Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Jeu Oct 22, 2020 9:59 pm

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 28 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Après le décès de Lucie
MessagePosté: Dim Sep 09, 2012 6:06 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mai 17, 2009 6:55 am
Messages: 941
Localisation: Basse vallée du Rhône
François Delpla a écrit:
eh bien permettez-moi de vous dire une chose que vous risquez de prendre pour un compliment : vous êtes pires, sur ce dossier, que Stéphane Courtois !

Nul ne parlerait de Lucie, tant elle était modeste, si Vergès ne l'avait pas obligée à raconter sa résistance en la calomniant, dès qu'il eut accepté de défendre Barbie, au début des années 1980.

Ce dont il s'agit, c'est de travestir ses exploits résistants en sombres histoires de collusion avec la Gestapo. Au moins Courtois a eu le courage de le faire directement, tout en ayant l'ignominie de le faire à l'annonce de la mort de Raymond : http://www.delpla.org/article.php3?id_article=542

Beruge va chercher, pour convaincre Lucie de "mensonge éhonté", quelques lignes banales sur la Milice d'un ouvrage pour enfants. C'est moins direct ! Et hélas, Jean fait chorus.Allez-y, dites nous clairement, si tel est votre sentiment, que ce couple était agent de Moscou, donc allié avec Hitler !


Suis désigné ? Je ne fais pas chorus. Je signale simplement que c'est en réaction contre les assassinats dont elle était l'objet que la Milice a été armée et à riposté. J'ai lu également le livre de Gérard Chauvy (oui, je sais, on va me répondre que c'est un tissus de mensonges...) sur Aubry et il faut tout de même bien reconnaître que leur "aventure" est plutôt trouble... Celà dit, il est certain que les communistes, durant toute la guerre, suivaient les ordres de Staline d'abord. Ils se battaient pour l'URSS et non pas pour la France. De l'aveu même de Maurice Thorez dans ses messages transmis à la résistance FTP. Il faut lire Annie Kriegel et Thierry Wolton, entre autres !

_________________
"Moi vivant, jamais le drapeau FLN ne flottera sur Alger !" Charles de Gaulle


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Après le décès de Lucie
MessagePosté: Lun Sep 17, 2012 11:09 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
kimono55 a écrit:
il faut tout de même bien reconnaître que leur "aventure" est plutôt trouble...


à mon avis, ce qu'il serait temps de reconnaître, c'est l'échec total des assauts menés depuis quinze ans pour démonétiser, au nom de sordides préoccupations politiciennes, ce beau fait d'armes de la Résistance.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Après le décès de Lucie
MessagePosté: Lun Sep 17, 2012 1:21 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim Mai 17, 2009 6:55 am
Messages: 941
Localisation: Basse vallée du Rhône
François Delpla a écrit:
kimono55 a écrit:
il faut tout de même bien reconnaître que leur "aventure" est plutôt trouble...


à mon avis, ce qu'il serait temps de reconnaître, c'est l'échec total des assauts menés depuis quinze ans pour démonétiser, au nom de sordides préoccupations politiciennes, ce beau fait d'armes de la Résistance.


Désolé François ! Il n'y a pas eu "d'échec total des assauts", ni de "beau fait d'armes de la Résistance" ! Ce n'est pas parceque quelques historiens nantis du label "Résistance" ont critiqué les ouvrages parus sur les Aubrac, dont certains contiennent des documents d'époque, qu'il faut en conclure qie les Aubrac furent des Saints. Je l'ai dit, la "Résistance" et surtout la résistance des communistes est suffisamment "floue" pour qu'on soit trés prudent lorsqu'on l'évoque. Le partis des "75.000" fusillés a inventé des centaines de "preuves". Celle-là comme celle qui consiste à dire qu'il n'y avait pas de résistants dans le Limousin...

PS.- S'il y a un "beau" fait d'armes de la Résistance devant lequel je m'incline, c'est celui de la bataille du Vercors...

_________________
"Moi vivant, jamais le drapeau FLN ne flottera sur Alger !" Charles de Gaulle


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Après le décès de Lucie
MessagePosté: Lun Sep 17, 2012 1:34 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
on ne te demande pas d'établir une hiérarchie des faits d'armes, mais de prouver que l'un d'eux est de mauvais aloi, autrement que par ta "prudence" motivée par une imputation, d'ailleurs inexacte, d'appartenance politique.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Après le décès de Lucie
MessagePosté: Dim Sep 30, 2012 1:24 pm 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu Sep 06, 2012 3:48 pm
Messages: 182
François Delpla a écrit:
kimono55 a écrit:
il faut tout de même bien reconnaître que leur "aventure"
est plutôt trouble...


à mon avis, ce qu'il serait temps de reconnaître, c'est l'échec total des assauts menés depuis quinze ans pour démonétiser, au nom de sordides préoccupations politiciennes,
ce beau fait d'armes de la Résistance.


Au pluriel ! Chez votre ami Jean de "beaux faits d'armes"
sont mis en lumière,bonne lecture :

http://forumfrance-en-guerres.xooit.fr/ ... pagnes.htm

_________________
L'autre Histoire.
"Qui n'entend qu'une cloche, n'entend qu'un son"

http://sansconcessiontv.org/
http://www.phdnm.org/
http://www.phdnm.org/crimes-allieacutes.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Après le décès de Lucie
MessagePosté: Lun Oct 01, 2012 6:59 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
merci de ne pas mélanger les forums.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Après le décès de Lucie
MessagePosté: Ven Aoû 16, 2013 3:19 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
Bonjour,

Le défenseur de Klaus Barbie, et "l’inspirateur" du torchon de Gérard Chauvy, est décédé :

Citation:
L'avocat Jacques Vergès est mort jeudi 15 août à l'âge de 88 ans. Le président du Conseil national des barreaux, Christian Charrière-Bournazel, a confirmé l'information donnée plus tôt dans la soirée. D'après lui, l'avocat, aussi médiatique que controversé, "avait fait une chute il y a quelques mois". "Il était très amaigri, marchait très lentement. Il avait des difficultés à parler mais intellectuellement était intact. On savait que c'étaient ses derniers jours mais on ne pensait pas que ça viendrait aussi vite".
Né en 1925 en Thaïlande d'une mère vietnamienne et d'un père français, le jeune Vergès a grandi à La Réunion, où son frère Paul a mené une longue carrière politique au sein du Parti communiste réunionnais. En 1941, le futur avocat s'engage dans les Forces françaises libres, combat en Algérie, au Maroc, en Italie et en France. Après la Libération, il adhère au Parti communiste, termine ses études de droit et s'inscrit en 1955 au barreau de Paris.

La guerre d'Algérie marquera un tournant. Jacques Vergès assure la défense de Djamila Bouhired, une jeune poseuse de bombes du FLN, pour laquelle il invente le concept de "défense de rupture". Au lieu de chercher à minimiser les faits et à obtenir l'indulgence des juges, l'avocat se pose en accusateur du système colonial.

La jeune femme, condamnée à mort, puis graciée, devient une héroïne nationale en Algérie. Jacques Vergès l'épouse, s'installe à Alger après l'indépendance, se convertit à l'islam. Le couple a deux enfants, mais l'avocat, qui se croyait promis à un grand avenir politique en Algérie, s'ennuie.

DES VACANCES "TRÈS À L'EST DE LA FRANCE"

Après un voyage en Chine, où il rencontre Mao, il disparaît en 1970, abandonnant femme et enfants. Ses "grandes vacances", comme il les appelle, vont durer huit ans. Qu'a-t-il fait ? Ou était-il ? Chez les Khmers rouges, auprès de son ami Pol Pot, qu'il a connu jadis au Quartier latin ? A priori non. Le plaideur n'aurait jamais exercé ses talents au Cambodge. Tout en séjournant de temps à autre à Paris sous une fausse identité, il aurait travaillé en Extrême-Orient pour le compte des services secrets chinois et se serait également rendu utile à leurs homologues français.

Le reste est mieux connu. Devenu soudainement riche, Jacques Vergès revient au grand jour en 1978, à Paris. L'avocat assure la défense d'individus comme le criminel de guerre nazi Klaus Barbie, le dirigeant khmer rouge Khieu Samphan, le philosophe négationniste Roger Garaudy ou le terroriste Carlos. Sa clientèle compte également des membres des mouvements d'extrême-gauche européens (Fraction armée rouge, Action directe), les activistes libanais Georges Ibrahim Abdallah et Anis Naccache ou le dictateur serbe Slobodan Milosevic. Il représentera également la famille Boulin, la fille de Marlon Brando, le capitaine Barril, le jardinier marocain Omar Raddad, le tueur en série Charles Sobrhraj et plusieurs dirigeants africains.

En marge du prétoir, Jacques Vergès a monté au théâtre un plaidoyer intitulé Serial plaideur et publié une vingtaine de livres, dont Dictionnaire amoureux de la justice, Le salaud lumineux, Justice pour le peuple serbe, Beauté du crime, La démocratie à visage obscène, Sarkozy sous BHL... En 2007, Barbet Schroeder lui a consacré un documentaire passionnant intitulé L'avocat de la terreur.

http://www.lemonde.fr/disparitions/arti ... _3382.html

_________________
Cordialement
Daniel
-------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Après le décès de Lucie
MessagePosté: Dim Aoû 18, 2013 2:50 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Bon réflexe, Daniel, et on ne peut moins partagé.

Le rôle infâme de Vergès vis-à-vis du couple Aubrac est très peu rappelé, y compris sur les forums d'histoire francophones.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Après le décès de Lucie
MessagePosté: Lun Aoû 19, 2013 3:36 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
Merci François,

Mais pas moyen de dénicher sur la Toile le fameux "dossier" qu'il a utilisé pour sa plaidoirie au procès Barbie et qui a servi ensuite a Gérard Chauvy.
Une idée ?

_________________
Cordialement
Daniel
-------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Après le décès de Lucie
MessagePosté: Lun Aoû 19, 2013 5:08 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Inutile : pas un mot sur Aubrac dans la plaidoirie de Vergès ! ni, de sa part, pendant les audiences !

Il s'était contenté de raconter, depuis 1983, que leur affaire n'était pas claire et de convoquer Raymond comme témoin de la défense en pensant sans doute qu'il se déroberait. Lors de son audition, il laissa le tribunal poser toutes les questions et ne dit pas un mot. Un échec d'avocat spectaculaire, lamentable et vite oublié.

Mais pas par lui, puisqu'il s'acharna, sans la moindre utilité pour son client moribond, en déposant après le verdict le "testament de Barbie" accusant nommément Lucie pour la première fois d'avoir donné la réunion de Caluire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Après le décès de Lucie
MessagePosté: Lun Aoû 19, 2013 5:36 am 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam Juil 01, 2006 10:49 am
Messages: 1380
Localisation: Francais de Bangkok
François Delpla a écrit:
Mais pas par lui, puisqu'il s'acharna, sans la moindre utilité pour son client moribond, en déposant après le verdict le "testament de Barbie" accusant nommément Lucie pour la première fois d'avoir donné la réunion de Caluire.

Le testament, c'est de ça dont je voulais parler.
Disponible ?

_________________
Cordialement
Daniel
-------------
Meine Ehre heißt Schrift
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Après le décès de Lucie
MessagePosté: Lun Aoû 19, 2013 6:47 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
je ne connais toujours que l'annexe du bouquin de Chauvy.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Après le décès de Lucie
MessagePosté: Mar Aoû 20, 2013 8:45 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
enfin le mot "Aubrac" dans un débat internautique consécutif au décès de Vergès autre que celui-ci et non initié par moi (encore que...) : http://www.empereurperdu.com/tribunehis ... 024#p15024


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 28 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla