d’apporter une
ou plusieurs preuves. Et les juges de Nuremberg useront surabondamment
d’une telle latitude. La liste est interminable des affirmations que ce tribunal
se permettra sans apport de la moindre preuve.
En particulier, il affirmera que le vaincu a suivi une politique d’extermination
physique des juifs d’Europe mais aucune preuve ne sera fournie !
Il affirmera aussi que le vaincu, pour perpétrer ce crime, a usé d’armes
de destruction massive appelées « chambres à gaz » ou, dans le cas de Treblinka
(document PS-3311 à valeur de preuve authentique),
de « chambres à vapeur » (steam chambers) sans fournir
la moindre preuve telle qu’une expertise criminelle,
ce qui est un comble pour un supposé crime de cette dimension.
Il affirmera que le total des victimes juives du vaincu s’est élevé à six millions
sans fournir, là encore, de preuve mais au prix d’une étonnante tricherie :
il dira qu’Eichmann l’a dit alors que c’est Wilhelm Höttl qui, dans un affidavit
(une déclaration écrite sous serment), a dit qu'Eichmann le lui avait dit,
et cela dès août 1944 ! Höttl avait menti. Faisant valoir qu’une convocation
de Höttl était aisée puisque, aussi bien, le personnage demeurait sur place
(et collaborait activement avec l’accusation de peur d’être livré à la Hongrie communiste), les avocats de la défense avaient demandé sa comparution
pour qu’il vienne s’expliquer ; le président du tribunal leur avait répondu
qu’on verrait cela plus tard mais, plus tard, on n’a rien vu du tout !
Passez, muscade !

_________________
L'autre Histoire.
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"

http://sansconcessiontv.org/
http://www.phdnm.org/
http://www.phdnm.org/crimes-allieacutes.html


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 26, 2012 11:49 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
Pourquoi ne fournissez-vous pas, sur la première partie de vos allégations, des éléments de même nature que sur la première ?

En d'autres termes, si la défense a mis en doute une affirmation de Höttl et demandé qu'il soit cité, que n'a-t-elle fait de même à propos des chambres à gaz ou de la politique générale d'extermination ?

Ce silence aurait-il un rapport avec le fait que les accusés n'ont pas contesté ces faits (de notoriété effectivement publique) et qu'ils se sont contentés de se charger les uns les autres ou de charger les morts (Hitler et Himmler principalement) ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 26, 2012 12:53 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
Autant d'affirmations à illustrer et à étayer.


Une suffit : Katyn.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 26, 2012 1:05 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Sep 06, 2012 3:48 pm
Messages: 182
Quel est l’insensé qui admettrait de comparaître devant un tribunal bafouant
à ce point les principes les plus ordinaires de la justice ?
Un vainqueur juge son vaincu ! Il rédige le statut de son propre tribunal.
Il crée jusqu’à un nouveau droit provisoire et adapté aux nécessités du moment.
Ce faisant il s’accorde les droits les plus exorbitants, à commencer par celui
de se passer éventuellement de preuves. Il use, par ailleurs, de la pratique
de la responsabilité collective et de la rétroactivité des lois.
Il décrète qu’il n’y aura aucune possibilité d’appel. Il décide que la peine de mort prononcée contre ses prisonniers sera exécutée par pendaison et non par recours
au feu du peloton d’exécution, etc. La liste des crimes commis contre le droit
des gens par le Tribunal militaire international de Nuremberg est longue.
Les plaidoiries, c’est un comble, ont été suivies par les réquisitoires alors
qu’en justice normale les réquisitoires précèdent les plaidoiries.
Les vaincus n’auront le droit, à la fin, qu’à une très brève déclaration.
Ces plaidoiries se sont achevées le 25 juillet 1946.
Le lendemain, prenait la parole le procureur général américain Robert H. Jackson, l’organisateur principal de cette mascarade judiciaire.
Il déclarait alors (TMI, XIX, p. 414-416) : « En tant que Tribunal Militaire nous poursuivons l’effort de guerre des nations alliées » (This tribunal represents a continuation of the war efforts of the Allied Nations) » : une manière comme
une autre de lancer à la face du vaincu : « Vae victis ! ». Il poursuit :
« En tant que Tribunal International, nous ne sommes pas attachés
aux raffinements positifs de procédure de nos systèmes constitutionnels
ou juridiques respectifs, et nos règles n’introduiront pas de précédents dans
le système interne ou la justice civile d’aucun pays ». Autrement dit :
« Foin des raffinements ! Foin du droit positif !
Nous avons inventé ces règles pour notre propre usage, pour un temps limité,
et celles-ci, après usage, n’iront pas entacher les systèmes judiciaires d’un pays quelconque ».

Bien entendu, le langage du vainqueur portera constamment la marque de la haute morale américaine telle que celle-ci s’illustrera plus tard dans toute une série
de guerres ou d’expéditions punitives pour aboutir, par exemple, à la « justice »
de Guantanamo. Je l’ai écrit et je le maintiens, ce procès d’un tribunal militaire international qui,en réalité, n’aura été ni un « tribunal », ni « militaire »,
ni « international » (mais strictement interallié et surtout américain) a été
au XXème siècle le crime des crimes.
En ce début du XXIème siècle il serait temps de s’en aviser.

_________________
L'autre Histoire.
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"

http://sansconcessiontv.org/
http://www.phdnm.org/
http://www.phdnm.org/crimes-allieacutes.html


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 26, 2012 1:24 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
boisbouvier a écrit:
Citation:
Autant d'affirmations à illustrer et à étayer.


Une suffit : Katyn.


Non : tu a annoncé bien plus de choses, tu ne peux te contenter d'une seule.

Et encore moins d'un nom seul. La charte est formelle. Il faut argumenter et ne pas tenir le lecteur dans une estime tellement haute que son cerveau serait censé tout comprendre à partir d'un seul mot.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 26, 2012 1:26 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
beruge a écrit:
Quel est l’insensé (...)
s’en aviser.



Généralités logorrhéiques.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 26, 2012 1:54 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Sep 06, 2012 3:48 pm
Messages: 182
François Delpla a écrit:
beruge a écrit:
Quel est l’insensé (...)
s’en aviser.



Généralités logorrhéiques.


A défaut de pouvoir répondre,merci Delpla.

_________________
L'autre Histoire.
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"

http://sansconcessiontv.org/
http://www.phdnm.org/
http://www.phdnm.org/crimes-allieacutes.html


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 26, 2012 2:30 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
Rappel :

François Delpla a écrit:
Pourquoi ne fournissez-vous pas, sur la première partie de vos allégations, des éléments de même nature que sur la première ?

En d'autres termes, si la défense a mis en doute une affirmation de Höttl et demandé qu'il soit cité, que n'a-t-elle fait de même à propos des chambres à gaz ou de la politique générale d'extermination ?

Ce silence aurait-il un rapport avec le fait que les accusés n'ont pas contesté ces faits (de notoriété effectivement publique) et qu'ils se sont contentés de se charger les uns les autres ou de charger les morts (Hitler et Himmler principalement) ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 26, 2012 2:37 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Sep 06, 2012 3:48 pm
Messages: 182
François Delpla a écrit:
Rappel :

François Delpla a écrit:
Pourquoi ne fournissez-vous pas, sur la première partie de vos allégations, des éléments de même nature que sur la première ?

En d'autres termes, si la défense a mis en doute une affirmation de Höttl et demandé qu'il soit cité, que n'a-t-elle fait de même [color=#0000FF]à propos des chambres à gaz ou de la politique générale d'extermination ?[/color]Ce silence aurait-il un rapport avec le fait que les accusés n'ont pas contesté ces faits (de notoriété effectivement publique) et qu'ils se sont contentés de se charger les uns les autres ou de charger les morts (Hitler et Himmler principalement) ?


Des révisions sensibles qui remettent en cause
la thèse officielle


Sur Auschwitz, de nouvelles révisions sont à attendre


Certains pourront rétorquer : « 4 millions ou 500 000, quelle différence ?
Le fait reste le même : des juifs ont été exterminés. ».
Dans un premier temps, je répondrai :
« S’il n’y a aucune différence entre 4 millions, 1 million ou quelques centaines de milliers, alors pourquoi cacher aux élèves les dernières révisions ?
Pourquoi ne pas leur donner, pour Auschwitz, les derniers chiffres publiés ? »



La cause probable de silence observé autour des révisions à la baisse

Personnellement, je crois connaître la raison de cette occultation ,
et c’est là la deuxième partie de ma réponse.
Sachant que depuis 1945, les historiens ne cessent de réviser à la baisse et que la dernière révision date de 2002, on peut penser que d’autres suivront.
Aujourd’hui ainsi, je n’ai aucune raison de croire que le nombre de victimes à Auschwitz avoisine les 500 000.
Je n’ai aucune raison de croire que Fritjof Meyer a davantage raison que les Soviétiques
en 1945, qu’Alain Resnais en 1955, que les autorités
du Musée d’Auschwitz en 1990, que D. Lipstadt en 1993
et que J.-C. Pressac en 1993-1994.
Par conséquent, j’attends les prochaines révisions
et rien ne m’interdit de supposer qu’un jour viendra
où le nombre de morts reconnu sera trop faible
pour pouvoir parler d’un « Holocauste ».

_________________
L'autre Histoire.
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"

http://sansconcessiontv.org/
http://www.phdnm.org/
http://www.phdnm.org/crimes-allieacutes.html


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 26, 2012 3:01 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
Vous changez une fois de plus complètement de sujet, en omettant de répondre à des arguments qu'on a opposés à vos affirmations.

Nous ne discutons pas ici de l'existence du judéocide nazi mais, sur votre initiative, du caractère inique ou non du procès de Nuremberg.
Vous avez prétendu que la défense avait été entravée et en avez, pour une fois, fourni un exemple concret : la promesse non tenue de citer Höttl, sur la question (assez secondaire sur le point qui nous occupe présentement) de son témoignage sur le nombre de victimes dont Eichmann (non présent dans le box) se serait vanté en 1944.

Vous prétendiez qu'il en allait de même pour ce qui est des chambres à gaz et de la politique générale d'extermination -deux sujets en rapport étroit, eux, avec ce dont on accusait les pensionnaires du box.

Je vous ai demandé, et vous redemande par la présente avec toute la patience dont je suis capable, quel témoin ou quel document à décharge l'accusation aurait empêché la défense de produire sur ces deux questions.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 26, 2012 3:20 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Sep 06, 2012 3:48 pm
Messages: 182
François Delpla a écrit:
Vous changez une fois de plus complètement de sujet, en omettant de répondre à des arguments qu'on a opposés à vos affirmations.

Nous ne discutons pas ici de l'existence du judéocide nazi mais, sur votre initiative, du caractère inique ou non du procès de Nuremberg.
Vous avez prétendu que la défense avait été entravée et en avez, pour une fois, fourni un exemple concret : la promesse non tenue de citer Höttl, sur la question (assez secondaire sur le point qui nous occupe présentement) de son témoignage sur le nombre de victimes dont Eichmann (non présent dans le box) se serait vanté en 1944.

Vous prétendiez qu'il en allait de même pour ce qui est des chambres à gaz et de la politique générale d'extermination -deux sujets en rapport étroit, eux, avec ce dont on accusait les pensionnaires du box.

Je vous ai demandé, et vous redemande par la présente avec toute la patience dont je suis capable, quel témoin ou quel document à décharge l'accusation aurait empêché la défense de produire sur ces deux questions.



Comme tout crime,c'est à l'Accusation d'amener les PREUVES de ses accusations.
Ni à Nuremberg,ni ailleurs,l'Accusation n'a pu amener
une seule PREUVE MATERIELLE,sauf à cité des "témoins",
qui auraient entendu dire par Paul ou Jacques,ceci ou
cela,RIEN de sérieux donc,pas un témoin oculaire sérieux
qui soit capable de décrire cette arme de destruction
massive et d'en expliquer son fonctionnement.
Un peu de sérieux Delpla,pour les générations qui suivent
et l'Histoire.

_________________
L'autre Histoire.
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"

http://sansconcessiontv.org/
http://www.phdnm.org/
http://www.phdnm.org/crimes-allieacutes.html


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 26, 2012 4:29 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6778
alors la défense était nulle ? et les accusés complètement stupides de se charger entre eux et de charger les morts ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 26, 2012 4:41 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Sep 06, 2012 3:48 pm
Messages: 182
François Delpla a écrit:
alors la défense était nulle ? et les accusés complètement stupides de se charger entre eux et de charger les morts ?


Qui a chargé qui ?

_________________
L'autre Histoire.
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"

http://sansconcessiontv.org/
http://www.phdnm.org/
http://www.phdnm.org/crimes-allieacutes.html


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 26, 2012 6:41 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
Non : tu a annoncé bien plus de choses, tu ne peux te contenter d'une seule.



Et la complicité de l'URSS dans le crime contre la paix ? As-tu oublié le pacte germano-soviétique ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 83 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla