Le Forum de François Delpla
https://www.delpla.org/forum/

Le débat à propos de mon livre
https://www.delpla.org/forum/viewtopic.php?f=39&t=247
Page 1 sur 1

Auteur:  François Delpla [ Mer Mai 06, 2009 4:23 pm ]
Sujet du message:  Le débat à propos de mon livre

Le livre Qui a tué Georges Mandel ? a fait l'objet de deux critiques peu constructives.

L'une d'un piètre chroniqueur, incompétent et fier de l'être, petit soldat de la tendance appelée "fonctionnalisme" et ne m'accusant guère que d'hérésie à son égard, sans aucun souci démonstratif et sans avoir -du moins on l'espère pour lui, sinon c'est plus grave...- beaucoup lu le livre : http://www.nonfiction.fr/articlecomment ... newcomment

L'autre pose des problèmes d'une tout autre envergure puisqu'elle émane du journal de la principale organisation française de déportés, et donne l'impression que celle-ci refuse tout progrès de la connaissance, au nom d'impératifs militants : http://www.delpla.org/article.php3?id_article=399

J'invite les lecteurs à donner ici leur sentiment.

Auteur:  François Delpla [ Lun Mai 11, 2009 7:52 am ]
Sujet du message: 

Je les invite aussi, de façon pressante, à mettre leur grain de sel sur nonfiction.fr, où un piètre lecteur et contradicteur semble avoir déserté, son coup fait : http://www.nonfiction.fr/articlecomment ... licain.htm

Auteur:  François Delpla [ Ven Mai 15, 2009 10:28 am ]
Sujet du message: 

il a réapparu, hélas !

Transcription du débat sur le site (avec une note en plus et en gras) : http://www.delpla.org/article.php3?id_article=409

Auteur:  Daniel Laurent [ Sam Mai 16, 2009 3:18 am ]
Sujet du message: 

Bonjour,
Ben moi je trouve qu'on s'amuse bien sur ce blog !
Pour une fois que je peux prendre en defaut un professionnel !
:D
J'essaye depuis des annees de prendre Francois en defaut, sans succes a ce jour, et voila que le meme Francois me fournit de quoi cracher mon venin...
:P

Auteur:  François Delpla [ Sam Mai 16, 2009 10:08 am ]
Sujet du message: 

Le collègue en question me semble avoir fait davantage ses preuves comme étudiant et enseignant, que comme chercheur.

Si je lui réponds longuement malgré les lacunes de son esprit de dialogue, et si je pousse l'obligeance jusqu'à répercuter ses proses, ce n'est certes pas pour donner en exemple sa déontologie morale ou intellectuelle, mais pour aider à mettre en lumière les enjeux du débat.

Les fanatiques de l'interprétation fonctionnaliste du Troisième Reich se font prendre, sur cette question de la mort de Mandel, en flagrant délit d'ignorance satisfaite. A force de me reprocher essentiellement d'être le premier à affirmer ce que j'affirme, ils semblent (c'est aussi le cas de Frank Schwab, de la FNDIRP, et de sa direction qui pour l'instant le couvre) tenir les bêlements des moutons de Panurge pour le critère essentiel de la vérité. A force de m'accuser de manquer de modestie, ils donnent l'impression que pour eux la qualité première de l'historien n'est pas la rigueur, mais bien la révérence envers les vérités sacrées et leurs officiants.

Cette impudente ignorance est également bien imprudente, car s'il y a au moins dans ce dossier une évidence, c'est la fausseté radicale de tout ce qui avait été écrit auparavant. Y compris, dût ma proverbiale vanité souffrir de cet aveu, par moi-même.

Auteur:  François Delpla [ Jeu Mai 28, 2009 9:39 am ]
Sujet du message:  Re: Le débat à propos de mon livre

Un historien très qualifié des rapports germano-vichystes m'a adressé quelques remarques de détail.

L'une mérite un erratum immédiat :

Citation:
p. 267 Le Dr. Best n'a pas exercé la fonction de HSSFP au Danemark, il était "plénipotentiaire du Reich", et cela sous l'égide du Auswärtiges Amt.


Dont acte : le HSSPF de Copenhague se nommait Günther Pancke. Ses rapports avec Best mériteraient d'être scrutés. (d'une façon générale, les HSSPF -chefs des SS dans une région ou un pays occupés- sont un rouage de la domination nazie qui attend encore son historien... comme le prouve le fait que personne n'ait avant 2008 posé la question du rôle de celui de France, Oberg, dans l'assassinat de Mandel !).

Une autre ouvre des perspectives fort intéressantes : le "Senner" dont je montre le rôle essentiel à Vichy en novembre 1943 ne ferait qu'un avec le "Sommer" qui avait mis en oeuvre les attentats contre les synagogues parisiennes à l'automne 41.

Auteur:  Daniel Laurent [ Dim Jan 30, 2011 9:59 am ]
Sujet du message:  Re: Le débat à propos de mon livre

Bonjour,
La discussion etant relancee sur le blog de David Valence, j'y ai depose mon, euh, non, ma contribution
:mrgreen:

Auteur:  François Delpla [ Dim Jan 30, 2011 1:01 pm ]
Sujet du message:  Re: Le débat à propos de mon livre

et le lien, b. ?
Michel ne sait toujours pas en faire mais peut-être sait-il cliquer ?
http://www.nonfiction.fr/article-2397-m ... licain.htm

Auteur:  nudrat [ Mar Déc 23, 2014 12:42 pm ]
Sujet du message:  Re: Le débat à propos de mon livre

Vincent, as-tu vu ces dossiers ?

Apportent-ils quelque chose à la connaissance de la personnalité et des options de Doumenc ?

Auteur:  François Delpla [ Mer Déc 24, 2014 9:16 am ]
Sujet du message:  Re: Le débat à propos de mon livre

merci de vous présenter ici viewtopic.php?f=2&t=444&p=17810#p17810 .

Auteur:  Prosper [ Mer Déc 24, 2014 12:34 pm ]
Sujet du message:  Re: Le débat à propos de mon livre

Oui la présentation est une chose primordiale, on n'entre pas chez les gens sans frapper.
Mais de plus, à quel Vincent s'adresse nudrat ?? Le dernier post de ce fil date du 30 janvier 2011.
Cordialement
Prosper

Page 1 sur 1 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
http://www.phpbb.com/