Le Forum de François Delpla
https://www.delpla.org/forum/

Romans historiques : Toutes les erreurs sont pardonnables ?
https://www.delpla.org/forum/viewtopic.php?f=32&t=113
Page 1 sur 1

Auteur:  Daniel Laurent [ Mer Nov 15, 2006 2:14 pm ]
Sujet du message:  Romans historiques : Toutes les erreurs sont pardonnables ?

Bonjour,
Je n'ai pas le livre de la nouvelle celebrite litteraire mais un ami m'a envoye ses commentaires et quelques extraits.

J'y releve celui-la, page 876 du livre "Les Bienveillantes" :

"... nos militaires continuaient à se faire tuer consciencieusement, un régiment de Français de la "Charlemagne" trouva le moyen d'entrer dans Berlin le 24 pour venir renforcer la division "Nordland", et le centre administratif du Reich n'était presque plus défendu que par de Finlandais, des Estoniens, des Hollandais, et des petites frappes parisiennes. Ailleurs, on gardait la tête froide: une puissante armée était, disait-on, en route pour sauver Berlin et rejeter les Russes au-delà de l'Oder, ..."

Cela me fait bondir.

1 - Ce n'est pas un Regiment de Francais mais un Bataillon, environ 300 hommes de la division W-SS Charlemagne.

2 - Il ne sont pas arrives a Berlin le 24 mais le 25 au soir et n'ont ete engages que le 26 au matin.

3 - Il y avait quelques unites allemandes, des Hitlerjugend et des Volksturm a Berlin. Les Volontaires etrangers, certes divers et varies, n'etaient pas majoritaires.

4 - Les petites frappes parisiennes !
Ca, c'est insultant, carrement

Tout d'abord, les Volontaires venaient de toute la France. Les veritables "petites frappes parisiennes" sont restees a Paris, a la Carlingue ou ailleurs.

Voila des gens qui sont alles se faire tuer sur le front de l'Est intimement persuades d'aller defendre la France, participer a son redressement, les 3 couleurs sur la manche, et dont les derniers vont aller courageusement mourir a Berlin par ideal et par refus de renoncer.

Ils avaient tort ? Oui.
Ils etaient dans le mauvais camp ? Oui.
Ils se sont laisses entrainer dans une aventure sans espoir par des dirigeants aveugles ou devoyes ? Oui.
Ils sont donc aussi des victimes de la ruse nazie ? Oui en quelque sorte.

Aucune des "petites frappes parisiennes" n'a ete condamnee pour crimes de guerre apres 1945.

Pour nombre d'entre eux, l'expression "Homme d'Honneur mais dans l'Erreur" s'applique.

Je n'acheterais pas ce livre. Qu'un roman historique contienne des erreurs historiques est critiquable mais pardonnable. Mais des insultes gratuites comme celle-la, non.

Auteur:  François Delpla [ Mer Nov 15, 2006 6:47 pm ]
Sujet du message: 

Ce que tu appelles "l'insulte" me semble le plus licite, sur le plan romanesque : il est vraisemblable et normal qu'un ancien gradé SS parle avec mépris des supplétifs de l'armée allemande, et prenne la partie pour le tout sans être très regardant. Comme en plus c'est mis clairement dans la bouche (ou sous la plume) d'un escroc fâché avec toute morale, il n'y a guère de quoi se sentir insulté. A ce compte, les homosexuels n'auraient plus qu'à traquer le mot "pédé" dans tous les dialogues de théâtre ou de cinéma !

Cela dit, tu as raison, puisque tu les as remarquées et que c'est de ta compétence, de relever les erreurs de dates et de chiffres, et les amateurs de littérature pure, s'ils s'en offusquent, n'ont qu'à passer leur chemin.

Enfin, je ne te suis peut-être pas entièrement sur l'honneur et l'erreur. Tu reconnais toi-même par ailleurs que le nazisme a l'art de souiller. Il serait bien étonnant qu'il ait négligé de compromettre ces soutiens extérieurs, membres d'une nation haïe, dans des besognes qui les rendaient complices du pire.

Auteur:  Daniel Laurent [ Mer Nov 15, 2006 7:37 pm ]
Sujet du message: 

Bonjour,

Pour ce que j'en sais, les SS "Aryens" etaient vivement encourages par l'appareil Nazi a fraterniser avec les volontaires etrangers, en particulier en 1944-1945, le Reich aux abois ayant bien besoin de toutes les aides possibles.

J'ai meme eu vent du deplacement a des postes "inactifs" d'Officiers Waffen-SS qui ne traitaient pas comme il convenait les Volontaires etrangers sous leurs ordres. A plusieurs reprises, le SS Hauptamt et Himmler ont du intervenir pour arrêter ces actes en faisant, parfois, muter les récalcitrants.

Le hero de ce livre fait donc partie d'une mince minorite...

Citation:
Enfin, je ne te suis peut-être pas entièrement sur l'honneur et l'erreur. Tu reconnais toi-même par ailleurs que le nazisme a l'art de souiller. Il serait bien étonnant qu'il ait négligé de compromettre ces soutiens extérieurs, membres d'une nation haïe, dans des besognes qui les rendaient complices du pire.


L'art de souiller ? Oui, mais pas seulement ! Pour te plagier, Francois, je dirais que tu reconnais toi-même par ailleurs que le nazisme a l'art de tromper.

Ces Volontaires, et surtout les plus jeunes, furent trompes. Souilles ? Je ne crois pas. Aucun des survivants ne fut accuse de crimes de guerre ou de crimes contre l'humanite a la fin de la guerre. Trahison, entente avec l'ennemi fut le leit-motiv de leurs proces.

A ce jour et a ma connaissance, aucune horreur a leur sujet n'as ete mise a jour, sauf, peut etre, certaines pratiques de la LVF entre 1942-44, a l'arriere du front, contre les partisans sovietiques qui ne sont pas sans rappeller les methodes de l'Armee Francaise durant les guerres coloniales, sans plus.

Auteur:  Henri Lévy [ Lun Juil 18, 2011 6:19 pm ]
Sujet du message:  Re:

[quote="Daniel Laurent"]

A ce jour et a ma connaissance, aucune horreur a leur sujet
n'as ete mise a jour
, sauf, peut etre, certaines pratiques
de la LVF entre 1942-44, a l'arriere du front, contre les partisans sovietiques qui ne sont pas sans rappeller les methodes de l'Armee Francaise durant les guerres coloniales,
sans plus [quote]

Il progresse le Lolo ! :)

Auteur:  Barbu [ Mer Juil 20, 2011 9:50 pm ]
Sujet du message:  Re: Romans historiques : Toutes les erreurs sont pardonnables ?

Henri Lévy a écrit:
A ce jour et a ma connaissance, aucune horreur a leur sujet
n'as ete mise a jour, sauf, peut etre, certaines pratiques
de la LVF entre 1942-44, a l'arriere du front, contre les partisans sovietiques qui ne sont pas sans rappeller les methodes de l'Armee Francaise durant les guerres coloniales,
sans plus
Citation:

Bonsoir. Si ça ne relève pas du tribunal, on en est pas loin. Voici les enfants de Satan: le père du mensonge. Bernard

Auteur:  Daniel Laurent [ Jeu Juil 21, 2011 3:59 am ]
Sujet du message:  Re: Romans historiques : Toutes les erreurs sont pardonnables ?

Bonjour,
Barbu a écrit:
Bonsoir. Si ça ne relève pas du tribunal, on en est pas loin. Voici les enfants de Satan: le père du mensonge. Bernard

Notes la date de mon poste d'origine : 15 novembre 2006.
Puis va lire mon article sur la LVF dans le dernier Histomag'44 :
http://www.39-45.org/portailv2/download ... t-2011.php
Tu verras que j'ai accumules quelques nouvelles sources et rectifie pas mal d'erreurs...

Page 1 sur 1 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/