Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Mar Oct 20, 2020 11:19 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: Dim Nov 04, 2012 4:48 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Sep 06, 2012 3:48 pm
Messages: 182
Un problème toujours actuel.


2003 :le prétexte invoqué pour l’écrasement de l’Irak
était faux.


Le 18 septembre 2004, reprenant des information
révélées par le New York Times,
la presse annonça que les inspecteurs américains en Irak avaient « fait chou blanc »,
c’est-à-dire qu’ils n’avaient découvert aucun stock
d’armes de destruction massive (AMD) (voir article).

Image

L’information n’a surpris personne,car il était bien évident que si des arsenaux conséquents avaient existé,
ils auraient été découverts depuis longtemps.
Or, rien n’avait été trouvé ; rien, jamais
(voir document, voir la couverture du livre de H. Blix):

Image

Je reviendrai plus tard sur cette manipulation de l’opinion qu’a été la propagande orchestrée autour des AMD ;
son analyse reste très intéressante.
Pour le moment, je me contenterai de relever une phrase parue dans
La Dernière Heure à propos de cette affaire :

"[…] les inspections menées par les Nations unies auraient sans doute permis
de confirmer l’absence d’ADM. Encore aurait-il fallu que
les Etats-Unis acceptent
de donner du temps aux inspecteurs,au lieu de brûler
les étapes pour en découdre coûte que coûteé.

( Voy. La Dernière Heure, 18-19 septembre 2004, p.11).

C’est affirmation justifiée est très grave, car « brûler les étapes »
(qui pourraient permettre de sauvegarder la paix)
« pour en découdre coûte que coûte » n’est ni plus ni moins se rendre
coupable qu’un « crime contre la paix ».

Un réflexe acquis depuis Nuremberg.


L’écrasante culpabilité anglaise...



La suite chez l'ami Jean:
http://forumfrance-en-guerres.xooit.fr/ ... Allies.htm

_________________
L'autre Histoire.
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"

http://sansconcessiontv.org/
http://www.phdnm.org/
http://www.phdnm.org/crimes-allieacutes.html


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Nov 04, 2012 5:57 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Les fâcheries fréquentes de Bush junior avec la vérité ont souvent été démontées sur ce forum, Michel Boisbouvier endossant la robe d'avocat au nom d'une antienne : c'est dans l'oeuf qu'on doit tuer le crocodile.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Nov 04, 2012 6:48 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
On sait tout ça. Les ADM n'étaient qu'un prétexte. Et alors ? A partir du moment où S.Hussein avait chassé les inspecteurs de l'ONU il s'était mis lui-même hors la loi.
Tant pis pour lui. Il n'avait qu'à être moins c...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Nov 05, 2012 5:29 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Lui ? Il a été exécuté au terme du premier de ses huit procès, et donc avec une inadmissible clémence qui le faisait échapper aux regards des victimes plaignantes dans les autres, mais ce n'est pas son sort qui est le plus condamnable, c'est la double peine de son peuple, subissant l'anarchie féodale et obscurantiste après la dictature.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun Nov 05, 2012 8:15 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
L'enjeu c'est la paix du monde ni plus ni moins.
Nous sommes à l'époque où la bombe H existe. Une seule bombe H peut détruire en quelques secondes la région parisienne de la Défense à Vincennes et de Courbevoie à Villejuif. Il faut trouver le moyen d'empêcher les dirigeants turbulents comme Hitler ou Saddam Hussein de mettre le feu à la planète. Il faut donc un tribunal pour les juger. C'est l'ONU. Est-ce suffisant ? Non, car, si les décisions de ce tribunal sont ignorées, et bafouées comme elles le furent quand Saddam Hussein a chassé ses inspecteurs on se retrouve dans le cas de figure de l'entre-deux guerres quand les décisions et les condamnations de la SDN furent bafouées par les nations turbulentes de l'époque : Japon, Italie, Allemagne. La situation d'un tribunal sans gendarmerie. The Covenant sans Arms, dirait Churchill.
Or, la seule gendarmerie qui existe actuellement, que cela plaise ou non, c'est l'armée des E-U. On l'a bien vu en Yougoslavie : ni l'Europe, ni l'Otan, ni l'ONU ne faisaient rien et la stratégie belliqueuse de Milosevitch a paru un moment triompher. Madeleine Albright y a mis le holà et elle a bien fait. Le droit doit primer sur la force.
Ce qui me fait penser que les intellectuels ont du mal à penser l'Etat, c'est leur attitude contre la guerre d'Irak et contre G. Bush junior. Ils furent presque unanimes à le critiquer, Chirac en tête, et maintenant que Saddam Hussein a été puni de ses agressions répétées ils se rabattent sur les ADM non retrouvées et le mensonge de Bush et de Blair à leur sujet. Pourtant, s'ils ont menti, c'était pour la bonne cause de faire respecter le droit, de construire la paix du monde, de conjurer la violence. Pourquoi les intellectuels se sont-ils si souvent trompés ? a demandé Bernard Pivot. La réponse est là : ils ne pensent pas l'Etat. Ils ne savent pas que la politique est d'abord et avant toute chose la problématique de la paix et l'art de conjurer la violence. Par la violence ? Eh oui, parfois.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla