Le Forum de François Delpla

Nous sommes le Sam Nov 28, 2020 8:29 am

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 192 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5 ... 13  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Sam Juil 09, 2011 9:26 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Oct 31, 2010 10:02 pm
Messages: 321
Localisation: Muret
[quote="boisbouvier"]Contrairement à Hitler à Mussolini et à Franco les Anglais ne disposaient pas d'aérodromes en Méditerranée en juin 40. [/quote]
Bonsoir. MAis si, mais si! Seulement tous les aérodromes français de l'AFN, ça fait pas mal déjà, et ça permet de tenir pratiquement la Méditerranée occidentale, plus la flotte aérienne française qui repliée au bon moment (pas au dernier moment comme ça été fait en réalité par nos stratèges en chambre de l'époque) avec le matériel d'entretient et les ateliers, ce qui permet de faire le joint avec les fournitures américaines qui commencent à arriver. N'oublions pas que dans ce cas de figure, les allemands n'arrivent au bord de la grande bleue qu'en août 1940 dans le pire des scénarii, et en octobre dans le meilleur.Voilà qui laisse du temps pour rapatrier hommes et matériels, voire des usines.
[quote="boisbouvier"]Il restait Malte mais le ravitailler demandait de faire le tour de l'Afrique ce qui prend deux mois.[/quote]
Il me semble que pour ravitailler l'archipel, il y avait un chemin par le détroit de Gibraltar, qui dans ce cas serait sécurisé par la Royale.
Quand à Franco dans tous les cas, il refusera de rentrer dans le conflit: le blé américain lui est trop précieux. Amitié. Bernard


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu Oct 06, 2011 9:09 am 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
[quote="boisbouvier"][quote="BRH"]Le débat a fait rebondir la question du Réduit Alpin. Vu les résultats obtenus par le général Olry, on peut légitimement estimer qu'il aurait pu tenir plus longtemps, les villes de plus de 20 000 habitants n'étant pas déclarées "villes ouvertes" ! Sans doute, cela aurait abouti à la destruction de Lyon, mais Lyon aurait pu être un nouveau "Verdun", préfigurant Stalingrad.[/quote]


Non, totalement impossible.
A Stalingrad, quand fut réalisé l'encerclement de la VI° armée allemande, celle-ci fut ravitaillée par la Luftwaffe, insuffisamment mais néanmoins assez efficacement pour durer deux mois encore.
Or, le ciel français appartenait entièrement à la Luftwaffe.
Comment voulez-vous vous battre quand vous n'avez ni munitions ni nourriture ?
Le réduit alpin n'avait pas plus de chances d'exister que le réduit breton du De Gaulle de juin 40 ou que le réduit bavarois de Hitler imaginé par Eisenhower lui-même en avril 44.[/quote]

Boisbouvier ne tient pas compte des stocks existants pour l'Armée des Alpes. Rappelons que son format avant le 10 mai 1940 se chiffre à neuf divisions. Ce qui signifie que ces stocks sont prévus pour un an de combat environ. Et lesdits ne se trouvent pas dans l'Est, mais dans le Dauphiné et la Provence. Il s'agissait de résister à une agression de l'Italie fasciste et notre intendance voyait large selon les critères de 1918. Donc, même en admettant la présence de 18 divisions françaises, celles-ci pouvaient tenir au moins six mois, à partir des stocks existants en mai 1940.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu Oct 06, 2011 4:32 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
La botte allemande s'abattait si lourdement sur 95 % de la population française (sans parler des réfugiés belges et hollandais) que personne ne se souciait de l'escarpin italien.
Qui, le 16 juin ou le 10 juillet, a proposé un réduit alpin ?
Il y eut quelques voix pour parler d'un réduit breton, mais aucune pour un réduit alpin.
Il faut savoir revenir sur terre de temps en temps.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu Oct 06, 2011 4:40 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Je m'inscris en faux.

L'établissement de réduits dans les régions accidentées est suggéré par une note de De Gaulle, sous-secrétaire d'Etat à la Défense, datée du 8 juin et soumise à Reynaud pour signature mais jamais signée (grâce au travail de sape des sieurs Baudouin et Villelume), en sorte qu'il n'est même pas sûr que Weygand l'ait reçue.

Si "personne n'a parlé d'un réduit alpin", c'est donc avant tout en raison de cette scission entre un cheval et une alouette dans la direction du pays, préfigurant le coucher du 17 juin et l'envol solitaire du général.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu Oct 06, 2011 9:18 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
En outre, le général Olry y a pensé -Lui- dès le 8 juin 1940, alors qu'on lui enlève encore ses dernières réserves pour monter au Front Nord, alors même que l'Italie n'a pas encore déclaré la guerre. Il se préoccupe dès cet instant de ses arrières pour faire face à une irruption probable des panzers. Il est vrai qu'il n'anticipe que de dix jours...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu Oct 06, 2011 9:30 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Encore et toujours l'anachronisme !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 07, 2011 7:18 am 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
boisbouvier a écrit:
Encore et toujours l'anachronisme !


c'est une ritournelle, ou une pierre d'attente avant une démonstration serrée ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 07, 2011 8:34 am 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
[quote="boisbouvier"]Encore et toujours l'anachronisme ![/quote]

Quel rapport avec le général Olry ? Avec les stocks destinés à l'armée des Alpes ? Votre assertion selon laquelle il ne pouvait y avoir de réduit alpin en juin 1940 est inexacte sur le plan militaire. Bien entendu, un réduit alpin n'avait de sens que si la lutte continuait et que le gouvernement souhaite l'y mener de l'Afrique du Nord.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 07, 2011 8:41 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Quand on a 15 millions de réfugiés sur les routes et deux millions de soldats prisonniers, quand on n'a plus ni aviation ni chars ni canons ni munitions et que l'ennemi descend sur Bordeaux et Clermont-Ferrand, quand cet ennemi occupe déjà les nœuds de communication à commencer pas le centre de la toile d'araignée française qu'est Paris, on a l'esprit occupé ailleurs qu'à créer un réduit en Bretagne ou dans les Alpes.
Et c'est si vrai que personne ne retient ou, même, n'avance cette idée ...sauf de Gaulle, parait-il, mais qui l'a suivi ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 07, 2011 10:24 am 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
La situation que vous décrivez est postérieure au 16 juin. Elle découle du défaitisme du nouveau gouvernement. Quand il faut cesser le combat, on n'a pas envie d'être le dernier tué de la guerre. Pétain et Weygand ont voulu l'armistice dès le 25 mai. Parce qu'ils étaient persuadés que l'Angleterre allait nous lâcher et que se battre dans ces conditions allait faire s'écrouler notre démographie.

Il y avait chez eux une forte anglophobie, totalement justifiée d'ailleurs. Mais ils se sont trompés sur les capacités de Churchill et sur la nature démoniaque du nazisme.

J'accuse Weygand de ne pas avoir fait le nécessaire pour tenir sur la Somme avec un espoir de succès. De Gaulle l'a compris de manière intuitive au cours de sa rencontre avec le généralissime le 6 juin 1940. L'analyse ultérieure des faits l'a confirmé dans son jugement.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 07, 2011 10:37 am 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Non ! Weygand a tenu sur la Somme le plus qu'il fut possible de le faire.
Il est faux qu'il ait réclamé l'armistice le 25 mai. Où avez-vous lu ça ?
C'est un pur mensonge.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 07, 2011 12:53 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
vous avez tous les deux besoin de revoir la question !

cela tombe bien, le site dont ceci est le forum en cause :

http://www.delpla.org/article.php3?id_article=377 pour le comité de guerre du 25 mai;

http://www.delpla.org/article.php3?id_article=381 pour les entretiens de Gaulle-Weygand


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 07, 2011 3:16 pm 
Hors ligne

Inscription: Dim Juil 02, 2006 10:41 pm
Messages: 800
Pour le comité de guerre du 25 mai, Weygand ne prononce pas le mot armistice, mais le tableau qu'il dresse de la situation militaire y conduit à coup sûr. Celui qui porte le chapeau, c'est Lebrun. Mais Lebrun ne peut l'avoir suggéré à lui tout seul... Il a bien fallu que quelqu'un lui souffle l'expression ! Peut-être d'ailleurs en ont-ils tous parlé dans les couloirs : Weygand, Pétain et... Reynaud !

Pour l'entretien De Gaulle/Weygand, ma mémoire me trahit : en effet, c'est le 8 juin et non le 6...

Je maintiens que Weygand ne s'est pas donné les moyens de gagner la bataille de la Somme : il a laissé au moins HUIT divisions derrière la ligne Maginot qui n'ont servi à rien. Désolé, mais je ne crois pas à sa bêtise. Ni à celle de Foch : le maréchal n'aurait pas choisi un crétin comme second !!!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 07, 2011 4:48 pm 
Hors ligne
Administrateur - Site Admin

Inscription: Sam Juil 01, 2006 7:20 am
Messages: 6777
Weygand et Doumenc parlent d'armistice le 25 mai au matin.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven Oct 07, 2011 5:28 pm 
Hors ligne

Inscription: Mar Sep 23, 2008 12:11 pm
Messages: 4749
Peut-être en parle-t-il avec Doumenc mais il ne le réclame pas.
Tout le monde a le droit d'envisager le pire ou plutôt le moindre mal... au cas du pire.
C'est même un devoir.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 192 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5 ... 13  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron
Hebergement sur serveurs toobeziers.com ® - © François Delpla