Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Mer Oct 28, 2020 8:28 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 68 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Jeu Juil 30, 2009 11:53 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mai 17, 2009 6:55 am
Messages: 941
Localisation: Basse vallée du Rhône
Petite intrusion:
Daniel Laurent peut-il me dire où et quand De Gaulle fait référence à Mein Kampf et où et quand il a attiré l'attention des Français sur les dangers de l'hitlérisme aprés avoir lu Mein Kampf ?
:lol:

_________________
"Moi vivant, jamais le drapeau FLN ne flottera sur Alger !" Charles de Gaulle


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu Juil 30, 2009 2:38 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
De Gaulle a écrit "Vers l'Armée de Métier", en 1935. Paul Reynaud a défendu ce projet à la chambre et a mis en garde contre le réarmement allemand. Il n'était pas le seul. Le trop bref président du Conseil Paul-Boncour, le député Alain de Kérilis, le maréchal Franchet d'Espérey et bien d'autres que j'oublie...

Le revirement de l'AF ne date-t-il pas de 1938 ? En tout cas, en mars 36, Maurras réclamait une intervention en Rhénanie, il me semble...

_________________
"L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste." Napoléon


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Juil 31, 2009 10:23 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
1934
Henri de Kerillis
Franchet : sources ?
revirement AF : 25 avril 36 (de memoire, mais le mois est sur).

scusez style telegraphique cause evidente


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Sep 27, 2011 8:27 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
Mais il y eu bien quelques hommes de l'epoque qui eurent un peu de clairvoyance precoce, dont Churchill, de Gaulle et un certain Mandel, non ?


Ah ! quelle erreur !
Churchill, simple député, certes, à l'époque, mais néanmoins soi-même désigné, désigné par lui-même, désigné par son peuple, a félicité la France de sa "modération" en mars 1936 dans le traitement de la crise diplomatique provoquée pas la réoccupation de la Rhénanie par Hitler au mépris des traités de Versailles et de Locarno.
Il fut loin d'être le seul. Toute la gauche pacifiste, partis, syndicats, journaux, Canard Enchainé en tête, fit de même.
Le pacifisme fut "fauteur de guerre".
Plus perspicace, Alfred Fabre-Luce dit qu'avec cette façon qu'avait Hitler de fouler aux pieds les traités les plus récents plus aucune assurance n'existait pour l'avenir.
Raymond Aron avait coutume de dire que le pacifisme n'était pas la paix.
Moi, je prétends qu'il en est l'opposé. Si vis pacem para bellum.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Sep 27, 2011 8:33 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
Tiens, une vieille resucée du coup de la SDN déjà trente-douze fois réfuté sans appel ici et ailleurs.
:mrgreen:
Boisbouvier, le disque est raye, procurez-vous un neuf pour essayer de faire un peu d'histoire...

_________________
Cordialement
Daniel
-------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Sep 27, 2011 8:48 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
boisbouvier a écrit:
Plus perspicace, Alfred Fabre-Luce dit qu'avec cette façon qu'avait Hitler de fouler aux pieds les traités les plus récents plus aucune assurance n'existait pour l'avenir.


aurait-il proféré plus précocement et plus constamment que Winston cette antienne du churchillianisme ?

Daniel a raison, il faut que tu te retrousses les manches pour fournir aux usagers du forum, et inscrire dans un raisonnement adapté, des citations qui soutiennent ton point de vue.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Sep 27, 2011 12:39 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
Précisément, le nationalisme est une perversion du patriotisme. Mais il n'est pas nécessairement totalitaire.


Précisément si.
Le nationalisme est d'essence totalitaire si la définition du totalitarisme c'est quand le pape n'équilibre, ne challenge plus le pouvoir de l'empereur. Aussi bien en Orient que dans l'Antiquité les pouvoirs politiques qui ont existé ne connurent aucune limite ni aucun frein. Les religions et les morales qui existaient, soit ne contrariaient pas le pouvoir, soit, plus souvent, l'épaulaient et le justifiaient
Avec le déclin des croyances religieuses corrélatif au progrès des sciences et des arts il était en quelque sorte fatal que le "tout-politique" refasse surface. Ça n'a pas manqué !
Au XIX° siècle, le nationalisme fut le totalitarisme qui eut cours mais au XX° il fut lui-même challengé par le socialisme et le communisme auxquels, par réaction, les fascismes imposèrent le leur.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Sep 27, 2011 12:44 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Citation:
Daniel a raison, il faut que tu te retrousses les manches pour fournir aux usagers du forum, et inscrire dans un raisonnement adapté, des citations qui soutiennent ton point de vue.


Rapporter le message


Ah mais ! je l'ai fait et en te citant toi-même qui m'as appris en quelles circonstances le député Churchill avait félicité la France de sa modération dans le traitement de la crise de mars 36.
Tu penses bien que j'ai trop de respect pour toi pour mettre ton dire en doute.
Daniel n'a pas raison. Il lui faut se taire ... au moins provisoirement.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar Sep 27, 2011 1:24 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
boisbouvier a écrit:
toi-même qui m'as appris en quelles circonstances le député Churchill avait félicité la France de sa modération dans le traitement de la crise de mars 36.


Je ne te le fais pas dire !
Je t'ai appris qu'il l'avait fait une fois, par diplomatie, au détour d'un article qui assignait à la France et à l'Angleterre des obligations précises, et tu n'en tiens aucun compte.

Tu te jettes là-dessus comme la vérole sur le bas-clergé, pour égaler à toute force Churchill aux aveugles de son temps.

Et tu te dérobes lamentablement devant le devoir, induit par ta prose, de démontrer la supériorité et l'antériorité de la
... fabre-lucidité


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Sep 28, 2011 6:25 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Taratata.
Foin de tous tes adjectifs et de tous tes adverbes (ils ne font que souligner ton embarras) : Churchill a-t-il, oui ou non, félicité la France de sa modération dans le traitement de la crise de mars 36 ? A-t-il, oui ou non, recommandé de s'en remettre à la SDN malgré son impuissance avérée tant en 1931 (Mandchourie) qu'en 1935 (Ethiopie) ? A-t-il prévu, tant soit peu, l'immense gain politique qui en résulterait pour Hitler au sein de son propre pays ? A-t-il prévu tant soit peu l'encouragement dans la voie d'une politique de force que ce premier succès constituerait pour Hitler ?
Réponds !
Fabre-Luce a-t-il, oui ou non, exprimé à l'époque son désaccord avec cette politique inappropriée d'apaisement si contraire aux usages diplomatiques ?
Réponds !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer Sep 28, 2011 8:01 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
boisbouvier a écrit:
Taratata.


taraté unokazion d'être correct.


boisbouvier a écrit:
Churchill a-t-il, oui ou non, félicité la France de sa modération dans le traitement de la crise de mars 36 ? A-t-il, oui ou non, recommandé de s'en remettre à la SDN malgré son impuissance avérée tant en 1931 (Mandchourie) qu'en 1935 (Ethiopie) ? A-t-il prévu, tant soit peu, l'immense gain politique qui en résulterait pour Hitler au sein de son propre pays ? A-t-il prévu tant soit peu l'encouragement dans la voie d'une politique de force que ce premier succès constituerait pour Hitler ?
Réponds !


pas besoin de l'accent puisque j'ai déjà pondu, depuis deux ans que tu utilises cette bribe pour égaler Churchill aux plus bêtes des salauds.

Ce serait plutôt à toi d'enfin pondre :

boisbouvier a écrit:
Fabre-Luce a-t-il, oui ou non, exprimé à l'époque son désaccord avec cette politique inappropriée d'apaisement si contraire aux usages diplomatiques ?
Réponds !


dans quel livre ou article l'aurait-il fait en mars 1936 ou avant ?


RAPPEL (dont tu t'est bien gardé) de la page du site où on peut replacer la petite phrase polie et inaperçue dans son contexte d'objurgations pressantes, spectaculaires et mondialement connues :
http://www.delpla.org/article.php3?id_article=472


J'ajoute au texte intégral des deux articles une analyse dont voici la conclusion :
Citation:
La position churchillienne est à la fois constante et simple : il faut une règle, il faut une instance, il faut des moyens pour que ses décisions soient respectées. La transgression hitlérienne de mars 36 lui paraît mettre le monde devant un choix obligatoire et urgent entre une SDN digne de ce nom, et un "chacun pour soi" porteur de deuils immenses.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam Oct 22, 2011 12:41 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Bien sûr qu'il eût fallu que la SDN fût armée pour qu'elle eût une chance d'empêcher le retour de 1914. Or, le fait est que on seulement elle ne l'était pas mais encore qu' elle avait perdu tout prestige après l'invasion de la Mandchourie par le Japon en 1931 et de l'Ethiopie par l'Italie en 1935. Or, notre ami Churchill n'en tient pas compte. Au lieu de rugir d'indignation comme il sut le faire ensuite il fait fond sur une SDN idéale qui ne risque pas d'exister avant longtemps (et qui n'existe toujours pas, d'ailleurs). Ce faisant il commet une énorme faute politique dont il ne parlera plus jamais.
Pas fier qu'il en était !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam Oct 22, 2011 8:53 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
boisbouvier a écrit:
Bien sûr qu'il eût fallu que la SDN fût armée


La position de Churchill suppose évidement qu'elle le soit... et elle l'est, si elle mandate pour intervenir les puissances européennes non allemandes.

Tu continues d'insulter Churchill pour dédouaner Pétain et d'autres.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim Oct 23, 2011 6:50 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
magnifique !

invoquer les précédents contre quelqu'un qui demande un bouleversement des habitudes, quelle puissance de raisonnement !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu Nov 03, 2011 10:46 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Tu ne sais vraiment que répondre à Invité, Delpla.
Bien sûr que le prestige d'un homme ou d'un organisme politique dépend des précédents de cet homme ou de cet organisme. Quand on a montré sa faiblesse non pas une fois mais plusieurs fois comme la SDN, ceux qui veulent la bafouer jouent sur du velours.
Un tribunal sans gendarmerie est une aberration politique.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 68 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla