Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Mer Oct 21, 2020 12:48 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: Mar Mai 01, 2012 10:46 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juin 25, 2011 2:19 pm
Messages: 186
Localisation: Saint-Tropez (VAR)
Image
("Procès" de Nuremberg : au premier rang (de gauche à droite) :
Goering, Hess, von Ribbentrop, Keitel ; au second rang
(de gauche à droite) : Doenitz, Raeder, von Schirach, Sauckel)


Aujourd'hui il est enfin admis par tous que ce sont les Soviétiques
et non les Allemands qui ont commis le massacre d'environ 22 000 officiers polonais,
non seulement dans la forêt de Katyn près de Smolensk mais aussi à Kosielsk,
Starobielsk et Ostachkov.(Au procès de Nuremberg,il a surtout été question
de Katyn).
Sur ce point d'histoire,on a donné raison aux révisionnistes et la vérité a donc
été finalement rétablie.

Image
(Les cadavres exhumés des charniers (1943))

En revanche,on tend à continuer de nous mentir sur deux points d'importance.
D'abord,on veut nous faire croire qu'au procès de Nuremberg (1945-1946),
ce sont seulement les Soviétiques qui ont eu l'aplomb d'accuser les Allemands
de ce meutre de masse.
Or la vérité est que l'acte d'accusation,avec sa mention du crime perpétré
à Katyn par les Allemands,portait les signatures à la fois et successivement
des Français (en premieu lieu !),des Américains,des Britanniques et des Soviétiques
(en dernier lieu !).

Image
(Katyn Memorial)

Ensuite et surtout,pour continuer à minimiser la responsabilité des Alliés
dans l'affaire,certains aujourd'hui font valoir que,dans le jugement prononcé
le 30 septembre et le 1er octobre 1946,le nom même de "Katyn" n'apparaît pas,
ce qui est exact.
Mais,ainsi qu'on pourra le constater plus loin,il n'en demeure pas moins que
les juges de Nuremberg ont implicitement attribué le crime de Katyn aux Allemands
du début à la fin du procès et cela grâce,en particulier,au subterfuge offert par
un article du Statut,l'article 21,ledit article déclare qu'on considérera:
"comme preuves authentiques les documents et rapports(...) dressés par
les Commissions établies dans les divers pays alliés pour les enquêtes sur
les crimes de guerre"
imputés aux vaincus,autrement dit,du seul fait
qu'une Commission soviétique eût conclu que le crime de Katyn était allemand,
il s'ensuivait que personne n'avait le droit de remettre en question la culpabilité
des Allemands.
En résumé,les Russes n'ont pas été les seuls à se déshonorer par le mensonge
de Katyn,les Français,les Américains et les Britanniques ont eu,eux aussi,
leur pleine part de ce déshoneur.
Et aujourd'hui les historiens qui viennent prétendre que les juges de Nuremberg
n'ont pas attribué aux Allemands le crime de Katyn font,à tout le moins,
preuve de légèreté.
Quant aux historiens,il est temps qu'ils cessent de faire valoir l'absence
de toute mention du crime de Katyn dans le texte du jugement de Nuremberg
puisque,aussi bien,tout au long du procès,les juges ont été unanimes pour
attribuer ce crime aux Allemands.
Pour reprendre le mot célèbre d'un haut magistrat américain,le "procès" de Nuremberg
a bien été une high-grade lynching party ("une opération sophistiquée
de lynchage"
) montée par des vainqueurs ivres d'une puissance sans frein
contre un vaincu saigné à blanc et réduit à une totale impuissance.

On n'imagine personne qui,en toute connaissance de cause,accepterait d'être jugé
par un tribunal comparable à celui du "Procès des grands criminels de guerre
devant le Tribunal militaire international de Nuremberg".

_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."

http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/30 ... ages-1.htm

http://www.phdnm.org/videacuteos.html

http://www.youtube.com/watch?v=dO13cejg ... ature=fvwp


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Mai 01, 2012 11:35 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
tu es censé discuter les articles d'un site.

or le tien aurait gagné à ce que tu lises ceci avant avant :
http://www.delpla.org/article.php3?id_article=311


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Mai 01, 2012 11:47 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juin 25, 2011 2:19 pm
Messages: 186
Localisation: Saint-Tropez (VAR)
François Delpla a écrit:
tu es censé discuter les articles d'un site.

or le tien aurait gagné à ce que tu lises ceci avant avant :
http://www.delpla.org/article.php3?id_article=311


Je continue mon cher François:

Mais cette absence de mention n'était évidemment pas pour absoudre les Allemands.
Si tel avait été le cas,les media du monde entier auraient retenti de la nouvelle.
La raison de cette abstention des juges tient à la spectaculaire humiliation subie
par les procureurs soviétiques et par le président Lawrence venu au secours
de ces derniers quand ils ont voulu,les 1er et 2 juillet 1946,soit trois mois avant
le verdict,démontrer la culpabilité allemande.
Leur tentative s'était soldée par un fiasco:

1) les interrogatoires des accusés allemands auxquels on imputait le massacre
avaient tourné à la confusion des Soviétiques,

2) les avocats allemands avaient su passer à l'attaque,

3) les procureurs soviétiques,battant en retraite,en avaient été réduits à
piteusement invoquer l'article 21 du Statut,

4) Lawrence les avait suivis sur ce terrain,ce qui avait eu l'inconvénient de mettre
en évidence que cet article 21 avait pour fonction de permettre aux accusateurs
et aux juges d'affirmer n'importe quoi sans apporter de preuve.

On comprend que dans de telles conditions le président Lawrence et les autres
membres du tribunal n'allaient pas trois mois plus tard parler de Katyn dans
leur délibération et dans leur jugement.
Ce qu'on peut et même ce qu'on doit dire,c'est que,du lever au baisser de rideau
de la mascarade judiciaire de Nuremberg,le crime de Katyn a été attribué
aux Allemands par l'unanimité des juges.
Ce crime de masse leur a été trois fois attribué:

1) d'abord par la promulgation du Statut avec son article 21,

2) dans l'acte d'accusation,

3) et enfin,au terme des deux audiences du 1er et du 2 juillet 1946
avec le rappel confirmé dudit article,véritable deus ex machina de l'entier spectacle.

Répétons-le: tous les Alliés (et non pas seulement les Soviétiques),
à commencer par les Français,avaient signé l'acte d'accusation faisant
des Allemands les responsables du massacre de Katyn.
En outre,tous les Alliés (et non pas seulement les Soviétiques) ont considéré
comme "preuve authentique" le document et rapport URSS-054 établissant que
les "fusillades" de Katyn avaient été accomplies au cours de l'automne 1941
par le régiment du génie allemand 537.
A lui seul cet article 21 a permis aux Alliés de conclure et établir sans autre forme
de procès que ce document signé d'une Commission soviétique était incontestable.

_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."

http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/30 ... ages-1.htm

http://www.phdnm.org/videacuteos.html

http://www.youtube.com/watch?v=dO13cejg ... ature=fvwp


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Mai 01, 2012 7:20 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
cette interprétation de l'acte d'accusation est stupide, je le montre dans mon chapitre et tu argumentes dans la stratosphère.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Mai 02, 2012 6:13 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
Faut-il que les falsificateurs négationnistes soient au fond du trou pour qu'ils nous ressortent cette très vieilles histoire réfutée sans appel depuis des décades par notre hôte et de nombreux autres !
Citation:
Le négationniste Robert Faurisson a commis une telle fasification dans un texte publié dans une brochure négationniste, « Katyn à Nuremberg », Revue d’Histoire Révisionniste[sic], n°2 (aout-septembre-octobre 1990). Il y soutient que l’interprétation stalinienne de l’article 21 du statut du tribunal fut acceptée. Il s’agit évidemment d’un mensonge éhonté. Mais on ne saurait être surpris que les sectaires négationnistes rejoignent les esprits staliniens... D’ailleurs la boucle se trouve être bouclée puisque le négationniste Roger Garaudy, un ancien stalinien fanatique, a repris exactement le même mensonge prétendant que le rapport soviétique aurait été « indiscutable » à cause de l’article 21 (Les mythes fondateurs de la politique israélienne, Samiszdat, 1996, p. 104). La lecture de l’article de Faurisson et de Garaudy sur le même sujet montre d’ailleurs que Garaudy n’a fait aucune recherche et s’est contenté de plagier Faurisson. Rappelons que Garaudy était à la fin des années 1940 un stalinien acharné qui niait l’existence du goulag...

http://www.phdn.org/histgen/katynnuremberg.html

_________________
Cordialement
Daniel
-------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Mai 02, 2012 9:08 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Je désapprouve, pour ma part, toute référence à la personne des contradicteurs, qu'il s'agisse des internautes présents (une chose, de surcroît, formellement interdite par la charte agréée par tous) ou des auteurs divers et variés que l'on cite.

Ancien stalinien, Garaudy pourrait dire aujourd'hui soit des bêtises soit des choses justes, il s'agit d'en juger au cas par cas.

Le rappel de turpitudes passées ne peut que jeter le soupçon sur la conviction, chez celui qui écrit, que ses arguments contre le comportement d'aujourd'hui portent suffisamment par eux-mêmes.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Mai 02, 2012 9:12 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
François Delpla a écrit:
Le rappel de turpitudes passées ne peut que jeter le soupçon sur la conviction, chez celui qui écrit, que ses arguments contre le comportement d'aujourd'hui portent suffisamment par eux-mêmes.

Ou a montrer une continuité dans les errances de l'individu en question...

_________________
Cordialement
Daniel
-------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Mai 02, 2012 9:31 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Daniel Laurent a écrit:
Ou a montrer une continuité dans les errances de l'individu en question...


là, c'est autre chose !
il faut savoir de quoi on cause : un sujet sur les permanences de la rigidité d'esprit chez un stalinien qui a viré de bord n'a rien pour me déplaire, encore faut-il l'ouvrir avant d'en parler.

Un fil sur Garaudy devrait d'ailleurs rappeler aussi qu'il a été résistant, a contribué aux évolutions du PCF vers plus de tolérance dans les années 60, etc. Sinon on est dans la pure et simple accusation de la rage à l'encontre du chien qu'on veut noyer.

Et dans quelque chose qui n'est pas sans parenté avec ledit stalinisme.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam Mai 05, 2012 6:23 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juin 25, 2011 2:19 pm
Messages: 186
Localisation: Saint-Tropez (VAR)
François Delpla a écrit:
cette interprétation de l'acte d'accusation est stupide,
je le montre dans mon chapitre et tu argumentes
dans la stratosphère.


Et pourtant....

Voici la source en détail:

http://forumfrance-en-guerres.xooit.fr/ ... emberg.htm

_________________
L'autre Histoire :

"qui n'entend qu'un son,n'entend qu'une cloche."

http://www.phdnm.org/uploads/3/0/0/1/30 ... ages-1.htm

http://www.phdnm.org/videacuteos.html

http://www.youtube.com/watch?v=dO13cejg ... ature=fvwp


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam Mai 05, 2012 7:24 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
rappel de charte : on est prié d'argumenter avec des mots et non avec des liens.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Mai 09, 2012 2:35 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
J'ai cliqué sur ton lien, Henri-Roro !

Mais que ne nous disais-tu que cette "source" était un article de Robert Faurisson lui-même, dans un des derniers Rivarol ? Un reste de honte ? un début de pudeur ?

Eh bien figure-toi que cette prose m'a appris quelque chose : Faurisson faiblit ! Je me trompe peut-être, mais je ne crois pas qu'au mieux de sa forme il aurait accumulé autant d'énormités révélatrices en quelques lignes, à propos des magistrats de Nuremberg, tous mis dans le même sac (avec en prime une ponctuation erratique) :

Citation:
leur mensonge de Katyn n'aura été que l'un de leurs plus gros mensonges,
tous littéralement déclarés incontestables,en France,quarante-cinq ans plus tard,
le 14 juillet 1990,allait paraître au Journal officiel la loi socialo-communiste
Fabius-Gayssot qui,depuis lors,rend incontestable ce type de mensonges sous
peine de prison et de lourdes sanctions financières.


Le négationnisme ordinaire se double ici d'un amalgame tous azimuts. La loi Gayssot (votée par la droite et désapprouvée par des gens de gauche comme Pierre Vidal-Naquet et Madeleine Rebérioux), loin de parler de Katyn ou d'autoriser quelque poursuite du chef de ce qu'on en dirait, est jugée trop étroitement confinée aux meurtres nazis de Juifs par des personnes qui aujourd'hui en demandent l'extension -par exemple au génocide arménien-, conformément aux craintes de Pierre et de Madeleine. Le massacre d'officiers polonais par les Soviétiques à Katyn n'a nullement, à Nuremberg, été attribué aux Allemands (contrairement à ce que RF écrit ici, et à de nombreuses autres reprises dans son article), tout ce qu'on peut relever à ce sujet étant qu'une telle attribution figurait dans l'acte d'accusation à la demande de la partie soviétique, dûment prévenue par les autres qu'elle aurait à la prouver. Elle y échoua, en trois jours de débats qui tournèrent à sa confusion la plus totale, et on n'en parla plus.

Faurisson achève donc ici, avec une maladresse qu'on ne lui connaissait pas, l'aveu de sa satellisation complète par la folie hitlérienne. Le Juif est partout, derrière tout ce qui est jugé mauvais. Ici il affleure dans les mots "communiste" et "Fabius", pour nourrir l'imputation que la droite française, anglaise ou américaine, depuis la Seconde Guerre mondiale et jusqu'à nos jours, s'est laissée passivement infecter par ce bacille.

Mais curieusement, ce délire d'un octogénaire perdant toute retenue est aussi dans l'air du temps. Il rejoint les discours du Front national dans les campagnes électorales françaises de 2012, suivant lesquels Sarkozy n'aurait été qu'un suppôt du socialisme. Littéralement.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla